Jump to content

Vers la faillite des États (et au-delà)


Recommended Posts

J'allais poster le même lien. C'est le début de la grosse mrd les enfants.

http://www.france-info.com/economie-financ…9374-22-24.html

Sérieusement, ça sent mauvais.

Curieusement, la perspective de voir le mammouth étatique au crépuscule de sa vie aurait plutôt tendance à provoquer en moi un plaisir sadique. Je ressens presque des frissons d'excitation courir le long de mon échine.

Link to comment

Par contre, les libéraux qui sont restés en France, n'ayez pas la naïveté de croire que l'Etat réduira pour autant ses dépenses et barrez-vous le plus vite possible : en effet, des hausses massives d'impôts sont à prévoir pour les années qui viennent, jusqu'à ce qu'on ait réussi à "équilibrer" le budget (comprendre : redescendre à seulement 3% de déficit mouahahah) en flinguant le peu de croissance et d'emploi qu'il nous reste.

Link to comment
Si l'Espagne tombe, l'Euro tombe. Ce n'est pas le Bild qui le dit, mais bien le Spiegel.

http://www.contrepoints.org/2010/11/25/782…mbe-leuro-tombe

Comme je l'ai déjà expliqué, le montant total de l'aide prévue est de 750 milliards d'euros, soit ce qu'il faut pour renflouer la Grèce, l'Irlande, le Portugal et l'Espagne. Il est inévitable que le Portugal et l'Espagne fassent appel à cette aide l'an prochain. Donc, non, l'Euro ne passera pas l'arme à gauche si l'Espagne fait défaut. Mais en 2012, il faudra à nouveau trouver de l'argent. Et puis, l'Italie risque de suivre l'Espagne.

Link to comment
Comme je l'ai déjà expliqué, le montant total de l'aide prévue est de 750 milliards d'euros, soit ce qu'il faut pour renflouer la Grèce, l'Irlande, le Portugal et l'Espagne. Il est inévitable que le Portugal et l'Espagne fassent appel à cette aide l'an prochain. Donc, non, l'Euro ne passera pas l'arme à gauche si l'Espagne fait défaut. Mais en 2012, il faudra à nouveau trouver de l'argent. Et puis, l'Italie risque de suivre l'Espagne.

Si Der Spiegel nous sort l'avis contraire tout d'un coup comme ça, c'est qu'il y a des gens dans l'establishment Allemands qui pensaient comme toi jusqu'à cette semaine et qui ont changé d'avis.

Avec tout le respect que je te dois, si c'est le cas, l'establishment Allemand a un rôle plus important à jouer dans cette histoire que toi.

Ceci n'est pas une pique. Mon point est : le sentiment Allemand est-il en train de changer (et pour être bien clair, c'est les Allemands qui décident)? Cette phrase du Spiegel est-elle un journaliste qui se lâche ou ou quelque chose d'un peu plus que ça?

Link to comment
Si Der Spiegel nous sort l'avis contraire tout d'un coup comme ça, c'est qu'il y a des gens dans l'establishment Allemands qui pensaient comme toi jusqu'à cette semaine et qui ont changé d'avis.

Avec tout le respect que je te dois, si c'est le cas, l'establishment Allemand a un rôle plus important à jouer dans cette histoire que toi.

Ceci n'est pas une pique. Mon point est : le sentiment Allemand est-il en train de changer (et pour être bien clair, c'est les Allemands qui décident)? Cette phrase du Spiegel est-elle un journaliste qui se lâche ou ou quelque chose d'un peu plus que ça?

C'est la conclusion de l'article sur l'Espagne, mais elle n'est pas substantiée par les chiffres donnés : il y est question de 180 milliards de dettes dans les banques plus 65 milliards à trouver l'an prochain, ce qui est très inférieur aux 750 milliards promis par les autres Etats européens. Il n'y est pas non plus question d'un changement d'opinion des Allemands. La conclusion ne suit pas ce qui est exposé dans l'article. De plus, si les Européens ont trouvé 750 milliards en un week-end, ils pourront encore faire comme les Etats-Unis avec QE2. Ca leur permettra de retrouver un taux euro / dollar plus normal.

Donc la conclusion que l'Euro dispaîtra si l'Espagne fait faillite me paraît fausse. Ca peut arriver pour d'autres raisons, si l'Italie ou la France font défaut après l'Espagne mais pour l'instant, non. N'oublie pas que l'Allemagne, si elle est de très loin première de cordée, n'est pas à l'abri du déficit, de la dette et de l'effondrement de ses principaux partenaires économiques.

Link to comment
Justement, c'est tout sauf une bonne nouvelle. Les hommes de l'Etat (du moins ceux du nôtre) ne renonceront pas à continuer la gabegie pour sauver leur place aux régionales. Ils iront taper directement dans l'épargne des Français, ce qui a déjà commencé et si les Français refusent de leur filer leurs économies pour le grand emprunt, ils augmenteront très substantiellement les impôts et les taxes, sans parler de tous ceux qu'ils créent tous les jours. Et là, il risque d'y avoir du monde dans la rue. Un scénario à l'argentine est très probable.

D'accord avec ça. L'Argentine est un exemple grandeur nature de ce tout ce qui peut arriver à un pays occidental en faillite.

Et ce qui arrive ce n'est pas (forcement) un grand soir libéral.

C'est des vols d'ampleur inégalés et répétitifs, soutenus par une culture économique d'huitres bourdieusiennes et des lobbies bien placés. Et ça dure.. et ça redure. La faillite de l'Etat n'entraine pas forcement la chute de l'Etatisme.

Maintenant cela peut être aussi une avancée libérale. Il me semble que les lignes bougent idéologiquement en faveur du libéralisme. Y'a du boulot de communication à faire par les libéraux français dans les prochaines années.

Link to comment
D'accord avec ça. L'Argentine est un exemple grandeur nature de ce tout ce qui peut arriver à un pays occidental en faillite.

Et ce qui arrive ce n'est pas (forcement) un grand soir libéral.

C'est des vols d'ampleur inégalés et répétitifs, soutenus par une culture économique d'huitres bourdieusiennes et des lobbies bien placés. Et ça dure.. et ça redure. La faillite de l'Etat n'entraine pas forcement la chute de l'Etatisme.

Maintenant cela peut être aussi une avancée libérale. Il me semble que les lignes bougent idéologiquement en faveur du libéralisme. Y'a du boulot de communication à faire par les libéraux français dans les prochaines années.

ces événements peuvent effectivement faire "bouger les lignes"

à nous de nous faire attendre

Link to comment

j'ai eu l'impression, à la lecture du sujet, que le cas de l'Irlande n'était pas dans "les tous premiers visés" du domino.

vous placiez souvent le Portugal et l'Espagne avant.

d'autre part, je croyais la société irlandaise différente de celles des états du sud.

y a t'il une spécificité irlandaise dans la structure de ses déficits.

peut être pouvait vous me conseiller un article?

je n'arrive pas à en trouver.

merci de m'éclairer.

Link to comment

Pendant ce temps :

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2010/11…u-l-irlande.php

L'Élysée rejette les amalgames, rappelant que les marchés ne sanctionnent pas la dette française.

«La France n'est pas dans la même catégorie que la Grèce ou l'Irlande !» insiste-t-on à l'Élysée alors que la crise de la zone euro fait tâche d'huile sur le Vieux Continent. L'économiste américain Nouriel Roubini estime que les finances publiques de la France ne sont pas en «bien meilleur état» que celles des pays surendettés de la zone euro.

Link to comment

Vous savez, le Fonds de Réserve des Retraites, là, 36 milliards, truc machin. Eh bien, c'est dans la CADES. Le trou de la sécu.

Apû les 36 milliards.

Fini.

Pouf, envolés.

RT : http://twitter.com/_h16/status/9304077502521344

(badurl) http://www.wikio.fr/vote?url=http://h16free.com/2010/11/29/5850-letat-francais-saisit-discretement-le-fonds-de-reserve-des-retraites (badurl)

Link to comment

le chemin sera long:

décision politique difficile et pourtant tellement insuffisante

Citing deficit, Obama to freeze federal worker pay

Obama to announce two-year pay freeze for federal employees

The freeze is expected to result in more than $5 billion in savings over two years, according to Jeffrey Zients, a deputy director at the Office of Management and Budget.

That would make only a small dent in the $1 trillion-plus budget deficit

http://finance.yahoo.com/news/Citing-defic…set=&ccode=

Link to comment
Il faut dire que ces dernières jours, [la note] est sérieusement remise en cause. La Commission européenne a clairement affiché son pessimisme, lundi. A tel point que, selon un analyste basé à Londres, Standard & Poor's envisagerait de placer la note de la France sous perspective négative, contre stable pour le moment. «C'est le serpent de mer, affirme Frédéric Bonnevay, économiste et spécialiste des agences de notation. Mais cette fois-ci, ce serait logique. La forte hausse des rendements des obligations irlandaises ou espagnoles, d'une part, et l'activation du Fonds de stabilité, d'autre part, auront forcément un impact négatif sur le rendement des obligations françaises».

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2010/11…nce-menacee.php

Ça tangue doucement mais surement…

Link to comment
crise-3.jpg

+1000 pour l'affiche, ça me fait penser à une émission que j'ai écouté hier sur France Inter avec Daniel Mermet. Un véritable festival de célafotomarché et autre cétakozdulibéralisme, dans une émission qui n'avait pourtant aucun rapport avec le sujet. Non content de reprocher aux créanciers de réclamer leur dû, l'opinion en vient à se plaindre du fait qu'ils ne veulent plus le faire à des taux aussi faibles qu'avant. Je passe sur l'inversion logique de certains intervenants, du genre "Ces zagences de notation qui dégradent la situation du pays en faisant pression dessus" alors que c'est au contraire la mauvaise situation du pays, à cause de la gestion calamiteuse de l'Etat, qui cause la dégradation de sa note par les agences, "le fmi après le passage duquel rien ne repousse" alors que c'est précisément parce qu'un pays est en train de s'effondrer économiquement, à cause de la gestion calamiteuse de l'Etat, que le fmi intervient (en l'aidant financièrement, excusez du peu) etc… Cette inversion des causes et des conséquences, caractéristique propre à ceux qui n'assument pas leurs responsabilités, se retrouve fréquemment chez les anti-libéraux.

Link to comment
+1000 pour l'affiche, ça me fait penser à une émission que j'ai écouté hier sur France Inter avec Daniel Mermet. Un véritable festival de célafotomarché et autre cétakozdulibéralisme, dans une émission qui n'avait pourtant aucun rapport avec le sujet. Non content de reprocher aux créanciers de réclamer leur dû, l'opinion en vient à se plaindre du fait qu'ils ne veulent plus le faire à des taux aussi faibles qu'avant. Je passe sur l'inversion logique de certains intervenants, du genre "Ces zagences de notation qui dégradent la situation du pays en faisant pression dessus" alors que c'est au contraire la mauvaise situation du pays, à cause de la gestion calamiteuse de l'Etat, qui cause la dégradation de sa note par les agences, "le fmi après le passage duquel rien ne repousse" alors que c'est précisément parce qu'un pays est en train de s'effondrer économiquement, à cause de la gestion calamiteuse de l'Etat, que le fmi intervient (en l'aidant financièrement, excusez du peu) etc… Cette inversion des causes et des conséquences, caractéristique propre à ceux qui n'assument pas leurs responsabilités, se retrouve fréquemment chez les anti-libéraux.

le pire (j'écoute souvent la radio - toutes: de france culture aux périphériques et aux locales-) c'est que ce type de comportement: c'est tous les jours et sur tous les sujets (ou plutôt prétextes)

Link to comment
Je vous propose un petit billet du jour consacré au thème général : On Va Tous Mourir, mais en version Qui A Eteint La Lumière ?

RT : http://twitter.com/_h16/status/9948446110781440

wikio : (badurl) http://www.wikio.fr/vote?url=http://h16free.com/2010/12/01/5888-qui-a-eteint-la-lumiere (badurl)

La France grelote, comme d’habitude surprise par la neige en hiver.

Ouep, c'est tout à fait ça. J'ai regardé en entier le journal de France 2 ce soir, ça faisait longtemps que ça ne m'était pas arrivé. Environ 70% du journal était consacré à la météo, aux chutes de neige sur la région lyonnaise, aux automobilistes coincés sur la route, au déneigement des principaux axes routiers qui n'a pas été fait en temps et en heure, aux camions coincé sur le bord de la route pour la nuit, etc. Avec "envoyé spécial" à Lyon et micro-trottoir. Et aussi un "envoyé spécial" à… Paris, champ de mars. Ensuite 4 autres sujets expédiés en 6 min : un retour sur les derniers Wikileaks qui sont plus gentils avec Sarkozy, des frères bouchers dealers de cocaïne dans un petit village, des résidus de produits dangereux dans l'assiette des enfants de 10 ans, la raréfaction des médecins libéraux de campagne et Sarkozy qui promet une réforme à ce sujet.

Au passage un routier qui témoigne que "dans les pays de l'est il a neigé aussi et ça roule très bien, en Scandinavie aussi, il n'y a qu'en France qu'il est coincé comme un con sur la route parcequ'en France il est surprenant qu'il neige en hiver". Un autre routier témoigne du fait qu'il n'a vu personne passer depuis qu'il est garé sur le bas côté : pas de DDE, pas de sableuse, personne.

Évidemment, sur les petits soucis financiers du moment, rien du tout, nada, queue d'chi, des nèfles. En fait là je comprends que l'individu lambda qui n'a que le JT pour source d'information, et éventuellement un quotidien gratuit, les petits soucis d'argent du moment, ça doit lui passer loin au dessus de la tête.

Link to comment
Évidemment, sur les petits soucis financiers du moment, rien du tout, nada, queue d'chi, des nèfles. En fait là je comprends que l'individu lambda qui n'a que le JT pour source d'information, et éventuellement un quotidien gratuit, les petits soucis d'argent du moment, ça doit lui passer loin au dessus de la tête.

Même pas. Mon paternel qui est un français lambda est au courant des difficultés actuelles (je parle bien des déficits récurrents et de cette énoooorme dette). En fait, les médias en parlent, vite fait, histoire de ne pas être pris en défaut pour manque de professionnalisme, et passent à autre chose. Mais les "gens" retiennent malgré tout.

Link to comment
Ouep, c'est tout à fait ça. J'ai regardé en entier le journal de France 2 ce soir, ça faisait longtemps que ça ne m'était pas arrivé. Environ 70% du journal était consacré à la météo, aux chutes de neige sur la région lyonnaise, aux automobilistes coincés sur la route, au déneigement des principaux axes routiers qui n'a pas été fait en temps et en heure, aux camions coincé sur le bord de la route pour la nuit, etc. Avec "envoyé spécial" à Lyon et micro-trottoir. Et aussi un "envoyé spécial" à… Paris, champ de mars. Ensuite 4 autres sujets expédiés en 6 min : un retour sur les derniers Wikileaks qui sont plus gentils avec Sarkozy, des frères bouchers dealers de cocaïne dans un petit village, des résidus de produits dangereux dans l'assiette des enfants de 10 ans, la raréfaction des médecins libéraux de campagne et Sarkozy qui promet une réforme à ce sujet.

Au passage un routier qui témoigne que "dans les pays de l'est il a neigé aussi et ça roule très bien, en Scandinavie aussi, il n'y a qu'en France qu'il est coincé comme un con sur la route parcequ'en France il est surprenant qu'il neige en hiver". […]

On n'est pas encore en hiver, <–< Il n'y a pas qu'en France que ce fut le "chaos". En Grande-Bretagne :

http://www.telegraph.co.uk/topics/weather/…haos-again.html

En Allemagne :

http://www.bild.de/BILD/news/2010/12/02/wi…n-unfaelle.html

Le fond du problème est que beaucoup d'automobilistes prennent la route en étant mal équipés et en ne sachant pas maîtriser leur véhicule sur la neige, même en Allemagne…

Link to comment

Mouef. Et aussi, au R.-U., que le Met Office a une fois de plus, pour la troisième année consécutive, annoncé un hiver doux. On est en droit de se demander pourquoi.

Les collectivités locales planifient leur réaction (sel) en fonction de cette annonce. Ils ne devraient pas mais bon, les gens croient encore (pour longtemps?) au label "officiel" dont on ne voit pas trop l'intérêt réel.

Link to comment
Mouef. Et aussi, au R.-U., que le Met Office a une fois de plus, pour la troisième année consécutive, annoncé un hiver doux. On est en droit de se demander pourquoi.

Les collectivités locales planifient leur réaction (sel) en fonction de cette annonce. Ils ne devraient pas mais bon, les gens croient encore (pour longtemps?) au label "officiel" dont on ne voit pas trop l'intérêt réel.

Pour revenir au sujet du fil, j'ai vu un reportage il y a maintenant plus d'une semaine, au sujet des économies dans le déneigement. Il y était dit que seule la voie de droite serait déneigée en priorité. Si les services de déneigement économisent sur le sel, c'est peut-être aussi à cause de la crise.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...