Jump to content
KaptN

Défense de la spéculation

Recommended Posts

Je débute dans la compréhension des mécanismes économiques et je m'intéresse à la défense utilitariste de la spéculation. J'ai lu notamment Speculation de l'institut Mises, En défense des spéculateurs de Jean-Yves Naudet, l'article Spéculation de Wikibéral, et j'ai survolé les articles de Wikipédia Marché à terme et Speculation.

J'ai compris trois arguments en faveur des bénéfices de la spéculation :

  • Lorsque le prix d'un produit est bas, les spéculateurs en achètent, augmentant ainsi la demande, ce qui augmente les prix. Lorsque le prix de ce produit est élevé, les spéculateurs vendent ce qu'ils ont de ce produit, augmentant l'offre, ce qui diminue les prix. Ils lissent donc les fluctuations des cours.
  • Les spéculateurs prennent des risques à la place des autres dans les marchés à terme : si le spéculateur parie la baisse, il vend à terme (dans le but de pouvoir acheter moins cher dans le futur ce qu'il vendra au prix actuel, afin d'empocher la différence) ; et s'il parie la hausse, il achète à terme (dans le but de pouvoir vendre plus cher dans le futur ce qu'il achètera au prix actuel). Dans les deux cas, ils permettent aux vendeurs et acheteurs qui craignent un changement de cours de pouvoir faire des transactions sans risques.
  • Dans tous les cas, l'action des spéculateurs augmente la liquidité puisqu'ils augmentent la quantité de transactions. Grâce aux spéculateurs, on peut donc vendre et acheter plus facilement.

Tout ceci est-il correct et y a-t-il des choses (simples) à ajouter ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je débute dans la compréhension des mécanismes économiques…

Et ça fait quatre ans que tu traînes tes guêtres sur le forum !? Y a des baffes qui se perdent !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et ça fait quatre ans que tu traînes tes guêtres sur le forum !? Y a des baffes qui se perdent !

Voilà ce que ça donne quand on n'est ni utilitariste ni passionné d'économie (quoique ma séance de recherche sur le sujet m'a fort intéressé). Moi j'ai toujours bien aimé les spéculateurs même sans savoir à quoi ils servaient. :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai une explication plus simple pour le vulgum pecus : le spéculateur gagne de l'argent quand il gagne son pari et perd de l'argent quand il perd son pari donc il fait coller le cours officiel à la meilleur estimation possible de la valeur de l'action. Après bien sûr les humains peuvent se tromper, mais ça évite bien des désillusions. Évidemment, tout ça casse si on injecte de l'argent gratuit -> fear the boom and bust et là c'est le moment d'introduire le magnifique clip :doigt:

Retenez bien cette phrase de haut niveau économico-philosphique :icon_up: les banques centrales sont à l'économie réelle ce que les gold farmers sont aux économies des jeux de rôle, sauf que pour bien comprendre ce qui se passe il faudrait imaginer que 90% des gens seraient de vrais personnages et pas des joueurs. Un scénario idéal pour une dystopie fantastique à tonalité autrichienne.

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai une explication plus simple pour le vulgum pecus : le spéculateur gagne de l'argent quand il gagne son pari et perd de l'argent quand il perd son pari donc il fait coller le cours officiel à la meilleur estimation possible de la valeur de l'action. Après bien sûr les humains peuvent se tromper, mais ça évite bien des désillusions. Évidemment, tout ça casse si on injecte de l'argent gratuit -> fear the boom and bust et là c'est le moment d'introduire le magnifique clip :doigt:

Retenez bien cette phrase de haut niveau économico-philosphique :icon_up: les banques centrales sont à l'économie réelle ce que les gold farmers sont aux économies des jeux de rôle, sauf que pour bien comprendre ce qui se passe il faudrait imaginer que 90% des gens seraient de vrais personnages et pas des joueurs. Un scénario idéal pour une dystopie fantastique à tonalité autrichienne.

+1 !!

:mrgreen:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je débute dans la compréhension des mécanismes économiques et je m'intéresse à la défense utilitariste de la spéculation. J'ai lu notamment Speculation de l'institut Mises, En défense des spéculateurs de Jean-Yves Naudet, l'article Spéculation de Wikibéral, et j'ai survolé les articles de Wikipédia Marché à terme et Speculation.

J'ai compris trois arguments en faveur des bénéfices de la spéculation :

  • Lorsque le prix d'un produit est bas, les spéculateurs en achètent, augmentant ainsi la demande, ce qui augmente les prix. Lorsque le prix de ce produit est élevé, les spéculateurs vendent ce qu'ils ont de ce produit, augmentant l'offre, ce qui diminue les prix. Ils lissent donc les fluctuations des cours.
  • Les spéculateurs prennent des risques à la place des autres dans les marchés à terme : si le spéculateur parie la baisse, il vend à terme (dans le but de pouvoir acheter moins cher dans le futur ce qu'il vendra au prix actuel, afin d'empocher la différence) ; et s'il parie la hausse, il achète à terme (dans le but de pouvoir vendre plus cher dans le futur ce qu'il achètera au prix actuel). Dans les deux cas, ils permettent aux vendeurs et acheteurs qui craignent un changement de cours de pouvoir faire des transactions sans risques.
  • Dans tous les cas, l'action des spéculateurs augmente la liquidité puisqu'ils augmentent la quantité de transactions. Grâce aux spéculateurs, on peut donc vendre et acheter plus facilement.

Tout ceci est-il correct et y a-t-il des choses (simples) à ajouter ?

Nickel, l'essentiel est là. On pourrait ajouter ce que j'ai dit ailleurs sur la spéculation, mais on sortirait de l'utilitarisme. :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et ne jamais oublier que nous sommes tous des spéculateurs.

Les soldes vous spéculez à la baisse en espérant que l'article que vous voulez sera toujours disponible mais à un prix moindre.

L'achat de monnaie quand vous voyagez vous achetez la monnaie au moment ou vous pensez que vous obtiendrez le plus de monnaie étrangère avec la somme la plus faible possible.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a vraiment un truc que je ne comprends pas.

Normalement les grands actionnaires à long terme dépendent exclusivement des dividendes et les spéculateurs de la plus-value.

Si un actionnaire de référence vendait ses actions il risquerait de faire chuter les cours et ne gagnerait pas grand-chose.

Seulement les cours sont parfois tellement élevés avec des dividendes tellement faibles, j'ai du mal à comprendre le fonctionnement.

Tout le monde dépend de la plus value, mais les grands investisseurs n'y gagnent donc pas grand-chose puisqu'ils ne peuvent pas vendre aussi facilement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a vraiment un truc que je ne comprends pas.

Normalement les grands actionnaires à long terme dépendent exclusivement des dividendes et les spéculateurs de la plus-value.

Si un actionnaire de référence vendait ses actions il risquerait de faire chuter les cours et ne gagnerait pas grand-chose.

Seulement les cours sont parfois tellement élevés avec des dividendes tellement faibles, j'ai du mal à comprendre le fonctionnement.

Tout le monde dépend de la plus value, mais les grands investisseurs n'y gagnent donc pas grand-chose puisqu'ils ne peuvent pas vendre aussi facilement.

Investir dans une boite qui fait des bénéfs et qui le redistribue, c'est has been :icon_up:

Oui, tout le monde achète des actions par rapport au prix qu'il espère en tirer demain.

historiquement, on achètait des actions par rapport aux profits attendus et aux dividendes distribués.

Mais l'Etat est passé par là, et il a imposé à la fois les bénéfices des entreprises et les dividendes perçus par les actionnaires.

Résultat, ce lien à la réalité s'est peu à peu détruit. Et aujourd'hui, on en arrive à voir des entreprises qui s'endettent pour acheter leurs propres actions pour en faire monter le cours.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'entreprise rachète aux actionnaires de référence pour leur permettre une plus value…

C'est vraiment bizarre comme situation, mais si tout le monde cherche la plus value indéfiniment sans réfléchir ça va mal se finir… :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai une explication plus simple pour le vulgum pecus : le spéculateur gagne de l'argent quand il gagne son pari et perd de l'argent quand il perd son pari donc il fait coller le cours officiel à la meilleur estimation possible de la valeur de l'action. Après bien sûr les humains peuvent se tromper, mais ça évite bien des désillusions. Évidemment, tout ça casse si on injecte de l'argent gratuit -> fear the boom and bust et là c'est le moment d'introduire le magnifique clip :doigt:

Retenez bien cette phrase de haut niveau économico-philosphique :icon_up: les banques centrales sont à l'économie réelle ce que les gold farmers sont aux économies des jeux de rôle, sauf que pour bien comprendre ce qui se passe il faudrait imaginer que 90% des gens seraient de vrais personnages et pas des joueurs. Un scénario idéal pour une dystopie fantastique à tonalité autrichienne.

Ça pique les yeux

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ça pique les yeux

Oui, je sais, et ça pue la F haine. Scandaleux, cette idée qu'il y a des gens qui en savent plus que d'autres, voire pire, quelle horreur, qui sont plus intelligents que d'autres. Tout le monde sait que tout le monde est égal, sauf Bush qui est con.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je débute dans la compréhension des mécanismes économiques et je m'intéresse à la défense utilitariste de la spéculation. J'ai lu notamment Speculation de l'institut Mises, En défense des spéculateurs de Jean-Yves Naudet, l'article Spéculation de Wikibéral, et j'ai survolé les articles de Wikipédia Marché à terme et Speculation.

J'ai compris trois arguments en faveur des bénéfices de la spéculation :

  • Lorsque le prix d'un produit est bas, les spéculateurs en achètent, augmentant ainsi la demande, ce qui augmente les prix. Lorsque le prix de ce produit est élevé, les spéculateurs vendent ce qu'ils ont de ce produit, augmentant l'offre, ce qui diminue les prix. Ils lissent donc les fluctuations des cours.
  • Les spéculateurs prennent des risques à la place des autres dans les marchés à terme : si le spéculateur parie la baisse, il vend à terme (dans le but de pouvoir acheter moins cher dans le futur ce qu'il vendra au prix actuel, afin d'empocher la différence) ; et s'il parie la hausse, il achète à terme (dans le but de pouvoir vendre plus cher dans le futur ce qu'il achètera au prix actuel). Dans les deux cas, ils permettent aux vendeurs et acheteurs qui craignent un changement de cours de pouvoir faire des transactions sans risques.
  • Dans tous les cas, l'action des spéculateurs augmente la liquidité puisqu'ils augmentent la quantité de transactions. Grâce aux spéculateurs, on peut donc vendre et acheter plus facilement.

Tout ceci est-il correct et y a-t-il des choses (simples) à ajouter ?

Peux tu m'expliquer:

1/ le lien entre achat de la part des spéculateurs et augmentation de la demande (à moins que la demande soit celle des spéculateurs)

2/ En quoi les liquidités augmentent étant donné que ce sont simplement des transferts?

Mes questions sont peut être idiotes mais je me plonge à peine dans l'économie. Je suis en train d'entamer America's great depression de Rothbard.

Merci pour les liens je vais m'empresser de les lire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Peux tu m'expliquer:

1/ le lien entre achat de la part des spéculateurs et augmentation de la demande (à moins que la demande soit celle des spéculateurs)

2/ En quoi les liquidités augmentent étant donné que ce sont simplement des transferts?

1/ Oui, l'augmentation de la demande est dûe à l'action des spéculateurs.

2/ Il semble que tu aies confondu "les liquidités" (monnaie) et la liquidité.

Share this post


Link to post
Share on other sites
1/ Oui, l'augmentation de la demande est dûe à l'action des spéculateurs.

2/ Il semble que tu aies confondu "les liquidités" (monnaie) et la liquidité.

1/En quoi si des spéculateurs achètent en masse l'action "Machinchose" augmente t'elle la demande des produits "machinchose"?

On parle de quelle demande?

2/Exact. Merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites
1/En quoi si des spéculateurs achètent en masse l'action "Machinchose" augmente t'elle la demande des produits "machinchose"?

On parle de quelle demande?

2/Exact. Merci.

1/ de la demande des actions.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tout ceci est-il correct et y a-t-il des choses (simples) à ajouter ?

Il y a d'innombrables choses simples (ou pas) a ajouter. Notamment une idée perso, il est faux de dire que la spéculation améliore toujours la question de la liquidité.

Imagines un spéculateur qui veut vendre d'un seul coup 45.000.000 d'actions Leroy Merlin. Ca n'augmente pas la liquidité, ca créé un probleme de liquidité.

Le niveau de liquidité souhaitable est quelque chose de relatif. Il est relatif au nombre de transactions quotidiennes qu'on estime souhaitable ou raisonnable. Le but n'est pas d'augmenter ce nombre a l'infini, car tu créé ainsi autant de probleme que tu n'en règle, en augmentant le BESOIN de liquidité.

Si tu me suis bien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Du point de vue théorique, microéconomique, le spéculateur pose problème en ce sens que son comportement et ses attentes diffèrent de ceux du producteur et du consommateur censés se rencontrer sur le marché.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a d'innombrables choses simples (ou pas) a ajouter. Notamment une idée perso, il est faux de dire que la spéculation améliore toujours la question de la liquidité.

Imagines un spéculateur qui veut acheter d'un seul coup 45.000.000 d'actions Leroy Merlin. Ca n'augmente pas la liquidité, ca créé un probleme de liquidité.

Le niveau de liquidité souhaitable est quelque chose de relatif. Il est relatif au nombre de transactions quotidiennes qu'on estime souhaitable ou raisonnable. Le but n'est pas d'augmenter ce nombre a l'infini, car tu créé ainsi autant de probleme que tu n'en règle, en augmentant le BESOIN de liquidité.

Si tu me suis bien.

Sans compter que cet argument est complètement con….

Et si je te disais que donner un milliard de dollars a une bande de chimpanzés allait augmenter la liquidité??

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a d'innombrables choses simples (ou pas) a ajouter. Notamment une idée perso, il est faux de dire que la spéculation augmente la liquidité.

Imagines un spéculateur qui veut acheter d'un seul coup 45.000.000 d'actions Leroy Merlin. Ca n'augmente pas la liquidité, ca créé un probleme de liquidité.

Le niveau de liquidité souhaitable est quelque chose de relatif. Il est relatif au nombre de transactions quotidiennes qu'on estime souhaitable ou raisonnable. Le but n'est pas d'augmenter ce nombre a l'infini, car tu créé ainsi autant de probleme que tu n'en règle, en augmentant le BESOIN de liquidité.

Si tu me suis bien.

La demande, au moment où l'achat est fait, est faible par rapport à l'offre, donc le prix est bas, et le spéculateur veut en profiter pour revendre plus tard, plus cher. Donc comme la demande est faible par rapport à l'offre, ceux qui veulent vendre ont du mal à le faire, et le spéculateur leur rend un service en achetant : il élève la liquidité jusqu'au niveau souhaité, non ?

En fait, dans ton exemple, si j'ai bien compris, le spéculateur choisit d'acheter trop, inversant la tendance du marché, puisque l'offre sera du coup faible par rapport à la demande. Et ceux qui veulent acheter se seront fait damer le pion par le spéculateur : ils devront acheter plus cher que prévu. OK, dans ce cas, le spéculateur semble poser problème, mais il y a quelque chose qui ne colle pas dans ce modèle : pourquoi le spéculateur achèterait suffisamment pour inverser le rapport entre offre et demande : ça lui ferait perdre de l'argent puisqu'il va devoir payer très cher ce qu'il ne pourra pas revendre plus cher plus tard, lorsque le prix sera redescendu à la normale ? Ou alors, tu veux dire qu'en achetant d'un coup, il paie un prix assez faible, qui ne tient pas compte de l'énorme transaction qui est en train de se dérouler ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
La demande, au moment où l'achat est fait, est faible par rapport à l'offre, donc le prix est bas, et le spéculateur veut en profiter pour revendre plus tard, plus cher. Donc comme la demande est faible par rapport à l'offre, ceux qui veulent vendre ont du mal à le faire, et le spéculateur leur rend un service en achetant : il élève la liquidité jusqu'au niveau souhaité, non ?

En fait, dans ton exemple, si j'ai bien compris, le spéculateur choisit d'acheter trop, inversant la tendance du marché, puisque l'offre sera du coup faible par rapport à la demande. Et ceux qui veulent acheter se seront fait damer le pion par le spéculateur : ils devront acheter plus cher que prévu. OK, dans ce cas, le spéculateur semble poser problème, mais il y a quelque chose qui ne colle pas dans ce modèle : pourquoi le spéculateur achèterait suffisamment pour inverser le rapport entre offre et demande : ça lui ferait perdre de l'argent puisqu'il va devoir payer très cher ce qu'il ne pourra pas revendre plus cher plus tard, lorsque le prix sera redescendu à la normale ? Ou alors, tu veux dire qu'en achetant d'un coup, il paie un prix assez faible, qui ne tient pas compte de l'énorme transaction qui est en train de se dérouler ?

C'est moi qui ne te comprends pas….. Je veux dire un truc EXTREMEMENT simple. Imagine un marché ou s'échange quotidiennement entre 10.000 et 30.000 actions Leroy-Merlin. Tout le monde est content, le cours bouge gentiment, pitou pitou.

Puis, au fil des ans, le marché de l'action LM devient énorme et trés liquide, comme tu dis.

Ce que je dis c'est que le besoin de liquidité a augmenté autant que la liquidité effective, et que c'est la bonne adéquation de l'une par rapport a l'autre qui est importante, pas le nombre d'actions échangées chaque jour en tant que tel.

Autrement dit, le gars qui joue d'énormes paquets d'actions LM pose autant de probleme de liquidité qu'il n'en règle. En meme temps qu'il augmente la liquidité, il augmente le besoin de liquidité, par le simple fait qu'il en joue 450.000, au lieu de 450 auparavant.

C'est un peu comme un drogué qui devrait prendre toujours plus de coke pour le meme niveau de défonce, et j'appelle pas ca un progrès, sauf a prendre pour seul critère la quantité de coke consommée chaque jour.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ce que je dis c'est que le besoin de liquidité a augmenté autant que la liquidité effective, et que c'est la bonne adéquation de l'une par rapport a l'autre qui est importante, pas le nombre d'actions échangées chaque jour en tant que tel.

Je comprend pas bien ce que tu entend par "besoin de liquidite". A moins de vouloir manipuler le cours, c'est toujours mieux qu'un marche soit le plus liquide possible. Le "besoin de liquidite" est toujours le meme: le plus, le mieux (sauf cas special).

Dans ton exemple Leroy-Merlin, la situation s'est ameilliore: on peut vendre et acheter des actions plus rapidement, et sans modifier le cours. Ce qui n'etait pas le cas quand il s'echangeait 10000 actions par jour.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A part ca, je me demande ce qui te permet de dire que les spéculateurs achètent quand le prix baisse.

Je dirais plutot que c'est parce qu'ils vendent que le prix baisse.

Si le marché est sage et raisonnable, il se remettra a acheter assez vite pour profiter de prix assez bas. Dans le cas contraire, si le marché sur-réagit, il va vendre tout ce qu'il peut jusqu'a provoquer une crise invraissemblable et sans aucune proportion avec la (mauvaise) nouvelle de départ, celle qui a fait baisser le prix.

Je pense personnellement qu'il y a un rapport entre le comportement des marchés et le profil des opérateurs de marchés d'aujourd'hui, et leur "mentalité" si on peut dire. Le film "Trader" en prale trés bien, en opposant le trader traditionnel et BCBG de la Barings, avec le trader surexcité et pret a tout que représente Nick Leeson…. celui qui a coulé la Barings.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je comprend pas bien ce que tu entend par "besoin de liquidite". A moins de vouloir manipuler le cours, c'est toujours mieux qu'un marche soit le plus liquide possible. Le "besoin de liquidite" est toujours le meme: le plus, le mieux (sauf cas special).

Dans ton exemple Leroy-Merlin, la situation s'est ameilliore: on peut vendre et acheter des actions plus rapidement, et sans modifier le cours. Ce qui n'etait pas le cas quand il s'echangeait 10000 actions par jour.

Non, la situation ne s'est pas amélioré puisqu'aujourd'hui il s'agit de vendre 450.000 actions, contre 450 auparavant.

Il n'est pas plus facile d'en vendre 450.000 aujourd'hui que d'en vendre 450 a l'époque.

Ce qui compte c'est que les ordres des opérateurs puissent etre executés sans faire décaller le marché, c'est tout. Je ne suis pas d'accord de dire que c'est un progrès en tant que tel, d'augmenter les volumes traités.

On a eu le meme débat sur les ventes a découvert, qui "augmentent la liquidité". On les a interdit quand meme.

Share this post


Link to post
Share on other sites
A part ca, je me demande ce qui te permet de dire que les spéculateurs achètent quand le prix baisse.

Je dirais plutot que c'est parce qu'ils vendent que le prix baisse.

Je dis que les spéculateurs achètent quand le prix est bas, pas forcément en baisse. Bas par rapport à quoi ? Par rapport au prix - qu'ils imaginent plus élevé - auquel le produit se vendra dans le futur, au moment de revendre.

En tout cas, c'est vrai qu'ils font baisser le prix quand ils vendent.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je dis que les spéculateurs achètent quand le prix est bas, pas forcément en baisse. Bas par rapport à quoi ? Par rapport au prix - qu'ils imaginent plus élevé - auquel le produit se vendra dans le futur, au moment de revendre.

En tout cas, c'est vrai qu'ils font baisser le prix quand ils vendent.

Je te donne un exemple de configuration cauchemardesque, mais rationnel.

Mettons que l'action BNP s'échange aux alentours de 50 euros, durablement, et qu'on prenne ce prix comme une sorte de prix de référence, de juste prix.

Mettons maintenant que tombent d'atroces nouvelles… :icon_up:

Les opérateurs peuvent par exemple estimer que le juste prix de la BNP est maintenant de 45 euros (-10%). Le probleme est que, meme s'ils évaluent la vraie valeur de la BNP a 45 euros, ils sont dans le meme temps convaincus que l'action BNP tombera a 35 euros (-30%) d'ici quelques jours.

Donc ils la défoncent littéralement jusqu'a 35 euros environ, alors meme qu'ils l'évaluent plutot a 45.

Graphiquement c'est trés clair. Ils pensent que l'action s'échangera a 35 euros dans deux jours, et a 45 d'ici un mois ou deux.

C'est assez pervers comme probleme…. Ils font le pari que le marché va sur-réagir.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je te donne un exemple de configuration cauchemardesque, mais rationnel.

Mettons que l'action BNP s'échange aux alentours de 50 euros, durablement, et qu'on prenne ce prix comme une sorte de prix de référence, de juste prix.

Mettons maintenant que tombent d'atroces nouvelles… :icon_up:

Les opérateurs peuvent par exemple estimer que le juste prix de la BNP est maintenant de 45 euros (-10%). Le probleme est que, meme s'ils évaluent la vraie valeur de la BNP a 45 euros, ils sont dans le meme temps convaincus que l'action BNP tombera a 35 euros (-30%) d'ici quelques jours.

Donc ils la défoncent littéralement jusqu'a 35 euros environ, alors meme qu'ils l'évaluent plutot a 45.

Graphiquement c'est trés clair. Ils pensent que l'action s'échangera a 35 euros dans deux jours, et a 45 d'ici un mois ou deux.

C'est assez pervers comme probleme…. Ils font le pari que le marché va sur-réagir.

J'imagine que le problème vient de mes connaissances rachitiques en finance, mais :

1/ Dans l'histoire que tu racontes, je ne vois pas le problème. Je crois que je comprendrais mieux avec un explication davantage "pas à pas".

2/ Pour "défoncer" une action, comment fait-on ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Non, la situation ne s'est pas amélioré puisqu'aujourd'hui il s'agit de vendre 450.000 actions, contre 450 auparavant.

Ben si. Avant on ne pouvait pas en vendre 450 rapidement, maintenant si. Donc c'est mieux qu'avant.

Le fait que maintenant on ne puisse pas en vendre 450k ne change rien, ca on ne pouvait pas avant non plus.

Et il n'y a aucune raison qu'on ai plus besoin d'en vendre 450k maintenant, la liquidite d'un marche n'augmente pas les "besoin" de vendre ou d'acheter.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et il n'y a aucune raison qu'on ai plus besoin d'en vendre 450k maintenant, la liquidite d'un marche n'augmente pas les "besoin" de vendre ou d'acheter.

Ah………. Mais tout a fait! Je n'ai jamais dis le contraire. Je ne crois pas avoir parlé des raisons pour lesquelles les volumes échangés augmentent sur les marchés, quels qu'ils soient.

Décidément, vous avez tous les deux du mal a voir mon point……… J'abandonne.

Moi je trouve ca super clair.

Avant on demandait au marché d'etre capable d'absorber de petits ordres, et aujourd'hui il doit etre capable d'en absorber de trés gros. Il n'y a pas de progrès.

Il y aurait un progrès si on traitait les memes petits ordres qu'avant dans un marché plus liquide. Ils passeraient plus facilement. L'écart entre les cours vendeur et acheteur serait plus faible…. Bref tout le monde serait heureux au possible.

Malheureusement les ordres d'aujourd'hui sont beaucoup plus gros qu'avant, et ne passent relativement pas mieux.

A la limite, je vous accorde que dans le cas du papy qui a LITTERALEMENT une poignée d'actions Vallourec a vendre, il y a un progrès, pour lui.

Son ordre passera a 33.27 au lieu de 33.25.

Magnifique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...