Jump to content

Propositions pour Contrepoints


Copeau

Recommended Posts

Pour revenir sur le sujet de depart, les critiques sur la baisse de la qualite nous interpelle et ton opinion comme celle d'autres nous interesse fortement. Je t'invite donc a nouveau, si tu le veux bien, a developer sur ce sujet.

 

Je n'ai jamais été un lecteur suffisamment régulier du webzine pour pouvoir formuler une critique pointue à ce propos, même s'il m'est déjà arrivé de lire des articles "limite", c'est clair (mais je ne saurais plus te dire lesquels). Plus haut je voulais surtout insister sur le manque de représentation de positions pourtant liberhallal sur des sujets comme l'Islam par exemple. Par comparaison avec le Pape François-bashing qui a droit de cité sur Contrepoints, parfois par le biais d'articles indigents, il y a clairement un deux poids deux mesures entre les religions qui rapproche le journal de tout ce qui est détestable chez les quotidiens de gauche : une autocensure (teintée de Père-la-morale par-dessus le marché). 

 

La critique du cléricalisme était une bonne chose. La haine du catholicisme de certains libéraux fut une grossière erreur.

+1. Dans les travaux parlementaires relatifs à l'interdiction du travail des enfants, fin du XIXème siècle, quasi tout le PC défendait une position libérale, avec parfois une vision de l'avenir très pertinente. Les libéraux étaient par contre plus partagés ; ceux qui se rangèrent du côté des socialistes haïssaient finalement plus les cathos qu'ils n'aimaient la liberté. 

Link to comment

Je n'ai jamais été un lecteur suffisamment régulier du webzine pour pouvoir formuler une critique pointue à ce propos, même s'il m'est déjà arrivé de lire des articles "limite", c'est clair (mais je ne saurais plus te dire lesquels). Plus haut je voulais surtout insister sur le manque de représentation de positions pourtant liberhallal sur des sujets comme l'Islam par exemple. Par comparaison avec le Pape François-bashing qui a droit de cité sur Contrepoints, parfois par le biais d'articles indigents, il y a clairement un deux poids deux mesures entre les religions qui rapproche le journal de tout ce qui est détestable chez les quotidiens de gauche : une autocensure (teintée de Père-la-morale par-dessus le marché). 

...

 

Tel que tu le décris là, ce n'est pas une question de qualité mais de ligne éditoriale.

 

En ce qui me concerne, les qualitéde CP doit être améliorée, et on y travaille, et je n'ai pas l'impression qu'elle ait particulièrement baissé ces derniers temps, ni monté d'ailleurs. Mais là j'aurais du mal à étayer mon sentiment.

Link to comment

Je n'ai jamais été un lecteur suffisamment régulier du webzine pour pouvoir formuler une critique pointue à ce propos, même s'il m'est déjà arrivé de lire des articles "limite", c'est clair (mais je ne saurais plus te dire lesquels). Plus haut je voulais surtout insister sur le manque de représentation de positions pourtant liberhallal sur des sujets comme l'Islam par exemple. Par comparaison avec le Pape François-bashing qui a droit de cité sur Contrepoints, parfois par le biais d'articles indigents, il y a clairement un deux poids deux mesures entre les religions qui rapproche le journal de tout ce qui est détestable chez les quotidiens de gauche : une autocensure (teintée de Père-la-morale par-dessus le marché).

 

c'est le pape françois qui est critiqué, pas les catholique, ce n'est donc pas du religion bashing et absolument pas possible de mettre ça sur le même point que l'Islam.

Et c'est quand même un peu loin que de dire "Vous ne critiquez pas l'Islam donc vous êtes comme les quotidiens de gauche".

Et d'ailleurs, le différent au début était à propos de la crise des migrants, pas de l'Islam

Link to comment

Je ne suis pas fâché, Nick, même si j'ai probablement été déçu à l'époque de ne pas recevoir une réponse, fût-ce une courte pour dire "non". 

 

Salut Wali, cela te rassurera peut-être, je fus plus ou moins directement impliqué dans un échange croisé avec un auteur (j'étais l'intermédiaire qui lui avais suggéré de proposer ses articles) qui ne reçut lui aussi aucune réponse de la rédaction de Contrepoints pendant plusieurs semaines, pas même un non : mais ses positions n'ont rien de conservatrices ou autres, et il écrivait sur un sujet totalement différent de l'immigration. C'était apparemment davantage un problème d'organisation que de prise de position.

La magie mais aussi la difficulté de l'organisation spontanée des libéraux, cet ordre qui naît du chaos, c'est que tout commence par le chaos justement ;)

 

Maintenant, si la critique porte sur la tendance éditoriale de Contrepoints, dans ce cas c'est purement subjectif. Et je ne vois pas trop l'intérêt de vouloir à tout prix relayer certaines opinions qui le sont déjà par d'autres sites ayant déjà trouvé leur public. Un article de fond qui incitera à la réflexion permettra de sensibiliser une certaine part de la population aux idées libérales, un article de pure doctrine ne servira qu'à convaincre les convaincus (donc inutile) et risquera de faire fuir les autres (contre productif). Je dis cela sans juger de la qualité de ton texte (que je n'ai du coup bien évidemment pas pu lire).

Beaucoup de ceux qui critiquent la "qualité" de Contrepoints semblent surtout critiquer le fait qu'ils n'y retrouvent pas toutes leurs idées et rien que leurs idées. C'est peut-être la qualité de leurs idées qu'il conviendrait d'interroger.

Link to comment

c'est le pape françois qui est critiqué, pas les catholique, ce n'est donc pas du religion bashing et absolument pas possible de mettre ça sur le même point que l'Islam.

 

C'est la doctrine du Pape François qui est critiquée, donc celle de l'Église. 

 

Et c'est quand même un peu loin que de dire "Vous ne critiquez pas l'Islam donc vous êtes comme les quotidiens de gauche".

 

Ce n'est pas ça qui est dit. 

 

Et d'ailleurs, le différent au début était à propos de la crise des migrants, pas de l'Islam

 

Et ? 

Link to comment

Maintenant, si la critique porte sur la tendance éditoriale de Contrepoints, dans ce cas c'est purement subjectif. Et je ne vois pas trop l'intérêt de vouloir à tout prix relayer certaines opinions qui le sont déjà par d'autres sites ayant déjà trouvé leur public. 

 

L'intérêt est de ne pas faire fuir d'authentiques libéraux. Si nous étions plusieurs milliers d'activistes, il n'y aurait rien à redire sur le fait qu'une chapelle cherche à faire taire une autre, mais nous n'en sommes pas là, la stratégie de la division entre nous est prématurée et contre-productive. 

Link to comment

D'où le respect de la liberté de conscience.

 

Je n'ai pas de souvenir du moindre article de CP qui nous explique "les catholiques dans leur ensemble sont ceci ceci cela" et ne vois donc pas de déséquilibre frappant si on ne le fait pas non plus avec d'autres groupes. Et je suis ça de près depuis le début. Mais ça a pu m'échapper. Auquel cas, sortons du vague et regardons un cas concret. 

 

La ligne de CP est de ne pas s'en prendre à des gens parce qu'ils appartiennent à un pays, à une origine (si on peut dire ça comme ça), à une foi, etc. 

  • Yea 1
Link to comment

C'est un travail ingrat, et à très long terme, que d’intéresser à nos idées libérales notre propre famille, nos amis, nos proches, ceux qui n'aiment pas du tout les libéraux ( car pour eux libéralisme= capitalisme de connivence) (ceux qui pensent que Sarko est libéral) ( ceux qui pensent que les libéraux sont des droitards conservateurs et anti...)

Moi j'y passe beaucoup de temps, depuis des années...

 un seul article, un seul, qui pourrait leur donner raison, et ce sont des heures de "boulot", d'investissement personnel perdus...

 Si je le fais, c'est parce que j'ai une confiance absolue en l'équipe responsable de la ligne éditoriale de Contrepoints....

Oui, je suis fière de Contrepoints, qui à mon gout , a réalisé un parcours exemplaire, fait un sans faute...

 Les islamophobes, homophobes zet autres -phobes peuvent aller se faire...éditer ailleurs!

Voilà!

Link to comment

Contrepoints essuie de temps en temps des critiques. Mais alors là, prétendre qu'il y aurait une cabale sur CP contre les catholiques, c'est stupéfiant !

Parmi les auteurs les plus publiés de CP, très appréciés de la rédaction, il y a Jean-Yves Naudet, Jacques Garello ou Jean-Baptiste Noé, authentiques catho-libéraux, qui se revendiquent comme tels et qui ont publié de nombreux billets dans lesquels ils professent une communion entre la doctrine catholique et les idées libérales. On a publié aussi plusieurs articles de Philippe Bouchat qui vont dans ce sens. Sans oublier notre illustrateur René Le Honzec qui revendique régulièrement sa foi catholique.

Franchement Wali, c'est vraiment un faux procès que tu nous fais là...

 

De même, nous n'aurions jamais publié d'articles dénonçant le terrorisme islamiste ou les dérives de cette religion ? :blink:

Il ne faut vraiment pas lire CP régulièrement pour prétendre cela...

 

Sinon, la ligne éditoriale de CP n'a jamais changé d'un iota. Je suis toujours étonné des critiques qui prétendent que CP aurait évolué dans un sens ou dans un autre.

Il y a un an, j'avais tenté de la résumer ici : http://www.contrepoints.org/2014/08/09/176380-contrepoints-secrit-au-pluriel

 

Arrêtons de tourner autour du pot. Nous connaissons très bien le seul truc qui déplait vraiment à certains : le fait que CP défende l'immigration libre.

Et là, oui, il suffit de relire le texte en lien ci-dessus, c'est une position clairement assumée.

 

---

En revanche, que tu n'aies reçu aucune réponse (positive ou négative d'ailleurs) à ta proposition de billet est clairement une erreur de la rédaction. Désolé.

  • Yea 3
Link to comment

Arrêtons de tourner autour du pot. Nous connaissons très bien le seul truc qui déplait vraiment à certains : le fait que CP défende l'immigration libre.

Oui.

 

En revanche, que tu n'aies reçu aucune réponse (positive ou négative d'ailleurs) à ta proposition de billet est clairement une erreur de la rédaction. Désolé.

Bon ça peut arriver. Ca m'est arrivé aussi. Voilà, au pire on demande des news et ça roule :)

Link to comment

Arrêtons de tourner autour du pot. Nous connaissons très bien le seul truc qui déplait vraiment à certains : le fait que CP défende l'immigration libre.

Et là, oui, il suffit de relire le texte en lien ci-dessus, c'est une position clairement assumée.

 

 Et encore CP est modéré sur cette question par rapport à la ligne de certains sur ce forum^^

Link to comment

D'où le respect de la liberté de conscience.

 

Je n'ai pas de souvenir du moindre article de CP qui nous explique "les catholiques dans leur ensemble sont ceci ceci cela" et ne vois donc pas de déséquilibre frappant si on ne le fait pas non plus avec d'autres groupes. Et je suis ça de près depuis le début. Mais ça a pu m'échapper. Auquel cas, sortons du vague et regardons un cas concret. 

 

La ligne de CP est de ne pas s'en prendre à des gens parce qu'ils appartiennent à un pays, à une origine (si on peut dire ça comme ça), à une foi, etc. 

 

Comme dit plus haut, mon raisonnement est le suivant : d'un point de vue politique, le sunnite est aussi éloigné de nos idées que le socialiste ou le fasciste. Les articles de Contrepoints sont truffés de références à des groupes comme "les socialistes" ou "les nationalistes", etc. ; pourquoi ne pourraient-ils se référer aux "islamistes" ? À ma connaissance, la séparation entre temporel et spirituel n'est qu'une infime exception parmi les diverses écoles de l'Islam ; vouloir mettre l'Islam et l'Église catholique sur le même pied est à ce titre une erreur. L'islamisme, en ce qu'il est politique, pourrait donner lieu à des articles sur CP, non ? 

 

 

C'est un travail ingrat, et à très long terme, que d’intéresser à nos idées libérales notre propre famille, nos amis, nos proches, ceux qui n'aiment pas du tout les libéraux ( car pour eux libéralisme= capitalisme de connivence) (ceux qui pensent que Sarko est libéral) ( ceux qui pensent que les libéraux sont des droitards conservateurs et anti...)

Moi j'y passe beaucoup de temps, depuis des années...

 un seul article, un seul, qui pourrait leur donner raison, et ce sont des heures de "boulot", d'investissement personnel perdus...

 Si je le fais, c'est parce que j'ai une confiance absolue en l'équipe responsable de la ligne éditoriale de Contrepoints....

Oui, je suis fière de Contrepoints, qui à mon gout , a réalisé un parcours exemplaire, fait un sans faute...

 Les islamophobes, homophobes zet autres -phobes peuvent aller se faire...éditer ailleurs!

Voilà!

 

Devenir socialiste pour avoir une plus large audience, tout en se coupant de sa base initiale, tout en se coupant de personnes qui se sont retroussé les manches dans l'aventure CP, n'est pas une stratégie payante à mes yeux. Il ne faut pas confondre le champ moral et le champ politique. Il peut très bien exister des individus homophobes ou islamophobes qui reconnaissent les droits des homosexuels ou les droits des musulmans.

 

D'ailleurs, je n'aime pas ces étiquettes collées sur la tête des gens. (Vous parlez peut-être de certains discours extrémistes, mais de mon côté, depuis le début de cette discussion, j'évoque des discours liberhallal, qui se montreraient critiques à l'encontre de religions, d'immigration, de mariage gay, etc. (Je digresse encore mais, à mes yeux, le mariage dit pour tous de Hollande est une institution antilibérale qui devrait être critiquée par tout amoureux de la liberté, en ce qu'elle permet à l'État d'obtenir des informations sur ce qu'il y a de plus intime dans la vie privée, à savoir l'orientation sexuelle ; et cela ne fait pas de moi un homophobe.))

 

Si vous souhaitez que le libertarianisme ait un avenir, il faut pouvoir vous montrer un minimum tolérante vis-à-vis des morales différentes des vôtres (pourvu qu'elles n'aient pas d'implications sur les droits politiques des individus), même si elles vous font gerber ; il faut accepter de mener le combat aux côtés de compagnons de route qui ne pensent pas comme vous sur le plan moral. 

 

Bref, je me répète, devenir intolérant en interne pour séduire en externe se révèle contre-productif. D'ailleurs, d'un point de vue stratégique, si on veut recruter des adeptes, relayer les thèses de Hoppe auprès de militants d'extrême-droite sera peut-être aussi, voire plus fructueux que de draguer du gauchiste... 

 

Contrepoints essuie de temps en temps des critiques. Mais alors là, prétendre qu'il y aurait une cabale sur CP contre les catholiques, c'est stupéfiant !

Parmi les auteurs les plus publiés de CP, très appréciés de la rédaction, il y a Jean-Yves Naudet, Jacques Garello ou Jean-Baptiste Noé, authentiques catho-libéraux, qui se revendiquent comme tels et qui ont publié de nombreux billets dans lesquels ils professent une communion entre la doctrine catholique et les idées libérales. On a publié aussi plusieurs articles de Philippe Bouchat qui vont dans ce sens. Sans oublier notre illustrateur René Le Honzec qui revendique régulièrement sa foi catholique.

Franchement Wali, c'est vraiment un faux procès que tu nous fais là...

 

 

Je n'ai pas parlé de cabale contre le catholicisme ; j'ai lu sur Contrepoints des points de vue variés à ce sujet, nourrissant le débat au sein de la communauté libérale, ce qui est très positif. Par contre, il n'y a pas toujours eu un aussi bel équilibre en ce qui concerne d'autres thématiques, comme l'une ou l'autre susmentionnée. 

 

De même, nous n'aurions jamais publié d'articles dénonçant le terrorisme islamiste ou les dérives de cette religion ? :blink:

Il ne faut vraiment pas lire CP régulièrement pour prétendre cela...

 

 

Mettre sur le même pied la critique du terrorisme ou de dérives islamistes et celle d'encycliques ou de doctrine catholique situe bien le problème, non ? 

 

J'avoue ne pas me rendre au quotidien sur CP, certaines périodes oui, d'autres non, en fonction du temps disponible et de l'humeur ; donc, oui, j'ai peut-être loupé l'un ou l'autre article. Mais en ce qui concerne la crise migratoire ou l'Islam, je pense bien que 100 pourcents des articles que j'y ai lus n'allaient que dans une seule et même direction. Drieu Godefridi, dans le fil Facebook cité plus haut, raconte que cet article n'a pas été accepté par la rédaction. (Je n'ai pas envie de m'inscrire sur l'Echo pour le lire ; peut-être s'agit-il de prose conservatrice sans grand rapport avec les idées libérales ; mais en même temps quel est le lien entre le libéralisme et les encycliques papales, hmm ?)

 

 

Arrêtons de tourner autour du pot. Nous connaissons très bien le seul truc qui déplait vraiment à certains : le fait que CP défende l'immigration libre.

Et là, oui, il suffit de relire le texte en lien ci-dessus, c'est une position clairement assumée.

 

 

Ce n'est pas parce que la presse est libre que Libération vivra. 

 

L'immigration actuelle 

(1) est une immigration choisie (par les États), pas une immigration libre ;

(2) profite de propriétés publiques pour se déplacer ; 

elle n'a donc rien de libéral. Au début des routes privées, il y a bien souvent une barrière. 

 

C'est ça que j'essayais d'expliquer dans le fameux article qui n'aura jamais été publié par CP. Oh, il n'est pas extraordinaire ; il est certes améliorable ; il retranscrit en fait, un peu maladroitement peut-être, une idée qui m'a parcouru à cette époque lorsque Contrepoints relayait de nombreux articles favorables à ces grandes migrations :

 

 

Plusieurs libertariens, trop heureux de pouvoir exposer à la face du monde le côté bienfaisant de leur philosophie politique, font la publicité de celle-ci au sujet de la grande vague migratoire actuelle. Cette brusque bouffée d’orgueil est compréhensible, dans la mesure où ils peuvent, une fois n’est pas coutume, se faire voir sous un jour agréable au regard du baromètre moral dominant. Ce faisant, ils se font néanmoins plus catholiques que le Pape.

 

Car si théoriquement le libéralisme est bel et bien favorable à la libre circulation des personnes, la concrétisation pratique de ses principes ne permettrait probablement pas l’établissement d’un tel nombre d’immigrés sur des terres déjà habitées. Je m’explique. Plus une société est libérée du joug étatique, plus ses terres sont privatisées ; et qui dit propriété privée dit droit d’exclusion et de discrimination. Il y a fort à parier qu’une majorité de communes, effrayées par l’ampleur de la migration et soucieuses de préserver la paix à l’intérieur de leurs murs, fermeraient leurs portes à un tel afflux de nécessiteux. Ceux-ci s’établiraient alors principalement dans des zones inoccupées.

 

Certains l’oublient, il y a une grande différence entre principes théoriques et applications pratiques. Comme l’écrivait Stefan Zweig, « l’image d’une idée se déforme toujours quand elle se réalise. » Pour bien me faire comprendre, je dresserai un parallèle avec d’autres libertés civiles. Presse : dans une société libérale, Libération aurait le droit théorique d’exister, mais les règles propres au marché feraient très vite disparaître ce titre au bilan déficitaire. Religion : dans une société libérale, un croyant aurait le droit théorique d’exposer à tout moment ses croyances au vu et au su de tous, mais son contrat de travail pourrait parallèlement le lui interdire. Association : dans une société libérale, des néo-nazis auraient le droit théorique de monter la Joyeuse Amicale Nationale-Socialiste en plein cœur d’un quartier juif, mais dans les faits l’opprobre condamnerait rapidement leur velléité. Etc. Une hypothétique disparition de l’État ne transformerait pas les droits-libertés en droits-créances.

 

Il ne faut pas perdre de vue que, dans le monde idéal fantasmé par nombre de libertariens, les vagues migratoires d’origine politique ou économique se trouveraient réduites. Or, la concrétisation de cette utopie n’est certainement pas pour demain, et encore moins pour aujourd’hui. Aussi m’interrogé-je sur la position de certains. À moins qu’elle ne soit guidée par la volonté d’accélérer la chute programmée de l’État-providence, elle me semble inopportune à plus d’un titre. Vouloir appliquer les recettes libérales aux dramatiques maladies issues de l’étatisme peut se révéler aléatoire : un remède contre la toux ne sera pas forcément efficace contre une broncho-pneumonie. Par ailleurs, les chantres de la liberté, en cherchant à résoudre les problèmes causés par les hommes de l’État, risquent de ne récolter que la division parmi leurs rangs. Ils perdent de vue l’essentiel, leur combat premier, ce qui les lie irrémédiablement à leurs frères d’armes politiques. Ne gagneraient-ils pas à s’attaquer aux causes plutôt qu’aux conséquences des grandes questions politiques contemporaines ? 

 

Mon problème dans ce débat, j'espère que les débatteurs le comprendront bien, n'est ni l'immigration ni l'Islam ; c'est avant tout la division au sein de nos troupes et la dispersion de nos forces. 

Link to comment

À ma connaissance, la séparation entre temporel et spirituel n'est qu'une infime exception parmi les diverses écoles de l'Islam ; vouloir mettre l'Islam et l'Église catholique sur le même pied est à ce titre une erreur. L'islamisme, en ce qu'il est politique, pourrait donner lieu à des articles sur CP, non ?

Ça a été le cas, je crois. (Je t'accorde que ça fait longtemps, pour cet article-là).
Link to comment

 

D'ailleurs, je n'aime pas ces étiquettes collées sur la tête des gens. (Vous parlez peut-être de certains discours extrémistes, mais de mon côté, depuis le début de cette discussion, j'évoque des discours liberhallal, qui se montreraient critiques à l'encontre de religions, d'immigration, de mariage gay, etc. (Je digresse encore mais, à mes yeux, le mariage dit pour tous de Hollande est une institution antilibérale qui devrait être critiquée par tout amoureux de la liberté, en ce qu'il permet à l'État d'obtenir des informations sur ce qu'il y a de plus intime dans la vie privée, à savoir l'orientation sexuelle ; et cela ne fait pas de moi un homophobe.))

 

Si vous souhaitez que le libertarianisme ait un avenir, il faut pouvoir vous montrer un minimum tolérante vis-à-vis des morales différentes des vôtres (pourvu qu'elles n'aient pas d'implications sur les droits politiques des individus), même si elles vous font gerber ; il faut accepter de mener le combat aux côtés de compagnons de route qui ne pensent pas comme vous sur le plan moral. 

 

En ce qui concerne le mariage gay, qui est un sujet qui m'interesse beaucoup, personne sur Contrepoints ne s'est satisfait de la situation. Je me souviens tout juste d'un maladroit article de Loic Floury qui disait en gros que ca amene quand meme une situation preferable a la situation precedante. A peu pres tout les autres articles sur le sujet allais dans le sens des conservateurs. H16 avait meme publie un edito pour denoncer les manipulation de la presse a l'encontre de la manif pour tous. 

 

En ce qui concerne la critique du Pape, on a enormement defendu Benoit XVI, beaucoup moins l'actuel, principalement pour ses declaration sur l'ecologie et l'economie, on peut difficilement s'en etonner. 

 

 

 

Ne serait-il pas judicieux de sécuriser les frontières extérieures de l’Union, pour mettre un terme aux migrations massives et anarchiques que nous connaissons actuell

Link to comment

j'ai peut-être loupé l'un ou l'autre article. Mais en ce qui concerne la crise migratoire ou l'Islam, je pense bien que 100 pourcents des articles que j'y ai lus n'allaient que dans une seule et même direction. 

 

Largo Winch t'a repondu sur ce sujet. 

Le choix de defendre l'immigration libre est un choix assume. 

Nous critiquons le fait qu'elle soit choisie, le fait qu'on donne du pognon aux migrants, le fait qu'on les dispatch comme s'il s'agissait de prisonniers... mais nous defendrons toujours qu'on devrait tous les laisser entrer parce notre droit de propriete s'arrete a la porte de notre propriete et le territoire national n'est pas un copropriete.

 

A propos de l'article de Drieu, je ne sais pas s'il a ete refuse, mais il y dit en gros que l'Islam est un probleme (en argumentant), que l"europeanisation de l"islam est un echec (soit) et que c'est dommage (admettons), qu;il faut cesser toute relations avec les etat qui financerait le terrorisme (certes) et qu'il faut fermer les frontieres aux migrant (c'est la que ca coince). 

 

Dire que l'Islam est un probleme est une chose, dire que les musulmans sont dangereux c'est de l'essentialisme culturel, en conclure qu'il ne faut pas les laisser vivre dans nos contrees, (et donc les laisser crever sous les bombes a nos portes) ce n;est ni humaniste, ni liberal, c'est surtout degueulasse. 

 

Pendant la guerre froide, on aurait aussi pu rejeter tous ceux qui fuyait l'Est par ce que le communisme est dangereux.

Et le communisme n'est d'ailleurs pas arrive jusqu'a nos gouvernement par l'immigration, mais bien par la propagande, l'absence de culture et de sens critique, ce qui confirme bien que pour lutter contre la menace islamiste ou socialiste, creer et nourrir Contrepoints est beaucoup plus important que lutter contre l'immigration. 

Link to comment

Merci de l'info.

 

edit : Ceci dit, sauf erreur, atteindre les 20.000 va encore prendre des semaines/mois.

Donc pas d'urgence particulière.

 

Ça devrait être assez rapide (et en parler permettrait d'accélérer les choses) : https://www.facebook.com/FreeStateProject.org/photos/a.172188502824404.34847.147390698637518/1019933414716571/?type=3&theater

 

90% le 19 décembre, 91 % le 28, 92% le 1er janvier et 93% le 6. 100% fin février ?

Link to comment

Envoyé un article sur l'utilité de l'état dans la prévention des inondations.

 

La prévention passe par la liberté pour les assureurs de fixer individuellement le montant des primes d'assurances selon les critères de son choix (pas sûr que cela soit vérifié) et par mettre fin à la Compagnie Centrale de Réassurance qui aide les compagnies d'assurance, via le contribuable.

 

Link to comment

La prévention passe par la liberté pour les assureurs de fixer individuellement le montant des primes d'assurances selon les critères de son choix (pas sûr que cela soit vérifié) et par mettre fin à la Compagnie Centrale de Réassurance qui aide les compagnies d'assurance, via le contribuable.

 

 

Pas sûr.

 

Cependant, il est vrai que les assurances sont l'un des domaines les plus reglementés qui soient ; la prime d'une garantie CatNat n'est pas libre, et cette garantie doit obligatoirement être offerte. (d'où parfois les pressions pour que des inondations soient déclarée "cat nat" par l'autorité publique) 

 

Pour les curieux :

La loi n°82-600 du 13 juillet 1982 relative à l’indemnisation des victimes de catastrophes naturelles stipule que :

Les contrats d’assurance, souscrits par toute personne physique ou morale autre que l’État et garantissant les dommages d’incendie ou tous autres dommages à des biens situés en France [*lieu*], ainsi que les dommages aux corps de véhicules terrestres à moteur, ouvrent droit à la garantie de l’assuré contre les effets des catastrophes naturelles sur les biens faisant l’objet de tels contrats. [...] L’état de catastrophe naturelle est constaté par arrêté interministériel.

 

http://legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000691989

 

 

L’article A125-2 du Code des assurances spécifie en outre :

Le taux annuel de la prime ou cotisation relative à la garantie contre les effets des catastrophes naturelles est fixé comme suit :
 
-contrats garantissant des risques appartenant à la catégorie d'opérations 23 de l'article A. 344-2 : 6 % des primes ou cotisations afférentes aux garanties vol et incendie, ou, à défaut, 0,5 % des primes ou cotisations afférentes aux garanties dommages ;
 
-contrats garantissant des risques appartenant à la catégorie d'opérations 24 de l'article A. 344-2 : 12 % de l'ensemble des primes ou cotisations afférentes au contrat, à l'exception des primes ou cotisations afférentes aux garanties des dommages aux biens résultant d'actes de terrorisme ou d'attentats, lorsque ces primes ou cotisations sont individualisées dans l'avis d'échéance du contrat, des primes ou cotisations afférentes aux garanties de responsabilité civile générale, de protection juridique, d'assistance et de dommages corporels ;
 
-contrats garantissant des risques appartenant aux catégories d'opérations 25 ou 26 de l'article A. 344-2 ou garantissant des risques mentionnés à l'article L. 125-1 (deuxième alinéa) : 12 % de l'ensemble des primes ou cotisations afférentes au contrat, à l'exception des primes ou cotisations afférentes aux garanties des dommages aux biens résultant d'actes de terrorisme ou d'attentats, lorsque ces primes ou cotisations sont individualisées dans l'avis d'échéance du contrat, des primes ou cotisations afférentes aux garanties de responsabilité civile générale, de protection juridique, d'assistance et de dommages corporels et aux garanties couvrant les dommages mentionnés à l'article L. 125-5.
 
Toutefois, les taux annuels fixés aux deux alinéas précédents s'appliquent aux primes et cotisations afférentes aux garanties de la responsabilité civile contractuelle de l'assuré en qualité de propriétaire, locataire ou occupant des biens désignés aux contrats et de la responsabilité civile qu'il encourt en cette qualité, à l'égard des tiers du fait d'un incendie, d'une explosion ou d'un dégât des eaux :
 
-garanties de dommages aux biens visés à l'article L. 125-1 du code des assurances attachées à des contrats appartenant à des catégories d'opérations autres que celles visées aux quatre alinéas précédents : 12 % des primes ou cotisations afférentes à ces garanties.
 
Les taux ci-dessus sont calculés sur les primes ou cotisations nettes de toutes taxes afférentes aux contrats susvisés.

 

http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006073984&idArticle=LEGIARTI000006785981

 

Aparté : l'assureur n'est également  plus libre de fixer les primes autos comme il le souhaite : utiliser le genre comme critère est désormais interdit par l'UE... ce qui résulte en une prime comparativement plus élevée pour les catégories moins à risque).  

 

Les assurances sont de manière générale excessivement réglementées, notamment exigence de capitaux et produits financiers autorisés. Solvency 2 a un coût juste gigantesque ; et in fine c'est le consommaeur qui paie (comme quand l'Etat a commencé à taxer la réserve de capitalisation en 2010 - ce qui est proprement scandaleux : à ma gauche, une obligation légale de constituer une réserve pour des raisons de solvabilité ; à ma droite, une taxe : et pof!, des sous-sous dans la po-poche de l'Etat)

 

Par contre, la CCR n'aide pas les assurances, elle les réassure - pas gratuitement. Elle dégage d'ailleurs un profit tout à fait respectable (EUR193m en 2014 d'après leur site, ici: https://www.ccr.fr/index.do?aid=2781457123932898504)

 

***

 

Pour en revenir au sujet du fil - et avoir moins mauvaise conscience pour la digression : cela pourrait être intéressant d'avoir de temps en temps sur Contrepoints des présentation de problèmes mathématiques amusants et/ou des jeux énigmes à intervalles réguliers (voire un ou deux articles de vulgarisation scientifique de temps en temps). Présenté de cette facon, ce n'est pas vraiment vendeur, mais en regardant le sondage très pertinent sur le test de personnalité des libéraux, en me souvenant du fil avec les deux trois problèmes de maths, et en voyant que l'échantillon représentatif de mes compagnons de trains ne prend les journeaux gratuits que pour les sudokus, je me dis que cela aurait potentiellement un certain succès.

Link to comment

Pas sûr.

 

Cependant, il est vrai que les assurances sont l'un des domaines les plus reglementés qui soient ; la prime d'une garantie CatNat n'est pas libre, et cette garantie doit obligatoirement être offerte. (d'où parfois les pressions pour que des inondations soient déclarée "cat nat" par l'autorité publique) 

 

Pour les curieux :

La loi n°82-600 du 13 juillet 1982 relative à l’indemnisation des victimes de catastrophes naturelles stipule que :

Les contrats d’assurance, souscrits par toute personne physique ou morale autre que l’État et garantissant les dommages d’incendie ou tous autres dommages à des biens situés en France [*lieu*], ainsi que les dommages aux corps de véhicules terrestres à moteur, ouvrent droit à la garantie de l’assuré contre les effets des catastrophes naturelles sur les biens faisant l’objet de tels contrats. [...] L’état de catastrophe naturelle est constaté par arrêté interministériel.

 

http://legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000691989

 

 

L’article A125-2 du Code des assurances spécifie en outre :

Le taux annuel de la prime ou cotisation relative à la garantie contre les effets des catastrophes naturelles est fixé comme suit :
 
-contrats garantissant des risques appartenant à la catégorie d'opérations 23 de l'article A. 344-2 : 6 % des primes ou cotisations afférentes aux garanties vol et incendie, ou, à défaut, 0,5 % des primes ou cotisations afférentes aux garanties dommages ;
 
-contrats garantissant des risques appartenant à la catégorie d'opérations 24 de l'article A. 344-2 : 12 % de l'ensemble des primes ou cotisations afférentes au contrat, à l'exception des primes ou cotisations afférentes aux garanties des dommages aux biens résultant d'actes de terrorisme ou d'attentats, lorsque ces primes ou cotisations sont individualisées dans l'avis d'échéance du contrat, des primes ou cotisations afférentes aux garanties de responsabilité civile générale, de protection juridique, d'assistance et de dommages corporels ;
 
-contrats garantissant des risques appartenant aux catégories d'opérations 25 ou 26 de l'article A. 344-2 ou garantissant des risques mentionnés à l'article L. 125-1 (deuxième alinéa) : 12 % de l'ensemble des primes ou cotisations afférentes au contrat, à l'exception des primes ou cotisations afférentes aux garanties des dommages aux biens résultant d'actes de terrorisme ou d'attentats, lorsque ces primes ou cotisations sont individualisées dans l'avis d'échéance du contrat, des primes ou cotisations afférentes aux garanties de responsabilité civile générale, de protection juridique, d'assistance et de dommages corporels et aux garanties couvrant les dommages mentionnés à l'article L. 125-5.
 
Toutefois, les taux annuels fixés aux deux alinéas précédents s'appliquent aux primes et cotisations afférentes aux garanties de la responsabilité civile contractuelle de l'assuré en qualité de propriétaire, locataire ou occupant des biens désignés aux contrats et de la responsabilité civile qu'il encourt en cette qualité, à l'égard des tiers du fait d'un incendie, d'une explosion ou d'un dégât des eaux :
 
-garanties de dommages aux biens visés à l'article L. 125-1 du code des assurances attachées à des contrats appartenant à des catégories d'opérations autres que celles visées aux quatre alinéas précédents : 12 % des primes ou cotisations afférentes à ces garanties.
 
Les taux ci-dessus sont calculés sur les primes ou cotisations nettes de toutes taxes afférentes aux contrats susvisés.

 

http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006073984&idArticle=LEGIARTI000006785981

 

Aparté : l'assureur n'est également  plus libre de fixer les primes autos comme il le souhaite : utiliser le genre comme critère est désormais interdit par l'UE... ce qui résulte en une prime comparativement plus élevée pour les catégories moins à risque).  

 

Les assurances sont de manière générale excessivement réglementées, notamment exigence de capitaux et produits financiers autorisés. Solvency 2 a un coût juste gigantesque ; et in fine c'est le consommaeur qui paie (comme quand l'Etat a commencé à taxer la réserve de capitalisation en 2010 - ce qui est proprement scandaleux : à ma gauche, une obligation légale de constituer une réserve pour des raisons de solvabilité ; à ma droite, une taxe : et pof!, des sous-sous dans la po-poche de l'Etat)

 

Par contre, la CCR n'aide pas les assurances, elle les réassure - pas gratuitement. Elle dégage d'ailleurs un profit tout à fait respectable (EUR193m en 2014 d'après leur site, ici: https://www.ccr.fr/index.do?aid=2781457123932898504)

 

***

 

Pour en revenir au sujet du fil - et avoir moins mauvaise conscience pour la digression : cela pourrait être intéressant d'avoir de temps en temps sur Contrepoints des présentation de problèmes mathématiques amusants et/ou des jeux énigmes à intervalles réguliers (voire un ou deux articles de vulgarisation scientifique de temps en temps). Présenté de cette facon, ce n'est pas vraiment vendeur, mais en regardant le sondage très pertinent sur le test de personnalité des libéraux, en me souvenant du fil avec les deux trois problèmes de maths, et en voyant que l'échantillon représentatif de mes compagnons de trains ne prend les journeaux gratuits que pour les sudokus, je me dis que cela aurait potentiellement un certain succès.

Merci pour ces précisions réglementaires. Concernant la CCR, elle profite du rating de la France pour exercer. Rappelons que le rating est fondamental pour un réassureur. Mais dans le même temps, elle ne dispose pas des fonds propres nécessaires à son activité puisque elle joue au réassureur sans mutualiser comme un réassureur, puisque qu'elle ne mutualise pas la France avec d'autres pays comme le font tous les réassureurs. Alors, oui facile pour elle de faire du bénéfice. La SCOR l'a d'ailleurs poursuivi en justice pour ces pratiques déloyales.

Link to comment

Pour en revenir au sujet du fil - et avoir moins mauvaise conscience pour la digression : cela pourrait être intéressant d'avoir de temps en temps sur Contrepoints des présentation de problèmes mathématiques amusants et/ou des jeux énigmes à intervalles réguliers (voire un ou deux articles de vulgarisation scientifique de temps en temps). Présenté de cette facon, ce n'est pas vraiment vendeur, mais en regardant le sondage très pertinent sur le test de personnalité des libéraux, en me souvenant du fil avec les deux trois problèmes de maths, et en voyant que l'échantillon représentatif de mes compagnons de trains ne prend les journeaux gratuits que pour les sudokus, je me dis que cela aurait potentiellement un certain succès.

Ne pas hésiter à proposer un petit article à la rédaction.

(Avec 2 ou 3 auteurs, coucou les mathouilleux, ça pourrait peut-être même être plus que ponctuel ?)

 

On a des articles orientés science de temps en temps. Mais actuellement ça reste en effet plutôt ponctuel.

Link to comment
  • 4 weeks later...

Merci de l'info.

 

edit : Ceci dit, sauf erreur, atteindre les 20.000 va encore prendre des semaines/mois.

Donc pas d'urgence particulière.

 

Bon j'ai pas eu le temps d'écrire d'articles mais comme prévu le FSP a atteint les 20 000 hier. Début officiel de la transhumance libertarienne vers le New Hampshire !

 

https://reason.com/blog/2016/02/02/free-state-project-participants-its-time

Link to comment

Bon j'ai pas eu le temps d'écrire d'articles mais comme prévu le FSP a atteint les 20 000 hier. Début officiel de la transhumance libertarienne vers le New Hampshire !

 

https://reason.com/blog/2016/02/02/free-state-project-participants-its-time

Fais le, ce n'est pas de l'actu brûlante en français, il n'est jamais trop tard pour bien faire. Merci :)

Link to comment
  • 3 weeks later...

Wut ? :jesaispo:

Je cite le premier commentaire :

C’est étrange, si on compare avec l’article présent sur le site de l’auteur, il manque un passage :
« Le meilleur indicateur de la maturité de cette révolte intellectuelle et le principal allié de celle-ci reste toutefois le score du Front National. Nombreux sont en effet les médias qui commencent à se demander s’ils vont pouvoir continuer longtemps à régurgiter une morale que presque plus personne ne comprend. Il y a comme un malaise sur les plateaux de télévision (A2, On n’est pas couchés, etc…). Il faut s’en réjouir ! »

Qu’en dites vous à Contrepoints ?

 

 

Link to comment

Est-ce que la rédaction de Contrepoints a envisagé le retour au crowdfunding (style Kickstarter, Ulule...) pour aider le site à passer à l'étape supérieure ? Les fonds pourraient par exemple financer une chaîne YouTube avec des émissions régulières, une webradio, une refonte du site, l'embauche de rédacteurs permanents, etc. 

 

Je vois que nos amis collectivistes y ont recours avec des projets qui paraissent bien ficelés, par exemple : 

Par contre côté libéral je n'ai rien vu passer de similaire, ce qui est un peu ballot avec les élections en France l'an prochain. Personnellement je pense qu'il y a moins de friction à participer à ce genre de projets que de faire un don pour Contrepoints du fait de la sécurité relative de passer par la plateforme de crowdfunding et la présence de récompenses, même symboliques.

 

C'est même pas limité à Contrepoints en fait. Toute initiative d'inspiration libérale bien préparée pourrait obtenir de la visibilité (envers des populations qui ne sont pas forcément habituées à trainer sur liberaux.org ou autres) et lever des fonds sur ce genre de plateformes.

 

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...