Jump to content
h16

Les petites inventions qui font faire de grands bonds en avant

Recommended Posts

ça peut être très intéressantes pour les dispositifs à encre électroniques (qui ne consomment significativement que lors du changement de page, et peuvent tenir une semaine ou plus sur la batterie).

Ah bon? Les écrans sont vraiment comme ça? La technologie (ci-dessous, écrans bistable nématique) a été déployée industriellement sur les eReaders?

L'écran à cristaux liquides zéro énergie

Le dispositif zenithal bistable device (ZBD), développé par la société britannique QinetiQ conserve une image sans alimentation électrique.

La société française Nemoptic développe une autre technologie zéro-énergie, la technologie nématique bistable BiNem, qui permet d’afficher des niveaux de gris, et même de fabriquer des écrans couleurs ; elle en est au stade de la pré-industrialisation, pour des applications allant des appareils ultra-portables (e-livre, e-dictionnaire) aux étiquettes électroniques.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il n'y a pas tant que ça de solution techniques disponibles pour les écrans électroniques.

Le premier à avoir sorti des dalles, c'est E Ink. C'est une matrice de billes contenant de l'encre blanche dans laquelle flottent des bulles d'encre polarisée noire. Chaque bille est adressable électriquement, pour faire monter ou descendre l'encre noire dans sa capsule d'encre blanche, et ainsi donner l'illusion pour le lecteur d'un point imprimé.

C'est d'une très bonne définition (600 dpi et plus pour certaines dalles. De vrais dpi d'imprimante laser, pas de l'interpolation baveuse de jet d'encre), mais c'est lent pour faire migrer l'encre, et il y a encore un une rémanence (si on tourne la page en mode "rapide", c'est à dire 300 ms, on peut voir la page précédente par transparence, comme le journal ou du papier bible. Certains aiment ce "cachet". Le mode lent évite ce problème, mais ça peut aller à 900 ms pour tourner une page). Dès lors, pas de vidéo possible. De plus le contraste blanc vers noir était de 40% pour ces premiers modèles.

Une fois la polarité établie, le courant est coupé et l'image reste. J'utilisais d'ailleurs le reader comme cadre photo numérique N&B pour conserver parfois plusieurs semaines une image affichée quand la batterie était morte :icon_up: (un PRS-500 de Sony, un des premiers).

Les dalles Vizplex (toujours du E Ink) qu'on trouve sur tous les readers concurrents (du kindle aux variantes chinoises ou françaises) ont un meilleur contraste (plus proche d'un papier journal, je pense que les membres du forum qui en ont acheté peuvent confirmer).

J'ai également possédé un iLiad d'iRex (filiale de Philips si je ne m'abuse, qui s'est mal positionnée sur son marché), la rolls des reader. Les seuls à faire un reader plus grand que le Kindle DX. Par contre, les développeurs n'ont pas cassés des briques : la dalle ne consomme rien (c'est une dalle développée en interne, mais basée sur le même principe que celles d'E Ink), mais le processeur ne reçoit jamais l'interruption pour passer en mode d'économie d'énergie. Au final, une charge dure une vingtaine d'heures (ça distance quand même n'importe quel ordinateur portable…)

A ma connaissance, deux autres technologies sont commercialisées : Mirasol, avec une multitude de petits mirroirs réfléchissants adressés électriquement. Chaque miroir renvoie la lumière selon un angle différent, produisant un large panel de couleur (sur le principe d'une aile de papillon). C'est très cher et le rendu des couleurs est complexe (pour ne pas dire délavé).

Pixel Qi fabrique des écrans LCD transréflectifs (auxquels ils ajoutent leur sauce), cela permet d'avoir un écran LCD sans rétro-éclairage (ce qui n'est pas loin d'être le premier poste de consommation dans un portable), et donc d'avoir les avantages d'un LCD avec le confort de lecture du papier électronique. Cela permet d'avoir un mode LCD classique, un mode LCD en plein soleil (parfaitement lisible), et un mode "N&B" pour le texte pur. Ils vendent déjà des kits pour les bricoleurs qui veulent changer l'écran de leur netbook pour le leur. A 275$ le kit, c'est parfois plus cher que le netbook…

Pour les écrans à cristaux liquides BiStables, on en parle, on en parle, mais je n'ai encore vu aucun produit qui l'exploite (ni même aucun prototype).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah bon? Les écrans sont vraiment comme ça? La technologie (ci-dessous, écrans bistable nématique) a été déployée industriellement sur les eReaders?

Après l'avoir éteint, le Kindle peut afficher indéfiniment une image en noir et blanc (ça ne consomme pas d'énergie). Je ne sais pas si c'est la même technologie, mais en tout cas ça marche pareil :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
dyson-airblade-hand-dryer.jpg

Tiens, j'en ai utilisé un pas plus tard que ces derniers jours (dans les toilettes des Quatre Temps, de mémoire). Vachement pratique, mais ça s'arrête trop tôt, avant que la main ne soit totalement passée : on garde donc les bouts des doigts humides. Ceci dit, quel progrès par rapport aux sèche-cheveux muraux. :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tiens, j'en ai utilisé un pas plus tard que ces derniers jours (dans les toilettes des Quatre Temps, de mémoire). Vachement pratique, mais ça s'arrête trop tôt, avant que la main ne soit totalement passée : on garde donc les bouts des doigts humides. Ceci dit, quel progrès par rapport aux sèche-cheveux muraux. :icon_up:

Incroyable machine, il faut juste l'apprivoiser un peu au début, mais c'est un truc de ouf. Il faut juste secouer un peu ses mains au dessus du lavabo, si on essaie de sécher ses mains complètement trempées il faut deux passages!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Incroyable machine, il faut juste l'apprivoiser un peu au début, mais c'est un truc de ouf. Il faut juste secouer un peu ses mains au dessus du lavabo, si on essaie de sécher ses mains complètement trempées il faut deux passages!

Je confirme que c'est une excellente machine.

Vous déconnez à propos du sèche-mains, non ? Ca fait plus de cinq ans que ça existe !

Certes, mais c'est très bien.

Lucilio, tu es disqualifié.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ben quoi !? :icon_up:

Si tu commences à pourrir le fil de H16 avec des jeux de mots douteux sur les inventions qui font faire des bonds, certains se croiront autorisés à poster n'importe quoi, comme par exemple cette inovation des bureaux d'étude de Nissan: http://videosift.com/video/Nissan-Independent-Suspension

Et ça c'est pas bien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le vibreur de téléphone est une idée de génie. Je n'ai pas trouvé de quand ça date.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il sera bientôt possible de se passer du medium "écran", ce qui démulitplierait les applications de réalité augmenté.

A virtual retinal display (VRD), also known as a retinal scan display (RSD) or retinal projector (RP), is a display technology that draws a raster display (like a television) directly onto the retina of the eye. The user sees what appears to be a conventional display floating in space in front of them. (However, the portion of the visual area where imagery appears must still intersect with optical elements of the display system. It is not possible to display an image over a solid angle from a point source unless the projection system can bypass the lenses within the eye.)

http://en.wikipedia.org/wiki/Virtual_retinal_display

Pour le moment les systèmes n'ont pas l'air sexy, mais avec un peu de miniaturisation il y a moyen d'arrangé les choses.

350x190-images-stories-InformatiqueMultimedia-brother-rid.jpg

http://www.toujoursautop.fr/actualite/info…dans-loeil.html

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour le moment les systèmes n'ont pas l'air sexy, mais avec un peu de miniaturisation il y a moyen d'arrangé les choses.

Sexy ou non, en comparaison avec l’existant en terme de HUD, c’est juste incroyablement meilleur.

DO WANT.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il sera bientôt possible de se passer du medium "écran", ce qui démulitplierait les applications de réalité augmenté.

http://en.wikipedia.org/wiki/Virtual_retinal_display

Pour le moment les systèmes n'ont pas l'air sexy, mais avec un peu de miniaturisation il y a moyen d'arrangé les choses.

350x190-images-stories-InformatiqueMultimedia-brother-rid.jpg

http://www.toujoursautop.fr/actualite/info…dans-loeil.html

Oh yes, les developpements potentiels sont justes énormes.

Couplez ça avec une camera integrée qui "voit" la même chose que vous …reliez le tout à un ordinateur que vous portez en permanence. Et imaginez….

Share this post


Link to post
Share on other sites

La réalité augmentée, c'est une option, a plus court terme, la disparition des écrans traditionnels de bureau.

Une barrette de type 'kinect' spécialisée dans la reconnaissance de visages et le tracking oculaire et deux projecteurs ( probablement plus simple q'un seul qui scanne les deux yeux), confidentialité assurée et vraie 3D.

Oh, et ca va faire plaisir a Roger, l'analog hole peut devenir rude a exploiter, DRM jusqu'au SOC qui inclus en couche supérieure le miroir actif… Ne le répétez pas a la MPAA.

Share this post


Link to post
Share on other sites

^^

J'aime particulièrement les inventions récemment rapportées ici. Je me méfie encore un peu du projecteur rétinien, mais supprimer les gros écrans pour les placer dans les lunettes avec ou sans projection rétinienne est une évolution souhaitée depuis longtemps. Le logiciel de suivi et d'apprentissage de cible est franchement génial. Je crois aussi beaucoup au projet open source de Marcin Jakubowski proposant des machines (hardware) à construire soi même, solides, modulables, bon marché, optimisées, etc. Le colibri mécanique, le film photovoltaique invisible, etc. ont aussi leur intérêt.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Arn0

Il y a mieux que les écrans-lunettes et les projecteurs rétiniens : l'écran-lentille.

Pour les lunettes de réalité augmenté je pense que les OLED sur support transport ont un bel avenir.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il sera bientôt possible de se passer du medium "écran", ce qui démulitplierait les applications de réalité augmenté.

http://en.wikipedia.org/wiki/Virtual_retinal_display

Pour le moment les systèmes n'ont pas l'air sexy, mais avec un peu de miniaturisation il y a moyen d'arrangé les choses.

350x190-images-stories-InformatiqueMultimedia-brother-rid.jpg

http://www.toujoursautop.fr/actualite/info…dans-loeil.html

Cela me fait penser à l'eyephone dans Futurama…

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est vrai que ZE problème des appareils mobiles, c'est la batterie, c'est notamment vrai pour les smartphones.

Des mobiles qui se chargent grâce à l’énergie de la voix ?

Avoir une longue conversation téléphonique sur son mobile est synonyme à l'heure actuelle d'une dépense non négligeable de batterie. Peut-être plus pour longtemps d'après un chercheur sud-coréen interviewé par le Telegraph, une flopée de nouvelles sources d'énergies étant à l'étude et notamment les ondes sonores.

Les ingénieurs ont développé une nouvelle technique pour transformer le son en électricité qui pourrait potentiellement permettre aux mobiles d'être chargés pendant les conversations. En plus de cela le téléphone pourrait se charger même en veille en tirant partie du bruit ambiant. Pour fonctionner cette technologie utilise de minuscules lamelles d’oxyde de zinc en sandwich entre deux électrodes. Une petite plaquette par dessus vibre quand les ondes sonores la rencontre ce qui provoque des compressions et des relâchements successifs des lamelles de zinc, générant de électricité.

Un prototype de cette technologie a permis de convertir un son de 100 décibels soit l'équivalent d'une route passante pour générer 50 millivolts d'électricité. C'est encore peu et ne suffit pas à charger un mobile, mais cette technologie n'en est qu'à ses balbutiements !

Le plus gros problème étant que ce type d'innovation donnera aux gens une nouvelle excuse pour hurler dans leurs téléphones…

:o

Bon c'est vrai que ce ne serait pas une rupture en tant que telle, mais on peut considérer que par exemple, un smartphone qu'on ne devrait recharger qu'une fois par mois, ou même, rêvons un peu, une fois par an (comme du temps des piles, on reviendrait à la normale en quelquesorte), serait une belle avancée tout de même.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon c'est vrai que ce ne serait pas une rupture en tant que telle, mais on peut considérer que par exemple, un smartphone qu'on ne devrait recharger qu'une fois par mois, ou même, rêvons un peu, une fois par an (comme du temps des piles, on reviendrait à la normale en quelquesorte), serait une belle avancée tout de même.

J'ai du mal a croire que le bruit ambiant sur une aussi petite surface apporte une énergie suffisante, même avec une conversion extrêmement efficace (que je trouve également peu crédible), m'enfin bonne chance a eux.

Pour ce qui est de l'autonomie, si il n'y avait pas eu le 11 septembre, les piles a combustible portables auraient probablement percé dans le grand public en 2003 (ou pas, mais il y a bien eu une interruption de plusieurs années de la R&D a cause des restrictions dans les avions)…

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai du mal a croire que le bruit ambiant sur une aussi petite surface apporte une énergie suffisante, même avec une conversion extrêmement efficace (que je trouve également peu crédible), m'enfin bonne chance a eux.

Petit calcul sur un bout de serviette : 0 dB correspond à 10-12 W.m-2. Donc 100 dB, intensité sonore difficilement soutenable (j'en veux pour preuve la dernière fois où des gens bien intentionnés m'ont poussé à aller en boîte) correspond à une puissance 1010 fois plus importante, donc 10-2 W.m-2. La surface d'un téléphone portable est de l'ordre de 100 cm2 (pour les plus grands modèles), surface sur laquelle arrive donc une puissance exploitable maximale de 10-4 W. 0,1 mW, c'est pas énorme ; un chargeur USB fournit de l'ordre de 5 V pour 0,2 A, soit 1 W. Même dans l'hypothèse optimiste où tout le vacarme est converti en énergie, il faut se souvenir qu'un bruit très intense correspond en fait à une puissance assez faible. Un tel chargeur me semble donc difficilement rentable, à moins d'explorer un marché de niche ("panneaux sonores" déployables sur l'exemple des panneaux solaires, ou produits destinés aux environnements bruyants type boîte de nuit, usine ou chantier). Bonne chance tout de même.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Petit calcul sur un bout de serviette : 0 dB correspond à 10-12 W.m-2. Donc 100 dB, intensité sonore difficilement soutenable (j'en veux pour preuve la dernière fois où des gens bien intentionnés m'ont poussé à aller en boîte) correspond à une puissance 1010 fois plus importante, donc 10-2 W.m-2. La surface d'un téléphone portable est de l'ordre de 100 cm2 (pour les plus grands modèles), surface sur laquelle arrive donc une puissance exploitable maximale de 10-4 W. 0,1 mW, c'est pas énorme ; un chargeur USB fournit de l'ordre de 5 V pour 0,2 A, soit 1 W. Même dans l'hypothèse optimiste où tout le vacarme est converti en énergie, il faut se souvenir qu'un bruit très intense correspond en fait à une puissance assez faible. Un tel chargeur me semble donc difficilement rentable, à moins d'explorer un marché de niche ("panneaux sonores" déployables sur l'exemple des panneaux solaires, ou produits destinés aux environnements bruyants type boîte de nuit, usine ou chantier). Bonne chance tout de même.

Certes mais je dirais deux choses : d'abord la technologie en est à ses débuts, donc wait and see. Mais surtout, je pense que l'augmentation de l'autonomie des appareils mobiles se fera en améliorant les batteries, certes, mais aussi les possibilités de rechargement de celle-ci. Imagine un mobile avec des petits panneaux solaires (pour le rechargement lorsqu'il est posé sur une table), ce petit module de rechargement par les ondes sonores (pour le rechargement quand il est dans ta poche ou dans ton sac), un W par-ci, un W par-là… Au final cela peut améliorer l'autonomie non?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Certes mais je dirais deux choses : d'abord la technologie en est à ses débuts, donc wait and see. Mais surtout, je pense que l'augmentation de l'autonomie des appareils mobiles se fera en améliorant les batteries, certes, mais aussi les possibilités de rechargement de celle-ci. Imagine un mobile avec des petits panneaux solaires (pour le rechargement lorsqu'il est posé sur une table), ce petit module de rechargement par les ondes sonores (pour le rechargement quand il est dans ta poche ou dans ton sac), un W par-ci, un W par-là… Au final cela peut améliorer l'autonomie non?

Certes, à condition que tout ce merdier soit plus efficace et prenne moins de place que, disons, une deuxième batterie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...