Jump to content

Bitcoin et autres cryptomonnaies


Recommended Posts

Ben là en l’occurrence la scission a créé un nouveau bien d'échange. Techniquement n'importe qui peut forker le BTC mais il y a tellement de gens qui l'ont accepter au même moment que ça forgé un vrai marché mondiale

Link to comment
Il y a 11 heures, ttoinou a dit :

Je pense que ce qui la choque c'est de la valeur qui sort de nulle part créé comme ça du jour au lendemain

Ben, ça sort pas de nulle part.

Le bitcoin est bien là, avec toute l'expérience algorithmique derrière, validée dans la réalité.

Des infrastructures et des mecs pour faire tourner le machin partout.

etc

Aucune ressemblance avec "nulle part".

 

Link to comment
Il y a 4 heures, jubal a dit :

C'est quoi de la valeur ?

Aucun bien n'a été créé, on parle juste de prix de transaction.

 

Quel rapport avec l'existence d'un bien ? Les services créént de la valeur également.

 

Un nouveau protocole avec un paramètre inédit à vu le jour, cela a de la valeur.

  • Yea 1
Link to comment
5 minutes ago, Ray said:

Quel rapport avec l'existence d'un bien ? Les services créént de la valeur également.

 

Un nouveau protocole avec un paramètre inédit à vu le jour, cela a de la valeur.

 

Exactement

Link to comment
9 minutes ago, Ray said:

Quel rapport avec l'existence d'un bien ? Les services créént de la valeur également.

 

Un nouveau protocole avec un paramètre inédit à vu le jour, cela a de la valeur.

Protocole suivi par un nombre conséquent d'acteurs qui lui apportent de la légitimité, tout au moins relative. Ce n'est donc pas ex nihilo.

Link to comment
1 hour ago, Ray said:

Quel rapport avec l'existence d'un bien ? Les services créént de la valeur également.

 

Le rapport c'est qu'un bien ça ne peut pas "sortir de nulle part créé comme ça du jour au lendemain" pour citer le message auquel je répondais.

Comme la c'est pas un bien ben la situation n'a rien d’étonnant.

 

  • Yea 1
Link to comment
On 10/07/2017 at 1:52 PM, Ray said:

Oui de mémoire je vois qu'il manque tous les articles où je décrivais le fonctionnement du protocole. Plus surement quelques autres...

 

En as-tu des copies quelques part, des brouillons que l'on pourrait reprendre facilement ? J'ai le souvenir d'une grande clarté pédagogique.

 

Pour moi Bitcoin est le meilleur angle d'attaque militant libertarien. Le Bitcoin intrigue et fascine, et l'envolée du cours depuis mai amène beaucoup de monde à s'y intéresser, buzz monstrueux (et tout autant désastreux, bref, that is "buzz"...) dans les medias mainstream... Et aborder les spécificités de Bitcoin est le meilleur moyen de revenir aux fondamentaux, qu'est-ce la monnaie, comment fonctionne le système actuel, le système monétaire, le système bancaire, etc.

 

Récemment j'ai offert pas mal d'exemplaires du Bitcoin Book de Noizat, une référence, mais qui peut clairement être allégé (tous les encadrés techniques qui égarent ou inquiètent les non spécialistes...). Je me rends compte qu'un certain nombre de personnes, en s'intéressant à Bitcoin, n'y comprennent vraiment rien, mais apprécient et recherchent tout particulièrement le sentiment d’accéder à des infos "peu diffusées"... Il y a un côté confidentiel qui attire, et j'en viens à me dire que plutôt qu'offrir un bouquin joliment édité, remettre quelques feuillets imprimés pourraient aussi faire son effet.

 

Pour le grand public il y a désormais des bouquins comme Bitcoin monnaie acéphale ou encore l'autre bouquin de Noizat Bitcoin mode d'emploi

 

Bref, un format intermédiaire tant sur le plan de la forme que du fond serait le bienvenu...

Link to comment
On 06/08/2017 at 8:49 AM, Vincent Andrès said:

Ben, ça sort pas de nulle part.

Le bitcoin est bien là, avec toute l'expérience algorithmique derrière, validée dans la réalité.

Des infrastructures et des mecs pour faire tourner le machin partout.

etc

Aucune ressemblance avec "nulle part".

 

 

Tu as raison, mais je crois comprendre la question : au final, est-ce qu'un tel fork pourrait finir par s'apparenter par une augmentation de la masse monétaire ? @Nathalie MP @ttoinou

Link to comment
On 03/08/2017 at 9:27 AM, Nathalie MP said:

 

Il me semble que pour l'instant il est difficile de voir de quoi le bitcoin (et autres) est capable en tant que monnaie dans toutes ses fonctionnalités tant qu'on ne l'utilise pas plus couramment dans les échanges commerciaux.

 

Pourtant, on peut déjà voir beaucoup : hyper-rapidité des virements, quel que soit le montant (environ 10 mn), où que ce soit dans le monde... Sécurisation (qausi)totale des transactions, et presque autant de la thésaurisation... etc. C'est peut-être au niveau de la fonction de paiement que Bitcoin péchait le plus (sans que ce soit dramatique pour autant).

Avec cela, le meilleur est à venir, avec des initiatives de ce genre : http://fr.newsbtc.com/bitcoin-blanc-contre-bitcoin-noir/ ("blancheur" certifiée des bitcoins en usage, à mon sens l'une des perspectives les plus spectaculaires d'un équivalent du cash... autrement dit : une future quasi impossibilité - ou du moins inutilité - du vol, rançon et détournement de bitcoins "by design"...)

Link to comment
On 02/08/2017 at 9:48 AM, Nathalie MP said:

Qui m'explique ce qui s'est passé ? (1. sur le plan technique ; 2. sur le plan économique)
(Je me retrouve plus riche de 1,3 BCH qui vaut maintenant environ 340 euros et mes 1,3 XBT ont à peine bougé.)

Est-ce que je suis dans le vrai si je dis que l'intérêt des crypto tient à la qualité de la techno sous-jacente, comme l'intérêt de l'or tient à la qualité du métal ? Je cherche toujours à comprendre ce qui peut susciter l'envie d'acheter ou vendre des bitcoins (ils semblent tellement déconnectés de tout sous-jacent...)

 

Un "sous-jacent" pour Bitcoin ? Pas sûr de comprendre la question...

 

Ce qui fonde sa valeur en tant qu'instrument monétaire, c'est avant tout son caractère infalsifiable pour une ressource numérique, lui-même découlant de son aspect décentralisé - qui implique donc par ailleurs sa stabilité (du fait de son autonomie par rapport au système monétaire traditionnel), la boucle est bouclée...

 

Il ne "reste plus qu'à l'utiliser" comme moyen effectif de paiement, pour en faire une véritable monnaie. Pour l'instant, à part spéculer, il y a peu d'intérêt à détenir des millions de bitcoins ou faire des virements de montants tout aussi importants. Et l'évolution du cours rend somme toute difficile de l'utiliser pour une fonction de compte. Bref, ces deux fonctions étant les seules spécifiquement monétaires, on ne peut considérer Bitcoin comme une authentique monnaie qu'au prix de grosses contorsions conceptuelles... pour l'instant du moins...

Link to comment
il y a une heure, (V) a dit :

 

Pourtant, on peut déjà voir beaucoup : hyper-rapidité des virements, quel que soit le montant (environ 10 mn), où que ce soit dans le monde... 

mmmhm

Link to comment
il y a une heure, (V) a dit :

Avec cela, le meilleur est à venir, avec des initiatives de ce genre : http://fr.newsbtc.com/bitcoin-blanc-contre-bitcoin-noir/ ("blancheur" certifiée des bitcoins en usage, à mon sens l'une des perspectives les plus spectaculaires d'un équivalent du cash... autrement dit : une future quasi impossibilité - ou du moins inutilité - du vol, rançon et détournement de bitcoins "by design"...)

mmmhm à nouveau

 

Suivre le parcours d'un bitcoin pour savoir d'où il vient n'a pas vraiment de sens (ou pas du tout celui qu'on trouve avec les pièces et les billets). On voit d'où viennent les transactions, ça, oui, mais il ne s'agit pas d'éléments individuels. Bitcoin offre bien une monnaie fongible. Accessoirement, le gars écrit son article en 2015 alors qu'existent déjà les mixeurs depuis un moment (ex : https://coinmixer.se/fr/ ) 

Link to comment
Le 07/08/2017 à 13:15, (V) a dit :

 

En as-tu des copies quelques part, des brouillons que l'on pourrait reprendre facilement ? J'ai le souvenir d'une grande clarté pédagogique.

 

Pour moi Bitcoin est le meilleur angle d'attaque militant libertarien. Le Bitcoin intrigue et fascine, et l'envolée du cours depuis mai amène beaucoup de monde à s'y intéresser, buzz monstrueux (et tout autant désastreux, bref, that is "buzz"...) dans les medias mainstream... Et aborder les spécificités de Bitcoin est le meilleur moyen de revenir aux fondamentaux, qu'est-ce la monnaie, comment fonctionne le système actuel, le système monétaire, le système bancaire, etc.

 

Récemment j'ai offert pas mal d'exemplaires du Bitcoin Book de Noizat, une référence, mais qui peut clairement être allégé (tous les encadrés techniques qui égarent ou inquiètent les non spécialistes...). Je me rends compte qu'un certain nombre de personnes, en s'intéressant à Bitcoin, n'y comprennent vraiment rien, mais apprécient et recherchent tout particulièrement le sentiment d’accéder à des infos "peu diffusées"... Il y a un côté confidentiel qui attire, et j'en viens à me dire que plutôt qu'offrir un bouquin joliment édité, remettre quelques feuillets imprimés pourraient aussi faire son effet.

 

Pour le grand public il y a désormais des bouquins comme Bitcoin monnaie acéphale ou encore l'autre bouquin de Noizat Bitcoin mode d'emploi

 

Bref, un format intermédiaire tant sur le plan de la forme que du fond serait le bienvenu...

Non aucun brouillon. Par contre je pourrais facilement réécrire quelque chose qui serait probablement mieux vu que ma compréhension du protocole et ma capacité à l'expliquer se sont améliorées entre-temps. Cela dit je n'ai pas vraiment le temps en ce moment.

 

C'était mon objectif avec ce blog, me servir de Bitcoin comme un cheval de Troie culturel pour faire rentrer le libéralisme dans les têtes et faire de la pédagogie sur des concepts clés tels que la monnaie et le marché. Cela dit je n'ai pas été assez discipliné, et à l'époque, je pensais que la montée allait être davantage fulgurante qu'elle l'a été. Même si j'avais continué à l'alimenter pendant tout ce temps, je pense que les retombées n'aurait pas valu la peine (cf bitcoin.fr qui vivote). Par contre, commencer la même chose maintenant aurait beaucoup de sens car cela bénéficierait sans doute d'un meilleur timing.

 

Quelque chose que je prédis est que Bitcoin ainsi que tout ce qui l'entoure va devenir de plus en plus cool. Les cryptos ont créés et vont créer des millionnaires plutôt jeunes et orientés technologie, la génération Y tout ça. Cela va être un groupe sociologique avec une haute valeur pour le marketing. Je pense que par exemple une bonne idée de business est les t-shirts ou autres vêtements reprenant les codes culturels des cryptos.

 

Pour le libéralisme, je pense qu'il faut tout faire pour que le libertarianisme soit à tout jamais attaché à Bitcoin dans l'imaginaire collectif. Et effectivement, en profiter également pour faire de la pédagogie sur le fonctionnement de l'économie. Je connais un peu les auteurs de Bitcoin, La monnaie acéphale, malheureusement ils n'ont pas une fibre libertarienne très prononcée, Noizat non plus il me semble, donc je pense que leurs livres s'en ressentent (je ne les ai pas lu).

  • Yea 2
Link to comment
il y a 11 minutes, Ray a dit :

Pour le libéralisme, je pense qu'il faut tout faire pour que le libertarianisme soit à tout jamais attaché à Bitcoin dans l'imaginaire collectif. Et effectivement, en profiter également pour faire de la pédagogie sur le fonctionnement de l'économie. 

 

Pas simple, mais bonne idée en effet.

Link to comment
Il y a 6 heures, Ray a dit :

Pour le libéralisme, je pense qu'il faut tout faire pour que le libertarianisme soit à tout jamais attaché à Bitcoin dans l'imaginaire collectif. Et effectivement, en profiter également pour faire de la pédagogie sur le fonctionnement de l'économie.

 

Il y a 5 heures, h16 a dit :

 

Pas simple, mais bonne idée en effet.

Prudence quand même. Pour l'instant dans l'imaginaire collectif, grâce aux bons soins de tous ceux qui craignent une concurrence potentielle, le bitcoin a été associé à trafic de drogue, argent du crime et que sais-je. Faire aller au libéralisme, c'est déjà compliqué en l'état, faire aller du bitcoin au libéralisme, ça me parait une opération à haut risque, il va falloir procéder à une véritable opération de  déminage avant. Il faudrait au minimum que le bitcoin serve de monnaie d'échange de façon assez courante sur une étendue de biens assez large et puisse ainsi faire la démonstration de ses avantages in vivo. Pour l'instant on est quand même un peu in vitro et je vois mal la pédagogie économique qui peut être faite pour l'instant à partir du bitcoin. 

 

Le 07/08/2017 à 13:23, (V) a dit :

au final, est-ce qu'un tel fork pourrait finir par s'apparenter par une augmentation de la masse monétaire ?

C'est en effet la question que je me posais, puisque j'ai reçu à prix d'achat zéro autant de BTH que j'avais de XBT sans avoir rien demandé.

Et pour imprimer des assignats, il fallait bien des mecs et des machines.

 

  • Yea 1
Link to comment
On 07/08/2017 at 2:51 PM, h16 said:

mmmhm

 

Voilà un argument qui me plonge dans une certaine perplexité

On 07/08/2017 at 2:56 PM, h16 said:

mmmhm à nouveau

 

Décidément, je n'ai pas assez médité le son primordial de Gilbert Bourdin

;)

Link to comment
On 07/08/2017 at 2:56 PM, h16 said:

Suivre le parcours d'un bitcoin pour savoir d'où il vient n'a pas vraiment de sens (ou pas du tout celui qu'on trouve avec les pièces et les billets). On voit d'où viennent les transactions, ça, oui, mais il ne s'agit pas d'éléments individuels. Bitcoin offre bien une monnaie fongible. Accessoirement, le gars écrit son article en 2015 alors qu'existent déjà les mixeurs depuis un moment (ex : https://coinmixer.se/fr/ ) 

 

Pouvoir refuser ou même "bloquer" des bitcoins issus d'un piratage ou d'un ransomware, ça me semble au contraire décisif. Et même si Bitcoin peut offrir une monnaie fongible, c'est la possibilité de générer dans le même temps des actifs à la fois numériques et tangibles qui rend la Blockchain si prometteuse.

 

On peut imaginer un wallet scellé à une identité civile réelle certifiée et infalsifiable, marquant à son tour chaque btc qu'il utiliserait. Si des bitcoins lui sont dérobés et utilisés sur certains réseaux, ceux-ci pourraient rediriger automatiquement les btc volés vers le wallet d'origine. Cela ferait ainsi des bitcoins une monnaie non seulement infalsifiable mais également beaucoup moins pertinente à voler ou à détourner. On pourrait toujours noircir des btc pour servir une certaine économie, mais ceux-ci ne pourraient ensuite pas être blacnhis pour être ré-utilisés dans les sphères conventionnelles. Ce serait à sens unique. On pourra toujours noircir mais on ne pourra plus blanchir. Et tandis que ces bitcoins "noircis" circuleraient dans une certaine sphère, on pourrait donc tout autant utiliser des bitcoins "blancs" dans une sphère garantie, où ne pourraient circuler que les bitcoins et utilisateurs de bitcoins qui préservent (volontairement) leur traçabilité et montrent patte blanche...

Je ne dis pas que ce modèle m'enchante, mais une telle garantie doublée d'une revendication éthique pourrait convaincre un large public...

Link to comment
C'est en effet la question que je me posais, puisque j'ai reçu à prix d'achat zéro autant de BTH que j'avais de XBT sans avoir rien demandé.
Et pour imprimer des assignats, il fallait bien des mecs et des machines.
 
Pas vraiment une augmentation de la masse monétaire. Pour que cette dernière ait lieu il faudrait que les monnaies soient substituables. Dans un hypothétique futur où le Bitcoin (cash out non) est la monnaie d'échange ce n'est pas le cas : si les améliorations technologiques de BCH priment il sera choisi par le marché, mais si la fidélité à la blockchain prime ce sera XBT. Ou alors BCH servira aux échanges courants et XBT servira de monnaie de réserve, par exemple.
On s'en fout du travail humain nécessaire à la production d'un actif, ça n'a jamais directement déterminé son prix.
Link to comment
7 hours ago, Ray said:

Je pense que par exemple une bonne idée de business est les t-shirts ou autres vêtements reprenant les codes culturels des cryptos.

 

Tu peux développer cette idée ?

 

(par exemple... un t-shirt sur lequel serait floqué un QRcode adresse bitcoin ? Ou dont les motifs en mode tribal/digital pourraient être scannés comme un QRcode ? ...Genre un t-shirt gag "payez-moi un crypto-cocktail en toute discrétion en me scannant dans le dos...?" ^_^ )

 

Ou... un système de smart-contrat pour enchaîner automatiquement les tournées en toute amicalité... Brainstorming ouvert ;) 

Link to comment
7 hours ago, Ray said:

Je connais un peu les auteurs de Bitcoin, La monnaie acéphale, malheureusement ils n'ont pas une fibre libertarienne très prononcée, Noizat non plus il me semble, donc je pense que leurs livres s'en ressentent (je ne les ai pas lu).

 

C'est en effet ce qu'on peut aussi ressentir en écoutant des auteurs comme Philippe Rodriguez par exemple (La révolution Blockchain), il y a une dimension institutionnelle dans le propos qui fait apparaître la technologie comme un moyen d'améliorer ou reconstruire les institutions existantes - et donc, à travers elles, rénover l'Etat - plutôt que les dépasser, les pulvériser.

 

Mais comme "cheval de Troie", ça me semble idéal justement. Montrer comment les choses peuvent être améliorées, c'est déjà montrer qu'elles ne sont pas si parfaites qu'on le croit aujourd'hui... C'est une bonne entrée en matière.

Link to comment
53 minutes ago, (V) said:

 

Pouvoir refuser ou même "bloquer" des bitcoins issus d'un piratage ou d'un ransomware, ça me semble au contraire décisif. Et même si Bitcoin peut offrir une monnaie fongible, c'est la possibilité de générer dans le même temps des actifs à la fois numériques et tangibles qui rend la Blockchain si prometteuse.

 

On peut imaginer un wallet scellé à une identité civile réelle certifiée et infalsifiable, marquant à son tour chaque btc qu'il utiliserait. Si des bitcoins lui sont dérobés et utilisés sur certains réseaux, ceux-ci pourraient rediriger automatiquement les btc volés vers le wallet d'origine. Cela ferait ainsi des bitcoins une monnaie non seulement infalsifiable mais également beaucoup moins pertinente à voler ou à détourner. On pourrait toujours noircir des btc pour servir une certaine économie, mais ceux-ci ne pourraient ensuite pas être blacnhis pour être ré-utilisés dans les sphères conventionnelles. Ce serait à sens unique. On pourra toujours noircir mais on ne pourra plus blanchir. Et tandis que ces bitcoins "noircis" circuleraient dans une certaine sphère, on pourrait donc tout autant utiliser des bitcoins "blancs" dans une sphère garantie, où ne pourraient circuler que les bitcoins et utilisateurs de bitcoins qui préservent (volontairement) leur traçabilité et montrent patte blanche...

Je ne dis pas que ce modèle m'enchante, mais une telle garantie doublée d'une revendication éthique pourrait convaincre un large public...

 

Au mieux, tu peux faire une blacklist d'adresse BTC impliquées dans des piratages et une white-list d'adresses identifiées et certifiées.

Mais puisque le BTC est fongible, si moi je reçois 5 BTC  d'une adresse 'noire' et 5 d'une adresse 'blanche', mes 10 bitcoins (indiscernables et non numérotés) vont-ils être noirs, blancs, gris ?

Les BTC ne sont pas des pièces de monnaie, on ne peut pas suivre le 'trajet d'un bitcoin'. Il est mélangé avec les autres bitcoin detenus sur la même clé.

Link to comment
Il y a 1 heure, (V) a dit :

 

Tu peux développer cette idée ?

 

(par exemple... un t-shirt sur lequel serait floqué un QRcode adresse bitcoin ? Ou dont les motifs en mode tribal/digital pourraient être scannés comme un QRcode ? ...Genre un t-shirt gag "payez-moi un crypto-cocktail en toute discrétion en me scannant dans le dos...?" ^_^ )

 

Ou... un système de smart-contrat pour enchaîner automatiquement les tournées en toute amicalité... Brainstorming ouvert ;) 

Plutôt des trucs comme ça :

Résultat de recherche d'images pour "hey satoshi thanks a million"

Résultat de recherche d'images pour "UASF hat"

 

 

Link to comment
Le 07/08/2017 à 14:56, h16 a dit :

mmmhm à nouveau

 

Suivre le parcours d'un bitcoin pour savoir d'où il vient n'a pas vraiment de sens (ou pas du tout celui qu'on trouve avec les pièces et les billets). On voit d'où viennent les transactions, ça, oui, mais il ne s'agit pas d'éléments individuels. Bitcoin offre bien une monnaie fongible. Accessoirement, le gars écrit son article en 2015 alors qu'existent déjà les mixeurs depuis un moment (ex : https://coinmixer.se/fr/ ) 

Il suffit de relier des adresses à des identités, ce qui n'est pas difficile avec toutes les KYC imposés à l'interface (entrée et sortie) du système, pour ne plus être aveugle et pouvoir faire des recoupements et des analyses probabilistes. Des services comme Coinbase ferment des comptes qu'ils pensent être liés au Darknet sur la simple base de probabilités. On a fini par retrouver la trace des bitcoins de Mt Gox. Les services ont des logs qu'ils sont obligés de donner à la moindre injonction judiciaire*. Les coins de récompense des mineurs, vierges de toute historique, se vendent avec une premium. La fongibilité des bitcoins est très loin d'être parfaite et c'est un gros problème.

 

*Le plus gros qui opérait depuis 2011, Bitmixeur.io, vient d'ailleurs de fermer dans des circonstance bizarres. Probablement un court order.

Link to comment
il y a 58 minutes, Solomos a dit :

 

Au mieux, tu peux faire une blacklist d'adresse BTC impliquées dans des piratages et une white-list d'adresses identifiées et certifiées.

Mais puisque le BTC est fongible, si moi je reçois 5 BTC  d'une adresse 'noire' et 5 d'une adresse 'blanche', mes 10 bitcoins (indiscernables et non numérotés) vont-ils être noirs, blancs, gris ?

Les BTC ne sont pas des pièces de monnaie, on ne peut pas suivre le 'trajet d'un bitcoin'. Il est mélangé avec les autres bitcoin detenus sur la même clé.

Si tu reçois 5 bitcoins qui viennent d'un hack, on va t'identifier si tu lies d'une manière ou d'une autre ces BTC à ton identité, ou si tu fais une transaction avec quelqu'un qui te connais et qui lie son identité à ces BTC.

Et après on va te surveiller et voir ce que tu fais. Et si t'en reçois d'autres, tu vas peut-être finir par faire un tour au poste et expliquer qui sont les personnes qui ont des activités illégales et qui font régulièrement des transactions avec toi. Welcome to the real world.

Link to comment

Un autre problème distinct de celui de la fongibilité mais connexe est celui de la privacy : quelqu'un paye une personne qu'il connait IRL sur une adresse BTC. Par la suite il constate que cette adresse a servi à payer du porno/des putes, de la drogue ou un livre politique un peu original. Il peut le faire chanter.

 

Ou alors il peut voir que cette adresse alimente une adresse plus grosse, et peut faire des inférences sur le montant de BTC que possède cette personne.

Link to comment

Et tout ceci avec uniquement de l'analyse de blockchain. Si on rajoute l'analyse de l'IP des transactions (par exemple 25% des transactions sont push par les nodes de blockchain.info. Avant ils donnaient l'IP publiquement, ils ont arrêtés, probablement qu'ils vont se mettre à la vendre), alors dans 10 ans, et les techniques d'analyse qui vont se développer, on va avoir un système très transparent.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By Lugaxker
      Bonjour amis libéraux,
       
      Après mûre réflexion, j'ai récemment décidé d'ouvrir un blog sur la cryptomonnaie : viresinnumeris.fr
       
      Sur ce blog, j'ai pour objectif d'expliquer la cryptomonnaie, autant d'un point de vue strictement technique qu'en tant que phénomène socio-économique. L'idée principale serait de publier des articles accessibles pour le commun des mortels comme des guides, des tutoriels, des billets sur l'actualité, etc. ainsi que des choses moins accessibles comme des articles techniques allant plus dans les détails.
       
      Je ne prétends pas être un expert, mais après avoir passer des heures et des heures à m'intéresser au sujet, à lire et à programmer, je pense être légitime dans cette démarche. D'autant plus que j'en apprendrai plus au cours du temps.
       
      Si vous avez des questions spécifiques (même très simples, on a tous été un néophyte un jour), vous pouvez les poster ici ou me les envoyer par MP. Je me ferais un plaisir d'y répondre : ça m'aiderait à trouver des idées d'articles !
       
      Si vous avez des suggestions à propos du site (sur le fond ou sur la forme), je suis également preneur  
       
      Merci à vous.
    • By Lugaxker
      Tout comme Bitcoin (Cash), l'ambition de Dash (digital cash) est de devenir un argent liquide numérique. Pour ce faire, Dash dispose de 2 fonctionnalités supplémentaires à celles de Bitcoin : 
      - InstantSend, qui garantit le caractèr instantané de la monnaie :  les transactions sont confirmées en quelques secondes ;
      - PrivateSend, qui garantit la fongibilité par mélange des transactions (une version modifiée de CoinJoin).
      Ces deux fonctionnalités sont assurées par des masternodes (ou nœuds-maîtres en bon français), qui doivent avoir 1000 DASH en réserve et qui sont rémunérés pour leurs services. En fait, la création monétaire du protocole est répartie entre trois catégories d'acteurs :
      - 45 % va aux mineurs (au lieu de 100 % dans Bitcoin) ;
      - 45 % va aux masternodes ;
      - 10 % va aux autres acteurs par l'intermédiaire du système budgétaire.
      Le système budgétaire constitue à mon avis la particularité essentielle de Dash. Dash se comporte comme une entreprise dont les actionnaires sont les masternodes. Chaque mois, des propositions sont faites au réseau et les masternodes votent pour les accepter ou non. Les propositions acceptées sont financées par le système budgétaire. Le budget mensuel (qui s'élève actuellement à 6651 DASH soit 3.5 millions d'euros) sert à financer les services utiles à Dash : le développement, la recherche, le site web, le marketing, le sponsoring, etc. 
       
      Bien qu'on puisse voir les aspects négatifs de la chose (prise de décision entre les mains d'un groupe d'individus), je trouve que ce modèle de gouvernance est particulièrement pertinent, surtout quand on a assisté au débat sur la scalabilité qui a paralysé Bitcoin pendant des années. Les masternodes sont impliqués économiquement dans l'organisation et ont donc tout intérêt à faire monter le prix du dash en favorisant son adoption.
       
      L'objectif de Dash est clair : l'adoption par monsieur tout-le-monde. Dash Core (l'équipe de développement) travaille actuellement sur une mise à jour tournée vers la simplicité d'accès : Dash Évolution. Cette dernière, qui devrait voir le jour courant 2018, devrait mettre à disposition un portefeuille abordable pour les personnes qui n'aurait jamais été confrontées avec l'univers des cryptomonnaies (notamment par le remplacement des adresses alphanumériques par un nom d'utilisateur) et des solutions simples et sécurisées pour les commerçants. 
       
      Dash est actuellement ignorée, voire détestée dans le monde des cryptomonnaies, mais représente à mon avis un sérieux concurrent à Bitcoin Cash et aux autres moyens de paiement numériques. 
       
      Article plus détaillé : https://steemit.com/fr/@lugaxker/dash-un-modele-de-gouvernance
       
      Que pensez-vous de Dash ? Trop ridicule face aux mastodontes que sont Bitcoin (Cash) et Ethereum ? Un bon potentiel ? Une arnaque ?
    • By Axpoulpe
      Nous y sommes, la solution de mise à l'échelle imaginée par l'équipe de Bitcoin Core est lancée pour de bon, même si c'est encore en phase de test mais déjà sur le main net. @h16 a qualifié cette solution de vaste blague, ou un truc du genre. Moi-même je n'ai pas les connaissances techniques pour juger son jugement, mais pour la première fois j'ai pu entendre des explications plus détaillées que les courtes vidéos, et des réponses aux objections courantes, dans ce podcast. Tout ça m'a semblé plutôt convaincant, mais je suis conscient de mon biais de jugement chaque fois que c'est Antonopoulos qui s'exprime. Globalement j'ai quand même du mal à croire que l'équipe de développement de la plus grosse capitalisation dans le monde des cryptos aurait foiré au point de suicider sa monnaie. Les sommes en jeu sont trop grandes. Et puis du côté de Bitcoin Cash il me semble que l'augmentation de la taille des blocs ne peut pas être une solution à long terme en cas d'adoption, non ?
       
      Bref, je suis intéressé par vos commentaires sur la question !
       
       
×
×
  • Create New...