Jump to content

Révolution au Moyen-Orient


Guest rogermila

Recommended Posts

En tout cas le mouvement des rues risque de tomber progressivement, il on je pense persu la bataille si demain il ne se passe rien de particulier.

Demain, Moubarak a organisé une rétrospective Youssef Chahine sur la télé d'état pour être sûr que les 2 millions de manifestants de mardi restent chez eux ?

Link to comment

Oui enfin les chifres varie entre un et deux millons c'est tout de même du simple au double, on ne sait pas vraiment ce qu'il c'est passé, de plus il n'est pas incertain que certains manifestants de mardi est manifester avec les pro-gouvernement, si j'était égyptien je pense que c'est d'ailleur ce que j'aurai fait, il a un message a faire passer certes, mais une fois que le gouvernement à compris cela ne sert plus à rien.

Link to comment
Aujourd'hui pour Le Caire : 8 morts et 86 blessés, bilan provisoire. :icon_up:

Quelle boucherie.

Je dirai plutôt que si c'est tout ce dont est capable le pouvoir, alors il c'est qu'il est vacillant. Lorsqu'il y a une révolte, il faut soit parlementer, soit la noyer dans le sang.

"Sur quoi il faut remarquer que les hommes doivent être ou caressés ou écrasés : ils se vengent des injures légères ; ils ne le peuvent quand elles sont très grandes ; d’où il suit que, quand il s’agit d’offenser un homme, il faut le faire de telle manière qu’on ne puisse redouter sa vengeance." Machiavel

Link to comment
Oui enfin les chifres varie entre un et deux millons c'est tout de même du simple au double, on ne sait pas vraiment ce qu'il c'est passé, de plus il n'est pas incertain que certains manifestants de mardi est manifester avec les pro-gouvernement, si j'était égyptien je pense que c'est d'ailleur ce que j'aurai fait, il a un message a faire passer certes, mais une fois que le gouvernement à compris cela ne sert plus à rien.

Ton orthographe est à l'image de ta cervelle : défaillante. Sinon, on attend quoi pour le yabon nonosse ?

Link to comment
On sait qui sont les meurtriers ? Y a t il des photos/videos montrant ce qui se passe ?

Les photos & vidéos ne manquent pas.

Actuellement, il semble que la boucherie soit l'effet de pro et anti Moubarak. Il ne s'envoient plus des insultes à la figure, ils ont sorti les couteaux et les barres de fer, soit pour taper, soit pour se protéger de ceux qui tapent.

L'armée semble hésiter à tirer, que ce soit sur les uns ou les autres.

Avec le décompte depuis une semaine, ça grimpe pas mal. Il faut aussi compter des gens portés disparus (par ex. ils sont blessés et inconscients depuis plusieurs jours, sans pouvoir indiquer leur identité).

***

Maroc: La manifestation prévue le 20 février n'inquiète pas le gouvernement

http://www.20minutes.fr/ledirect/664272/mo…te-gouvernement

Algérie: Bouteflika annonce la levée prochaine de l'état d'urgence

http://www.20minutes.fr/ledirect/664262/mo…ne-etat-urgence

Link to comment

Je ne crois pas que cette analyse de Bernard Lugan ai déja été publiée dans ce fil :

Réflexions sur la crise égyptienne

par Bernard Lugan[1]

Vendredi 4 février 2011

Après la Tunisie, l’Egypte s’est donc embrasée[2]. Oubliant le « je ne blâme ni ne loue, je raconte », cette règle d’or de leur profession, les journalistes se sont une nouvelle fois faits les porte-voix des manifestants. Se pâmant littéralement devant leurs actions, ils n’eurent pas assez de superlatifs pour décrire le « Peuple » égyptien unanimement dressé contre le « dictateur » Moubarak.

Tout a basculé dans leur petit univers borné de certitudes et d’approximations quand des partisans de ce dernier sont à leur tour descendus dans la rue ; et en masse. Il y avait donc deux peuples !!! Cette constatation avait de quoi perturber des esprits formatés. Durant un temps l’explication leur fut facile : les contre-manifestants étaient des policiers et des nervis payés[3] ; puis, horreur, ils découvrirent qu’il s’agissait d’habitants venus des « quartiers les plus pauvres».

Ainsi donc, des miséreux osaient venir gâcher la grande célébration démocratique dont ils étaient devenus les porte-voix. Plus encore, ces gueux osaient, crime des crimes, s’en prendre aux journalistes, ignorant qu’en France, cette intouchable caste constitue un Etat dans l’Etat devant lequel rampent et se prosternent les plus puissants. Ils auront du moins retenu de leur séjour au Caire que sur les rives du Nil les références ne sont pas celles des bords de Seine et que les voyages sont plus formateurs que les écoles de journalisme.

Ces ignorants n’ont pas vu que la vie politique égyptienne est organisée autour de trois grandes forces. La première, celle qui manifeste en demandant le départ du président Moubarak et pour laquelle ils ont les yeux si doux, est, comme en Tunisie, composée de gens qui mangent à leur faim ; il s’agit en quelque sorte de « privilégiés » pouvant s’offrir le luxe de revendiquer la démocratie. La seconde est celle des Frères musulmans ; pourchassée depuis des décennies et aujourd’hui abritée derrière les idiots utiles, cette organisation tente de se réintroduire dans l’échiquier politique pour imposer sa loi. La troisième force dont aucun « envoyé spécial » n’a jamais entendu parler est celle qui vit dans les quartiers défavorisés, loin donc de l’hôtel Hilton, ce spartiate quartier général des journalistes « baroudeurs », ou dans les misérables villages de la vallée du Nil, loin des yeux des touristes. C’est celle des fellahs besogneux, de ce petit peuple nassérien au patriotisme à fleur de peau qui exècre à la fois la bourgeoisie cosmopolite lorgnant du côté de Washington et les barbus qui voudraient ramener l’Egypte au X° siècle. Ce sont ces hommes qui ont volé au secours du Rais Moubarak en qui ils voient, à tort ou à raison, là n’est pas la question, un successeur, même lointain, du colonel Nasser.

Dernière remarque : pendant que la classe politique française sommait le président Moubarak de quitter le pouvoir, le président russe Medvedev avait un long entretien téléphonique avec lui, l’assurant qu’il s’élevait contre les ingérences étrangères. D’un côté des chiens de Pavlov levant la patte face à l’air du temps et de l’autre, un homme d’Etat familier des subtilités de l’ « orient mystérieux » …

[1] Auteur d’Histoire de l’Egypte des origines à nos jours. Editions du Rocher, 2002.

[2] Je l’avais annoncé dans mon communiqué en date du 16 janvier 2011.

[3] Le chamelier et les vingt-deux cavaliers que l’on vit traverser la foule sont des guides pour touristes affectés au site des pyramides et rendus furieux d’être sans travail depuis le début de la révolution.

http://bernardlugan.blogspot.com/2011/02/reflexions-sur-la-crise-egyptienne.html

Link to comment

Il racontent vraiment n'importe quoi les journalistes du figaro:

L'ambiance reste bon enfant pour le moment sur la place Tahrir. Des reporters de France 24 évoquent seulement quelques jets de pierre.

Ils se font des bisous avec des pierres, c'est mignon :-)

Link to comment
Il racontent vraiment n'importe quoi les journalistes du figaro:

Ils se font des bisous avec des pierres, c'est mignon :-)

Et c'est faux ? Je regarde Al Jazeera en direct et, pour l'instant, il n'y a effectivement aucun incident à signaler.

Je ne crois pas que cette analyse de Bernard Lugan ai déja été publiée dans ce fil :

http://bernardlugan.blogspot.com/2011/02/reflexions-sur-la-crise-egyptienne.html

Lugan est peut-être sympathique mais, pour le coup, il pratique l'épouvantail (il me semble au contraire que le gouvernement français a retenu la leçon de la Tunisie en gardant une certaine retenue, assez ridicule d'ailleurs) et raconte n'importe quoi. Au prétendu esprit binaire de la presse (je n'ai pas souvenir que la presse ait mis les frères musulmans et la classe moyenne égyptienne dans le même sac ni nié que Moubarak a encore des partisans), il oppose un esprit ternaire qui n'est pas vraiment plus adapté à la situation.

Link to comment
Position classique de Hannan sur la démocratie comme modératrice face à l'intégrisme et, au contraire, le rôle néfaste du soutien occidental aux dictateurs.

http://www.contrepoints.org/2011/02/04/129…fondamentalisme

:icon_up: Hannan est vraiment devenu le Ron Paul britannique.

Heu, si tout de même j'ai entendu qu'il n'y avait pas de mouvement de fond et qu'il ne s'agissait que de policiers avec de jeunes pauvres payé par l'Etat :doigt:.

Et c'est faux ? Où sont les "masses" de partisans de Moubarak dont Lugan vante les mérites ?

Link to comment
Position classique de Hannan sur la démocratie comme modératrice face à l'intégrisme et, au contraire, le rôle néfaste du soutien occidental aux dictateurs.

Le rôle néfaste des occidentaux est évident, mais Hannan voit lui-même les choses du point de vue occidental, il est trop optimiste, la démocratie ça ne se décrète pas, c'est un moindre mal mais faut-il encore que les forces en présence acceptent le résultat des urnes, c'est justement ça le problème.

Et c'est faux ? Où sont les "masses" de partisans de Moubarak dont Lugan vante les mérites ?

Ils étaient sur la place Tahrir et ses abords. On ne sait pas combien ils sont, a priori ils ne sont pas majoritaires mais négliger leur force et leur présence ça me semble osé.

Link to comment

Al Jazeera rapporte ceci :

Media in Montenegro is reporting that Hosni Mubarak may find exile in their country, and that his son and close personal friends are preparing things for him to arrive there. Montenegro is where deposed Thai prime minister, Thaksin Shinawatra, sought refuge.
Link to comment
Guest rogermila

Même dans les affaires internationales le "mille-feuilles" bureaucratique et administratif français reste incontournable.

Le cabinet du Premier Ministre François Fillon affirme avoir suspendu les autorisations d'exportations de matériel de guerre vers l'Egypte….. le 27 janvier. :icon_up:

Le cabinet du premier ministre ajoute que les éventuelles expéditions de matériels de maintien de l'ordre et matériels explosifs - dont les grenades lacrymogènes font partie - sont également suspendues……….mais par une procédure séparée, qui dépend des douanes, rattachées au ministère du budget. :doigt::mrgreen:

http://www.lemonde.fr/

Link to comment
Même dans les affaires internationales le "mille-feuilles" bureaucratique et administratif français reste incontournable.

L'analogie du plateau de fromages me paraît plus adaptée.

Et sinon, j'ai l'impression que les négociations vont bon train pour trouver une porte de sortie honorable à Moubarak.

Link to comment
Selon les Nations unies, 300 personnes ont été tuées et 5.000 autres ont été blessés en 12 jours de manifestations. Un rapport du Crédit agricole estime à 310 millions de dollars par jour le manque à gagner de la paralysie actuelle pour l'économie égyptienne.

http://www.20minutes.fr/article/665088/mon…it-place-tahrir

Inna liLlah wa inna ilayhi raji3oun.

Link to comment

Je ne voulais pas ouvrir un sujet juste pour cela, mais il parait que Leila Ben Alie est en ce moment en Libye, pourtant son mari est en Arabie Saoudite, (je ne pense pas qu'il puisse partir comme cela, je me posait la question de savoir le credit que l'ont peut donner a cette info.

Et surtout qu'elle intéret aurait madame Ben Alie d'aller en Libye.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...