Jump to content

Faire campagne pour Frédéric Bastiat en 2012 ?


Guest Berti

Recommended Posts

Je pense que tu te trompes.

Chaque bulletin de vote pour Frédéric Bastiat, ce sera bien plus fort comme signal libéral pour nos politiciens qu'une abstention de plus.

Chitah a raison. A chaque élection, il y a déjà de très nombreux bulletins farfelues, fantaisistes ou insultants : dans l'immense majorité des cas, ils passent à la trappe sans le moindre commentaire! Ils sont simplement considérés comme bulletins erronés, donc inutiles et non-comptabilisés (même pas dans les votes blancs!!!). Si certains bulletins amusent ceux qui les dépouillent, ils pourront au maximum l'évoquer aux autres dépouilleurs présents à ce moment là. Mais si les bulletins Bastiat présentent vraiment une menace, alors raison de plus pour complétement étouffer leur percée ou leur succès, tu peux être certain que personne n'en parlera jamais. Le seul impact d'une campagne Bastiat, comme le précise Dan, c'est le buzz possible qui peut être généré.

Link to comment
Guest Berti
Chitah a raison. A chaque élection, il y a déjà de très nombreux bulletins farfelues, fantaisistes ou insultants : dans l'immense majorité des cas, ils passent à la trappe sans le moindre commentaire! Ils sont simplement considérés comme bulletins erronés, donc inutiles et non-comptabilisés (même pas dans les votes blancs!!!). Si certains bulletins amusent ceux qui les dépouillent, ils pourront au maximum l'évoquer aux autres dépouilleurs présents à ce moment là. Mais si les bulletins Bastiat présentent vraiment une menace, alors raison de plus pour complétement étouffer leur percée ou leur succès, tu peux être certain que personne n'en parlera jamais. Le seul impact d'une campagne Bastiat, comme le précise Dan, c'est le buzz possible qui peut être généré.

V,

Je suis d'accord avec toi pour dire que personne ne parlera jamais du nombre de bulletins de vote pour Bastiat.

Mais les responsables politiques locaux (pourvu que le nombre de vote pour Bastiat ne soit pas négligeable) en parleront eux (entre eux).

Et ça, ça n'est pas accessoire, ça n'est pas qu'un petit plus.

Au départ, je parlais moi de la question, vaut-il mieux voter Bastiat ou s'abstenir.

Voter Bastiat a beaucoup plus d'impact selon moi.

C'est ça mon propos.

Link to comment
Merci pour ces compliments.

J'attend avec impatience ta présentation Facebook de l'évennement, festive mais rigoureuse et pas amateure, de non ado en mal de transgression et de non yuppie jouisseur, etc…

Je n'aurais plus alors qu'à la mettre en ligne.

Grace à toi, le fête du 30 juin sera une réussite.

Epate nous donc, n'hésites pas.

Berti, j'ai l'impression que tu prends chaque remarque ou conseil comme une attaque. Pierre exprime sa première impression, qui est certainement partagée par d'autres personnes, mais n'a peut-être pas le temps d'aider davantage que donner son avis. Il faut savoir utiliser la critique à son avantage, c'est d'ailleurs le principe parfaitement libéral de la confrontation des idées et des opinions sur le marché des idées. Chitah avait également fourni de bons conseils. C'est toi qui lance ce projet de campagne Bastiat, et tant que tu ne peux pas déléguer, c'est à toi de te charger de tout ce qui te semble nécessaire pour la mener avec succès. Si ton action se limite à une page facebook (que tu refuses ou pas de réécrire), ça m'a l'air extrêmement limité à moi aussi. Et ce que je dis là n'est pas une attaque, et ça n'implique pas non plus que je peux ou que je veux me charger de tout ce qui me semble manquer.

Link to comment
Mais les responsables politiques locaux (pourvu que le nombre de vote pour Bastiat ne soit pas négligeable) en parleront eux (entre eux).

ça c'est plus qu'incertain.

Alors que l'abstention est au cœur de tous les débats.

Je reste persuadé qu'une candidature Jacques Beauregard est préférable.

mais les libéraux aussi sont "souples et solides à la fois !" :icon_up:

Link to comment
Guest Berti
C'est toi qui lance ce projet de campagne Bastiat.

Euh non, c'est Daniel Tourre qui a eu cette idée. Moi je pense juste que c'est une très bonne idée.

Si ton action se limite à une page facebook (que tu refuses ou pas de réécrire), ça m'a l'air extrêmement limité à moi aussi.

Là c'est moi qui ait eu l'idée (géniale) de prendre un verre à la santé de Bastiat le 30 juin prochain (son anniv).

J'ai créé une jolie page évennement facebook.

Les objectifs sont :

1 - Passer un bon moment

2 - Faire parler de Frédéric Bastiat (de nos idées donc)

C'est limité.

Mais que veux tu, contrairement à vous, je suis quelqu'un de limité.

Et j'attend donc avec impatience, vos fulgurances pour faire mieux que ça.

Au plaisir donc.

Link to comment
C'est limité.

Mais que veux tu, contrairement à vous, je suis quelqu'un de limité.

Et j'attend donc avec impatience, vos fulgurances pour faire mieux que ça.

Je comprends bien ton projet, et je te souhaite qu'il rencontre le succès. Mais en ajoutant ces quelques mots tu sembles trahir une grande susceptibilité. Que ce soit le cas ou pas, on dirait que tu le prends mal et ça n'inspire rien de bon. Personne n'a dit que tu étais limité, par contre si tu veux que ta campagne soit un succès tu peux faire beaucoup de choses encore, c'est une invitation plus qu'un reproche. Mais je n'ai pas ces fulgurances comme tu dis pour tenter de faire mieux, je n'ai d'ailleurs aucune envie de rivaliser, puisque je peux déjà difficilement participer. Bon courage à toi, et à ceux qui participeront !

Link to comment

Si je suis chargé de dépouiller les bulletins et que je vois un gribouillis, je n'y porte pas attention.

Si je vois un bulletin 'Frédéric Bastiat' avec une allure de bulletin officiel, je le remarque, cela éveille ma curiosité.

Si j'en vois plus d'un, je suis vraiment curieux et en rentrant chez moi le soir je le googlise.

Et potentiellement je peux lire des infos sur lui ou quelques courts textes (faciles d'accès). Et je peux aisément être séduit.

L'impact global n'est évidemment pas extraordinaire, mais c'est à mon avis plus efficace que l'abstention.

Une abstention est invisible dans la masse. Un bulletin Bastiat peut faire réfléchir quelques personnes.

Link to comment
Guest Berti
Je comprends bien ton projet, et je te souhaite qu'il rencontre le succès. Mais en ajoutant ces quelques mots tu sembles trahir une grande susceptibilité. Que ce soit le cas ou pas, on dirait que tu le prends mal et ça n'inspire rien de bon. Personne n'a dit que tu étais limité, par contre si tu veux que ta campagne soit un succès tu peux faire beaucoup de choses encore, c'est une invitation plus qu'un reproche. Mais je n'ai pas ces fulgurances comme tu dis pour tenter de faire mieux, je n'ai d'ailleurs aucune envie de rivaliser, puisque je peux déjà difficilement participer. Bon courage à toi, et à ceux qui participeront !

En somme, fêter l'anniversaire de Bastiat le 30 juin est un bon projet dont tu souhaites le succès (youpi !).

Mais il faut que je fasse mieux que ce que j'ai fait jusqu'à présent car c'est un peu limité (mais tu ne me dira en quoi c'est limité, ce qu'il faudrait améliorer, etc…).

Et il ne faut surtout pas que je fasse preuve de succeptibilité quand on me fait des critiques aussi constructives.

Merci bien pour ton aide précieuse.

PS : J'ajoute juste une chose importante. L'anniversaire de FB le 30 juin prochain n'est pas MON projet. C'est UN projet qui me semble intéressant (ce n'est pas moi qui ai inventé les fêtes d'anniversaire, je n'ai pas acheté les droits de l'anniversaire de Frédéric Bastiat, etc…), un projet intéressant donc que j'essaie de faire avancer à mon niveau, avec mes petits moyens, etc… Maintenant, si je suis le seul (avec quelques personnes) à essayer de faire avancer ce projet, ce ne sera pas une grande réussite, c'est certain. Mais ce sera alors de VOTRE faute.

Link to comment
En somme, fêter l'anniversaire de Bastiat le 30 juin est un bon projet dont tu souhaites le succès (youpi !).

Mais il faut que je fasse mieux que ce que j'ai fait jusqu'à présent car c'est un peu limité (mais tu ne me dira en quoi c'est limité, ce qu'il faudrait améliorer, etc…).

Et il ne faut surtout pas que je fasse preuve de succeptibilité quand on me fait des critiques aussi constructives.

Merci bien pour ton aide précieuse.

non non en fait ne change rien, à la réflexion tu as raison…

Je croyais avoir compris mais en fait pas tout à fait, dans certains cas il faut mieux s'abstenir de tout commentaire. *ou laisser seuls les spécialistes intervenir.

Kretschmer, viens-nous en aide… :icon_up:

:doigt:

Link to comment
Si je suis chargé de dépouiller les bulletins et que je vois un gribouillis, je n'y porte pas attention.

Si je vois un bulletin 'Frédéric Bastiat' avec une allure de bulletin officiel, je le remarque, cela éveille ma curiosité.

Si j'en vois plus d'un, je suis vraiment curieux et en rentrant chez moi le soir je le googlise.

Et potentiellement je peux lire des infos sur lui ou quelques courts textes (faciles d'accès). Et je peux aisément être séduit.

L'impact global n'est évidemment pas extraordinaire, mais c'est à mon avis plus efficace que l'abstention.

Une abstention est invisible dans la masse. Un bulletin Bastiat peut faire réfléchir quelques personnes.

Mais les gens comme toi ne dépouillent pas.

L'idée est bonne pour le buzz, mais je ne consacrerais pas trop de ressources à ce coup. A force de se disperser, nous peinons à nous concentrer sur des projets performants comme contrepoints.org (qui a bien besoin de nouveaux soutiens), le développement de la blogosphère libérale. Liberté Chérie est quasiment au point mort en France, et chaque fois l'emballement pour une nouvelle idée sert un peu de prétexte pour oublier ces échecs passés…et les renouveler. A force de stagner de petits coups en petits coups hyper ciblés, certains sont gagnés par la lassitude, alors que rien ne motive plus qu'un projet collectif qui marche et se développe dans la durée.

Ensuite, Bastiat concerne le petit réseaux de libéraux orthodoxes (qui ne cesse pour autant de se chamailler), il peut susciter l'intérêt d'étudiants qui aiment lire tout ce qui passe devant eux. Mais je ne vois pas un gros potentiel au-delà. La majorité de ceux qui aiment nos propositions et nos idées, ainsi que les "libéraux qui s'ignorent", pour en fréquenter un certain nombre, s'intéressent surtout à l'actu, à l'avenir et aux sujets bien concrets. Alors que les libéraux gardent une solide réputation d'illuminés incapables de s'organiser et d'agir, ne craignez-vous pas que ce buzz sur un fabuleux auteur mort il y a 150 ans renforce ce sentiment chez leurs sympathisants potentiels ?

Link to comment
Mais les gens comme toi ne dépouillent pas.

L'idée est bonne pour le buzz, mais je ne consacrerais pas trop de ressources à ce coup. A force de se disperser, nous peinons à nous concentrer sur des projets performants comme contrepoints.org (qui a bien besoin de nouveaux soutiens), le développement de la blogosphère libérale. Liberté Chérie est quasiment au point mort en France, et chaque fois l'emballement pour une nouvelle idée sert un peu de prétexte pour oublier ces échecs passés…et les renouveler. A force de stagner de petits coups en petits coups hyper ciblés, certains sont gagnés par la lassitude, alors que rien ne motive plus qu'un projet collectif qui marche et se développe dans la durée.

Ensuite, Bastiat concerne le petit réseaux de libéraux orthodoxes (qui ne cesse pour autant de se chamailler), il peut susciter l'intérêt d'étudiants qui aiment lire tout ce qui passe devant eux. Mais je ne vois pas un gros potentiel au-delà. La majorité de ceux qui aiment nos propositions et nos idées, ainsi que les "libéraux qui s'ignorent", pour en fréquenter un certain nombre, s'intéressent surtout à l'actu, à l'avenir et aux sujets bien concrets. Alors que les libéraux gardent une solide réputation d'illuminés incapables de s'organiser et d'agir, ne craignez-vous pas que ce buzz sur un fabuleux auteur mort il y a 150 ans renforce ce sentiment chez leurs sympathisants potentiels ?

C'est pas faux non plus. Il faudrait d'abord concentrer nos efforts pour avoir une candidature libérale aux élections, et ensuite on verra si ça marche ou pas, on aura le temps de reparler d'une candidature Frédéric Bastiat.

Link to comment
C'est pas faux non plus. Il faudrait d'abord concentrer nos efforts pour avoir une candidature libérale aux élections, et ensuite on verra si ça marche ou pas, on aura le temps de reparler d'une candidature Frédéric Bastiat.

C'est fini c'est mort, avec les scores de MLP dans les sondages, jamais un candidat libéral issu d'une formation microscopique n'aura les 500 signatures.

Link to comment

nous concentrer sur des projets performants comme contrepoints.org (qui a bien besoin de nouveaux soutiens)

On ne le dira jamais assez. Aujourd'hui, Lucilio a une indisponibilité quelconque, tout le machin tombe, alors même que le public qui y lit les idées qui vous tiennent à coeur, continue de grimper de semaine en semaine.

C'est un projet gratifiant. Ca marche. C'est un outil utile. C'est une soution (pas la seule, certes) pour que nos idées sortent un minimum du ghetto. C'est une expérience valorisante. Ceux qui en sont pourront dire, j'en étais.

Ca vaut la peine, quand même, non ?

Link to comment
PS : J'ajoute juste une chose importante. L'anniversaire de FB le 30 juin prochain n'est pas MON projet. C'est UN projet qui me semble intéressant (ce n'est pas moi qui ai inventé les fêtes d'anniversaire, je n'ai pas acheté les droits de l'anniversaire de Frédéric Bastiat, etc…), un projet intéressant donc que j'essaie de faire avancer à mon niveau, avec mes petits moyens, etc… Maintenant, si je suis le seul (avec quelques personnes) à essayer de faire avancer ce projet, ce ne sera pas une grande réussite, c'est certain. Mais ce sera alors de VOTRE faute.

Ah non ! Mon mariage, le 30 juin prochain n'est pas MON projet. C'est UN projet, proposé par ma femme et mes enfants, qui me semble intéressant (ce n'est pas moi qui ai inventé les mariages, je n'ai pas acheté les droits du mariage entre une homme et une femme, etc…), un projet intéressant donc que j'essaie de faire avancer à mon niveau, avec mes petits moyens, etc… Maintenant, si je suis le seul (avec quelques personnes) à essayer de faire avancer ce projet, ce ne sera pas une grande réussite, c'est certain. Mais ce sera alors de VOTRE faute.

Camarade, les élections cantonales, le x mars prochain n'est pas MON projet. C'est UN projet citoyen et important, qui me semble nécessaire pour que la nation française avance, ensemble, avec solidarité (ce n'est pas moi qui ai inventé les élections, je n'ai pas acheté les droits des élections électorales, etc…), un projet intéressant donc que j'essaie de faire avancer à mon niveau, avec mes petits moyens, pour le bien de tous, etc… Maintenant, si je suis le seul (avec quelques personnes) à essayer de faire avancer ce projet, ce ne sera pas une grande réussite, c'est certain. Si l'abstention est trop forte, si l'idée républicaine se délite, ce sera VOTRE faute.

Etc. Ad nauseam.

Moi je m'en fous, il est mort pour moi sur la croix et m'a délivré du péché. Je suis sauvé.

On croirait lire ses grands leaders éclairés qui se réveillent un jour avec une grande envie d'aider le peuple, et se désolent que celui-ci ne suive pas la dynamique impulsée alors que c'est pour lui, pour son bien. On finira bien par le forcer à être libre, à coup de baïonnettes s'il faut …

Des détracteurs tu en trouveras pour n'importe quoi, on t'opposera des idées alternatives pour quoi que tu proposes, peut-être même qu'on te reprochera de respirer, un jour. Trop, pas assez, on pourrait aussi, et pourquoi pas, et si, au contraire, oui mais, et blablabla. Dans tout ce fatras, fais ce que tu penses être bon, et si ton projet l'est les gens s'y rallieront. Les avis sont changeants, l'inconstance est sans doute ce qu'il y a de plus solide en l'être humain. Mais de là à les culpabiliser…

Si j'avais un peu de sympathie pour le projet, je viens de perdre le peu qu'il me restait. Lire des trucs pareils …

Link to comment
C'est fini c'est mort, avec les scores de MLP dans les sondages, jamais un candidat libéral issu d'une formation microscopique n'aura les 500 signatures.

Paradoxalement, grâce aux scores de MLP dans les sondages, symptomatiques du raz le bol de la main mise exclusive de l'UMPS sur la vie politique française,au bord de l'implosion,

un vaste mouvement de petits élus de campagne rejettant alors toute étiquette, et se cherchant un candidat "soupape de sécurité" pour éviter la cata annoncée me parait logique

…on le sens bien, dans l'intimité de ces cantonales….

pour l'instant , tout le monde tremble de se voir supprimer les subventions…faut plaire au PS et à L'UMP, qui tiennent actuellement les cordons de la des bourses et les élus par les B***

C'est pas pour rien que tout le monde se dispute le centre…

Boorlo Morin, Dupont Aignant, Bayrou, les verts, voir mélanchon…

….trop éculés, comme "nouveaux zoros providentiels…

Certains , même ici, analysent:

" les français prêts à élire une femme présidente de la république"

Moi, j'entends aussi, pour la première fois,

les français prêts à élire une personne n'ayant jamais été ministre , ni même présidente de région;, ni.., ni..auparavant

Qui certes jouit d'une notoriété médiatique, mais

- en est à sa première présidentielle,

-et n'a pas vraiment fait ses preuves aux affaires

Et ça, c'est le petit détail qui peut tout changer!

Link to comment
C'est fini c'est mort, avec les scores de MLP dans les sondages, jamais un candidat libéral issu d'une formation microscopique n'aura les 500 signatures.

Pourquoi ? Quel rapport peut il y a voir entre un sondage favorable au FN et la possibilité d'émergence d'un candidat libéral ?

L'idée est bonne pour le buzz, mais je ne consacrerais pas trop de ressources à ce coup. A force de se disperser, nous peinons à nous concentrer sur des projets performants comme contrepoints.org (qui a bien besoin de nouveaux soutiens), le développement de la blogosphère libérale. Liberté Chérie est quasiment au point mort en France, et chaque fois l'emballement pour une nouvelle idée sert un peu de prétexte pour oublier ces échecs passés…et les renouveler. A force de stagner de petits coups en petits coups hyper ciblés, certains sont gagnés par la lassitude, alors que rien ne motive plus qu'un projet collectif qui marche et se développe dans la durée.

Ensuite, Bastiat concerne le petit réseaux de libéraux orthodoxes (qui ne cesse pour autant de se chamailler), il peut susciter l'intérêt d'étudiants qui aiment lire tout ce qui passe devant eux. Mais je ne vois pas un gros potentiel au-delà. La majorité de ceux qui aiment nos propositions et nos idées, ainsi que les "libéraux qui s'ignorent", pour en fréquenter un certain nombre, s'intéressent surtout à l'actu, à l'avenir et aux sujets bien concrets. Alors que les libéraux gardent une solide réputation d'illuminés incapables de s'organiser et d'agir, ne craignez-vous pas que ce buzz sur un fabuleux auteur mort il y a 150 ans renforce ce sentiment chez leurs sympathisants potentiels ?

D'accord, et que penses tu de l'idée de faire un programme commun aux différences tendance libérales, et de chercher un possible candidat ?

Link to comment
Pourquoi ? Quel rapport peut il y a voir entre un sondage favorable au FN et la possibilité d'émergence d'un candidat libéral ?

D'accord, et que penses tu de l'idée de faire un programme commun aux différences tendance libérales, et de chercher un possible candidat ?

…que penses tu de l'idée de faire un programme commun aux différences tendance libérales, et de chercher un possible candidat ?

La question ne m'était pas destinée, mais j'y répond quand même….

C'est quoi, cette bande de louzeurs qui ont toujours une guerre de retard?

…se chercher un éventuel candidat!!!

C'est bien le moment!

…continuez donc à chercher, si ça vous fait plaisir, chacun est libre, après tout! :icon_up:

…..

Link to comment
D'accord, et que penses tu de l'idée de faire un programme commun aux différences tendance libérales, et de chercher un possible candidat ?

Pour 2012, c'est mort. En revanche, 2017 se prépare maintenant. Ce n'est pas gagné, surtout tant que nous (et je me mets dedans) ne serons pas meilleurs pour attirer davantage de libéraux dans nos rangs.

Les bricolages en 15 jours, les coups qui finissent souvent dans l'eau, je m'en méfie plus que tout. L'esprit de rassemblement n'existe tout simplement pas chez les libéraux aujourd'hui : beaucoup de gros ego et peu de perspectives. D'ailleurs depuis 2003, j'entends les mêmes libéraux en vue répéter "je ne suis pas prêt à attendre 10 ans, il faut aller vite". 8 ans se sont écoulés et rien n'a vraiment changé.

RECETTE D'UN ECHEC ASSURE : COUP FARFELU - DISPERSION - LASSITUDE

LC est au point mort, AL est proche de la fin et ne tient qu'à un petit noyau sympathique mais ingérable de jeunes exaltés. Quelques initiatives perdurent, comme les journées de la Liberté du Cercle Bastiat, qui invite les mêmes têtes et reçoit les mêmes participants depuis des années. Et lorsqu'un projet prend forme comme contrepoints, on continue voir des idées farfelues envoyées en l'air pour mobiliser alors que les projets sérieux sont fragiles et manquent de ressources pour se péréniser.

CHACUN POUR SOI ET DIEU POUR TOUS

Restent l'ALEPS dans sa haute tour d'ivoire, sa branche IREF redynamisée par Lecaussin, Molinari très intello, l'Ifrap, tenu par Zimmern qui a fait le choix de l'entrisme à l'UMP et ne cible que les élus, pas la piétaille; Contribuables, prioritairement intéressés par les élus UMP mais qui donnent un petit coup de main de temps à autre. Ils nous fournissent en idées, mais rien de plus. Nous ne les intéressons pas, car je rappelle que nous cumulons tous les handicaps au PLD :

- nous sommes des politiques, donc sales, dégradants et opportunistes

- nous n'avons pas d'élus, donc pas les petits fours et la notoriété à la hauteur de leurs exigences

- nous ne sommes pas assez nombreux, donc dérisoires à leurs yeux pour le moment

Cela dit, je continue à inviter les responsables de ces organisations qui sont heureuses de venir exposer leurs idées, c'est plutôt sympa de leur part. Mais l'entraide s'arrête là. Notre priorité est double : l'action militante et la participation aux élections. Les think tanks ne sont pas franchement orientés action, ce n'est pas dans leur nature. Chacun sa mission. Et faire des programmes pour la présidentielle, j'ai aussi donné.

Link to comment
Et ne sont redépouillés (donc vus par quelqu'un une nouvelle fois) qu'en cas de contestation non?

Un ami qui avait été responsable d'un bureau de vote m'avais expliqué, mais j'ai tout oublié. :icon_up:

Même plus. Depuis l'an dernier, on ne conserve plus que les enveloppes pour vérifier le total d'un paquet (de 100). Par contre les nuls et autres bulletins folkloriques sont toujours aggrafés aux paquets.

De toute façon, vu la procédure, ça ne servirait à rien de recompter en préfecture. Il y a parfois des problèmes du genre 101 bulletins pour 100 enveloppes après recomptage quand les gens sont inattentifs, ou une enveloppe disparue entre le moment où on fait les paquet et le moment où on dépouille, mais ça reste anecdotique et non « corrigeable » en préf.

Si triche il y a, le meilleur moyen serait de bidouiller les listings des électeurs pour faire voter des gens amis (donc par la mairie, assez improbable vu qu'on connait quasiment tous les gens votant), la transmission de faux résultats dans la châine bureau -> la mairie > la préf -> le ministère avec bidouillage des procès verbaux (vu que les bulletins ne sont plus conservés, c'est vaguement envisageable à condition d'être capable d'imiter une 20 de signatures pour chaque bureau).

Link to comment

En résumé :

Il y a deux projets distincts.

Frédéric Bastiat 2012

Anniversaire de Bastiat.

Comme, je m'occupe uniquement de Bastiat 2012, je résume uniquement sur Bastiat 2012 :

Non, le projet n'est pas destiné à se substituer à d'autres initiatives sérieuses auquelles je participe d'ailleurs.

Non, il ne sera pas couteux en ressources. Un mash up de ressources déjà présente sur internet. Et quelques textes sur mesure + un peu de taf sur wordpress. Quelques jours de boulot max (pour moi).

Non, il ne risque pas de passer "les" libéraux pour des illuminés.

D'abord parcequ'il sera bien distinct et cloisonné par rapport à des projets sérieux.

Ensuite parce que les libéraux n'ont pas du tout une image d'illuminés à l’heure actuelle (sauf pour ceux qui lisent certains fils de lib.org… :icon_up::doigt: )

Ils ont une image de calculateurs froids et utilitaristes. De manageurs exigeant du peuple de travailler plus pour faire plaisir au patron. D'économistes mettant réduisant l'individu à un homoeconomicus froid. Bref à des années lumières de doux illuminés.

Et oui aussi c'est donc un projet distinct que de s'adresser à notre electeurs déjà convaincu.

Il y a un public déjà convaincu de nos idées qui attend effectivement des propositions concrétes. C'est le role du PLD ou des think tank.

Mais il y a aussi un public (très) nombreux qui ne connait rien au libéralisme, qui ne votera pas pour nous immédiatement mais dont il faut diminuer l'hostilité voir éveiller la curiosité. Ce public est plus littéraire que scientifique ou économique.

Bastiat fonctionne très bien sur eux. Donc oui, mettre Bastiat en avant est très positif sur le moyen terme. Il vaut mieux que l'image du Libéralisme soit F. Bastiat que Madoff ou Bernard Tapie.

(Sur mon site libéralisme pour les débutants, la page « histoire » fait en moyenne 15 fois plus de visites que la page que j’ai eu le malheur d’appeler « Economie ». C’est comme ça. En France, l’histoire passionne plus que l’économie)

Maintenant ce projet n'aurait pas effectivement lieu d'être si nous avions une chance d'avoir un candidat.

Cela ne sera pas le cas.

Et pour certains, plutôt que ne rien faire du tout, faire perdre Sarko en disant pourquoi sera plus constructif que faire perdre Sarko en étant melé par les sondeurs à l’immense cohorte des Français « qui attendent davantage de la politique ».

Sinon oui aussi, il n’y a pas besoin d’un consencus (impossible et inutile) sur lib.org pour lancer un projet. Il s’agit de rassembler quelques bonnes volontés. C’est fait et suffisant.

Si le projet une fois lancé fonctionne, d’autres personnes suivront très vite. Sinon il ne méritera de toute manière pas davantage d’attention.

Sur l’alternative vote blanc/abstention, à vrai dire les deux ont des élements convainquants.

On pourra éventuellement laisser le choix à chaque electeur. ‘Brulez le bulletion ou mettez le dans l’urne »

Link to comment
Pour 2012, c'est mort. En revanche, 2017 se prépare maintenant. Ce n'est pas gagné, surtout tant que nous (et je me mets dedans) ne serons pas meilleurs pour attirer davantage de libéraux dans nos rangs.

Les bricolages en 15 jours, les coups qui finissent souvent dans l'eau, je m'en méfie plus que tout. L'esprit de rassemblement n'existe tout simplement pas chez les libéraux aujourd'hui : beaucoup de gros ego et peu de perspectives. D'ailleurs depuis 2003, j'entends les mêmes libéraux en vue répéter "je ne suis pas prêt à attendre 10 ans, il faut aller vite". 8 ans se sont écoulés et rien n'a vraiment changé.

RECETTE D'UN ECHEC ASSURE : COUP FARFELU - DISPERSION - ECHEC

LC est au point mort, AL est proche de la fin et ne tient qu'à un petit noyau sympathique mais ingérable de jeunes exaltés. Quelques initiatives perdurent, comme les journées de la Liberté du Cercle Bastiat, qui invite les mêmes têtes et reçoit les mêmes participants depuis des années. Et lorsqu'un projet prend forme comme contrepoints, on continue voir des idées farfelues envoyées en l'air pour mobiliser alors que les projets sérieux sont fragiles et manquent de ressources.

CHACUN POUR SOI ET DIEU POUR TOUS

Restent l'ALEPS dans sa haute tour d'ivoire, sa branche IREF redynamisée par Lecaussin, Molinari très intello, l'Ifrap, tenu par Zimmern qui a fait le choix de l'entrisme à l'UMP et ne cible que les élus, pas la piétaille; Contribuables, prioritairement intéressés par les élus UMP mais qui donnent un petit coup de main de temps à autre. Ils nous fournissent en idées, mais rien de plus. Nous ne les intéressons pas, car je rappelle que nous cumulons tous les handicaps au PLD :

- nous sommes des politiques, donc sales, dégradants et opportunistes

- nous n'avons pas d'élus, donc pas les petits fours et la notoriété à la hauteur de leurs exigences

- nous ne sommes pas assez nombreux, donc dérisoires à leurs yeux pour le moment

Cela dit, je continue à inviter les responsables de ces organisations qui sont heureuses de venir exposer leurs idées, c'est plutôt sympa de leur part. Mais l'entraide s'arrête là. Notre priorité est double : l'action militante et la participation aux élections. Les think tanks ne sont pas franchement orientés action, ce n'est pas dans leur nature. Chacun sa mission.

Ouh la je sens qu'il y a un peu de découragement! Te laisse pas abattre.

Tu dis alors que pour 2012 c'est dors et déjà foutu d'avoir un candidat libéral aux présidentielles? Pourquoi?

Link to comment
Ouh la je sens qu'il y a un peu de découragement!

Oh non, aucun découragement. Mais en revanche, je n'ai aucune illusion sur ce type de proposition. Ma priorité, c'est de construire une structure pour optimiser la performance de nos actions sous la marque PLD. Plus cette marque sera connue, plus ceux qui souhaitent défendre leurs valeurs efficacement se joindront au mouvement pour profiter de nos atouts et gagner en audience.

Tu dis alors que pour 2012 c'est d'ores et déjà foutu d'avoir un candidat libéral aux présidentielles? Pourquoi?

C'est un travail gigantesque qui exige des centaines de militants sur le terrain pendant des mois. Y penser à un an du scrutin, c'est une blague. Surtout de la part des libéraux.

Link to comment
C'est un travail gigantesque qui exige des centaines de militants sur le terrain pendant des mois. Y penser à un an du scrutin, c'est une blague. Surtout de la part des libéraux.

Des centaines, ou…une seule!

…persévérante, têtue, efficace, sur le bon terrain,

qui ne pense "qu'à ça" :icon_up:

…et ce depuis des millénaires de réincarnations sur diverses planètes de nos plus lointaines galaxies …..

Sans aller si loin, voilà juste un peu plus de 7 siècles:

mon senseî du XIIIème siècle:

Il est dit dans le DaiShidoRon,que le nyagrodha( banian)est assez large pour procurer de l'ombre à cinq cent chariots, toutefois la graine qui le contiens n'est pas plus grande que le tiers d'une graine de moutarde…..;UN engendre mille, ne comprenez-vous pas le principe mis en jeu en pareil cas? L'important est de savoir si un principe est conforme ou non au principe de réalité.Ne restez pas aveuglément attaché à cette question du rare ou du nombreux!

Surtout de la part des libéraux.:je veux bien te croire :doigt: tu les connais mieux que moi!

Mais…y'a pas que des libéraux sur terre :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Link to comment
Des centaines, ou…une seule!

…persévérante, têtue, efficace, sur le bon terrain,

qui ne pense "qu'à ça" :icon_up:

Bon, alors tout va bien. Et n'oublie pas que les 500 signatures doivent être recueillies dans au moins 30 départements différents. Ce n'était peut-être pas prévu dans le DaiShidoRon. Qu'en penserait le Sensei ?

Link to comment
Bon, alors tout va bien. Et n'oublie pas que les 500 signatures doivent être recueillies dans au moins 30 départements différents. Ce n'était peut-être pas prévu dans le DaiShidoRon. Qu'en penserait le Sensei ?

Mon senseï contemporain, eh bien, lui, il dit

" Jamais naîfs, Toujours Victorieux!

Des grand mères, des petits élus ruraux, des gens honnêtes, ça existe encore, au fin fond de nos vieilles campagnes…

( et ils bavardent entre eux, et certains me racontent, mais CCCCChut…)

sur 36 000communes….1/72….Si ça continue à empirer à cette vitesse….ils sont presque tous catastrophés, si on peut leur proposer, ne serait-ce que quelque chose de juste un poil moins pire que ce à quoi on va avoir droit sinon…

De toute façon, ça coûte rien d'essayer

De toute façon, même si ça te plais pas, je ferai quand même, Na! :icon_up:

lMais d'accord avec toi, vous, les militants libéraux, vous zavez autres chose à faire en priorité:

Libérer les talents, avoir une bonne équipe, un vrai programme cohérent…

La preuve par contrepoints: comme le disait notre cher président,

avec des bénévoles, zéro budget, on arrive à faire aussi bien, et peut être mieux que l'ensemble des types payes et subventionnés de toute la presse papier…

Link to comment
C'est pas faux non plus. Il faudrait d'abord concentrer nos efforts pour avoir une candidature libérale aux élections, et ensuite on verra si ça marche ou pas, on aura le temps de reparler d'une candidature Frédéric Bastiat.

D'accord avec ça. La campagne Bastiat2012 est une excellente alternative en l’absence de candidat libéral vivant. Un plan B en quelques sortes.

Cela dit – sauf information contraire – il n’est pas inutile d’y travailler dès maintenant pour au moins deux raisons : (i) ça évitera d’être complètement à la bourre et (ii) ça peut nous donner de bonnes idées pour d’autres campagnes.

Link to comment
De toute façon, ça coûte rien d'essayer

Franchement, ton idée est géniale (je ne sais pas si tu va le prendre comme un compliment, mais c'est typiquement une approche féminine), ensuite, je doute de la capacité d'exécution, il faudrait au moins 5 ou 6 TODA, mais qui sais.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...