Jump to content

Recommended Posts

Même si l’État ne devrait pas s'occuper de ce genre de décision, on peut déplorer qu'elle soit si éloignée de celle que prendrait un industriel.

Cela reste un bon exemple, et un bon argument à ceux qui soutiennent l'inverse, que l’État n'est pas à même d'assurer le financement de la recherche.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est une bonne illustration de la constance et de la rationalité des choix budgétaires : presque 750 M€ à la poubelle, financés à l'époque par le Grand Emprunt du ProgramMe d'InVestissement pour le Futur de l'Avenir de Fion, Hérault et Valse : https://fr.wikipedia.org/wiki/Investissements_d'avenir 

 

dont, comme toujours, la moitié pour la conception des logos :

 

 

440px-Investissements_d'avenir_-_logo.jp440px-Logo-Investir_l'avenir-2018.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

Autre thread twitter justifiant l'abandon (si vous avez des liens plus complets, plus techniques, tous le monde est preneur). Parce que, en gros, de toutes façons l'avenir immédiat se sont les réacteurs à sels fondus.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Intéressant, bonne pioche. Cela permet de relativiser pas mal les cris d'orfraie, si ce n'est deux bémols :

- pourquoi on a cramé tant d'argent tout ce temps ?

- et maintenant, on remplace par quoi ? Parce que pendant ce temps, les autres pays ne restent pas les bras croisés. On risque une nouvelle fois de se faire damer le pion.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, c'est ce que le même gars explique ici :

 

 

 

A priori le capital humain va aller s'investir à l'étranger faute de perspectives de recherche en France. Et les électriciens opérant en France iront acheter leur centrale 4G à l'étranger. Pourquoi pas? C'est juste ballot quand on songe aux milliards perdus dans les subventions à l'éolien. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Drake a dit :

Autre thread twitter justifiant l'abandon (si vous avez des liens plus complets, plus techniques, tous le monde est preneur). Parce que, en gros, de toutes façons l'avenir immédiat se sont les réacteurs à sels fondus.

 

L'intérêt principal de ce genre de réacteurs, c'est la diminution énorme des traitements à appliquer sur les déchets radioactifs, ce qui joue quand même dans la perception qu'on a du nucléaire.

 

Il y a 10 heures, h16 a dit :

- pourquoi on a cramé tant d'argent tout ce temps ?

 

Faut voir les guerres politiques autour ; Astrid est l'héritier de Superphénix, arrêté sans raison valable par la gauche plurielle, alors que la recherche française avait à l'époque 25/30 ans d'avance sur ses concurrents. Je suppose qu'on a jamais vraiment réussi à récupérer ce retard et que c'était dur de se rendre officiellement aux décisions de merde de Jospin (ça fait un bail que c'est enterré au CEA).

 

Il y a 7 heures, Drake a dit :

Et les électriciens opérant en France iront acheter leur centrale 4G à l'étranger.

 

Il y a 10 heures, h16 a dit :

- et maintenant, on remplace par quoi ?

 

Framatome le retour \o/ ! (son absorption par le corps des Mi...euh, la Cogema est sûrement l'une des pires décisions de politiques industrielles françaises du dernier demi-siècle).

 

Il y a 7 heures, Drake a dit :

 

A priori le capital humain va aller s'investir à l'étranger faute de perspectives de recherche en France.

 

Disons que quand tu es payé 2500€/mois pour bosser sur des sujets inintéressants, je suppose qu'à un moment la question se posera...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 31/08/2019 à 22:59, Bézoukhov a dit :

Astrid est l'héritier de Superphénix, arrêté sans raison valable par la gauche plurielle, alors que la recherche française avait à l'époque 25/30 ans d'avance sur ses concurrents.

 

Les raisons sont essentiellement à chercher du côté politique pour Superphénix je pense. Pression du côté des Verts (membres de la Gauche plurielle pour rappel) + opinion publique hostile à la suite d'une importante campagne médiatique anti-SuperPhénix (me souviens d'une carte à la télé qui montrait que tout le sud de l'Ain serait irradié en cas d'accident + les articles nous expliquant à longueur de temps que la technologie était peu fiable pour telle ou telle raison).  

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Why France is eyeing nuclear power again

 

This week Le Monde reported that the government asked EDF, the country's main state-controlled energy company, to work up plans to build three new nuclear plants, each with a pair of its EPR reactors. The third-generation design produces enough electricity to supply 1.5 million people, and automatically shuts down and cools in the event of an accident.

 

It doesn’t appear that any developments are final—or even funded—at this stage. But energy experts were surprised by the news because it seemed to suggest France is adjusting its stance on nuclear. Plus early efforts to build the same style of pressurized-water reactor have been plagued with cost overruns and repeated delays.

 

The nation produces more than 70% of its electricity from nuclear power, the highest share of any nation in the world. But sentiment shifted after the 2011 Fukushima nuclear disaster in Japan.

 

French nuclear regulators pushed for safety upgrades to existing plants, and in 2015 the government voted to cut the share of nuclear in the nation’s energy supply to 50% by 2025 (a date later pushed out to 2035).

 

In recent years, the nuclear industry has struggled in general amid safety concerns, rising competition from natural gas and renewables, and high-profile development boondoggles.

 

So what’s likely at work here?

 

France intends to shut down about 15 aging reactors before 2030, says Jessica Lovering, a nuclear researcher at Carnegie Mellon. So building six reactors wouldn't necessarily increase the share of electricity produced by nuclear plants across the nation, particularly as demand increases in the coming years.

 

Meanwhile, some energy experts noted that France committed just this summer to become carbon neutral by 2050. That’s across the economy, meaning the country will need to slash climate pollution not simply from the electricity sector but in agriculture, transportation, and heavy industry as well. So officials likely want to avoid losing emissions-free electricity at this point. In addition, nuclear plants produce heat that can be used to drive crucial industrial processes.

 

Some were still surprised that France is forging ahead with large EPR reactors instead of small, modular ones that might significantly cut up-front costs and development risks.

 

But Lovering and others noted that with the first EPR plants coming online, the industry has developed expertise, supply chains, and design refinements that should help cut costs and reduce the time it takes to develop subsequent reactors.

 

“Rather than starting over with a new design, I think they’re trying to learn from the failures of the first one and improve on the next generation,” she says.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est dans l'air du temps de critiquer le nucléaire et comme l'ASN est loin d'être indépendante ..

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le probabilité que EDF fasse nimp est largement supérieure à 0. Difficile de trancher. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

A choisir je préfère une autorité de surveillance trop critique que laxiste (mais ça pourrait aussi être l'assureur de la centrale si l'agence publique te gêne). Il n'y a pas de raison de penser que les faits évoqués sont inventés. De l'autre coté, ce n'est pas une boîte irréprochable.

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.cityam.com/a-message-from-a-former-extinction-rebellion-activist-fellow-environmentalists-join-me-in-embracing-nuclear-power/

 

Citation

A message from a former Extinction Rebellion activist: Fellow environmentalists, join me in embracing nuclear power.

 

For many years I was skeptical of nuclear power. Surrounded by anti-nuclear activists, I had allowed fear of radiation, nuclear waste and weapons of mass destruction to creep into my subconscious. When a friend sent me a scientific paper on the actual impacts, including the (very small number of) total deaths from radiation at Chernobyl and Fukushima, I realised I had been duped into anti-science sentiment all this time.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

tumblr_mh7mymSxQH1ruf44ao1_400.jpg

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il ne dit pas que des conneries Jancovici. Dommage qu'il s'arrête au domaine nucléaire.

Alleeeeez, encore un effort Jean-Marc !

 

L’image contient peut-être : 1 personne, texte qui dit ’Jean-Marc Jancovici Associé Carbone Président The En décidant de Fermer Fessenheim, la a environ production annuelle 'électricité carbone (environ désormais produiront déjà réseau) charbon et (essentiellement du donc rajouter 5à 10 millions de tonnes de européennes, comme émissions 100 solaire. ce CO2 d'impôts investis l'éolien n'aurions Fessenheim construit seule éolienne un panneau solaire France, nationales seraient les mêmes, ailleurs biodiversité (l'occupation est importante nucléaire production notre balance commerciale l'emploi global aussi importons l'essentiel des panneaux nacelles 'éoliennes impôts subventionnent donc pour l'industrie chinoise). avons Le résumé de de une de course contre la montre, d'augmenter souffrance. tient en l'assurance’

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faut qu’il évite de parler d’economie

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 01/08/2020 à 20:28, Bisounours a dit :

Il ne dit pas que des conneries Jancovici. Dommage qu'il s'arrête au domaine nucléaire.

Alleeeeez, encore un effort Jean-Marc !

 

L’image contient peut-être : 1 personne, texte qui dit ’Jean-Marc Jancovici Associé Carbone Président The En décidant de Fermer Fessenheim, la a environ production annuelle 'électricité carbone (environ désormais produiront déjà réseau) charbon et (essentiellement du donc rajouter 5à 10 millions de tonnes de européennes, comme émissions 100 solaire. ce CO2 d'impôts investis l'éolien n'aurions Fessenheim construit seule éolienne un panneau solaire France, nationales seraient les mêmes, ailleurs biodiversité (l'occupation est importante nucléaire production notre balance commerciale l'emploi global aussi importons l'essentiel des panneaux nacelles 'éoliennes impôts subventionnent donc pour l'industrie chinoise). avons Le résumé de de une de course contre la montre, d'augmenter souffrance. tient en l'assurance’

 

La gauche communiste et la vieille gauche est pro-nucléaire étant donné que c'était un secteur où la France était performante et qui lui donnait de l'autonomie.

Le fait d'avoir cedé alors qu'aucun argument ne justifiait la fermeture de la centrale démontre bien la folie écologie dans laquelle nous sommes empétrée.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...