Jump to content
Chitah

Attentat à Oslo

Recommended Posts

il semble évident, et comme l'a montré René Girard, que la recrudescence des revendications des 'pro islam' pour obtenir des 'accomodements raisonnables' et le discours islamophobe sont dans une montée en tension parfaitement mimétique (voir la page Wikipedia de René Girard http://fr.wikipedia.org/wiki/Ren%C3%A9_Girard pour comprendre de quoi il s'agit).

Par conséquent une façon possible de réconcilier les gens dénonçant la montée des revendications des 'pro islam' et la montée de l'islamophobie serait de se demander quelles décisions politiques ont été prises et réunies pour en arriver à une telle situation de montée mimétique et prévisible de la tension entre le camp des 'pro islam' et le camp des 'islamophobes'.

Ce débat ne sert à rien, il s'agit d'une situation oeuf et poule, il n'a pour but que de dire "oh là là, c'est vrai, les fdesouchiens sont méchants mais y'a pas qu'eux qui".

Juste pour savoir tout de même, c'est quoi le symétrique de fdesouche? Tu me montres un site où l'on lit tous les méfaits exclusivement commis par des français de souche, et dont les lecteurs appellent à l'expulsion des français de France?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne pense pas que l'effet "oeuf et poule" des concessions des pouvoirs publics aux revendications islamiques (ou islamistes) soit dominant, même s'il contribue à l'agacement de la population. De mon point de vue la causalité dominante est le mauvais comportement d'une partie de la population sud méditerranéenne et notamment musulmane très représentée dans la délinquance et les incivilités des cités.

On peut sans doute y ajouter aussi une dose de frustrations sociale de nature plus économique qui ne sont pas simplement de mauvaises réactions de la population européenne, mais aussi principalement le constat des incohérences de la démocratie sociale relativement à l'immigration.

Ceci concerne l'immigration sud méditerranéenne et tout particulièrement musulmane. Les chinois et les européens immigrés n'ont pas ou peu de problème de réputation. Ils bossent et fournissent des services. Les chinois vivent un peu en communauté mais n'ont pas de criminalité ou d'incivilité envers les autres. Les immigrations "à problème" dans l'esprit de la population sont les immigrations ressenties comme trop souvent présentes dans la délinquance ou les incivilités.

La solution pour sortir par le haut provient de cercles vertueux. Il est notamment essentiel de ne pas à cacher la réalité et de la montrer lucidement avec ses réussites et ses échecs. L'immigration mal intégrée doit admet la réussite de l'immigration bien intégrée et renoncer au conflit des civilisations importé du sud de la méditerranée qui l'a exacerbé alors même qu'il avait été en majeure partie évacué des esprits européen. Nombre de musulmans réussissent à s'intégrer, le facteur principal qui explique la mauvaise intégration d'une partie de la population musulmane (bien plus que l'ensemble des autres immigrations) est le conflit de civilisation auquel nombre de musulmans ont été "formés" par la très agressive propagande arabisante mise en place notamment au Maghreb, et qu'ils transmettent à leur progéniture notamment lorsqu'ils espèrent revenir au pays mais ne le font jamais faute d'opportunités économiques favorables.

Cette solution répondra notamment au problème à court et moyen terme posé par l'immigration musulmane. Il restera encore à répondre plus complètement au problème à long terme, décrit de façon extrême par ABB, qui est celui d'une éventuelle volonté de domination islamiste pouvant mener dans plusieurs générations à une guerre civile à l'image de celle du Liban.

Share this post


Link to post
Share on other sites
De mon point de vue la causalité dominante est le mauvais comportement d'une partie de la population sud méditerranéenne et notamment musulmane très représentée dans la délinquance et les incivilités des cités.

Toute la question est de savoir ce que "une partie" regroupe effectivement. 95% (et certainement plus) de cette population sont des gens normaux.

Et le problème, c'est justement que les sites de haine ne le précise jamais. D'où l'impact (honteux) sur la vie quotidienne de centaine de milliers de personnes, à cause de la propagande de gens haineux.

Ceci concerne l'immigration sud méditerranéenne et tout particulièrement musulmane. Les chinois et les européens immigrés n'ont pas ou peu de problème de réputation. Ils bossent et fournissent des services. Les chinois vivent un peu en communauté mais n'ont pas de criminalité ou d'incivilité envers les autres.

Tu te rends compte que c'est le cas aussi des noirs et des arabes? Tu le sais quand même?

La solution pour sortir par le haut consiste à ne pas à cacher la réalité et à mettre la pression morale sur l'immigration mal intégrée pour qu'elle fasse preuve de bonne volonté.

Tu sais que les gens dont tu parles sont pratiquement tous nés en France? Et que leurs parents ne posaient aucun problème.

Regarde bien :

- arabe ou noir plus musulman => très très peu de problème

- arabe ou noir plus musulman plus né en France => un peu plus de problème.

Et tu en conclus, en toute logique, que c'est l'aspect noir ou arabe et musulman qui est le marqueur le plus intéressant chez ces gens? On dirait plutôt que c'est en ajoutant "né en France" que le disque se raye.

Il y a plein de musulmans qui s'intègrent bien, et nombre de musulmans mal intégrés le sont dans le cadre d'un cycle psychologique et sociologique où ils importent en Europe un conflit de civilisation qui n'était plus véritablement dans l'esprit des occidentaux.

:online2long: Attends, tu parles de petite délinquance ou de guerre cosmique là? Tu es sûr que tu ne lis pas trop la presse islamophobe? :online2long:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne pense pas que l'effet "oeuf et poule" des concessions des pouvoirs publics aux revendications islamiques (ou islamistes) soit dominant, même s'il contribue à l'agacement de la population. De mon point de vue la causalité dominante est le mauvais comportement d'une partie de la population sud méditerranéenne et notamment musulmane très représentée dans la délinquance et les incivilités des cités.

Tu aurai dit 'africaine', soit, mais noraf et musulmane, c'est globalement faux, ou du moins daté (et quand c'était vrai, ils étaient nettement moins musulmans que maintenant).

Les comportements insupportables rapportés par des sites comme fdesouche se retrouvent a l'identique dans les quartiers noirs américains pauvres, et ils sont ni noraf, ni musulmans.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce débat ne sert à rien, il s'agit d'une situation oeuf et poule, il n'a pour but que de dire "oh là là, c'est vrai, les fdesouchiens sont méchants mais y'a pas qu'eux qui".

Juste pour savoir tout de même, c'est quoi le symétrique de fdesouche? Tu me montres un site où l'on lit tous les méfaits exclusivement commis par des français de souche, et dont les lecteurs appellent à l'expulsion des français de France?

On considère souvent ici que le nationalisme est un holisme, et que les conservateurs libéraux économiquement mais opposés au multicul et à l'immigration libre sont au mieux des libéraux incomplets, au pire des utilitaristes xénophobes qui sont totalement étrangers à l'aspect "moral" du libéralisme et qui ne valent pas mieux que les socialistes. Pourtant les intellectuels cités par ABB ont montré qu'il y a une continuité entre marxisme économique et marxisme culturel : dans la tournure d'esprit des marxistes, il y a des groupes dominants (les capitalistes pour les marxistes classiques, les européens blancs masculins pour les marxistes culturels) et des dominés (prolétaires/immigrés). Ce rapport de domination doit être cassé par l'action de l'Etat, l'ingénierie sociale et la propagande. Cette tournure d'esprit commune explique qu'il y ait tant de socialistes qui soit également des marxistes culturels; à l'inverse, de nombreux parti libéraux en Europe (UKIP, une partie de la Lega Nord, l'UDC) sont aussi anti-immigration.

Ton raisonnement est typique des marxistes culturels : tu t'acharnes sur un petit blog à l'audience limitée (même pas la moitié de Rue89) en t'alignant sur les médias officiels socialistes qui mènent le combat culturel, et on sait bien que ce combat culturel a pour finalité de mettre internet sous controle et de censurer les critiques. Tu devrais avoir la lucidité de voir que le vrai danger est là, bien plus que dans l'audience de quelques blogs ou journalistes nationalistes/conservateurs.

Tu sais bien que les libéraux sont presque autant détestés que les nationalistes : si on ne peut plus dire que l'immigration doit cesser, à l'étape suivante on ne pourra sans doute plus dire qu'il faut abolir la sécurité sociale. Tu vas encore me dire "mais où ai-je dit que je voulais limiter la liberté d'expression d'untel", mais en te réjouissant des ennuis judiciaires des nationalistes et de la limitation de leur liberté d'expression, tu pourras difficilement te plaindre lorsque les socialistes se réjouiront qu'il soit interdit de critiquer la SS…

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce débat ne sert à rien, il s'agit d'une situation oeuf et poule, il n'a pour but que de dire "oh là là, c'est vrai, les fdesouchiens sont méchants mais y'a pas qu'eux qui".

Juste pour savoir tout de même, c'est quoi le symétrique de fdesouche? Tu me montres un site où l'on lit tous les méfaits exclusivement commis par des français de souche, et dont les lecteurs appellent à l'expulsion des français de France?

Tu me dis que ce débat ne sert à rien, moi je te dis qu'au contraire je suis en train de toucher le coeur du problème ( :mrgreen: ).

C'est pas le mécanisme 'action-réaction' que je mets en évidence, car selon la règle de la hausse mimétique de la tension entre 'pro' et 'anti' d'un sujet qui est en train de faire pivot dans les sociétés européennes, cette hausse de la tension est inévitable.

Je te parlais des conditions politiques et des raisons qui ont rendu possible cette situation. En amont, donc, du processus 'action/réaction' qui se déroule sous nos yeux et qui n'a pas fini de progresser.

Le fond de ma pensée c'est que les gens qui ont planifié et organisé l'immigration des pays européens ne se sont jamais souciés de la dimension culturelle de cette immigration, considérant que la libre circulation des biens et des personnes pouvait constituer l'alpha et l'oméga d'une croissance économique réussie et d'un bien-être croissant pour tous.

Les pères fondateurs de la technocratie européenne ont également caressé le doux rêve d'une sortie de l'Histoire (la paix, plus jamais la guerre) en calculant que pour éviter que les peuples ne se fassent la guerre dans l'avenir, il fallait qu'ils se connaissent mieux en se rencontrant plus, voire en se mélangeant. Tout le monde a déjà entendu le vieux poncif "l'ignorance est mère de l'intolérance, donc en apprenant à connaître l'autre, l'intolérance diminuera (la bonne blague)".

Quelque part, le choix a été fait d'éviter de futures guerres européennes en faisant se côtoyer les européens (l'amitié franco-allemande) puis on a généralisé le raisonnement aux pays-tiers (le reste du monde, soit quelques milliards d'individus) en généralisant au passage la déclaration des droits de l'Homme en une Déclaration universelle des droits universels d'un Homme universel.

Il faut bien reconnaître que ça marche par certains côtés, mais par d'autres on voit se développer une tension de moyenne intensité dans plein de quartiers, zones de non-droit etc. et tout le monde se demande jusqu'où on va aller.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On considère souvent ici que le nationalisme est un holisme, et que les conservateurs libéraux économiquement mais opposés au multicul et à l'immigration libre sont au mieux des libéraux incomplets, au pire des utilitaristes xénophobes qui sont totalement étrangers à l'aspect "moral" du libéralisme et qui ne valent pas mieux que les socialistes.

Il existe des gens se disant libéraux conservateurs qui répondent à cette définition, tu en trouves sur un autre forum mais pas ici.

Ton raisonnement est typique des marxistes culturels

Merci.

: tu t'acharnes sur un petit blog à l'audience limitée

Si je parle de fdesouche, c'est parce que j'ai vu que beaucoup ici ne connaissent pas Jihad Watch de Spencer, et autres sites bien plus gros. C'est juste par commodité, je m'en fous de fdesouche.

(même pas la moitié de Rue89) en t'alignant sur les médias officiels socialistes qui mènent le combat culturel, et on sait bien que ce combat culturel a pour finalité de mettre internet sous controle et de censurer les critiques. Tu devrais avoir la lucidité de voir que le vrai danger est là, bien plus que dans l'audience de quelques blogs ou journalistes nationalistes/conservateurs.

Le sujet ici est l'attentat d'Oslo. Tu t'en souviens quand même? Le coupable de cet attentat a été très influencé par certains "penseurs" et sites. On parle de CES penseurs de de CES sites.

Que vient faire dans cette histoire le mangerbougisme, les volontés de censure d'internet par Sarko, etc? Tu sais qu'il y a de très nombreux fils de ce forum qui en parlent.

Tu me dis que je ne suis pas lucide (c'est d'ailleurs incompréhensible), mais je te retorquerai qu'un débat cela se mène de façon ordonnée et rationnelle.

Et évite de me dire que je suis un marxiste culturel, ce genre de noms d'oiseaux ne sert à rien.

Tu me dis que ce débat ne sert à rien, moi je te dis qu'au contraire je suis en train de toucher le coeur du problème ( :mrgreen: ).

C'est pas le mécanisme 'action-réaction' que je mets en évidence, car selon la règle de la hausse mimétique de la tension entre 'pro' et 'anti' d'un sujet qui est en train de faire pivot dans les sociétés européennes, cette hausse de la tension est inévitable.

Je te parlais des conditions politiques et des raisons qui ont rendu possible cette situation. En amont, donc, du processus 'action/réaction' qui se déroule sous nos yeux et qui n'a pas fini de progresser.

Le fond de ma pensée c'est que les gens qui ont planifié et organisé l'immigration des pays européens ne se sont jamais souciés de la dimension culturelle de cette immigration, considérant que la libre circulation des biens et des personnes pouvait constituer l'alpha et l'oméga d'une croissance économique réussie et d'un bien-être croissant pour tous.

Les pères fondateurs de la technocratie européenne ont également caressé le doux rêve d'une sortie de l'Histoire (la paix, plus jamais la guerre) en calculant que pour éviter que les peuples ne se fassent la guerre dans l'avenir, il fallait qu'ils se connaissent mieux en se rencontrant plus, voire en se mélangeant. Tout le monde a déjà entendu le vieux poncif "l'ignorance est mère de l'intolérance, donc en apprenant à connaître l'autre, l'intolérance diminuera (la bonne blague)".

Quelque part, le choix a été fait d'éviter de futures guerres européennes en faisant se côtoyer les européens (l'amitié franco-allemande) puis on a généralisé le raisonnement aux pays-tiers (le reste du monde, soit quelques milliards d'individus) en généralisant au passage la déclaration des droits de l'Homme en une Déclaration universelle des droits universels d'un Homme universel.

Il faut bien reconnaître que ça marche par certains côtés, mais par d'autres on voit se développer une tension de moyenne intensité dans plein de quartiers, zones de non-droit etc. et tout le monde se demande jusqu'où on va aller.

Je comprends ton point de vue, mais tu es dans l'erreur. Tu réécris l'histoire, et applique une grille de lecture de manière trop biaisée. Bref, tu te racontes des histoires. Tu te demandes jusqu'où cela va aller? Probablement nulle part.

Share this post


Link to post
Share on other sites

:online2long: Attends, tu parles de petite délinquance ou de guerre cosmique là? Tu es sûr que tu ne lis pas trop la presse islamophobe? :online2long:

Chitah, tu donne l'apparence d'essayer de surfer sur la vague d'indignation issue des attentats norvégiens pour nier les faits et étouffer le débat mais fort heureusement cela ne se produira pas.

Concrètement les différentes statistiques européennes sur la délinquance musulmane sont accablantes, et pas simplement en corrélation avec le niveau de revenu. Il y a plein de pays ou ces statistiques sont permises. Ce n'est pas parcequ'en France elles sont interdites que cela doit nous obliger à ne pas parler de ce problème. Il est d'ailleurs scandaleux que des actions en justice soient menées par des militants radicaux du multiculturalisme au prétexte de l'absence de statistiques officielles en France, qui voudraient interdire tout témoignage de bonne fois par les professionnels de la police et de la justice.

Ceci dit tu as raison de souligner que les immigrants de 1ère génération sont souvent des gens travailleurs à faible taux de délinquance (hormis les filières économiques illégales notamment pour l'immigration illégale). Ces gens cherchent à gagner leur pognon et à ne pas se faire remarquer. Cela ne les empêche pas d'éduquer leurs enfants à leur façon, et le cas échéant propager le conflit de civilisation auquel ils ont été eux même formés, surtout quand ils espèrent revenir au pays … mais ne le font jamais faute de circonstances économiques favorables. Or leurs enfants ont la nationalité française qui les protège de toute expulsion, pas toujours autant de motivation professionnelle que leurs parents, et ont rêvé du retour au pays que leurs parent projetaient sans jamais le réaliser.

C'est amusant parceque cette argumentation vient de maghrébins et français d'origine maghrébine eux mêmes, et, notamment, en partie de toi-même. Mais c'était avant ABB, alors que tu cherchais à faire comprendre la réalité. Après AAB certains auront la tentation de l'étouffer, ce qui serait une erreur dramatique lourde de conséquences contre tous les gens de bonne volonté.

EDIT // Chitah

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les comportements insupportables rapportés par des sites comme fdesouche se retrouvent a l'identique dans les quartiers noirs américains pauvres, et ils sont ni noraf, ni musulmans.

Tu as au moins en partie raison sur ce point même si c'est bien moins intense me semble-t-il. C'est en majeure partie lié au conflit "de civilisation" véhiculé par le communautarisme. En dehors de toute critique rationnelle, le racisme blanc (ou du moins anti noir) est une des sources du conflit communautaire aux USA, bien plus qu'en Europe. C'est pour ces raisons que je suis un libéral anti communautaire. Sans précautions civiles et morales une société avec un état faible sombre dans le communautarisme qui est une autre forme d'esclavage des individus, parfois direct, parfois indirect via l'excitation des conflits ou les passes droits communautaires, toutes choses génératrices de conflits dressant des barrières entre les individus et les plaçant dans la dépendance de leur communauté.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chitah, tu donne l'apparence d'essayer de surfer sur la vague d'indignation issue des attentats norvégiens pour nier les faits et étouffer le débat mais fort heureusement cela ne se produira pas.

Ce genre de méta-débat est justement le principal cancer des débats (voir http://www.enquete-debat.fr/archives/arguments-qui-tuent-le-debat-point-de-godwin), on ne parle plus de ce que dit Chitah, mais de Chitah lui-même.

Concrètement les différentes statistiques européennes sur la délinquance musulmane sont accablantes

Nous en avons discuté : mal comprises, et surtout mal utilisées, elles font conclure par exemple ce que tu conclus. Tu désignes ces voyous comme africains et musulmans. Quel rapport avec la choucroute?

Un journaliste qui viendrait au Café Liberté, s'apercevrait que 99% des participants ont les cheveux bruns, irait-il parler des "libéraux bruns de Paris". Si il le faisait, tu lui demanderais pourquoi, puisque bien évidemment il n'existe en tout cas je le crois, aucune corrélation entre la couleur des cheveux et la couleur politique.

Quel est le rapport avec l'islam, concrètement?

Ceci dit tu as raison de souligner que les immigrants de 1ère génération sont souvent des gens travailleurs à faible taux de délinquance (hormis les filières économiques illégales notamment pour l'immigration illégale). Ces gens cherchent à gagner leur pognon et à ne pas se faire remarquer. Cela ne les empêche pas d'éduquer leurs enfants à leur façon, et le cas échéant propager le conflit de civilisation auquel ils ont été eux même formés, surtout quand ils espèrent revenir au pays … mais ne le font jamais faute de circonstances économiques favorables.

Conflit de civilisation. Mazette. :online2long: Là on entre dans le délire total.

C'est amusant parceque cette argumentation vient de maghrébins eux mêmes, et, notamment, en partie de toi-même. Mais c'était avant ABB, alors que tu cherchais à faire comprendre la réalité. Après AAB certains auront la tentation de l'étouffer, ce qui se rait une erreur dramatique lourdes de conséquence contre tous les gens de bonne volonté.

Oh, du méta-débat, encore. :)

J'aurais donc dit que les immigrés des années 1960 étaient venus propager un conflit de civilisation en Europe. Ce jour-là, j'ai certainement beaucoup bu puisque je ne m'en souviens pas.

Les thèses que je défends et auxquelles tu fais allusion n'ont jamais, jamais, jamais, prises comme point d'appui l'origine ethnique ou religieuse des gens. C'est beaucoup trop farfelu, cela ne me ressemble pas.

Et franchement, cette histoire d'étouffer le débat… Tiens je vais te retourner la question : comment on fait pour étouffer un débat? Et celui qui sort les éléments synthétiques d'un document de 1500 pages (cela a dû me prendre deux bonnes heures), peut-on dire qu'il met à la disposition tant d'éléments pour ses camarades afin de faire capoter le débat?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Conflit de civilisation. Mazette. :online2long: Là on entre dans le délire total.

Dire cela c'est de l'inculture ou de la mauvaise foi. Ou de l'outrance façon Chitah. Le corpus d'enseignement arabisant en Algérie par exemple est bien de cette nature. De même les vindictes anti-françaises formulées par oral ou sous forme de tags par une jeunesse issue de l'immigration sud méditerranéenne, dotée pourtant de la nationalité française, laissent songeur.

Je ne cherche pas à propager le conflit, juste à jeter sur lui une lumière crue pour travailler lucidement le résoudre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu me dis que ce débat ne sert à rien, moi je te dis qu'au contraire je suis en train de toucher le coeur du problème ( :mrgreen: ).

C'est pas le mécanisme 'action-réaction' que je mets en évidence, car selon la règle de la hausse mimétique de la tension entre 'pro' et 'anti' d'un sujet qui est en train de faire pivot dans les sociétés européennes, cette hausse de la tension est inévitable.

Je te parlais des conditions politiques et des raisons qui ont rendu possible cette situation. En amont, donc, du processus 'action/réaction' qui se déroule sous nos yeux et qui n'a pas fini de progresser.

Le fond de ma pensée c'est que les gens qui ont planifié et organisé l'immigration des pays européens ne se sont jamais souciés de la dimension culturelle de cette immigration, considérant que la libre circulation des biens et des personnes pouvait constituer l'alpha et l'oméga d'une croissance économique réussie et d'un bien-être croissant pour tous.

Les pères fondateurs de la technocratie européenne ont également caressé le doux rêve d'une sortie de l'Histoire (la paix, plus jamais la guerre) en calculant que pour éviter que les peuples ne se fassent la guerre dans l'avenir, il fallait qu'ils se connaissent mieux en se rencontrant plus, voire en se mélangeant. Tout le monde a déjà entendu le vieux poncif "l'ignorance est mère de l'intolérance, donc en apprenant à connaître l'autre, l'intolérance diminuera (la bonne blague)".

Cette volonté de transformer les mentalités par une ingéniérie sociale est explicite dans le projet de création d'une citoyenneté européenne. L'idée de créer un peuple européen de toutes pièces est, transposée dans le domaine de la biopolitique, la même présomption fatale que celle de la création de l'Euro, l'illusion selon laquelle en imposant une monnaie unique, les économies nationales allaient disparaître et converger d'un même pas vers le fédéralisme heureux. Or on voit maintenant le résultat de ces illusions : les tensions en Europe augmentent avec le chômage et la ruine des pays, les économies divergent.

Pour le reste de ton raisonnement je ne te suis pas, dans la mesure où je ne crois pas que l'attentat d'Osla soit un drame du multiculturalisme comme le suggère cet article du Figaro :

http://www.lefigaro.fr/international/2011/07/28/01003-20110728ARTFIG00547-breivik-et-le-revers-de-la-medaille-norvegienne.php

Pour autant il faut résister aux tentatives pathétiques de récupération de ce drame par la gauche démagogique, il ne doit pas servir à terroriser les opinions pour les empêcher de parler du danger de l'utopie fédéraliste pour nos libertés.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le corpus d'enseignement arabisant en Algérie par exemple est bien de cette nature. De même les tags et vindictes anti-françaises formulées par une jeunesse issue de l'immigration sud méditerranéenne, dotée pourtant de la nationalité française, laisse songeur.

J'ai enlevé le n-ième nom d'oiseau qui m'est adressé. Ce que tu racontes est exagéré. Il ne suffit pas de décréter qu'il y a un conflit de civilisation pour qu'il existe et qu'on entame le débat. On peut parler des dangers du Yéti aussi si tu veux.

Je constate par ailleurs que tu ne réponds pas sur l'aspect statistique.

C'est normal. Ce n'est pas la première fois. Je relirai, dans les mois qui viennent, les mêmes conneries comme 80% des taulards sont musulmans. Et je recommencerai à poser mes questions. :)

Sinon : tu pourrais m'en dire plus sur cette guerre cosmique? Quels sont les bélligérants, les objectifs des uns et des autres, les principales batailles, toussa toussa?

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'aurais donc dit que les immigrés des années 1960 étaient venus propager un conflit de civilisation en Europe. Ce jour-là, j'ai certainement beaucoup bu puisque je ne m'en souviens pas.

Les thèses que je défends et auxquelles tu fais allusion n'ont jamais, jamais, jamais, prises comme point d'appui l'origine ethnique ou religieuse des gens. C'est beaucoup trop farfelu, cela ne me ressemble pas.

Je pense que tu te souviens de ce que tu as dis même si tu sembles le taire à présent ; cela constitue bel et bien un des piliers de ce que j'ai évoqué il y a quelques minutes ici. On pourrait débattre sur le fait que ce que tu as dis porte ou pas sur "l'origine ethnique ou religieuse des gens" mais ce meta-débat là est de peu d'intéret, contrairement à d'autres meta-débats.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voici une analyse pleine de bon sens de Breivik et de ses motivations par un psychiatre :

Unraveling the Mystery of Murderous Minds

Prison psychiatrist Theodore Dalrymple asks why we feel compelled to understand monsters like Anders Breivik, but no need to explain others' righteous behavior.

(…)

The human impulse to explain the inexplicably horrific is revealing, according to Dr. Dalrymple, in two respects—one personal, one political. First, it says something about us that we feel compelled to explain evil in a way that we don't feel about people's good actions. The discrepancy arises, he says, "because [Jean-Jacques] Rousseau has triumphed," by which he means that "we believe ourselves to be good, and that evil, or bad, is the deviation from what is natural."

For most of human history, the prevailing view was different. Our intrinsic nature was something to be overcome, restrained and civilized. But Rousseau's view, famously, was that society corrupted man's pristine nature. This is not only wrong, Dr. Dalrymple argues, but it has had profound and baleful effects on society and our attitude toward crime and punishment. For one thing, it has alienated us from responsibility for our own actions. For another, it has reduced our willingness to hold others responsible for theirs.

(…)

Dr. Dalrymple suggests that a similar self-detachment could have been at work in the mind of Anders Breivik. As the world now knows, courtesy of his 1,500-page manifesto, Breivik "did actually have, perverse as it was, a political purpose." He had a worldview and a vision, however deranged, of what was needed to achieve it. And, says Dr. Dalrymple, "I assume that when he was shooting all those people, what was in his mind was the higher good that he thought he was doing. And that was more real to him than the horror that he was creating around him."

(…)

In itself, having a worldview that shapes our attention, informs even what we believe to be real, is perfectly normal. It may even be essential. "After all," Dr. Dalrymple says, "having a very consistent worldview, particularly if it gives you a transcendent purpose, answers the most difficult question: What is the purpose of life?"

(…)

Having a purpose is usually a good thing. "One of the problems of our society," Dr. Dalrymple says, "is that many people don't have a transcendent purpose. Now it can come from various things. It can come from religion of course. But religion in Europe is dead."

Dr. Dalrymple argues that the welfare state, Europe's form of civic religion, deprives its citizens even of the "struggle for existence" as a possible purpose in life. One alternative, then, is "transcendent political purpose—and that's where what [breivik's] done comes in." Such a political purpose doesn't lead inexorably to fanaticism, violence and murder. "But my guess," Dr. Dalrymple offers, "is that this man, who was extremely ambitious, didn't have the talent" to realize his ambitions, whether in politics or other fields. "So while he's intelligent he didn't have that ability or that determination to mark himself out in a way that might be more—constructive, shall we say."

"Here is a man,"Dr. Dalrymple says, "behaving like this and quoting all kinds of people, some of whom I admire or agree with. But to suggest that the views of those thinkers (including himself) somehow contributed to the killing in Oslo, he argues, makes no sense. "It's like somebody saying that if you believe, for example, that bankers were irresponsible during the [2008 global financial] crisis, you are leading inexorably to the killing of three bankers in the bank in Athens," as happened during one of the recent anti-austerity protests there.

(…)

Human action remains mysterious, and what's more, "it's dangerous to think we do have that kind of understanding," because in the worst case, it could lead to a kind of scientific dictatorship.

(…)

'So actually there's a potentially extremely totalitarian or at least authoritarian aspect to this drive to understand what essentially is not finally understandable."

http://online.wsj.com/article/SB10001424053111904888304576476052920894000.html?mod=djemEditorialPage_h

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce que tu racontes est exagéré.

Je ne prétend pas avoir une image certaine du degré de conflit de civilisation présent dans l'enseignement de plusieurs pays arabes notamment l'Algérie. D'après certains maghrébins il est élevé, d'autant que nombre de medias islamistes ou palestiniens reçus jusqu'au Maghreb radicalisent de façon plus ouverte le débat. En outre je t'accorde que cette expression épurée peut sembler radicale selon la lecture qu'on en a. Tout dépend de ce qu'on appelle conflit, même si un conflit de culture incluant des ressentiments régaliens issus des générations passées est un dangereux terreau susceptible de susciter des tentations de conflits armés futurs. Préférerais tu l'expression "antagonisme de civilisation ?". Sinon laquelle proposes tu pour décrire ce phénomène ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense que tu te souviens de ce que tu as dis même si tu semble le taire à présent

Bon ok, double discours, taqqiya, et compagnie, je connais.

Sinon laquelle proposes tu pour décrire ce phénomène ?

D'abord j'aimerai comprendre de quoi tu parles. Tu penses à l'enseignement de haine (contre les juifs, les chrétiens, contre les musulmans aussi d'ailleurs, etc.) présent dans les établissements scolaires saoudiens?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce débat ne sert à rien, il s'agit d'une situation oeuf et poule, il n'a pour but que de dire "oh là là, c'est vrai, les fdesouchiens sont méchants mais y'a pas qu'eux qui".

Juste pour savoir tout de même, c'est quoi le symétrique de fdesouche? Tu me montres un site où l'on lit tous les méfaits exclusivement commis par des français de souche, et dont les lecteurs appellent à l'expulsion des français de France?

Le site www.forsanne-alizza.com n'est pas mal du tout dans le genre. Sauf que là, il y a de vrais rédacteurs, qu'on ne peut qualifier de particulièrement pacifiques. Pour moi, ils sont le symétrique, même si c'est pas complètement.

Par contre des sites qui indiquent tous les faits divers ( avec les méfaits) en France il y en a pléthore : http://www.lesfaitsdivers.com/ http://www.faitsdivers.org/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Juste pour savoir tout de même, c'est quoi le symétrique de fdesouche? Tu me montres un site où l'on lit tous les méfaits exclusivement commis par des français de souche, et dont les lecteurs appellent à l'expulsion des français de France?

Vu que les français sont, en fait, les nationaux de la France, ce ne serait pas symmétrique.

Mais si tu veux que je te trouve des sites qui recensent tous les méfaits réels ou supposés des occidentaux et qui appellent à la conquête et à l'islamisation de l'Occident, y a pas souci. En fait, les sites comme fdesouche donnent des liens de temps en temps. Les meilleurs ennemis, quoi.

Ceci dit, je te rappelle qu'il suffit d'un seul allumé pour faire un site de ce type, et que nous sommes 6.000.000.000, parmi lesquels statistiquement au moins 1% de malades mentaux, soit 60.000.000 personnes, donc l'équivalent de la population de la France. Et encore, là je ne compte que les pathologies recensées par la psychiatrie.

Donc c'est pas la peine de dire "est-ce qu'il y a un site qui…". Oui. Et je peux même ajouter : il y a aussi une version porno quelque part :mrgreen:

Share this post


Link to post
Share on other sites

La solution pour sortir par le haut provient de cercles vertueux. Il est notamment essentiel de ne pas à cacher la réalité et de la montrer lucidement avec ses réussites et ses échecs. L'immigration mal intégrée doit admet la réussite de l'immigration bien intégrée et renoncer au conflit des civilisations importé du sud de la méditerranée qui l'a exacerbé alors même qu'il avait été en majeure partie évacué des esprits européen. Nombre de musulmans réussissent à s'intégrer, le facteur principal qui explique la mauvaise intégration d'une partie de la population musulmane (bien plus que l'ensemble des autres immigrations) est le conflit de civilisation auquel nombre de musulmans ont été "formés" par la très agressive propagande arabisante mise en place notamment au Maghreb, et qu'ils transmettent à leur progéniture notamment lorsqu'ils espèrent revenir au pays mais ne le font jamais faute d'opportunités économiques favorables.

Je serais curieux de connaître les caractéristiques de cette propagande arabisante empêchant l'intégration et qui aurait été développée au sein de la cellule familiale.

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'abord j'aimerai comprendre de quoi tu parles. Tu penses à l'enseignement de haine (contre les juifs, les chrétiens, contre les musulmans aussi d'ailleurs, etc.) présent dans les établissements scolaires saoudiens?

L'Arabie Saoudite est hors concours. C'est le seul pays au monde où le progrès économique n'a pas été apporté par l'entreprise privée, mais par une sorte de loto gagné par l'Etat local sur ses ressources naturelles. Tout ceci est très improbable, mais il a fallu que ça arrive à un endroit de la planète, et le résultat est un arrêt temporaire de l'évolution libérale. Tout ça reviendra le jour où on aura trouvé mieux que le pétrole et où les champs pétrolifères d'Arabie vaudront ce que valent les mines de charbon de Lorraine.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour continuer dans la lignée "rumination complotiste" avec un thème apparemment alléchant pour le massacreur d'Oslo, en surfant sur wp j'ai parcouru ce lien. "On" ne nous dit pas tout sur la démographie en Europe.

Cela dit, j'imagine mal des libéraux remédier à ce déclin par des politiques publiques.

Share this post


Link to post
Share on other sites

[facho]

D'un autre côté, d'aucuns dirons que si le turbolibéralisme régnait, les familles d'immigration récente seraient forcées de limiter leur natalité par la force des choses, histoire que tout le monde puisse bouffer le midi.

[/facho]

[libéral]

Tu confonds immigration récente et pauvre. Par exemple, le chômeur souchien devrait limiter, et le saoudien, bah non

[/libéral]

[réaliste]

Ouais mais dans 90% des cas ça se recoupe. Quand on débarque, en général on n'a pas grand chose.

[/réaliste]

[libéral]

Mais en une ou deux génération ça peut vite changer.

[/libéral]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour continuer dans la lignée "rumination complotiste" avec un thème apparemment alléchant pour le massacreur d'Oslo, en surfant sur wp j'ai parcouru ce lien. "On" ne nous dit pas tout sur la démographie en Europe.

Cela dit, j'imagine mal des libéraux remédier à ce déclin par des politiques publiques.

Dire que les chiffres de la démographie sont un sujet tabou, qui prêtent à la polémique politique quand on dévie du sacro-saint principe de l'universalité de la nationalité républicaine française ne me semble pas entrer dans la catégorie complotiste. Michèle Tribalat et Jacques Dupâquier en savaient quelque chose. Poser que la vigueur démographique d'une immigration culturellement dans l'orbite de l'Islam est en train de transformer l'Europe (pas forcément en société multikulti) n'est pas non plus un fantasme réservé à l'extrême droite la plus bête du monde. Ainsi,

qui n'est pas spécialement un allumé (il écrit dans le FT, le New York Times et le Weekly Standard) a pu exprimer ses inquiétudes il y a quelques années dans un bouquin assez intéressant, bien renseigné et synthétique sur la question, intitulé (en hommage à Edmund Burke) Reflections on the Revolution In Europe: Immigration, Islam and the West. paru chez Penguin (pas très facho, ça).

Maintenant, le problème posé, je souscris à la seconde partie de ton post : "j'imagine mal les libéraux remédier à ce déclin par des politiques publiques". Ce qu'on demande, c'est une l'Etat nous lâche la grappe, et qu'il cesse de se penser en ingénieur social faisant et défaisant les relations humaines se développant spontanément au sein de la société civile.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le site www.forsanne-alizza.com n'est pas mal du tout dans le genre. Sauf que là, il y a de vrais rédacteurs, qu'on ne peut qualifier de particulièrement pacifiques. Pour moi, ils sont le symétrique, même si c'est pas complètement.

Je n'avais jamais entendu parler de ce site, merci. :online2long:

Vu que les français sont, en fait, les nationaux de la France, ce ne serait pas symmétrique.

Mais si tu veux que je te trouve des sites qui recensent tous les méfaits réels ou supposés des occidentaux et qui appellent à la conquête et à l'islamisation de l'Occident, y a pas souci. En fait, les sites comme fdesouche donnent des liens de temps en temps. Les meilleurs ennemis, quoi.

Ceci dit, je te rappelle qu'il suffit d'un seul allumé pour faire un site de ce type, et que nous sommes 6.000.000.000, parmi lesquels statistiquement au moins 1% de malades mentaux, soit 60.000.000 personnes, donc l'équivalent de la population de la France. Et encore, là je ne compte que les pathologies recensées par la psychiatrie.

Donc c'est pas la peine de dire "est-ce qu'il y a un site qui…". Oui. Et je peux même ajouter : il y a aussi une version porno quelque part :mrgreen:

C'est vrai.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dire que les chiffres de la démographie sont un sujet tabou, qui prêtent à la polémique politique quand on dévie du sacro-saint principe de l'universalité de la nationalité républicaine française ne me semble pas entrer dans la catégorie complotiste. Michèle Tribalat et Jacques Dupâquier en savaient quelque chose. Poser que la vigueur démographique d'une immigration culturellement dans l'orbite de l'Islam est en train de transformer l'Europe (pas forcément en société multikulti) n'est pas non plus un fantasme réservé à l'extrême droite la plus bête du monde. Ainsi,

qui n'est pas spécialement un allumé (il écrit dans le FT, le New York Times et le Weekly Standard) a pu exprimer ses inquiétudes il y a quelques années dans un bouquin assez intéressant, bien renseigné et synthétique sur la question, intitulé (en hommage à Edmund Burke) Reflections on the Revolution In Europe: Immigration, Islam and the West. paru chez Penguin (pas très facho, ça).

Ce n'est pas là que je vois une complotite. Je parlais de la natalité en Europe, sujet tabou selon le rédacteur. Je vois passer régulièrement des articles sur la fécondité languissante chez les européens (enfin, surtout les européennes) dans la presse mainstream. Si évoquer le thème constitue une transgression, alors il s'agit d'un message subliminal rudement bien dissimulé sous des titres explicites. :blushing:

Maintenant, le problème posé, je souscris à la seconde partie de ton post : "j'imagine mal les libéraux remédier à ce déclin par des politiques publiques". Ce qu'on demande, c'est une l'Etat nous lâche la grappe, et qu'il cesse de se penser en ingénieur social faisant et défaisant les relations humaines se développant spontanément au sein de la société civile.

N'est-ce-pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Esperluette : ok, my mistake.

Tiens, sur Atlantico, un article sur l'attentat d'Oslo par FB Huyghe, avec deux citations pour situer le propos : "On peut considérer qu'un terroriste est un intellectuel qui prend ses idées au sérieux : il tue au nom d'une doctrine qui le justifie et pour réaliser un idéal." et "Nous n'arriverons à rien en traitant comme des crétins fanatiques les loups solitaires qui pourraient bien proliférer demain (et risquent bien moins de se faire prendre que les groupes hiérarchisés). Il est plus urgent de les lire et comprendre la logique qui amène des gens intelligents à se persuader que le monde est menacé par un ennemi unique (le capitalisme, l'industrie, la conspiration judéo-croisée, l'impérialisme islamique) et que la violence est la solution unique." C'est Ici et la question n'est pas bête.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nous n'arriverons à rien en traitant comme des crétins fanatiques les loups solitaires qui pourraient bien proliférer demain (et risquent bien moins de se faire prendre que les groupes hiérarchisés). Il est plus urgent de les lire et comprendre la logique qui amène des gens intelligents à se persuader que le monde est menacé par un ennemi unique (le capitalisme, l'industrie, la conspiration judéo-croisée, l'impérialisme islamique) et que la violence est la solution unique.

C'est une synthèse absolument parfaite de tout ce que je dis depuis le début dans ce fil de discussion.

Dire que les chiffres de la démographie sont un sujet tabou, qui prêtent à la polémique politique quand on dévie du sacro-saint principe de l'universalité de la nationalité républicaine française ne me semble pas entrer dans la catégorie complotiste. Michèle Tribalat et Jacques Dupâquier en savaient quelque chose.

Oui enfin ça va, il ne faut pas interpréter toute défiance comme le premier pas vers l'envoi au goulag non plus. Apparemment des débats existent au sein de la communauté des démographes, Hervé Le Bras, aussi débiles soient ses remarques, n'a pas non plus demandé le scalp de Michèle Tribalat.

Poser que la vigueur démographique d'une immigration culturellement dans l'orbite de l'Islam est en train de transformer l'Europe (pas forcément en société multikulti) n'est pas non plus un fantasme réservé à l'extrême droite la plus bête du monde.

En fait, c'est comme le mariage gay : dans toutes les couches de la population, les gens se marient de moins en mois, sauf, paraît-il, dans une seule et unique population, les gays. J'ai du mal à le croire.

De même, toutes les couches de la population abandonnent progressivement la religion, sauf une seule, les musulmans.

Dans tous ces débats, je maintiens que le marqueur identitaire à retenir est "arabe" et non pas "musulman", je connais tout de même un tout petit peu la question, mais apparemment cela ne sert à rien.

Je ne comprends pas pourquoi l'islam revient constamment sur le tapis.

Ce n'est pas là que je vois une complotite. Je parlais de la natalité en Europe, sujet tabou selon le rédacteur. Je vois passer régulièrement des articles sur la fécondité languissante chez les européens (enfin, surtout les européennes) dans la presse mainstream.

C'est exactement cela : c'est comme pour la délinquance, "on" cacherait que une bonne part de celle-ci serait due à des jeunes hommes d'origine africaine. Il suffit d'allumer la télévision à n'importe quelle heure de la journée pour se convaincre du contraire.

La paranoïa, c'est le mal du siècle.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand un raisonnement devient caduque, il l'est soit à cause d'une mauvaise logique, soit à cause d'une mauvaise information.

Dans le cas d'ABB, ce qui me perturbe c'est que la logique est en béton armé. Pour ABB, l'Occident est en danger imminent de mort et personne n'agit à part moi. Hobbes, une lecture que je partage avec ABB, démontre sans peine que lorsqu'un corps se sent en danger de mort, il est légitimement en situation de riposter et de tuer. La suite de la conclusion s'impose d'elle-même, en quelque sorte.

Le problème, c'est que Breivik s'est intégralement auto-intoxiqué avec de mauvaises informations. Sous le prisme déformant de lectures d'ED sur Internet couplé à un certain isolement, il s'est fabriqué une vision inexacte - car exagérée - de la situation en Europe. Le parti pris à la base de tout son raisonnement, l'Occident est en danger imminent de mort et personne n'agit, n'est pas évident à constater, ni à justifier car c'est une idée abstraite et intangible. Par abstrait et intangible, j'entends que ce n'est pas aussi clair que l'exemple d'une personne physique en danger de mort, ce qui est pourtant le seul cas qu'Hobbes défend.

Sa vision de Prague est l'exemple parfait du décalage entre l'idée qu'il s'est fait suite à ses lectures, et la réalité telle qu'elle est.

Ce qu'il faut remettre en cause dans cette affaire, à mon avis ce n'est pas l'échec prévisible du multiculturalisme ni la nocivité du marxisme culturel. C'est la théorie, littéralement révolutionnaire (de gauche, de droite, anarchiste etc) et existentialiste ("ce que je souhaite pour moi, je le souhaite pour le monde entier"), qu'il est acceptable de faire usage de violence et/ou de coercition sur autrui pour imposer une idée abstraite et intangible.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dire que les chiffres de la démographie sont un sujet tabou, qui prêtent à la polémique politique quand on dévie du sacro-saint principe de l'universalité de la nationalité républicaine française ne me semble pas entrer dans la catégorie complotiste. Michèle Tribalat et Jacques Dupâquier en savaient quelque chose. Poser que la vigueur démographique d'une immigration culturellement dans l'orbite de l'Islam est en train de transformer l'Europe (pas forcément en société multikulti) n'est pas non plus un fantasme réservé à l'extrême droite la plus bête du monde. Ainsi,

qui n'est pas spécialement un allumé (il écrit dans le FT, le New York Times et le Weekly Standard) a pu exprimer ses inquiétudes il y a quelques années dans un bouquin assez intéressant, bien renseigné et synthétique sur la question, intitulé (en hommage à Edmund Burke) Reflections on the Revolution In Europe: Immigration, Islam and the West. paru chez Penguin (pas très facho, ça).

Maintenant, le problème posé, je souscris à la seconde partie de ton post : "j'imagine mal les libéraux remédier à ce déclin par des politiques publiques". Ce qu'on demande, c'est une l'Etat nous lâche la grappe, et qu'il cesse de se penser en ingénieur social faisant et défaisant les relations humaines se développant spontanément au sein de la société civile.

Les deux aspects sont liés : ingéniérie des populations par l'Etat-providence (maintenant de l'UE) et hiver démographique.

183902Avortement.jpg

Sexualité, Contraception, Avortement / Un droit, mon choix, notre liberté

Informer sur le droit à l’avortement

Pour la première fois, une Région, l’Île-de-France, affiche son soutien à la liberté d’avoir une sexualité épanouie et au droit d'interrompre une grossesse.

Sexualité, contraception, avortement : un droit, mon choix, notre liberté. La campagne d’information du Planning familial lancée par le conseil régional vendredi 18 janvier s’attaque aux tabous encore trop nombreux sur la contraception et l’avortement.

Jusqu’au 27 janvier, 600 affiches sont déployées dans les gares de la région et 170 dans les métros pour inciter les Franciliens et Franciliennes à contacter la plateforme téléphonique mise en place par le Planning familial. Un numéro (01.47.00.18.66) qui permet d’obtenir des réponses aux questions relatives à la contraception, à l’avortement et plus largement à la sexualité. Car de nombreuses personnes ne savent pas (ou plus) où s’adresser, même en Île-de-France où sont pourtant pratiqués un quart des avortements pratiqués dans le pays.

De nombreux obstacles entravent en effet l’accès aux interruptions volontaires de grossesse en Île-de-France. Pour faire valoir leurs droits (loi Aubry de 2001 notamment), les femmes se heurtent encore aux préjugés et plus concrètement au manque de structures adaptées. Le nombre de sites dédiés à l’IVG est passé de 176 à 126 entre 1999 et 2005, le plus souvent faute de moyens. Et dans plus d’un quart des établissements, le délai de prise en charge est supérieur à deux semaines, contre cinq jours préconisés par la haute autorité de la Santé.

Cette campagne est le reflet de l’engagement du conseil régional en faveur de l’amélioration des conditions d’accès à l’IVG. Depuis 2006, la Région encourage d’une part, des actions de prévention en matière de contraception et d’information sur l’avortement. Elle soutient d’autre part, les projets de création de centres de planification et de structures dédiées à la contraception et à l’IVG, comme celui rattaché à l’Hôpital Les Bluets à Paris. Une aide financière à l’achat d’échographes fait aussi partie du dispositif.

Voir aussi le site du planning familial, c'est instructif.

http://www.planning-…g/ouverture.php">(badurl) http://www.planning-…g/ouverture.php (badurl)

04/07/2011 : Rencontres d'été Féministes 2011 : L'égalité, c’est maintenant !

Nous, femmes et hommes engagé-e-s dans la lutte pour l’égalité, exigeons de passer du constat récurrent, des lois non appliquées et de l’absence de volonté politique, aux actions de transformation réelle de la société, inscrites dans la durée.

Télécharger le texte d'appel

Le site des rencontres d'été féministes 2011

27/06/2011 : rassemblement mercredi 29 juin à 18h30 devant le Centre d'hébergement d'urgence pour les femmes

Le 30 juin, le Samu social, face au désengagement de l'Etat, est contraint de fermer son seul centre d'hébergement d'urgence parisien accueillant des femmes. Le CNDF, la Maison des femmes de Paris, la Coordination Lesbienne en France, les Locs, Le Planning Familial, la Marche Mondiale des Femmes, Lesbiennes Bulldozer, Ligue des Femmes Iraniennes pour la Démocratie, avec le soutien de Fatima Lalem, adjointe au Maire de Paris, chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes, appellent mercredi 29 juin à 18h30 à un rassemblement devant le centre, 66 bd Richard Lenoir.

27/06/2011 : Féministes en mouvements : 40 associations féministes rassemblées pour exiger l’égalité

Les 2 et 3 juillet prochain auront lieu à Evry (Essonne), les premières rencontres d’été« Féministes en mouvements », organisées par près de 40 associations féministes françaises. 40 ans après le mouvement de libération des femmes et les droits conquis par les mouvements féministes, l’avancée pour les droits des femmes marque le pas. Pourtant, l’égalité entre les femmes et les hommes est une condition indispensable du progrès social : elle est nécessaire pour faire avancer l’ensemble de la société.

Télécharger le Communiqué de presse

27/06/2011 : Rapport Poletti : Comment améliorer l'accès des jeunes à la contraception ?

La sexualité des jeunes (15-25 ans) est un enjeu majeur de politique publique sur les plans tant éducatif que sanitaire. Il s’agit notamment de prévenir les grossesses non désirées et les infections sexuellement transmissibles (IST).

L'article sur le site du Centre d'Analyse Stratégique

Télécharger directement la note d'analyse sur leur site

27/06/2011 : Un site en français sur la vasectomie vient de voir le jour

Légale depuis 2001, la vasectomie reste encore très peu utilisée par les hommes en France car elle reste assimilée à castration et à impuissance. Peu de médecins la proposent, peu la pratiquent, nombreux la dramatisent! Ce blog regroupe témoignages, informations, coordonnées de praticiens, photos, liens, textes …

Le blog "La Vasectomie en France"

Leur brochure téléchargeable

27/06/2011 : L’INED publie les résultats de son étude sur les mariages forcés

Les mariages forcés sont-ils fréquents en France ? Baissent-ils ou augmentent-ils ? Qui sont les personnes concernées ? Aucune enquête quantitative récente ne permettait jusqu’alors de répondre. C’est désormais le cas avec l’enquête Trajectoires et Origines de l’Ined et l’Insee dont Christelle Hamel nous donne ici les premiers résultats concernant les femmes immigrées et les filles d’immigrés.

Lire l'article sur le site de l'INED

15/06/2011 : 20 ans de la CLEF : Lancement du nouveau site internet

Pour fêter ses 20 ans d’existence, la CLEF lance son nouveau site internet. Cette nouvelle plateforme de communication, qui se veut un outil d’échanges, d’informations, de réflexions et d’actions, est appelée à porter l’image, les valeurs et les engagements de la CLEF auprès d’un large public.

Le communiqué de presse complet

Le nouveau site de la CLEF

14/06/2011 : Rencontres d'été Féministes 2011

Plus de 30 associations féministes, dont Le Planning Familial, ont décidé d'organiser des rencontres d'été intitulées « Féministes en mouvements » Cet événement aura lieu les 2 et 3 juillet 2011 à Evry et sera ouvert à toutes et tous : militantes et militants féministes ou simplement curieuses et curieux intéressés par la bataille pour l'égalité femmes - hommes. Au programme : débats, projections, rencontres, échanges, village associatif, librairie féministe, expositions, soirée festive.

Le programme prévisionnel

Le site des rencontres d'été féministes 2011

14/06/2011 : Défendons les maternités de proximité! Le personnel de la Maternité des Lilas est profondément attaché aux valeurs défendues par cette institution depuis maintenant plus de quarante cinq ans. La qualité du travail que toutes et tous s’efforcent d’accomplir explique la très grande satisfaction des femmes et des couples qu'elle accompagne dans leurs choix et désirs sur le chemin de la parentalité. Ancrée en Seine-Saint-Denis, la Maternité des Lilas est une maternité de proximité et assure 1700 naissances et 1300 IVG par an. La Maternité des Lilas a donc une histoire riche, un passé et un présent militant pour la défense des droits des femmes et le respect de leurs choix. Cependant, les locaux datent de 1964. Pour défendre ses valeurs, poursuivre son action et offrir aux femmes et aux couples la meilleure qualité de prise en charge, la maternité doit être reconstruite sur la commune des Lilas.

Soutenez le projet de reconstruction de la maternité des Lilas en signant la pétition!

08/06/2011 : Appel inter-associatif au rassemblement, le 8 juin à 18h30, devant l’Assemblée nationale Ouverture du mariage aux couples de même sexe : l'égalité des droits maintenant ! L'Inter-LGBT et de nombreuses autres associations appellent à un rassemblement citoyen devant l'Assemblée nationale ce mercredi 8 juin, 18h30, veille de l'ouverture du débat en séance. Ce sera pour nous l'occasion de rappeler que l’opinion publique française est plus que jamais favorable à l'ouverture du mariage aux couples de même sexe. Nous appelons le législateur à prendre pleinement ses responsabilités et saisir cette occasion unique de mettre fin à cette discrimination. S'en remettre à 2012 serait trop simple et irresponsable pour la majorité politique. L'égalité des droits n'attend pas !

Rassemblement devant l'Assemblée nationale

Mercredi 8 juin, 18h30

Place Edouard Herriot – Paris 7ème (métro Assemblée nationale)

Télécharger le communiqué de presse

30/05/2011 : IVG : La cour Européenne des Droits de l'Homme (CEDH) condamne à nouveau la Pologne Le 26 mai 2011, la CEDH a sanctionnée la Pologne pour "carences" dans l'application de sa loi sur l'IVG. Après l'affaire Alicia T, c'est la deuxième fois que La Pologne est épinglée par la CEDH pour non application de sa loi sur l'IVG. Loi qui par ailleurs est très restrictive, notamment au regard de la directive de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe d'avril 2008 encourageant les Etats membres à permettre l'accès à un avortement légal et sûr.

26/05/2011 : Sexisme : quand les élites se lâchent, ce sont les femmes qui trinquent

Si Le Planning Familial constate avec satisfaction que l’appel « Sexisme : ils se lâchent, les femmes trinquent ! » mobilise la classe politique, tous partis confondus et la société civile, il souhaite qu’enfin ces signatures se transforment en actes concrets, en politiques publiques adéquates. Le Planning Familial et les femmes attendent cela depuis trop longtemps !

Pourtant il nous est permis d’en douter quand le plus haut sommet de l’Etat considère que la journée internationale pour les droits des femmes n’a plus d’importance; quand le ministère des droits des femmes n’existe plus et que les droits de ces dernières reculent; quand des parlementaires confondent homosexualité et zoophilie; quand; quand; quand…

Il est temps de comprendre qu’inégalités des sexes et inégalités des sexualités trouvent leur source dans la même racine, celle des rapports sociaux de sexes, de la domination du masculin sur le féminin.

Comment ne pas s’interroger sur les motivations actuelles des gouvernants dont les actions sur ce sujet n’ont pas brillé par leur nombre ! Et ce n’est pas la réception d’associations signataires par une membre du gouvernement, aussi mobilisée soit-elle qui suffira à nous persuader du contraire…

Alors, chiche ! Le Planning Familial attend que les postures d’aujourd’hui se traduisent en politiques de demain ! A défaut ce ne seraient qu’opportunités et manipulations !

Contacts :

Carine Favier, Présidente, Le Planning Familial # 06 88 52 09 10

Marie Pierre Martinet, secrétaire générale # 06 70 19 83 48

23/05/2011 : La lutte contre le sexisme serait-elle devenue un enjeu de société ? Le Planning Familial prend les paris ! Vous avez comme nous tous, suite à l'affaire DSK suivi le traitement médiatique / politique / public de l'affaire.

Dans un premier temps, le voyeurisme qui a fleuri sur "mais qu'est ce qui s'est donc passé ? " "qu'est ce qu'il a fait ou pas fait" ne nous a pas incité au niveau de la confédération, à nous précipiter pour faire entendre une voix dans un brouhaha médiatique qui partait dans tous les sens…

Mais rapidement, le ton a changé et nous avons assisté à une avalanche de propos sexistes de la part de nombreux hommes politiques de tout bord, d'hommes publics, de journalistes.

Vendredi soir OLF, Parole de Femmes et La Barbe ont lancé un appel que nous avons tout de suite signé en tant que mouvement. Nous avons participé ce Samedi après midi à la conférence de presse et au rassemblement près de Beaubourg.

L'appel a été signé en 24h par 13 000 personnes témoignant des capacités de réaction de la société civile…

A nous de poursuivre et de diffuser cet appel dans notre réseau au sens large.

Signez l'appel sur le site d'OLF

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...