Jump to content

Herman Cain, républicain libéral


Recommended Posts

Saddam était un danger, et lui avoir botté le cul a été une bonne chose qui aurait du arriver dès 1991 (au lieu de ça, Bush père a choisi d'aller dans une impasse qui a lourdement pesé sur la population irakienne durant douze trop longues années). Quant à la Corée du Nord, si l'on peut faire quelque chose pour virer le psychopathe au pouvoir sans être entraîné à une escalade avec la Chine, ce serait très bien (compte tenu de la centralisation du pays, couper la tête revient presque à détruire le pouvoir en place, comme dans tout bon totalitarisme).

+1, si ce n'est que je remplacerais la mention de Saddam Hussein par celle de la kleptocratie baasiste. Sur la Corée du Nord, le précédent de la réunification allemande permettra de bâtir un cas, en sachant que cela sera encore pire, l'ex-RFA ayant transféré un volume invraisemblable de PIB vers la cousine RDA. Une réunification de la Corée, qui me semble la seule voie possible, risque de coûter très cher aux actuels sud-coréens.

Link to comment

Une réunification de la Corée, qui me semble la seule voie possible, risque de coûter très cher aux actuels sud-coréens.

C'est pour ça qu'ils n'en veulent pas. (malgré les discours de façade)

Link to comment
+1, si ce n'est que je remplacerais la mention de Saddam Hussein par celle de la kleptocratie baasiste. Sur la Corée du Nord, le précédent de la réunification allemande permettra de bâtir un cas, en sachant que cela sera encore pire, l'ex-RFA ayant transféré un volume invraisemblable de PIB vers la cousine RDA. Une réunification de la Corée, qui me semble la seule voie possible, risque de coûter très cher aux actuels sud-coréens.

A moins de gérer temporairement la Corée du Nord comme un protectorat soumis à un autre droit (typiquement, aucun code du travail autre que jurisprudentiel, des impôts symboliques, au moins dans un premier temps). Alors que les Allemands ont imposé le droit de l'Ouest à l'Est qui n'avait pas les reins assez solides, et l'ont noyé de subventions (qui ont eu, comme d'habitude, la même conséquence que d'habitude, à savoir la maladie hollandaise).

Link to comment

C'est pour ça qu'ils n'en veulent pas. (malgré les discours de façade)

C'est aussi ce que je pense, mais que feront-ils le jour (inéluctable selon moi), ou les Coréens du Nord foutrons dehors leur clique communiste (et voudront surement rejoindre le sud) ?

Link to comment

La Corée du Nord , si elle est libérer un jour du joug du Parti par l'armée américaine ou autre, ne pourrait-elle se développait dans son coin , l'armée X instaure une minarchie, et on laisse le pays se développer de lui-même sans union avec la Corée du Sud ni subventions massives ?

Edit : si les USA dégomment le Parti, ça sera pour réduire la menace nord-coréenne à néant et pour installer un autre "satellite" dans la région. Donc forcément ça serait des subventions à gogo.

Link to comment

La Corée du Nord , si elle est libérer un jour du joug du Parti par l'armée américaine ou autre, ne pourrait-elle se développait dans son coin , l'armée X instaure une minarchie, et on laisse le pays se développer de lui-même sans union avec la Corée du Sud ni subventions massives ?

Edit : si les USA dégomment le Parti, ça sera pour réduire la menace nord-coréenne à néant et pour installer un autre "satellite" dans la région. Donc forcément ça serait des subventions à gogo.

A mon avis, si la Corée du nord se libère, elle va courir les bras grands ouverts vers le sud (pas que pour le pognon, aussi parce que pas mal de famille sont séparées en deux, comme en Allemagne).

Entièrement d'accord avec ton edit (c'est d'ailleurs pour ça que je suis toujours contre la politique militaire des USA)

Link to comment

A mon avis, si la Corée du nord se libère, elle va courir les bras grands ouverts vers le sud (pas que pour le pognon, aussi parce que pas mal de famille sont séparées en deux, comme en Allemagne).

Entièrement d'accord avec ton edit (c'est d'ailleurs pour ça que je suis toujours contre la politique militaire des USA)

Je me demande ce qui se passerait si la Corée du nord libérée du Parti, s'unifiait avec le Sud, mais sans que celui ci ne verse la moindre subvention. Peut-être un exode massif.

Link to comment

Je me demande ce qui se passerait si la Corée du nord libérée du Parti, s'unifiait avec le Sud, mais sans que celui ci ne verse la moindre subvention. Peut-être un exode massif.

ah ok, j'avais mal compris (fatigue sans doute). Je ne sais pas, a ma connaissance, ça n'a jamais eu lieu et ça me parait bien trop compliqué que pour tirer une théorie sur la comète, surtout à 1h du mat passé ;)

Link to comment
Je me demande ce qui se passerait si la Corée du nord libérée du Parti, s'unifiait avec le Sud, mais sans que celui ci ne verse la moindre subvention. Peut-être un exode massif.

L'exode sera à terme moins important sans subventions, dont l'absence ne provoquera pas de maladie hollandaise. Sans transferts de richesse, un pays se développe plus vite.

Link to comment

Saddam était un danger, et lui avoir botté le cul a été une bonne chose qui aurait du arriver dès 1991 (au lieu de ça, Bush père a choisi d'aller dans une impasse qui a lourdement pesé sur la population irakienne durant douze trop longues années). Quant à la Corée du Nord, si l'on peut faire quelque chose pour virer le psychopathe au pouvoir sans être entraîné à une escalade avec la Chine, ce serait très bien (compte tenu de la centralisation du pays, couper la tête revient presque à détruire le pouvoir en place, comme dans tout bon totalitarisme).

L'URSS n'est pas tombé à la mort de Staline. Et puis, de toute façon, ce n'est absolument pas réalisable.

Sans vouloir te vexer, ton message semble déconnecté du mien. Schelling préconisait d'envoyer des mecs sur place, peut-être cent mille d'un coup (je n'ai pas le chiffrage en tête), pas de raser un pays. Le théâtre des opéations, ça s'est toujours conquis ultimement par des mecs sur le terrain, par par des navions en l'air ou par des gros missiles. Pour reprendre la terminologie des spécialistes de stratégie, le feu est indispensable, mais c'est le choc qui fait tenir le terrain.

A part ça, les morts civiles sont plutôt estimées à deux millions, et en contant les morts de militaires et de partisans, on atteint trois millions, pas quatre.

Réécrire l'histoire, c'est facile. Rien n'indique que la guerre du Viêt Nam eut été gagnée et les forces communistes matées. On aurait certainement eu droit à des guérillas sans fin et à une guerre sans fin, un peu comme en Irak. D'ailleurs, si l'on analyse ces deux guerres, on peut voir quelques similitudes dans les deux peuple occupés : leurs forces sont fanatisées par un idéal transcendantal (le communisme marxiste d'un côté, l'Islam de l'autre), qui considèrent les Américains comme un empire source de tous leurs maux, etc

Et sinon, Viêt Nam Nord + Viêt Nam Sud = 4 millions de morts civils. Une petite Shoah, quoi. Mais bon, c'est que des chinetoques, ça compte pas.

bon, j'avais un peu surinterprété ton point de vue, alors. Mais je ne te croyais pas si formaliste. Si tu préfères être attaqué qu'attaquer celui qui compte de toute façon en découdre avec toi, c'est un point de vue (que je ne suis pas certain de partager). D'autres parleraient, quant à la conduite de tout ceci par Roosevelt, de manipulation.

Ce formalisme est important : la seule façon de justifier auprès de la population américaine l'intervention en Europe, c'est que l'attaque de Pearl Harbor fut le fait des alliés de l'Allemagne nazie. Sans ça, l'intervention américaine en Europe eut été très impopulaire et donc contre-productive.

Et n'imputer pas à ce formalisme la débâcle française face à l'Allemagne, cela serait de la mauvaise foi puisque l'Allemagne, en attaquant la Pologne, un allié de la France, avait indirectement déclaré la guerre à la France et ses alliés.

Link to comment

Cain a beau être plutôt être libéral sur l'économie, du peu que j'ai vu de loin il n'en reste pas moins bien réac (ne veut pas de musulman dans son gouvernement, contre avortement et mariage gay) et néocon (les guerres etc)…

Ron Paul, seul crédible.

Encore une fois, Ron Paul est réac, et moi aussi par la même occasion, si tu pars du principe qu'on est pas libéral si s'oppose à ça :facepalm:

Link to comment
être contre le mariage gay, union de individus responsables et consentant, oui c'est antilibéral.

Alors je récapitule :

- Y-a-t'il un consensus chez les libéraux sur les questions de politique étrangère d'une façon générale? Non, problème non résolu.

- Le droit d'avorter doit-il être accordé? Problème non résolu, les libéraux se déchirent violemment sur ce sujet.

- Enfin, l'Etat doit-il autoriser les mariages d'Etat pour les gays? Problème non résolu, les libéraux ne sont pas d'accord. Ils ne sont d'accord que sur le fait que l'Etat sorte du mariage. Les uns disent que l'Etat fait de la ségregation lorsqu'il interdit, les autres pointent du doigt que le mariage est une institution naturelle entre personnes de sexe différent, imposer le mariage gay fait partie d'un agenda progressiste pour détruire la famille (je caricature).

Voilà, toute autre discours sur ces trois sujets est faux (moi j'ai un avis sur les trois sujets, bien sûr).

Chitah a parlé.

Link to comment

Ron Paul est pour le mariage gay, et contre l'avortement à titre personnel, ne veut l'imposer à personne.

L'avortement peut se défendre d'un point de vue libéral, mais être contre le mariage gay, union de individus responsables et consentant, oui c'est antilibéral.

Dans l'amérique de Ron Paul, l'avortement serait illégal.

Et l'union d'adultes libres et consentants c'est trés bien mais il ne veux pas de mariage civil pour les Gays, donc ça revient au même.

Le libéralisme des moeurs me désintéresse particuliérement, et je le considère même comme une forme de Nihilisme.

Après bien sur, oui au libéralisme économique, institutionnel etc…

On peut être libéral sans vouloir un affreux bordel improbable non?

Link to comment

Alors je récapitule :

- Y-a-t'il un consensus chez les libéraux sur les questions de politique étrangère d'une façon générale? Non, problème non résolu.

- Le droit d'avorter doit-il être accordé? Problème non résolu, les libéraux se déchirent violemment sur ce sujet.

- Enfin, l'Etat doit-il autoriser les mariages d'Etat pour les gays? Problème non résolu, les libéraux ne sont pas d'accord. Ils ne sont d'accord que sur le fait que l'Etat sorte du mariage. Les uns disent que l'Etat fait de la ségregation lorsqu'il interdit, les autres pointent du doigt que le mariage est une institution naturelle entre personnes de sexe différent, imposer le mariage gay fait partie d'un agenda progressiste pour détruire la famille (je caricature).

Voilà, toute autre discours sur ces trois sujets est faux (moi j'ai un avis sur les trois sujets, bien sûr).

Chitah a parlé.

+1

Link to comment

J'ai vu quelques uns de ses discours

Il a un certain talent, et semble sincère. C'est un entrepreneur B2C, qui a fait porspérer uen entreprise dans un secteur concurrentiel et peu subventionné.

J'ai une préférence pour Ron Paul, mais Cain pourrait être aussi un bon choix.

Son slogan 9-9-9 le fait vraiment.

Link to comment

J'ai vu quelques uns de ses discours

Il a un certain talent, et semble sincère. C'est un entrepreneur B2C, qui a fait porspérer uen entreprise dans un secteur concurrentiel et peu subventionné.

J'ai une préférence pour Ron Paul, mais Cain pourrait être aussi un bon choix.

Son slogan 9-9-9 le fait vraiment.

ça fait plaisir d'entendre ça!

Sinon sur un forum j'ai parlé avec un imbécile de Démocrate qui m'a fait remarqué que 9-9-9 ça fait 666 à l'envers!

On sent qu'ils vont avoir des arguments puissants contre lui en 2012! :mrgreen:

Et puis Cain est tout de même un moindre mal par rapport à l'autre Romney!

Link to comment

Dans l'amérique de Ron Paul, l'avortement serait illégal.

Et l'union d'adultes libres et consentants c'est trés bien mais il ne veux pas de mariage civil pour les Gays, donc ça revient au même.

Un président Paul n'interviendrait pas sur ces sujets. 50 fois par jour il répète que l'État fédéral n'a pas son mot à dire (cf. les pouvoirs énumérés dans la Constitution). Que ces questions devraient être tranchées au niveau des États.

Mais personnellement il est contre l'avortement.

Et concernant le mariage gay, il s'en fout.

“The definition of marriage is what divides so many. Why not tolerate everybody’s definition as long as neither side uses force to impose its views on the other? Problem solved!”

[…]

“I personally identify with the dictionary definition of marriage”

[…]

“Though there may be a traditional dictionary definition of marriage, the First Amendment should include allowing people to use whatever definition they like as long as force and fraud are excluded.”

Ron Paul - Liberty Defined

Link to comment

Dans l'amérique de Ron Paul, l'avortement serait illégal.

Non.

Il a clairement plusieurs fois répondu à ça en disant qu'il n'était pas du ressort du fédéral de donner son avis. Bref, ce sera aux états de décider. Et c'est pareil pour la drogue, du reste.

Ce que veut R.Paul, c'est une diminution aussi grande que possible du fédéral, et le principe de subsidiarité.

Link to comment
Et puis Cain est tout de même un moindre mal par rapport à l'autre Romney!

Et Ron Paul est un best liberal, qui bénéficie d'un vrai soutien populaire, malgré son rejet par les médias et les politiques (ce qui prouve son libéralisme, à lui…). Alors pourquoi essayer absolument de vendre quelqu'un d'autre?

Link to comment
L'URSS n'est pas tombé à la mort de Staline.

Ce n'est pas ce que j'ai dit. Ce que j'ai dit, c'est que dans un régime totalitaire, le Cher Leader règne jusqu'à sa mort, sans être renversé.

Réécrire l'histoire, c'est facile. Rien n'indique que la guerre du Viêt Nam eut été gagnée et les forces communistes matées.

Schelling s'appuyait sur la théorie des jeux, supposant que les communistes étaient rationnels (et ils l'étaient). Tout ce que je constate, c'est la chose squivante : si les USA avaient montré leur détermination dès le début, les Russes et les Chinois (qui soutenaient les communistes vietnamiens) auraient probablement abandonné l'affaire assez vite. Les Vietnamiens auraient probablement fini par accepter la partition du pays (ou par être défaits).

Et sinon, Viêt Nam Nord + Viêt Nam Sud = 4 millions de morts civils. Une petite Shoah, quoi. Mais bon, c'est que des chinetoques, ça compte pas.

Ah, en plus tu ne comptais que les civils ? Si l'on ne compte que les civils, le gouvernement vietnamien (pourtant pas enclin à minimiser les chiffres) arrive à un total de deux millions, Nord et Sud confondus. C'est déjà assez horrible comme ça, ne va pas inventer des morts imaginaires non plus.

Ah, sinon, la comparaison avec la Shoah (sérieusement, tu ne vois pas la différence ?) et l'accusation implicite de racisme, c'est vraiment la grosse, grosse classe. <–<

Ce formalisme est important : la seule façon de justifier auprès de la population américaine l'intervention en Europe, c'est que l'attaque de Pearl Harbor fut le fait des alliés de l'Allemagne nazie. Sans ça, l'intervention américaine en Europe eut été très impopulaire et donc contre-productive.

Donc, tu dis qu'il fallait que les USA attendent d'être attaqués, mais que la cause était tout de même juste. Bon, soit. Pour moi, la seconde de ces clauses est la plus importante des deux, mais je comprends que tu t'attaches à la première (même si, plutôt que de "formalisme" à proprement parler, je conçoive qu'on voie ça comme une "manipulation").

Link to comment

J'suis fatigué, et un peu pété, alors je ne répondrai que cela avant d'aller me coucher :

The Agence France Presse (French Press Agency) news release of 4 April 1995 concerning the Vietnamese Government's release of official figures of dead and wounded during the Vietnam War.

<b><b>

</b></b>

<b><b>

The Hanoi government revealed on April 4 that the true civilian casualties of the Vietnam War were 2,000,000 in the north, and 2,000,000 in the south. Military casualties were 1.1 million killed and 600,000 wounded in 21 years of war. These figures were deliberately falsified during the war by the North Vietnamese Communists to avoid demoralizing the population.

</b></b>

Note: Given a Vietnamese population of approximately 38 million during the period 1954-1975, Vietnamese casualties represent a good 12-13% of the entire population. To put this in perspective, consider that the population of the US was 220 million during the Vietnam War. Had The US sustained casualties of 13% of its population, there would have been 28 million US dead.

>

Link to comment

Bon, je vais aussi répondre à cela :

Ah, sinon, la comparaison avec la Shoah (sérieusement, tu ne vois pas la différence ?) et l'accusation implicite de racisme, c'est vraiment la grosse, grosse classe. dry.gif

Il n'y a pas de différence. Massacrer des gens à cause de leur race ou bien au nom de grands principes, c'est la même chose. En fait, non, le deuxième cas de figure est encore plus pernicieux parce qu'il rend le génocide réitérable aux noms de ces grands principes (combattre le communisme et pour la "liberté", par exemple).

En tout cas, je savais plus ou moins que tu réagirais comme ça à la comparaison avec la Shoah. A croire que le massacre de Juifs ne peut être comparé à aucun autre.

Link to comment
J'suis fatigué, et un peu pété, alors je ne répondrai que cela avant d'aller me coucher :

Et bien tu vas pouvoir corriger Wikipedia. Et la version anglophone aussi, et dire en quoi l'Agence Fausse Presse, qui nous a habitué à une objectivité sans reproche par le passé, a une autorité plus grande que les historiens cités dans l'article de l'encyclopédie en ligne. Je t'en prie, va corriger les articles en question.

Il n'y a pas de différence. Massacrer des gens à cause de leur race ou bien au nom de grands principes, c'est la même chose. En fait, non, le deuxième cas de figure est encore plus pernicieux parce qu'il rend le génocide réitérable aux noms de ces grands principes (combattre le communisme et pour la "liberté", par exemple).

Tuer des gens pour leur race (ou pour tout autre critère considéré comme congénital et non modifiable) est bien pire que de les tuer pour des objectifs militaires. C'est la différence entre le mal relatif de la guerre (qui peut en effet aller très loin dans le mal), et le mal absolu du génocide. Sérieusement, tu ne vois pas la différence entre tuer le mari de ta maîtresse pour pouvoir te marier avec elle d'une part (mari qui est au courant de cette liaison, et qui s'attend à te voir débarquer pour lui faire la peau), et d'autre part le tuer parce qu'il est, mettons, noir ?

En tout cas, je savais plus ou moins que tu réagirais comme ça à la comparaison avec la Shoah. A croire que le massacre de Juifs ne peut être comparé à aucun autre.

Bien entendu qu'un génocide peut être comparé à un autre génocide : le génocide des Juifs peut tout à fait être mise sur le même plan que ceux des Arméniens ou des Tutsis. Ou, dans une certaine mesure, ceux des Hereros, ou éventuellement des Noubas (mais j'ai beaucoup moins de billes sur ces derniers sujets).

Quant à savoir que je réagirai comme ça, c'est bien normal pour qui me connaît un peu, et sait à quoi je suis attaché. Tu avais bien deviné, mais pour de mauvaises raisons.

Link to comment

Et Ron Paul est un best liberal, qui bénéficie d'un vrai soutien populaire, malgré son rejet par les médias et les politiques (ce qui prouve son libéralisme, à lui…). Alors pourquoi essayer absolument de vendre quelqu'un d'autre?

+1, on avisera si Ron Paul est éliminé, mais pour l'instant, il est de tellement loin le mieux disant que bon…

Link to comment

Ce formalisme est important : la seule façon de justifier auprès de la population américaine l'intervention en Europe, c'est que l'attaque de Pearl Harbor fut le fait des alliés de l'Allemagne nazie.

Peut-être aussi parce que c'est l'Allemagne qui a déclaré la guerre aux USA, et non l'inverse. Peut-être aussi parce que ceux ci se faisaient cartonner leurs navires le long de leurs propres côtes par les U-Boote depuis cette déclaration.

Bien sûr, ça ne dit pas si les USA n'auraient pas déclaré la guerre à l'Allemagne. Mais impossible de savoir si le "formalisme" aurait fait passer l'idée. Les liens entre le Japon et l'Allemagne sont pas énormes, pas de champs de bataille commun, pas de véritable lien économique…

Link to comment

Ce formalisme est important : la seule façon de justifier auprès de la population américaine l'intervention en Europe, c'est que l'attaque de Pearl Harbor fut le fait des alliés de l'Allemagne nazie. Sans ça, l'intervention américaine en Europe eut été très impopulaire et donc contre-productive.

A ce sujet, je suis toujours surpris de voir qu'un fait n'est jamais pris en compte lorsque l'on est surpris/choqué en ce qui concerne les interventions plus ou moins tardives des US dans les deux conflits mondiaux en Europe: il s'agit de l'importance de la population d'origine allemande au sein de la population américaine, puisqu'il s'agit de la nationalité la plus forte au sein du melting pot, devant les irlandais. Vous trouverez confirmation de cette remarque sur Race and ethnicity in the United States.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...