Jump to content

Présenter un candidat libéral aux présidentielles de 2012


Guest Berti

Recommended Posts

Juste une question, comme ça.. pourquoi Madelin dit-il se détacher de Sarko…son "indépendance", tout ça ?

Va-t-il se présenter en 2012 ?

Madelin n'est pas dans le jeu politique, il ne compte aucunement reprendre du service à court terme. D'abord, ses réseaux électoraux (maires, conseillers généraux et régionaux, parlementaires) ne le soutiendront pas sur la scène politique, et il le sait. Il a perdu ses cadres au fil des ans. Et il n'a pas trop envie de se reprendre les méga baffes propres à l'action politique "professionnelle". Passer dans les médias comme une icone lui suffit amplement.

Aller chercher des signatures, c'est 10 personnes à plein temps pendant 1 mois aujourd'hui (séquence promesses), et 15 jours lors du retrait officiel des signatures (séquence signature réelle) en 2012. C'est des dizaines de milliers de km de routes, une approche ingrate (le maire est souvent au boulot la journée, introuvable, puis son accueil est juste hostile, il se fout de la politique, n'est souvent absolument pas libéral) et de fortes chances de se planter. J'ai vu pas mal de talents qui s'impliquaient se casser le moral sur des impasses de ce type. On ne s'engage dans une voie que lorsqu'elle a des chances significatives d'aboutir… et des chances dérisoires de mettre l'ensemble en péril.

Nous en sommes à la séquence notoriété et pouvoir de nuisance. Faisons-nous connaître, notre marque, nos têtes et nos idées. Faisons tomber des têtes au centre et à droite. Soyons craints, c'est à cette condition que nous serons écoutés et que nous commencerons à avoir un levier pour passer à la séquence suivante.

Link to comment

Un article intéressant :

http://www.lemonde.f…845_823448.html

C'est bien résumé.

Et ça ne concerne pas que les copains de DSK.

Nicolas Sarkozy, con ou complice ?

Tout ça pour vous dire que ce scandale DSK change à mon avis complètement la donne pour 2012 (ainsi que les autres affaires bien sur, ainsi que la crise de l'Etat providence, le fait que l'on soit maintenant au pied du mur, que l'on ne puisse plus se servir de l'endettement pour fuir les indispensables réformes).

Cela a révélé le niveau de corruption de notre classe politico médiatique française.

Cela a ouvert un boulevard pour les élections présidentielles de 2012.

Beaucoup de gens ne savent plus pour qui ils vont voter et sont à l'écoute.

Il faut donc saisir cette opportunité à mon avis pour faire avancer nos idées.

Faire seulement campagne pour Frédéric Bastiat me semblait une bonne chose avant le 15 mai (vu que nous n'aurions pas été écouté, autant faire quelque chose de décalé, etc…).

Je ne pense plus que ce soit le cas aujourd'hui.

Cordialement,

Berti tu recommences avec DSK, ça suffit maintenant!

Tu nous revends ton fond de commerce à toutes les sauces.

Les gens en 2012 s'en ficheront totalement du DSKgate, c'est déjà loin et tout le monde a d'autres chats à fouetter. En 2012,la sortie de crise sera le sujet principal, certe en 2002 et 2007 l'insécurité avait autant d'importance, mais depuis plus de 30 ans c'est le sujet principal, pas les nichons de Banon.

Link to comment

Aller chercher des signatures, c'est 10 personnes à plein temps pendant 1 mois aujourd'hui (séquence promesses), et 15 jours lors du retrait officiel des signatures (séquence signature réelle) en 2012. C'est des dizaines de milliers de km de routes, une approche ingrate (le maire est souvent au boulot la journée, introuvable, puis son accueil est juste hostile, il se fout de la politique, n'est souvent absolument pas libéral) et de fortes chances de se planter. J'ai vu pas mal de talents qui s'impliquaient se casser le moral sur des impasses de ce type.

Si ce n'est que la bonne méthode n'est pas bien évidemment d'aller chercher dès aujourd'hui les signatures dans la France entière avec les quelques péquins que compte ce forum.

La bonne méthode, à mon avis, c'est d'abord de :

1 - proposer un projet libéral aux français (à définir. Moi je mettrais promotion au mérite dans la FP, suppresion de l'Etat providence, cet Etat qui prétend aider tout le monde mais qui pénalise en réalité le plus grand monde, quelques privatisations -France Télévision, AFP, par ex, ET C'EST TOUT. Il ne faut pas viser trop haut, avoir un objectif trop ambitieux si on veut avoir l'adhésion des français)

2 - trouver un candidat et des porte-parole pour porter/défendre ce projet libéral dans les médias (ça devrait être possible de trouver ça non ?)

Bref de faire ce qui avait été fait avec un certain succès par AL en 2007 (je ne parle pas de l'épisode Bayrou comprenons nous bien. je parle de ce qui avait été fait avant).

Comme nous avons BEAUCOUP plus de chances d'être entendu aujourd'hui qu'en 2007 (scandales à répétition montrant la corruption de l'UMP et du PS, faillite de l'Etat providence), il y a BEAUCOUP de chances que nous fassions encore plus parler de nous qu'en 2007.

Une fois que ça sera fait, pourvu que nous ayons réussi à susciter l'intérêt voire même et surtout l'adhésion d'un certain nombre de français (dans les discussions que je peux avoir avec ma famille, mes amis, mes collègues de travail, etc… c'est le cas), nous serons alors quelques milliers pour aller chercher ces signatures à côté de chez nous (le maire de notre bled, pas des milliers de km à faire donc. Et on peut revenir souvent le faire ch… ;-).

On ne s'engage dans une voie que lorsqu'elle a des chances significatives d'aboutir…

Oui.

Mais je pense que nous avons des chances significatives d'aboutir (au moins de peser dans le débat, je ne dis pas que nous arriverons à avoir les 500 signatures, je n'en sais forcément rien).

et des chances dérisoires de mettre l'ensemble en péril.

Quant bien même nous échouerions à avoir les 500 signatures (comme AL en 2007), en quoi cela mettrait "l'ensemble en péril" ?

Nous aurons fait progresser les idées libérales (comme AL l'aurait fait en 2007 si elle n'avait pas choisi de soutenir finalement Bayrou ce qui a complètement brouillé le message).

Nous en sommes à la séquence notoriété et pouvoir de nuisance. Faisons-nous connaître, notre marque, nos têtes et nos idées. Faisons tomber des têtes au centre et à droite. Soyons craints, c'est à cette condition que nous serons écoutés et que nous commencerons à avoir un levier pour passer à la séquence suivante.

Quel meilleur moyen qu'une candidature à la présidentielle pour acquérir de la notoriété et peser dans le débat ? (faire "tomber des têtes", je m'en fiche. Ce qui est important, c'est de peser dans le débat).

Si nous restons sagement à notre place, j'ai peur qu'on ne soit pas du tout "craint" mais qu'on fasse plutôt rigoler nos adversaires.

Cordialement,

Link to comment

c'est le sujet principal, pas les nichons de Banon.

Tu as parfaitement le droit de te contrefoutre qu'une de tes amies se fasse aggresser par un gros con (sympa pour elle quand même; j'ai peur qu'elle ne soit pas ton amie longtemp).

Tu as parfaitement le droit de te contrefoutre que des gros connards de journalistes/politiciens trainent ensuite ton amie dans la boue, parce qu'ils veulent faire de son agresseur un président de la république ou parce qu'ils ont essayé de servir politiquement de l'histoire de ton amie et qu'ils ne veulent pas maintenant reconnaître leurs saloperies.

Mais je tiens quand même à t'informer que la majorité des français ne pensent pas comme toi… pourvu qu'ils soient bien informés ce qu'ils ne manqueront pas d'être pendant la campagne électorale.

Ils ne le sont pas pour le moment en effet, les médias y travaillent.

ça ne durera pas à mon avis.

Le FN attend son heure (que NS soit candidat) pour sortir l'artillerie.

Link to comment

La bonne méthode, à mon avis, c'est d'abord de :

1 - proposer un projet libéral aux français (à définir.

Tu n'es pas étonné par le fait qu'on trouve partout sur la toile ce genre de projet, et qu'aucun ne prend sérieusement ? Soit le monde entier est ligué contre ces aventuriers des temps modernes, un grand complot socialo-maçonique (avec une touche de trilatérale FMIsé) les nique. Soit cela n'intéresse tout simplement pas nos chers compatriotes, tant dans la forme que sur le fond.

Ma conclusion est simple : soit les libéraux qui veulent se faire entendre (les autres ne se fixent aucune intention de ce genre, ils n'ont donc rien à se reprocher) s'adaptent à une réalité complexe comme ils l'enseignent à qui veut bien les entendre. Soit ils passent à autre chose. Le macramé par exemple. Pour le moment, le PLD prend bien, je me donne encore quelques années avant de m'orienter ailleurs.

Link to comment

Tu as parfaitement le droit de te contrefoutre qu'une de tes amies se fasse aggresser par un gros con (sympa pour elle quand même; j'ai peur qu'elle ne soit pas ton amie longtemp).

Tu as parfaitement le droit de te contrefoutre que des gros connards de journalistes/politiciens trainent ensuite ton amie dans la boue, parce qu'ils veulent faire de son agresseur un président de la république ou parce qu'ils ont essayé de servir politiquement de l'histoire de ton amie et qu'ils ne veulent pas maintenant reconnaître leurs saloperies.

Mais je tiens quand même à t'informer que la majorité des français ne pensent pas comme toi… pourvu qu'ils soient bien informés ce qu'ils ne manqueront pas d'être pendant la campagne électorale.

Ils ne le sont pas pour le moment en effet, les médias y travaillent.

ça ne durera pas à mon avis.

Le FN attend son heure (que NS soit candidat) pour sortir l'artillerie.

sMjWW.jpg

Link to comment

Tu as parfaitement le droit de te contrefoutre qu'une de tes amies se fasse aggresser par un gros con (sympa pour elle quand même; j'ai peur qu'elle ne soit pas ton amie longtemp).

Tu as parfaitement le droit de te contrefoutre bla bla…

Mais je tiens quand même à t'informer que la majorité des français ne pensent pas comme toi… pourvu qu'ils soient bien informés ce qu'ils ne manqueront pas d'être pendant la campagne électorale.

La majorité des Français sont d'affreux voyeurs uniquement intéressés par les histoires de fesses graveleuses qui alimentent leurs fantasmes sur la vie des puissants.

On devrait s'abaisser à ça ?

Link to comment

Soit cela n'intéresse tout simplement pas nos chers compatriotes, tant dans la forme que sur le fond.

Tout à fait d'accord avec toi pour dire que cela n'intéressait pas nos chers compatriotes.

(Et donc, dans ce cas, un simple candidature symbolique de Frédéric Bastiat était la bonne solution.)

Mais là :

1 - l'Etat providence proné par l'UMP comme le PS (et les autres) est au bord de la faillite et ne pourra pas perdurer de l'avis même de ses partisans.

2 - les "affaires" montrent qu'en plus d'être incompétents, l'UMP et le PS ont une moralité plus que douteuse.

Moi je constate autour de moi que beaucoup de gens sont déboussolés et sont prêt à écouter autre chose que la musique UMP/PS à laquelle ils ne croient plus (à juste titre).

Je ne te dis pas qu'on va faire un carton, avoir les 500 signatures les doigts dans le nez, finir à l'Elysée en 2012.

Je dis qu'il faut saisir cette opportunité pour proposer aux français les solutions à cette crise car les solutions nous les avons.

Sinon, sur l'affaire Banon.

Le procureur en charge de l'affaire a dit très clairement que selon lui, il y avait eu sans aucun doute possible agression sexuelle de DSK sur TB.

Je le cite :

Il m'apparait en revanche que, s'agissant des faits reconnus par leur auteur, dont la conotation sexuelle n'est pas discutable, ceux-ci ne peuvent s'analyser autrement qu'en délit d'agression sexuelle

Voir ici pour vérifier que je ne raconte pas n'importe quoi :

http://www.canalplus…d=FBSharePlayer

Donc bien sur, chacun est libre ensuite de dire "qu'on s'en fout de ses nichons", "qu'on a d'autres chattes à fouetter", etc…

Mais je ne suis pas certain qu'insulter une victime reconnue comme telle par un procureur va susciter l'engouement des français pour le libéralisme.(surtout des françaises)

Link to comment

Donc bien sur, chacun est libre ensuite de dire "qu'on s'en fout de ses nichons", "qu'on a d'autres chattes à fouetter", etc…

Mais je ne suis pas certain qu'insulter une victime reconnue comme telle par un procureur va susciter l'engouement des français pour le libéralisme.

Depuis quand le libéralisme à un rapport avec des faits-divers ?

Link to comment

Tu as parfaitement le droit de te contrefoutre qu'une de tes amies se fasse aggresser par un gros con (sympa pour elle quand même; j'ai peur qu'elle ne soit pas ton amie longtemp).

Tu as parfaitement le droit de te contrefoutre que des gros connards de journalistes/politiciens trainent ensuite ton amie dans la boue, parce qu'ils veulent faire de son agresseur un président de la république ou parce qu'ils ont essayé de servir politiquement de l'histoire de ton amie et qu'ils ne veulent pas maintenant reconnaître leurs saloperies.

Mais je tiens quand même à t'informer que la majorité des français ne pensent pas comme toi… pourvu qu'ils soient bien informés ce qu'ils ne manqueront pas d'être pendant la campagne électorale.

Je ne me contrefous pas de tout ça, je l'ai dénoncé aussi quand l'affaire a éclaté, mais c'est un autre sujet que la présidentielle. Et au moment de passer dans l'isoloir, les français se ficheront comme de l'an 40 de Tristane Banon et de Diallo ils ne voteront pas en fonction de ça hein, seuls les intéressent leur situation économique personnelle, l'insécurité et j'espère aussi leur niveau de liberté (et c'est bien normal) redescends sur Terre!

Les français passent très vite à autre chose, même les plus corrompus avec marqué sur leur front "je suis un pourri" se font réélire, et là DSK ne se présente même pas, donc end of story.

tout le monde a d'autres chattes à fouetter.

Ne sois pas graveleux, stp. :mrgreen:

:lol:

Link to comment

Tu as parfaitement le droit de te contrefoutre qu'une de tes amies se fasse aggresser par un gros con (sympa pour elle quand même; j'ai peur qu'elle ne soit pas ton amie longtemp).

Tentative de viol s'il te plait, il ne me semble pas qu'elle affirme avoir passé à la casserole, contrairement à Diallo.

Scoop : en fait, Berti, c'est le meilleur pote de Tristane.

Ca veut dire que Berti a des amis au PS.

Message signalé.

Link to comment
Les français passent très vite à autre chose,

Il faut dire qu'en matière de scandales le rythme est assez élevé. Il ne se passe pas une semaine sans qu' un scandale impliquant un homme politique ou un haut fonctionnaire apparaisse. L'affaire Banon c'est déjà out les médias sont passé à autre chose : mises en examens dans l'affaire Karachi, corruption de la PJ , affaire du Carlton de Lille…

Link to comment

Ça a déjà été posté sur ce sujet (d'ailleurs je pense qu'il faudrait regrouper les 2 tant ils se ressemblent), mais visiblement nous avons un candidat très proche des valeurs libérales :

http://www.lecandidatlibre.fr/

Comme l'a dit POE, il manque dans son programme une partie claire concernant la dette publique. Je trouve aussi qu'il ne parle pas du tout ni d'environnement, ni des "questions sociales" (immigration, mariage, etc………), qu'il considère peut être comme annexes étant donné qu'il n'a pas l'air d'avoir la prétention d'arriver réellement au pouvoir.

Mais rien que le fait qu'il prône une flat tax et le salaire complet c'est :wub:

Link to comment

Le "candidat libre" se présente. C'est prometteur je trouve. Vivement qu'il nous dise qui il est :

Je serai candidat à l’élection présidentielle de 2012.

J’ai déjà recueilli la promesse d’environ trois cents des cinq cents signatures nécessaires pour se présenter. Les élus auxquels je m’adresse me connaissent bien et apprécient mes idées. Mais je ne me dévoilerai qu’en temps voulu, pour éviter les pressions ou les menaces dont je pourrais faire l’objet au cours des prochains mois. Sachez simplement que je suis sexagénaire, récemment retraité, marié, père de trois enfants, et cinq fois grand-père.

Je n’appartiens à aucun parti, de la majorité ou de l’opposition, c’est en toute indépendance que je solliciterai vos suffrages. Je n’ai aucune promesse à vous faire, car les promesses n’engagent que ceux qui y croient, et parce que les professionnels de la politique font des promesses avec un argent qui ne leur appartient pas : le vôtre.

Je n’ai aucun intérêt personnel ou collégial à défendre, je ne représente ni les paysans, ni les ouvriers, ni les employés, ni les fonctionnaires, ni les retraités, ni les immigrés, ni les patrons, ni les cadres, ni les policiers, les militaires ou le clergé, ni même les journalistes. Vous les avez bien comptées : douze catégories de Français auxquels d’habitude les candidats font des promesses spécifiques, chacun ayant son paquet-cadeau. Bien sûr les cadeaux des uns sont des charges pour les autres, mais personne ne s’en rend compte sur le coup. La politique est faite de tours de magie. Non : je ne suis pas un candidat illusionniste.

Donc, ma candidature, je vous l’assure, ne sera pas faite de promesses, et je ne veux pas vous faire de cadeaux avec l’argent pris dans vos poches.

La seule chose que je vous prends, c’est un peu de votre temps, pour vous expliquer les quelques idées qui constituent mon programme. Ce programme, présenté dans ce site, n’est ni un manifeste ni une déclaration d’intentions. Il est fait de sept propositions concrètes et inhabituelles, peu connues à ce jour. Mais ceux qui les découvrent se disent, comme Maigret : « Mais oui, bon sang, c’est bien çà ! ».

Avec ce site je vous propose de les connaître dans le détail, et d’en débattre. Nous aurons ici un forum de libre discussion. Je vous offre l’occasion d’explorer des voies nouvelles, loin de la pensée unique et de la langue de bois dont nous régale la classe politique. Laissons au vestiaire les préjugés, les blocages, les discordes qui nous rendent la vie impossible et nous donnent l’impression qu’on tourne en rond, et finalement qu’on nous tourne en bourriques. Parlons sérieusement mais avec bonne humeur, compréhension et si possible compétence, des choses sérieuses, et obligeons par là même les autres candidats à prendre en compte ces mesures et à nous dire ce qu’ils en pensent.

Ce devrait être la règle d’une démocratie honnête et transparente. Je veux déplacer le débat électoral. Jusqu’à présent, et avec l’aide des médias, les hommes et les partis politiques choisissent leur champ de bataille, et nous demandent de les observer, et de compter les coups qu’ils se portent. Nous sommes spectateurs, c’est eux qui montent la pièce. La politique est devenue un show, et les politiciens des stars. Comme beaucoup parmi nous ont déjà vu la pièce plusieurs fois, ils s’abstiennent d’aller au spectacle, et ils ont raison.

Je voudrais que désormais ce soit nous qui choisissions le terrain, et amenions ces braves gens à visiter notre galerie et les mettre en face de ce qui nous intéresse, et dont ils ne parlent jamais, ou si peu. Aidez-moi à relever ce défi. Pour notre pays que menacent déclins et affrontements c’est le seul espoir de renaissance et d’apaisement. Voilà pourquoi je suis candidat.

Link to comment

Son programme en 7 points :

Le Salaire complet :

Rend au travailleur la totalité de l’argent qu’il a gagné, sans retenue sociale ou fiscale. Il représente en général le double du salaire net. Avec ce pouvoir d’achat le salarié peut s’assurer pour la santé, les accidents du travail, la retraite. En dessous d’un certain salaire l’assurance est obligatoire. La couverture de ces risques lui revient à peu près 30 % moins cher que la Sécurité Sociale.

Le Compte Personnel Epargne Retraite :

Remplace totalement ou partiellement la retraite par répartition à laquelle la personne active est assujettie. Pour un même montant de pension, elle fait économiser entre 30 et 60 % des cotisations. Le titulaire du compte est informé en permanence des droits qu’il a accumulés. Il peut accélérer ou ralentir cette accumulation en fonction de son âge, de ses ressources, de sa santé. Placé à 4 % l’an pendant 35 ans, un compte de ce type permet d’avoir une pension égale à 1 fois et demie le dernier salaire perçu.

Le Bon Scolaire:

Est accordé aux familles, qui peuvent régler ainsi l’établissement de leur choix. Les établissements sont en concurrence, et ils peuvent librement se créer, recruter leurs enseignants, établir leurs programmes et leur pédagogie. Les familles peuvent modifier leur choix en cours de scolarité de leurs enfants, mais les inscriptions peuvent être suspendues à une évaluation ou un examen de l’enfant à l’entrée.

Le Referendum d’Initiative Populaire :

Est un élément de démocratie directe, destiné à compenser les excès de la démocratie représentative. Ce ne sont pas les parlementaires ou les ministres qui subissent les impôts, les réglementations, mais bien chacun des citoyens. Vous reprenez le droit de trancher sur des problèmes fondamentaux : referendum fiscal, referendum constitutionnel. Un délai suffisant pour l’information et le débat doit s’écouler entre la proposition et le vote.

L’égalité fiscale :

Signifie la suppression des niches fiscales et des taux variables. Tous les taux sont égaux pour tous les contribuables. Cela simplifie le calcul des prélèvements, et évite les excès de la progressivité et de l’instabilité des lois fiscales.

La Réduction des réglementations :

S’impose pour éviter le harcèlement textuel dont vous êtes victimes, notamment à partir de l’application systématique des décisions de Bruxelles. Cela signifie par voie de conséquence une révision totale des domaines d’intervention des autorités européennes. S’agissant des textes votés par le Parlement National ou édictés par les ministères ils doivent être d’initiative parlementaire et non administrative. Vous ne devez plus crouler sous une réglementation qui change chaque jour.

L’immobilier locatif :

Offre des logements de qualité quand on supprime l’aide artificielle dont bénéficie le parc public d’HLM et qu’on libère les baux et les loyers. L’investissement dans l’immobilier met fin à la pénurie, pour peu que les propriétaires soient garantis contre les abus des occupants et bénéficient d’un financement équitable. Les aides à la personne (sous forme de bons de logement) permettent aux familles aux faibles revenus d’avoir un logement décent. Les HLM sont proposées en accession à la propriété

Link to comment
Le "candidat libre" se présente. C'est prometteur je trouve. Vivement qu'il nous dise qui il est :

Cent balles que tu finiras déçu et amer, comme d'habitude. Ou alors, c'est toi.

Link to comment

On pourrait en fait conclure que le simple fait que les 500 signatures soient nécessaires encourage le fait qu'il n'y aura jamais de véritable libéral à être élu et que par cette règle, l'Etat s'est déjà prémuni (à dessein?) contre les libéraux en orientant à son avantage la liste des candidats qui seront proposés au peuple puisque le maire n'aura jamais intérêt à se voir diminuer ses aides de l'Etat. (ou celles des régions) … A tort d'ailleurs puisqu'une organisation vraiment libérale de la société cesserait certes toutes les aides de l'Etat aux communes mais donnerait à celles-ci davantage de pouvoir pour les affaires qui les concernent de plus près.

Link to comment

Ce que je veux dire par là c'était que la règle des 500 signatures est mauvaise non pas parce qu'elle n'encourage pas les petits partis (même si c'est vrai) mais surtout avant tout (et c'est ce que je trouve le plus honteux dans cette règle) c'est qu'elle orienté déja en "préselectionnant" les candidats admissibles. En clair, un candidat dont le programme ne serait pas dans l’intérêt des maires quand bien même il serait à 200% dans l'interêt des citoyens, il n'aurait rien. Limite anti démocratique, ce genre de droit de visa par les maires. Les petits partis étatistes, même s'ils n'ont pas tant de voix que ça au final par les électeurs savent recueillir leurs signatures pour cette raison.

Link to comment

Limite anti démocratique, ce genre de droit de visa par les maires. Les petits partis étatistes, même s'ils n'ont pas tant de voix que ça au final par les électeurs savent recueillir leurs signatures pour cette raison.

Ca le serait si les maires n'étaient pas élus non ?

Link to comment

Ta remarque serait juste en croyant qu'un maire élu aurait assez de vertu pour penser aux citoyens avant ses propres avantages de fonction.

Ceci dit, même pour ceux qui seraient vraiment vertueux et voudraient penser à leurs électeurs avant leur fonction, la plupart seraient quand même pour obtenir des subsides de l'Etat à cet effet, alors soutenir un candidat libéral …

Je reste persuadé que cette sorte de préselection qui ne dit pas son nom est un frein au libéralisme avant d'être un frein aux petits partis en général. Sinon pourquoi des petits partis étatistes y arrivent si facilement à chaque élection?

Comme si on ne donnait le droit de vote qu'aux fonctionnaires <–<

Link to comment

Voilà un candidat de 26 ans qui a obtenu une demi page (en page 2 qui plus est) du journal 20 minutes :

http://www.20minutes…irant-president

Il est novice en politique et ne se reconnaît pas dans ces dirigeants « qui n'ont jamais travaillé ».
Il propose un programme radical : 80 000 postes de fonctionnaire en moins chaque année, la suppression du Sénat (« pour ça il faudrait une VIe République, mais c'est faisable »), le retour aux 39 heures…

Il y a malheureusement d'autres choses moins bien.

Il propose aussi des mesures plus sociales, comme la construction de 300 000 logements sociaux par an pendant cinq ans ou une taxe bancaire permettant de financer le lancement des entreprises.

Mais bravo à ce jeune homme.

Et nous ?

On fait quoi ?

On regarde tout ça sans rien faire ?

Non.

Il y a le "candidat libre" qui semble un candidat libéral sérieux :

http://www.lecandidatlibre.fr/

Et si jamais le "candidat libre" ne faisait pas l'affaire, il faudra absolument essayer de présenter quelqu'un néanmoins.

Link to comment

Et nous ?

On fait quoi ?

On regarde tout ça sans rien faire ?

Les bénévoles qui suent pour le PLD et Contrepoints entre autres vont apprécier.

Sinon 1/2 page dans 20 minutes, ça tombe à point, 20 minutes étant le temps de persistance dans l'esprit des gens de l'existence de ce candidat.

Il y a aussi le passage chez Ruquier comme tu le suggérais sauf erreur, et là le temps de persistance est amélioré notablement par l'effet clownerie ou l'effet idiot du village qu'on fait tourner autour de la fontaine en attendant que le vertige le fasse tomber et le rende encore plus moquable qu'il n'est à priori dans ce genre de programme.

Link to comment

Les bénévoles qui suent pour le PLD et Contrepoints entre autres vont apprécier.

Qu'ils ne le prennent donc pas mal.

Je pense qu'il faut que nous présentions un candidat libéral à cette élection présidentielle.

C'est tout.

ça ne retire rien à la qualité du travail qui peut être fait par ailleurs.

Link to comment

Je pense qu'il faut que nous présentions un candidat libéral à cette élection présidentielle.

C'est tout.

Je crois que nous avions compris à force de posts et même de topics redondants sur ce forum.

Penses-tu que seriner tout le monde sur TES convictions qui sont loin d'être partagées est un bon moyen de convaincre ?

Penses-tu t'y prendre de la même manière avec des gens qui ne sont pas libéraux et que tu espères convaincre ?

Link to comment

Ce que je veux dire par là c'était que la règle des 500 signatures est mauvaise non pas parce qu'elle n'encourage pas les petits partis (même si c'est vrai) mais surtout avant tout (et c'est ce que je trouve le plus honteux dans cette règle) c'est qu'elle orienté déja en "préselectionnant" les candidats admissibles. En clair, un candidat dont le programme ne serait pas dans l’intérêt des maires quand bien même il serait à 200% dans l'interêt des citoyens, il n'aurait rien. Limite anti démocratique, ce genre de droit de visa par les maires. Les petits partis étatistes, même s'ils n'ont pas tant de voix que ça au final par les électeurs savent recueillir leurs signatures pour cette raison.

Jean-Michel Aphatie proposait de passer à 1000 le nombre de signatures nécessaires à la candidature. Je me suis facepalmé plusieurs fois en l'écoutant vociférer contre la prolifération des petits partis qui faussent le résultat du 1er tour.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...