Jump to content

Recommended Posts

Je ne suis pas un spécialiste mais je pense que les Arméniens d'Arménie se fichent de cette loi comme de l'an 15. En revanche, il semble y avoir un débat à ce sujet dans la communauté arménienne française. Il semble que les socialistes aient déjà essayé de faire passer une loi en ce sens en mai 2011:

http://www.arminfo.info/english/politics/article/13-05-2011/07-27-00

Je cite un passage intéressant:

"The authorities do not want to look absolutely anti-Turkish, as they all the same disturb Turkey's admission to the European Union. Therefore, Paris is not going to adopt one more law on criminalizing the denial of the Armenian Genocide."

Ca corrobore les déclarations récentes du vice-président turc, qui affirmait que Sarko avait promis de ne pas faire passer de loi en ce sens. Je me demande ce qui a pu le faire changer d'avis.

Link to post
Share on other sites
  • 1 year later...
  • 2 years later...

Ne pouvant pas créer un nouveau sujet, je remonte celui-ci des abîmes de l'oubli, pour revenir un peu sur les élections déprimantes d'hier qui se sont déroulées en Turquie. Certes, l'AKP d'Erdogan a réussi son pari de retrouver la majorité absolue mais malgré des moyens colossaux en termes de propagande et d'entreprises d'instabilité volontaire dans le Kurdistan turc, il n'est pas parvenu à atteindre le seuil des 2/3e nécessaire pour changer la Constitution et présidentialiser le régime sans référendum, ni même le seuil des 3/5e lui permettant de soumettre un projet de Constitution à référendum.

 

On notera par ailleurs que la France est mal placée pour donner des leçons de démocratie car dans la "patrie des droits de l'homme", on peut dorénavant faire passer n'importe quel changement constitutionnel avec le soutien de 3/5e du Parlement, sans passer par la voie référendaire. Même en Turquie, on ne peut pas le faire. À bon entendeur.

 

Les nationalistes du MHP, qui représentent les alliés de circonstance d'Erdogan, sont les grands perdants du scrutin, perdant la moitié de leurs sièges. Les pro-kurdes du HDP ont eux réussi, à un chouïa près, à rester au-dessus du seuil national de 10 % de voix (10.75 % pour être précis). Ce seuil élevé (que l'on adopte aussi en France pour les élections locales soit dit en passant) aurait pu faire perdre 60 députés d'un seul coup à cette formation.

 

Autrement dit, l'idéal de liberté recule en Turquie. Mais ce n'est pas pour autant le triomphe annoncé pour Erdogan, qui devra continuer à gouverner le pays avec un Parlement qui reste relativement puissant. L'Etat Islamique et la répression des Kurdes finiront par enterrer cet idéal.

Link to post
Share on other sites

Parlant de Turquie, j'ai trouvé ce vieil article du International Business Times datant de mai 2012 qui mentionnait une possible future revanche des berceaux des kurdes qui ont un taux de natalité plus élevé que les turcs. J'ignore si c'est encore le cas.

http://www.ibtimes.com/kurdish-majority-turkey-within-one-generation-705466

Link to post
Share on other sites
  • 4 weeks later...
  • 5 weeks later...

 

Les fiancés peuvent se parler pour faire connaissance mais ils doivent éviter de se tenir par la main et, par-dessus tout, s’abstenir de flirter, a recommandé lundi la direction des affaires religieuses de Turquie à l’intention des futurs mariés.

« Il n’y a pas de mal à ce que les fiancés se rencontrent pour faire connaissance, dans la mesure où ils ne s’exposent pas en public », a doctement répondu la plus haute autorité islamique turque, la Diyanet, à une question sur l’opportunité de laisser se rencontrer les futurs mariés avant qu’ils ne passent l’anneau.

Eclairer la population sur les questions religieuses

« Mais les fiancés doivent s’abstenir de flirter, de vivre ensemble, de s’isoler lors de tête-à-tête qui pourraient susciter des commérages, de se tenir la main et de tout autre comportement qui ne sont pas approuvés par l’islam », se sont empressés d’ajouter les dignitaires dans cet avis publié sur leur site Internet.

La Diyanet a été créée en 1924, un an après la fondation de la République laïque turque sur les ruines de l’Empire ottoman. Elle a notamment pour fonction, selon la Constitution, d’éclairer la population sur les questions religieuses. Si la plus grande ville du pays, Istanbul, a largement adopté les modes de vie occidentaux, l’essentiel de la population turque, à une écrasante majorité de confession musulmane sunnite, reste très conservatrice. En Anatolie profonde, les relations sexuelles avant le mariage restent ainsi un tabou.

Au pouvoir depuis 2003, l’actuel président islamo-conservateur turc Recep Tayyip Erdogan est fréquemment accusé par ses détracteurs d’avoir « islamisé » le pays et souvent critiqué pour ses déclarations sur les femmes, jugées sexistes.

http://www.20minutes.fr/insolite/1759059-20160104-turquie-flirt-avant-mariage-martelent-autorites-islamiques

 

 

Link to post
Share on other sites

Au moins dix morts dans une explosion dans une zone touristique d'Istanbul

 

La déflagration, d'origine non déterminée, est survenue à proximité de la basilique Sainte-Sophie et de la Mosquée bleue, deux hauts lieux touristiques de la ville.

 

Plusieurs personnes ont été tuées dans une puissante explosion d’origine inconnue survenue ce mardi matin dans le quartier touristique de Sultanahmet, près de la basilique Sainte-Sophie et de la Mosquée bleue, à Istanbul. Il y aurait, selon un bilan provisoire établi par la ville d'Istanbul, au moins dix morts et quinze blessés.

 

 

http://www.liberation.fr/planete/2016/01/12/au-moins-dix-morts-dans-une-explosion-dans-une-zone-touristique-d-istanbul_1425827

Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...

A mon avis là Erdogan devrait calmer le jeu -de même que Poutine d'ailleurs-, il y a d'autres moyens d'emmerder la Russie que de provoquer un conflit. Pendant ce temps-là russes et américains s'accusent mutuellement de crimes de guerre, si vous voulez mon avis les deux en font et ce serait sympa de le signaler pour une fois.

 

 

Bref, pendant que les franchouilles voyaient Daesh et ses quelques milliers d'hommes comme l'horizon indépassable des menaces de ce monde, ils ne se doutaient pas qu'ils pouvaient y avoir bien pire encore: un conflit entre Etats avec arme nucléaire, des centaines de milliers d'hommes avec du matos.

Une fois que l'on met le doigt dans l'engrenage on ne sait jamais comment ça va finir. BHL si tu nous écoutes...

 

 

 

Link to post
Share on other sites

On voit mal des attentats à Paris à cause d'une guerre russo-ottomane.

(en revanche c'est sûr que ce serait plus important à l'échelle du monde)

(ce serait la combientième guerre russo-ottomane ? Il faut que je révise.)

Link to post
Share on other sites

Pour résumer les américains appuient une intervention au sol conjointe de l'Arabie Saoudite et de la Turquie visant à détruire l'EI et renverser Bachar El Assad -les turcs détruiraient aussi l'armée kurde au passage puisqu'elle loge des organisations terroristes kurdes ayant opéré en Turquie-. Ils ajouteraient massacres et bombardements aux déjà très nombreux effectués par l'armée syrienne, les rebelles, l'EI, la coalition et les russes.

Mais les russes déjà installés ne l'entendent pas de cette oreille car ils soutiennent Bachar et veulent se débarrasser en priorité des rebelles opposés au régime que soutiennent les occidentaux -l'EI passe clairement au second plan pour les russes pour le moment-, ils estiment la Syrie comme leur protectorat. 

 

En résumé l'interventionnisme c'est tellement bien et tout le monde adhère tellement à l'idée que tout le monde veut aller en Syrie en même temps. La Syrie c'est un peu la culmination des théories néo-cons.

 

 

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites

 Erdogan a pèté un câble semble-t-il. Beaucoup de gens pensent que le pouvoir lui ait monté à la tête. Il fonce droit dans le piège de Poutine...

 

 Au final, tout ça n'est qu'un gros pari. Est-ce que les américains suivront ou pas ? Erdo parie que oui, Poutine que non - et il fait tout pour. Ca passe ou ça casse. 

Link to post
Share on other sites

Cool, une guerre russo-turque avec la Turquie dans l'OTAN.

 

Je ne vois pas pourquoi : Erdogan latte la gueule des Kurdes, mais pas de l'EI ; Poutine latte la gueule des rebelles syriens, mais ni les Kurdes, ni l'EI.

Link to post
Share on other sites

Là où turcs et russes diffèrent c'est sur la minorité turkmène que les russes bombardent, et sur Bachar que les turcs ne peuvent plus voir en peinture.

Dans l'immédiat si les russes cessaient leurs conneries avec les turkmènes et que les turcs mettaient de côté leurs différends avec Bachar, la solution serait simple.

Link to post
Share on other sites

Je ne vois pas pourquoi : Erdogan latte la gueule des Kurdes, mais pas de l'EI ; Poutine latte la gueule des rebelles syriens, mais ni les Kurdes, ni l'EI.

 

Erdogan latte que dalle. Ses trois bombardements ridicules n'enrayent pas l'avancée des kurdes, aidés par les frappes...des russes.

 

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By Hayek's plosive
      Ca a l'air de gentiment secouer au Belarus:
       
       
      Est-ce que c'est un "soulevement populaire" facon revolution orange ukrainienne (avec la CIA pour emmerder les popov), ou est-ce que c'est Poutine qui manoeuvre en sous-main pour remplacer Loukachenko?
    • By Cugieran
      Hier les Suisses se sont prononcés à 50.3% pour l'initiative UDC sur la fin de l'immigration de masse.
      La réponse est plus complexe qu'il n'y parait.
      Déjà régionalement :
      http://www.bfs.admin.ch/bfs/portal/fr/index/themen/17/03/blank/key/2014/013.html
      Un battle ville-campagne très clair, hors Tessin qui en manifestement vraiment ras-le bol.
      Un battle alemanique-romand aussi.
       
      A chaud, ça me fait penser à deux choses :
      - en 92, les Suisses ne voulaient pas de l'UE.
      - en 02 ils ont eu les bilatéraux et la libre circulation des personnes sans plus de question
      Vu le score, que certains n'aient pas apprécié ce petit jeu (classique en Europe mais pas en Suisse) me parait possible.
       
      Ensuite, les cantons (hors Tessin) qui ont voté pour sont ruraux avec souvent plus de 80% de Suisses de plus de deux générations. Bref, ils voient passer des étrangers pour les vacances. On est dans la crispation.
       
      La pomme de discorde porte sur les infrastructures qui seraient surchargées. Comparativement aux voisins, c'est discutable mais on ne peut pas niveler par le bas.
      En revanche, Zurich, riche, qui a su s'organiser urbanistiquement pour répondre à l'afflux de population depuis longtemps, n'a pas ce genre de problème.
      Etant entendu que la croissance Suisse (globale) est directement corrélée à la démographie, le PIB/hab reste stable ou à peu près.
      Conclusion : il y a bien apport de richesses suffisant. Les problèmes d'infrastructure sont donc dus à une mauvaise allocation des ressources...
       
      Dénonciation complète des accords bilatéraux par l'UE? Je vois bien cette dernière assouvir sa petite vengeance contre le "paradis fiscal"... Bref, galère.
    • By Adrian
      Réforme constitutionnelle à risque en ce moment
       
       
      Selon les sondages sortis des urnes le non l'emporterai largement
    • By Bézoukhov
      Je sais pas si on a un sujet sur nos concitoyens des Bouches-de-la-Meuse et cie.
       
       
      "le très libéral Mark Rutte [...], un projet qui vise à taxer les bénéfices de grands groupes qui échappaient jusqu’ici à l’impôt, même si leur siège principal est établi dans le royaume. "
       
      WTF ?
    • By Hayek's plosive
      Un fil sur les omelettes scandinaves, ca manquait. Je viens de tomber sur ca:
       
      Goodbye Sweden
       
×
×
  • Create New...