Jump to content

Arnaud Dassier rallie Bayrou à la grande joie de Marianne


Recommended Posts

Tu omets une chose importante : les Verts ont imposé leurs idées dans le logiciel de la plupart des partis, et ont imposé un nouveau cadre par rapport auquel les esprits doivent désormais situer leurs idées.

Je ne suis pas sûr de ça, justement. Je pense que le green washing généralisé ne vient pas d'eux mais a plutôt pour origine certaines logiques industrielles qui ne rejoignent pas forcément les attentes et le message des verts. L'épisode Hulot me semble d'ailleurs illustrer ce point de vue : certains au sein du parti ont tenté de profiter de l'ambiance générale pro-écolo en tentant de porter le candidat mainstream Hulot à sa tête, mais les militants, qui restent quand même des gauches à la mentalité d'AG, lui ont préféré Efa Choly, doctrinalement plus proche de leurs marottes idéologiques.

J'attire d'ailleurs ton attention sur la différence essentielle entre l'écologisme diffus qui irrigue maintenant tout le spectre politique et celui des verts : les premiers en lui assignent une fonction technique, à la limite éthique, la où les seconds en font un levier politique censé réformer l'ensemble de la société.

Link to comment
Guest rogermila

C'est pas faux, les ouvriers étaient déjà là,

Ce qui est certain c'est que les mouvements libéraux n'ont aucune implantation parmi les milieux ouvriers.

Donc rejeter les bobos en les cataloguant PS ou Verts d'accord mais faire la même chose avec les milieux ouvriers, en pensant qu'ils sont en voie d'extinction (delocalisations , desindustrialisation etc…) vous conduira irrémédiablement au plantage.

Link to comment

Ce qui est certain c'est que les mouvements libéraux n'ont aucune implantation parmi les milieux ouvriers.

Donc rejeter les bobos en les cataloguant PS ou Verts d'accord mais faire la même chose avec les milieux ouvriers, en pensant qu'ils sont en voie d'extinction (delocalisations , desindustrialisation etc…) vous conduira irrémédiablement au plantage.

Ils ne réprésentent que 10% de la population française, le vote ouvrier n'est pas si décisif que cela, ils sont bien moins nombreux qu'auparavant, et surtout la classe ouvrière est très disparate, on en trouve beaucoup parmi les classes moyennes.

Link to comment

Ce qui est certain c'est que les mouvements libéraux n'ont aucune implantation parmi les milieux ouvriers.

Ni agricoles, c'est vrai. Mais nous vivons dans une société de plus en plus tournée vers les services. Notre public, ce spont les classes moyennes, salariés ou indépendants. Et notre pouvoir potentiel, ce sont leurs 10 à 15 % de parts dans les votes. Madelin n'est pas parvenu à capter leurs voix en 2002, il n'a eu que moins de 4 %. Mais le potentiel est bien là. La conquête doit repartir des villes, des régions.

Link to comment
Guest rogermila

Ils ne réprésentent que 10% de la population française, le vote ouvrier n'est pas si décisif que cela, ils sont bien moins nombreux qu'auparavant, et surtout la classe ouvrière est très disparate, on en trouve beaucoup parmi les classes moyennes.

Tu confirmes mon analyse.

Les libéraux n'en ont rien à foutre de la classe ouvrière.

Votre ciblage se fait sur un autre créneau de population (assez étroit) et c'est là votre erreur.

Link to comment

Définis-nous ce qu'est un ouvrier. Si tu parles du manoeuvre qui a passé 30 ans dans son usine en pétochant pour son job devant la menace de la mondialisation et de la concurrence, sans regarder ailleurs ni chercher à se reconvertir, la notion de liberté passe mal, je te l'accorde.

Link to comment

Les libéraux n'en ont rien à foutre de la classe ouvrière.

Votre ciblage se fait sur un autre créneau de population (assez étroit) et c'est là votre erreur.

La place de la classe ouvrière dans la société française contemporaine n'est plus aussi importante que dans votre prime jeunesse :)

Par contre, parler de salariat est peut être plus adéquat. A discuter.

Link to comment
Guest rogermila

A mon avis, c'est plutôt l'inverse.

Les libéraux aimeraient bien que tout le monde adhère à leur philosophie.

J'avais cru comprendre que Tremendo et F.mas expliquent que, de toute manière, ils n'ont plus un poids electoral suffisant pour perdre son temps avec eux.

D'autant plus qu'il semble que pas mal de gens, ici, les considérent comme des andouilles.

Link to comment

J'avais cru comprendre que Tremendo et F.mas expliquent que, de toute manière, ils n'ont plus un poids electoral suffisant pour perdre son temps avec eux.

D'autant plus qu'il semble que pas mal de gens, ici, les considérent comme des andouilles.

Ce n'est exactement ça : vous sembliez reprocher à Aurel l'étroitesse de son public cible. Je vous répondais donc que s'adresser aux "ouvriers" ne l'élargirait pas substantiellement tant la classe ouvrière a fondu en France ces trente dernières années. Je ne me fous pas plus des ouvriers que des caissières, des fleuristes ou des ingénieurs informaticiens.

Link to comment

Tu confirmes mon analyse.

Les libéraux n'en ont rien à foutre de la classe ouvrière.

Votre ciblage se fait sur un autre créneau de population (assez étroit) et c'est là votre erreur.

On ne peut pas plaire a tout le monde Roger. C'est la vie.

Link to comment

Bayrou fait un pas de plus vers le Racisme d'Etat et la xénophilie obligatoire : http://www.lefigaro….s-ethniques.php

Interrogé sur la discrimination dans l'entreprise, le député et président du MoDem, qui souhaite créer un ministère de l'Egalité, "trouve très bien d'aller vers des référentiels concrets et opposables, pour que les entreprises se disent 'l'année prochaine, il faut qu'on ait progressé de tant de pourcents'"

Il se dit en revanche "plus réservé sur l'idée qu'il faille tout le temps des contrôles". "Parce qu'en vérité, on l'a vu dans le handicap, ça ne change rien. Ce qu'il faut, ce sont des référentiels nationaux de progression, avec une adaptation locale en fonction des populations", dit-il. Selon le leader centriste, le contrôle des progrès de la lutte contre les discriminations au sein de l'entreprise se fera par la présence de représentants de salariés dans les conseil d'administration qu'il préconise.

Contrôles au faciès

Plus en amont, l'ex-ministre de l'Education nationale, souhaite instaurer à l'école "des courts programmes sous forme de films, pour faire comprendre qui est l'Autre". "Comment est ressenti le Noir chez le Blanc et le Blanc chez le Noir, avec toute la gamme entre les deux, qui est très hiérarchisée. Ce qui prouve qu'il y a encore des pas à faire vers l'égalité", assure-t-il.

Je poursuis ma croisade pour que le PLD se désolidarise du candidat Bayrou qui met ici très clairement le doigt dans l'engrenage de la discrimination positive, nouvelle grande dérive antilibérale dont on avait été relativement préservé jusqu'ici. Ceci montre également que nous sommes engagés dans un phénomène de transformation du paysage électoral sur le long terme parallèlement au remplacement ethnique.

Si Bayrou se lance cyniquement dans ce genre de parade en direction de l'électorat immigré ce n'est bien évidemment pas parce qu'il a "compris les frustrations et les découragements de nos compatriotes dont la couleur de peau les rend 'visibles' ", mais bien parce que ces compatriotes colorés représentent un poids électoral de plus en plus important. J'imagine déjà la gueule du paysage électoral français dans 20 ans. Vous avez aimé la social-démocratie franchouillarde de papa ? Vous allez adorer la démocratie ethnico-clientéliste.

Link to comment
Plus en amont, l'ex-ministre de l'Education nationale, souhaite instaurer à l'école "des courts programmes sous forme de films, pour faire comprendre qui est l'Autre". "Comment est ressenti le Noir chez le Blanc et le Blanc chez le Noir, avec toute la gamme entre les deux, qui est très hiérarchisée. Ce qui prouve qu'il y a encore des pas à faire vers l'égalité", assure-t-il.

:D

Link to comment

…trouve très bien d'aller vers des référentiels concrets et opposables…

Référentiels concrets et opposables

Conférentiels récrets et opposables

Conférensables récrets et oppotiels

Conférensables réppots et ocretiels

Chie du jargon.

Link to comment

Bayrou fait un pas de plus vers le Racisme d'Etat et la xénophilie obligatoire : http://www.lefigaro….s-ethniques.php

Je poursuis ma croisade pour que le PLD se désolidarise du candidat Bayrou qui met ici très clairement le doigt dans l'engrenage de la discrimination positive, nouvelle grande dérive antilibérale dont on avait été relativement préservé jusqu'ici. Ceci montre également que nous sommes engagés dans un phénomène de transformation du paysage électoral sur le long terme parallèlement au remplacement ethnique.

Remplacement ethnique… :facepalm:

Si Bayrou se lance cyniquement dans ce genre de parade en direction de l'électorat immigré ce n'est bien évidemment pas parce qu'il a "compris les frustrations et les découragements de nos compatriotes dont la couleur de peau les rend 'visibles' ", mais bien parce que ces compatriotes colorés représentent un poids électoral de plus en plus important. J'imagine déjà la gueule du paysage électoral français dans 20 ans. Vous avez aimé la social-démocratie franchouillarde de papa ? Vous allez adorer la démocratie ethnico-clientéliste.

C'est quand même marrant d'écrire ceci, qui revient directement à affirmer, à avouer devrais-je dire, que nos compatriotes colorés comme tu dis, ces français venus d'ailleurs, sont remarquablement bien intégrés au tissu socio-politico-associatif de ce pays.

Pour les gens comme yiggles, c'est très simple : si un candidat propose l'abolition des lois mémorielles (et tous les trucs de ce genre), mais propose dans le même temps que l'Etat passe de 55% à 99% de prélèvements obligatoires dans le PIB, il dira banco, il votera pour lui sans ciller.

Link to comment

Remplacement ethnique… :facepalm:

Je ne vois pourquoi le fait d'être libéral implique de croire que le soleil soit bleu sous prétexte que les nationaliste disent que le soleil est jaune.

Pour les gens comme yiggles, c'est très simple : si un candidat propose l'abolition des lois mémorielles (et tous les trucs de ce genre), mais propose dans le même temps que l'Etat passe de 55% à 99% de prélèvements obligatoires dans le PIB, il dira banco, il votera pour lui sans ciller.

tu pourrais me poser la question directement, et je te répondrais non. Il n'empêche que l'antiracisme idéologique et la discrimination positive sont les grandes menaces totalitaires du 21eme siècle, comme l'illustre ce discours du président provisoire de la république française : http://aphec.it-sudp….php?article376

ce discours est pétri de politiquement correct et d'une espèce de marxisme racial (égalité formelle-égalité réelle) qui a de fortes chances de menacer la liberté à l'avenir. Il suffit de rechercher les occurences du terme "métissage" dans ce discours pour avoir une idée de la folie totalitaire à venir.

Link to comment
  • 1 month later...

Jsais pas si ça été évoqué ailleurs mais Dassier a été mis en examen à la suite d'un tweet mettant en cause le pote de DSK qui possèdait la fameuse Porsche.

D'ailleurs un bon article sur ce sujet et le statut de la liberté d'expression en France sur Atlantico par Gaspard Koenig.

http://www.atlantico.fr/decryptage/arnaud-dassier-mis-en-examen-tweet-loi-francaise-libert-expression-bafouee-arnaud-dassier-333351.html

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...