Jump to content

Arnaud Dassier rallie Bayrou à la grande joie de Marianne


Recommended Posts

Si c'est pour appliquer des mesures qui vont planter le pays c'est normal que ce soit rejeté.

C'est vrai quoi, laissons les pros de l'UMP aux commandes, ils ont déjà tant prouvé leur compétence par le passé.

Link to comment

Arnaud Dassier a donc attendue un

refus d'investiture aux législatives de la part de l'UMP pour se trouver une conscience, pourquoi n'est il pas parti avant ? Aussitôt le refus, il adhère a un parti le PLD et négocie avec un autre le MODEM du genre vous me refiler une circonscription et je vous offre des voix de la sphère libérale. Je vois plus le truc comme cela personnellement.

Link to comment

Arnaud Dassier a donc attendue un

refus d'investiture aux législatives de la part de l'UMP pour se trouver une conscience, pourquoi n'est il pas parti avant ? Aussitôt le refus, il adhère a un parti le PLD et négocie avec un autre le MODEM du genre vous me refiler une circonscription et je vous offre des voix de la sphère libérale. Je vois plus le truc comme cela personnellement.

Et vous n'êtes pas le seul :)

Link to comment

La stratégie du PLD peut être porteuse électoralement mais elle s'inscrit clairement sur l'échiquier politique au centre-gauche.

L'inconvénient est que si Bayrou est le 3ème homme de la présidentielle comme je le pense , il a tout intérêt à s'allier à Francois Hollande. Donc bonjour la cohérence avec les idées libérales.

Il me parait plus judicieux d'attendre l'effrondrement de la droite et de renforcer une mouvance libérale sur les décombres du sarkozysme avec une base favorable aux idées de liberté et moins conservatrice qu'on peut le penser, que de supposer le fait que tous les sociaux democrates du centre gauche se laisseront influencer par nos idées.

De plus en 2017 , il y aura sûrement des primaires à droite qui offriront une formidable tribune à nos idées.

Link to comment
Guest rogermila

C'est vrai quoi, laissons les pros de l'UMP aux commandes, ils ont déjà tant prouvé leur compétence par le passé.

Réagissant au quart de tour après la perte du AAA pour la France, François Bayrou donne plus de précisions sur ses intentions pour redresser les finances publiques.

François Bayrou a précisé, samedi 14 janvier, le chemin qu'il entend suivre, s'il est élu, pour rétablir l'équilibre des finances publiques. Chantre du "produire en France", le candidat centriste estime qu'"il n'y aura pas d'investissement, d'accès facile au crédit, de taux d'intérêts assez bas pour être intéressants pour les entreprises sans une remise en ordre des finances publiques".

Et de poursuivre : "Le déficit budgétaire doit être supprimé en trois exercices budgétaires par un plan sérieux et progressif, qui reposera à parts égales sur la diminution des dépenses et l'augmentation des recettes."

Selon lui "le déficit à combler est de l'ordre de 100 milliards, soit selon le principe de la réduction à parts égales des dépenses et des recettes, 50 milliards de dépenses et 50 milliards de recettes".

D'abord, une réduction des niches fiscales, avec la suppression, notamment, de "la défiscalisation des heures supplémentaires". "D'autres devront être réduites à due proportion, de l'ordre de 25 %", estime-t-il sans plus de précisions. Dans son entourage, certains évoquent un coup de rabot "généralisé".

Par ailleurs, M. Bayrou, comme il l'a déjà affirmé à plusieurs reprises, promet une hausse de la TVA de l'ordre de 2 points et la création de deux nouvelles tranches d'impôts sur le revenu, à 45 % et à 50 %. Une hausse de la CSG,est aussi à l'étude.

M. Bayrou, en outre, a assuré qu'il proposerait, s'il est élu, "que pour les entreprises de plus de 500 salariés, des représentants des salariés siègent avec droit de vote aux conseils d'administration des entreprises".

http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/01/14/bayrou-detaille-sa-remise-en-ordre-des-finances-publiques_1629800_1471069.htm

Link to comment

Réagissant au quart de tour après la perte du AAA pour la France, François Bayrou donne plus de précisions sur ses intentions pour redresser les finances publiques.

Il m'a convaincu, je vote pour lui. Enfin un vrai liberal!

Link to comment

Et bien, je lève le pied une semaine, et je vois qu'on en profite pour faire des bêtises dans mon dos ! Grands enfants… ;)

(Je rappelle que je suis favorable à l'engagement politique des libéraux, même si personnellement ce n'est peut-être pas la voie qui me convient).

La clé c'est le local, c'est clair et net. Il y a forcément des communes et circonscription qui sont plus propices à l'élections d'un candidat libéral, c'est sur celles-ci qu'il faut se concentrer.

Je crains aussi que le soutien national au Modem ne serve qu'au Modem, et pas au PLD. Après tout, au nom de quoi les libéraux seraient-ils écoutés de Bayrou, au nom de quoi Bayrou leur réserverait-il des postes de candidats gagnables (puisque c'est nécessaire pour avoir des élus locaux) ? Les libéraux aujourd'hui ne représentent rien, en terme de masse. Il y a des individus talentueux (Aurel, Farid, Daniel, bien d'autres), mais électoralement, ce n'est en aucune manière une force d'appoint.

(Sinon, le parachutage de Dassier à la vice-présidence dès son adhésion au PLD, suivi dès le lendemain de sa déclaration tout sauf consensuelle, tout ça m'a paru singulièrement cavalier ; mais n'étant pas adhérent PLD, je n'ai pas grand chose à critiquer à ce niveau là).

(comme certains semblent voir Morin comme un libéral)

Je n'irai pas jusque là, mais son principal conseiller économique est clairement du bon côté. Et surtout, un mec qui préfère aller jouer au tennis plutôt que de pondre davantage de lois me semble plus inoffensif (mais peut-être me trompé-je).

j'ai rien vu sur la démocratie directe dans son truc

Tu es désespérant. Tout ressemble à un clou pour qui a un marteau, dit-on.

En revanche j'ai du mal à voir pourquoi ça dézingue Bayrou sur ce forum et ça encense Morin sur Contrepoints.

Ca encense Morin ? Allons bon…

Quand à la remarque (judicieuse) de xara sur le sentiment anti-establishment qui devrait croître : certes, les partis seront décrédibilisés, mais qui pour gouverner si on balaie l'establishment actuel? Les membres de liberaux.org? Qui franchement? Un leader qui va émerger du néant?

Dans les contextes de crise grave, les leaders émergent toujours du néant. C'est très clair dans les cas de Robespierre ou Napoléon chez nous ; et dans une moindre mesure, Hitler outre-Rhin ; Trujillo outre-Atlantique, Saddam Hussein en Irak. Les paranoïaques et les sociopathes inspirent toujours confiance dans les périodes de grand trouble où les gens cherchent à s'accrocher à quelque chose de sûr et de stable.

Link to comment

Tu es désespérant. Tout ressemble à un clou pour qui a un marteau, dit-on.

et pour cause, ce serait ma première reforme. suivi de :

Majorité des 2/3 du parlement pour tout emprunt au national et au local.

Début de suppression de la responsabilité limitée.

Mise en faillite expresse des banques devant disparaitre.

Introduction des monnaie métalliques à cours légal avec des banques a responsabilité limitée.

Tirage au sort du conseil économique et social.

mieux qu'un marteau, c'est un programme.

Link to comment

Je ne vois pas de probléme à ce que le PLD s'accorde avec le Modem, simplement, je ne vois pas l'interet, je crois bien plus à la croissance andogene, avec des idées coherente et en acceptant la double appartenance.

réinventons les mots: en lisant vite, j'ai lu androgène au lieu d'andogene…

Oui, Ce sont les hommes (et les femmes) qui font vivre un parti, ça tombe pas du ciel…

C'est pas la peine de s’inquiéter, le PLD est vraiment un repère de de fous indépendantistes gaulois où chacun est plus hargneux que son voisin pour défendre sa "liberté", et celle des autres par la même occasion .Pauvre Bayrou, il ne s'imagine pas ce qui l'attends!

Link to comment

et pour cause, ce serait ma première reforme. suivi de :

Majorité des 2/3 du parlement pour tout emprunt au national et au local.

Début de suppression de la responsabilité limitée.

Mise en faillite expresse des banques devant disparaitre.

Introduction des monnaie métalliques à cours légal avec des banques a responsabilité limitée.

Tirage au sort du conseil économique et social.

mieux qu'un marteau, c'est un programme.

Dans un programme , il faut aussi avoir le sens de la mesure.

Link to comment

et pour cause, ce serait ma première reforme. suivi de :

Majorité des 2/3 du parlement pour tout emprunt au national et au local.

Début de suppression de la responsabilité limitée.

Mise en faillite expresse des banques devant disparaitre.

Introduction des monnaie métalliques à cours légal avec des banques a responsabilité limitée.

Tirage au sort du conseil économique et social.

mieux qu'un marteau, c'est un programme.

Rien sur l'EdNat, ni sur la sécurité et la justice, ni sur le droit du travail => programme à l'ouest. Avec amitié, ces items reflètent tes lubies, ni plus ni moins.

La première des priorités c'est de remettre en place la sécurité : sécurité des biens et des personnes, sécurité juridique pour les entrepreneurs, sécurité pour l'instruction (pas d'enfant arrivant en 6ème illettré).

Dans un programme , il faut aussi avoir le sens de la mesure.

Et le sens du temps. On en parlait hier avec F.mas d'ailleurs, trop de forumeurs ici n'ont aucune expérience des partis politiques, ce qui fait que des tsunamis de bêtises sont parfois proférés.

Dans les contextes de crise grave, les leaders émergent toujours du néant. C'est très clair dans les cas de Robespierre ou Napoléon chez nous ; et dans une moindre mesure, Hitler outre-Rhin ; Trujillo outre-Atlantique, Saddam Hussein en Irak. Les paranoïaques et les sociopathes inspirent toujours confiance dans les périodes de grand trouble où les gens cherchent à s'accrocher à quelque chose de sûr et de stable.

Je comprends. Mais le doute demeure.

Link to comment
Guest rogermila

Balancez plutôt vos critiques constructives, si vous en êtes cap !

Tout ce qu'on peut constater (de l'extérieur), c'est le désir de mise en place d'une politique de destruction …..et voir ensuite ce qu'il en résulte.

Pas étonnant que les partis responsables soient très réticents à s'allier.

Link to comment

Rappelons au passage que le MODEM par exemple à Lille est allié avec Aubry dans la majorité municipale. Même si la personne est vaguement libéral, cela fait un sacré paquet de compromission a faire pour accepter cela, à moins de vouloir finir comme un vulgaire liberal anglo-saxon.

Link to comment

Ca tombe bien, nous ne rejoignons pas le Modem, qui est d'ailleurs voué à disparaître. Cela dit, je suis allé voter à la primaire du PS car je me sentais concerné, et je ne serais pas mécontent de travailler demain avec un Manuel Valls. Certes, on est loin de la mafia socialiste du nord.

Link to comment

Petite aparté technique pour les membres de liborg qui sont adhérents au PLD en 2011 et/ou 2012 :

Le vote est en cours depuis cette nuit minuit. Si vous n'avez pas reçu de mail avec vos identifiants, pensez à bien vérifier votre dossier spam. Si vous ne l'y trouvez toujours pas contacter moi par mp en précisant votre email, votre nom et prénom.

Link to comment

Bon, en tout cas, indépendamment de toute autre considération, un Bayrou président, ou une Le Pen présidente, ça aurait au moins un mérite : ça ficherait la merde dans toute la classe politique mainstream, à l'orgueil surdimensionné, et aux idées bien convenues. Après la débâcle, on pourrait ensuite proposer autre chose.

Link to comment

Bayrou: "Si je gagne, je gouvernerai avec le parti, qui sera arrivé en tête aux législatives, probablement le PS. Si je perds, je choisirai cette fois de m'allier sur un programme clair (…) Je pense que cela sera avec le PS."

http://www.lexpress….ux_1069593.html

Voilà,voilà ça se passe de commentaires.

Ca tombe bien, nous ne rejoignons pas le Modem, qui est d'ailleurs voué à disparaître. Cela dit, je suis allé voter à la primaire du PS car je me sentais concerné, et je ne serais pas mécontent de travailler demain avec un Manuel Valls. Certes, on est loin de la mafia socialiste du nord.

Au moins vous ne cachez pas votre ambition de faire partie d'une majorité de socialistes/sociaux-démocrates mais quand on regarde la clientèle électorale de ces partis ce sont essentiellement des fonctionnaires ou assimilés ou ceux qui vivent d'allocations, il sera très difficile d'infléchir leurs politiques en faveur du libéralisme. Ne faudrait-il pas plutôt taper chez les électeurs de l'UMP ou des autres partis de centre-droit ?

Dans cette étude très intéressante: https://sites.google…teetdesdeficits on remarque que l'électorat de l' UMP et des partis de centre droit est nettement plus libéral que l'électorat du modem: plus de 40% de l'électorat de l'UMP sont pour à la fois réduire le déficit public et baisser les impôts alors que pour le modem ils sont moins de 30%. Il suffirait de convaincre seulement un peu plus de 10% de l'électorat de l' UMP pour infléchir la politique du parti en faveur d'un libéralisme même modéré. Faire de l'entrisme au sein de l'UMP ne serait-il pas une meilleure solution pour diffuser les idées libérales et surtout pour les voir appliquez en politique ?

Link to comment

L'entrisme, ça ne marche que si concomitamment une alternative politique est exprimée en dehors du parti concerné. L'entrisme libéral au sein de l'UMP, c'est miser sur un puits sans fond dans le cadre de l'offre politique actuelle.

Je n'y prends aucune part ni ne les soutient d'ailleurs réellement, mais, si je comprends bien, le but de ces manœuvres est de faire en sorte que la question de la fidélité à l'UMP de la frange la moins anti-libérale des français commence à devenir un enjeu électoral. Louvoyer avec le Modem ou le NC est une façon d'essayer de faire levier sur l'UMP en essayant de rendre plus mobile l'électorat libéral qui lui est plutôt acquis aujourd'hui.

Link to comment

Dans l'état actuel des choses, il est certain que l'UMP est un parti aussi verrouillé que l'était le RPR ou l'UDR, et pour cause. Chez les gaullistes, ça a toujours été le chef qui définit ce que les militants doivent penser, et pas l'inverse.

Link to comment

L'entrisme, ça ne marche que si concomitamment une alternative politique est exprimée en dehors du parti concerné. L'entrisme libéral au sein de l'UMP, c'est miser sur un puits sans fond dans le cadre de l'offre politique actuelle.

Je n'y prends aucune part ni ne les soutient d'ailleurs réellement, mais, si je comprends bien, le but de ces manœuvres est de faire en sorte que la question de la fidélité à l'UMP de la frange la moins anti-libérale des français commence à devenir un enjeu électoral. Louvoyer avec le Modem ou le NC est une façon d'essayer de faire levier sur l'UMP en essayant de rendre plus mobile l'électorat libéral qui lui est plutôt acquis aujourd'hui.

Mais le problème c'est que Bayrou est encore moins libéral que Sarkozy et son programme aussi:

http://www.lemonde.f…00_1471069.html

Le président du MoDem dresse la liste des postes possibles de recettes. D'abord, une réduction des niches fiscales, avec la suppression, notamment, de "la défiscalisation des heures supplémentaires". "D'autres devront être réduites à due proportion, de l'ordre de 25 %", estime-t-il sans plus de précisions. Dans son entourage, certains évoquent un coup de rabot "généralisé".

Par ailleurs, M. Bayrou, comme il l'a déjà affirmé à plusieurs reprises, promet une hausse de la TVA de l'ordre de 2 points et la création de deux nouvelles tranches d'impôts sur le revenu, à 45 % et à 50 %.Une hausse de la CSG, que n'a pas mentionné M. Bayrou samedi, est à l'étude.

On ne vas pas produire grand chose avec une fiscalité confiscatoire pour les investisseurs

http://www.rue89.com…rogramme-228376

Croyant en « l'Etat stratège » et obsédé du calendrier, il a prévu de fixer « toutes les étapes intermédiaires » à valider pour que la France ait retrouvé en 2020 « un modèle de société et sa force ». Pour y parvenir, il veut recréer une sorte de Commissariat au Plan :

« Je ne reprendrai pas le mot mais je défendrai l'idée d'un
Commissariat aux stratégies
. »

une planification avec des plans quinquennaux on se croirait chez les bolchéviques

Dans l'état actuel des choses, il est certain que l'UMP est un parti aussi verrouillé que l'était le RPR ou l'UDR, et pour cause. Chez les gaullistes, ça a toujours été le chef qui définit ce que les militants doivent penser, et pas l'inverse.

Oui mais si le chef est un opportuniste sans idéologie facilement influençable…

Link to comment
Bayrou: "Si je gagne, je gouvernerai avec le parti, qui sera arrivé en tête aux législatives, probablement le PS. Si je perds, je choisirai cette fois de m'allier sur un programme clair (…) Je pense que cela sera avec le PS." http://www.lexpress….ux_1069593.html Voilà,voilà ça se passe de commentaires.

… juste que pour être tout à fait objectif, il eût été bon, de prolonger un peu la citation : "Dans tous les cas, François Bayrou topera donc avec le PS. Fin du suspense… croit-on, avant que le MoDem, interrogé par LEXPRESS.fr, ne démente de tels propos."

Link to comment
Mais le problème c'est que Bayrou est encore moins libéral que Sarkozy et son programme aussi:

Ce n'est pas tout à fait exact. Economiquement, son programme est plus libéral que celui de Sarkozy sur certains points (par exemple : l'opposition à la TVA sociale défendue par Sarkozy, et son programme d'austérité est plus poussé que celui de l'UMP), et moins libéral sur d'autres (c'est vrai qu'il est pour une augmentation substantielle des recettes de l'Etat, mais n'est-ce pas essentiellement lié à la conjoncture ?). Mais le libéralisme n'est pas qu'une doctrine économique, et sur le plan aussi bien politique que sociétal, Bayrou est nettement plus libéral que Sarkozy. Il est pour renforcer la proportionnelle dans les élections, il est contre la loi Hadopi, et il a été quasiment le seul à s'opposer clairement à la proposition de loi pour condamner la négation du génocide arménien, par exemple.

Quelqu'un a dit que Bayrou était socdem. Je ne pense pas que ça soit tout à fait exact. Il me semble que c'est un démocrate-chrétien de conviction, mais avec une approche pragmatique de la politique (à la différence de Boutin qui l'est moins).

Link to comment

Mais le problème c'est que Bayrou est encore moins libéral que Sarkozy et son programme aussi:

http://www.lemonde.f…00_1471069.html

Ce n'est pas l'important. Aujourd'hui les hommes politiques fonctionnent comme des entreprises : ils voient des marchés, des opportunités, des concurrents… Bayrou ou Sarkozy se fichent éperdument du libéralisme ou du constructivisme, mais ne font que se positionner dans le cadre de l'opinion et de l'environnement concurrentiel. Aujourd'hui un libéral considère en général qu'il n'a pas de meilleure offre sur le marché politique que l'UMP : l'UMP n'a donc aucun intérêt particulier à courtiser un électorat captif et immobile. On le voit d'ailleurs très bien dans l'action de Sarkozy.

Il faut donc faire émerger une offre politique permettant de faire levier sur l'UMP en particulier : cela peut être un parti indépendant mais des questions de masse critique se posent manifestement ; cela peut aussi être une alliance cynique avec le centre. Ta réaction montre les résistances auxquelles cette stratégie se confrontera. Cependant, ne pas faire ce calcul politique revient à mettre le libéralisme en France hors du jeu politique. Ce à quoi on peut tout à fait se résoudre, mais il est difficile de reprocher à une formation politique comme le PLD de ne pas voir les choses ainsi.

Précisons que je ne fais qu'expliquer une position qui n'est pas la mienne. Pour moi, la France a traversé le Rubicon. Toute agitation est futile. Les réalités seules pourront rééduquer les Français.

Link to comment

Bayrou propose de «changer de modèle de société»

Citant Jacques Delors, qui louait «ce que le commissariat au plan apportait à la France», il propose la création d'un «commissariat aux stratégies», pour élaborer les grandes orientations et «redonner la confiance» aux Français.
:frog:

:)

Le candidat centriste a ensuite décliné quelques lignes de son projet: «changer le climat social dans les entreprises» et pour cela en finir avec «le blocage endémique, ou la guerre froide, qui s'est installée dans les entreprises entre salariés» et dirigeants. Pour cela il propose que dans les entreprises de plus de 500 salariés, des représentants des salariés siègent avec droit de vote aux conseils d'administration des entreprises.

Ou encore: aides aux PME au nom de son «produire en France», augmentation modérée de la TVA, suppression de certaines niches fiscales, etc. Le chef centriste prône encore de nouvelles stratégies européennes: «L'Europe a besoin d'un président. Pas pour une simple représentation diplomatique. Mais d'un président élu au suffrage universel direct pour donner un visage à l'Europe et en être le défenseur», dit-il.

Le PLD a du boulot s'il soutient Bayrou.

Mais on fait jusqu'ici comme si le seul débat était stratégique. N'y aurait-il pas d'abord des désaccords sur le fond? L'idée d'une Europe renforcée qui impose à la France des libéralisations notamment, c'était un des points d'achoppement je pense. Il me semble que d'un point de vue libéral il faut au contraire lutter contre la centralisation qui est pleine de promesses anti-libérales à terme précisément parce qu'elle érode la résistance à l'expansion du pouvoir. La coopération et finalement unification des centres de pouvoir, c'est la voie logique que les gouvernants doivent prendre pour consolider leurs prérogatives en temps de crise. Il me semble que ça devrait être la considération n°1 donc à prendre en compte. Or, Bayrou ce n'est pas nouveau est à l'avant garde (dans la caste social-démocrate gouvernante) du combat pour renforcer l'Europe politique, i.e. la centralisation, comme le suggère à nouveau cette sortie sur un président de l'Europe élu au suffrage universel. Il semblerait ainsi que ce soit le pire candidat de ce point de vue.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...