Jump to content
Sparo47

Mégaupload fermé ! + représailles…

Recommended Posts

Le serveur de mail était espionné depuis un certain temps, je trouve hallucinant qu'ils puissent lire les emails de particuliers avec aussi peu de justification.

Patriot Act pawaa !

Par contre, ils auraient pu crypter leurs e-mails… Ils n'ont vraiment pas été très fute-fute sur ce coup…

Pour ma part ce qui me fait halluciner c'est la liste des biens et comptes bancaires à l'étranger visés par l'état américain.

On trouve cette liste en page 66 de l'ordonnance de fermeture:

http://www.scribd.co…8786408/content

Tous ces pays collaborent ou vont collaborer sans broncher avec l'état américain ? :x

J'espère que les types de MegaUpload ont enterré quelques lingots :')

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tous ces pays collaborent ou vont collaborer sans broncher avec l'état américain ? :x

Bien sûr qu'ils vont le faire, ça se saurait si les politiciens avaient des couilles.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Législation anti-mafia.

Merci pour le lien Roger.

J'hallucine dans l'article du Monde on peut lire :

"

Le document décrit également un certain goût pour le luxe digne des grandes fortunes de la mafia : plusieurs millions de dollars ont ainsi été utilisés, d'après les documents comptables consultés par les enquêteurs, en location de yacht, et Kim Dotcom a été arrêté dans sa luxueuse résidence de Nouvelle-Zélande."

Donc si on loue un Yacht et qu'on s'achète une maison un tant soit peu luxueuse on est automatiquement un mafieux. Sarko a du souci à se faire.

En tout cas, c'est assez ironique qu'ils utilisent le

Racketeer Influenced and Corrupt Organizations Act pour faire du racket étatique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest rogermila

Donc si on loue un Yacht et qu'on s'achète une maison un tant soit peu luxueuse on est automatiquement un mafieux.

462107-kim-schmitz-alias-kim-dotcom.jpg

Sur la base du délit de faciès, Kim Schmitz n'a pas tous les atouts de son côté..

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me demande sur quelle base juridique le DOJ peut faire fermer un site d'une société dont le siège social est à Hong Kong. Peut être que tous les serveurs de Megaupload étaient aux States? Mais se serait un peu naïf, surtout après l'offensive du DOJ sur le poker en ligne.

D'abord, c'est megaupload.com

Le DNS .com est géré aux USA.

C'est tout le problème que pose le DNS : sa centralisation.

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'abord, c'est megaupload.com

Le DNS .com est géré aux USA.

C'est tout le problème que pose le DNS : sa centralisation.

Merci de la précision. Le DOJ a déjà saisi des sites en .net. Exemple ici http://torrentfreak.com/feds-seize-130-domain-names-in-mass-crackdown-111125/ Le .net est aussi géré aux USA?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur la base du délit de faciès, Kim Schmitz n'a pas tous les atouts de son côté..

Il correspond assez bien à l'image que je me fais de l'otaku de base ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'abord, c'est megaupload.com

Le DNS .com est géré aux USA.

C'est tout le problème que pose le DNS : sa centralisation.

Dans le cas présent les entrées DNS n'ont pas été touchées, ce sont les serveurs eux même qui ont été shutdown.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Muriel MARLAND-MILITELLO veut filtrer les flux codés d'internet

Je remercie Guillaume Champeau qui m'a fait connaitre Mme la député Muriel MARLAND-MILITELLO.

Dernière boutade de cette député:

je cite:

(((

Continuons à lutter contre la gangrène idéologique qui tente de justifier le piratage. Continuons à lutter contre cette menace pesant sur notre création et notre patrimoine culturel, quelles que soient les technologies utilisées (pair à pair, direct download comme sur megaupload, etc.). Et anticipons l'avenir : pour rendre pleinement effectif l'internet responsable, il faudra sans doute réfléchir à comment mieux réguler (au moyen d'une autorité administrative indépendante en s'entourant de toutes les garanties ?) les protocoles chiffrés pour concilier sécurité des données et des transactions avec la nécessaire lutte contre la délinquance et la criminalité. C'est le devoir des Etats de droit libéraux !

)))

Donc, Mme Muriel Marland Militello (alias "3M" sur twitter) veut créer une autre autorité administrative qui aurait le droit en temps réel de décrypter les flux chiffrés et/ou d'interdire l'utilisation du chiffrement aux sites ou programmes non labellisés par cette autorité ?

Hé bé, on n'est pas sorti de l'auberge….

De quoi fragiliser davantage la sécurité des transactions (ex: consulter son compte banquaire en ligne via un flux chiffré sur le net) , car rajouter un intermédiaire au centre d'une communication cryptée, même institutionalisé,

(pour vérifier si l'internaute en question consulte son compte banquaire ou valide un achat en ligne à l'étranger dans une boutique officielle ou télécharge par le même flux crypté un fichier contrefait),

fragilise davantage la sécurité de cette transaction ……

Les services en ligne sensibles, comme les banques, le système de santé de type "sesam vital' apprécieront les efforts de MMM …. de même pour ceux qui utilise un VPN pour des raisons familiales ou professionnelles (réseau professionnel privé entre un siêge et une succursale éloigné)

De même, ce n'est pas en interdisant les protocoles chiffrés que l'on arrêtera le piratage, loin de là !

vu ici

http://marland-milit…enfin-condamne/

http://www.numerama.com/f/117248-t-muriel-marland-militello-veut-filtrer-les-flux-codes-d39internet.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

MegaUpload fermé… Comment je vais trouver du bon pr0n, de bonne qualité et varié, maintenant ? :mrgreen:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans le cas présent les entrées DNS n'ont pas été touchées, ce sont les serveurs eux même qui ont été shutdown.

Oki. J'avais vu un article dans lalibre.be qui parlait des .com. J'ai extrapolé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne savais pas qu'il y avait autant de pros qui passaient par MU. Hier j'ai lu le commentaire d'un type qui a perdu des données d'entreprise et je n'arriverai jamais à comprendre comment on peut être con au point de ne pas avoir de sauvegarde.

+1

J'avais moi aussi des fichiers persos sur MU. ça m'agace un peu de les avoir perdus mais évidemment ce n'étaient que des copies parmi bien d'autres. Ce qui m'ennuie aussi c'est que je les avais certes chiffrés mais maintenant que je ne peux plus les voir j'ai du mal à m'empêcher de m'inquiéter sur le niveau de chiffrement que j'y avais mis.

PS. Une question me taraude tout d'un coup: existe-t-il un logiciel libre pour attaquer des sites web? Genre, je donne l'adresse web du site de l'institution qui me casse les burnes et mon PC consacre une part de ses ressources à attaquer le site en queston par DDOS ou autre?

Un tel logiciel pourrait être efficace si le grand public s'y intéressait. Ce serait un bel exemple d'anarchie appliquée au net: tous les Etats qui emmerdent leurs peuples subiraient immédiatement leur colère.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On en attendait pas moins d'eux. N'empêche que ce thème pourrait nous permettre d'attirer la communauté geek si Aurel communique un peu dessus.

Voire quelques gauchistes anticapitalistes qui ne voient pas davantage que nos politiques la différence entre vol matériel et "vol" intellectuel, mais qui, en vertu de leur doctrine, soutiennent les deux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je rappelle à ceux qui appellent à commette des actes illégaux qu'ils mettent en péril notre association, en plus de nous mettre dans une situation légale délicate puisqu'à la première demande du parquet nous serions obligés de transmettre les informations permettant de vous identifier.

Le prochain aura un averto.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En parlant de LOIC, de ce que j'ai pu suivre sur HackerNews (qui est, rappelons le un site de news informatique généralistes, et non un site de pirates, dans le sens premier anglo-saxon du terme "hacker") que l'attaque sur les serveurs US (gouvernement, MPAA, etc) avait été orchestrée à partir de 5000 personnes et quelques. Cela me parait un petit nombre, pour organiser du DDoS sur une journée complète. Quelqu'un a des infos détaillées ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et

Non pas que j'y aille, je suis tombé dessus par hasard :icon_ange:

Et puis on écrit etc pas ect inculque.

Share this post


Link to post
Share on other sites

ah oué, "etc", erreur classique, je l'ai mis en correction automatique sous Word, mais Chrome ne fait pas encore ça :dentier:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les gars, vous êtes gentils, mais c'est autrement nsfw. Précisez avant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les gars, vous êtes gentils, mais c'est autrement nsfw. Précisez avant.

sorry, tu as raison :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je rappelle à ceux qui appellent à commette des actes illégaux qu'ils mettent en péril notre association, en plus de nous mettre dans une situation légale délicate puisqu'à la première demande du parquet nous serions obligés de transmettre les informations permettant de vous identifier.

Le prochain aura un averto.

Mettre un simple lien wikipédia, c'est considéré comme de l'incitation ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mettre un simple lien wikipédia, c'est considéré comme de l'incitation ?

T'es dans un pays ultra-libérale, dont la liberté d'expression est le pilier ! :gaulois:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au cas où ça en intéresse certains, la position du PLD sur le sujet :

Internet doit rester libre !

Publié le 21/01/2012

Hébergé à Hong Kong, le site Megaupload a été fermé sur demande du FBI, en application du verdict d’une cour de justice américaine. Ses responsables ont été arrêtés comme s'il s'agissait de terroristes. En France, le gouvernement souhaite interdire le streaming et renforcer les pouvoirs de la Hadopi dans ce sens. Ainsi, l'industrie cinématographique et de la musique bénéficie partout d'un soutien massif des autorités publiques, obtenu par l’action de lobbyistes auprès de parlementaires influençables. Mais cette répression et ces intrusions menacent la vie privée de tous.

Le Parti Libéral Démocrate reste attaché au principe du Droit d'Auteur, mais juge que sa protection doit se faire par des réponses proportionnées et dans le respect de la vie privée. La diffusion des œuvres culturelles doit s'adapter aux nouveaux usages découlant de la révolution technologique, et non l'inverse. La mission de l'Etat n'est pas de défendre l'intérêt particulier de corporations qui refusent de s’adapter à ces évolutions, si cela se fait aux dépens des droits fondamentaux de chacun. La révolution Internet fait tomber des frontières. Outil de diffusion des idées mais aussi de lutte contre les abus de pouvoirs politiques ou de monopoles économiques soutenus par l'Etat, Internet doit être protégé des intrusions constantes de ces pouvoirs qui veulent le dompter pour conserver un contrôle fort sur l'information et sur les communications privées.

Internet ne met pas la culture en danger, bien au contraire. Une multitude de talents peuvent dorénavant se faire connaître facilement. De nombreux artistes établis s’opposent aussi publiquement au flicage de l’internet. Nous refusons que l’art serve d'alibi aux pouvoirs en place pour espionner nos échanges privés et nos préférences personnelles. Un nouvel ordre économique de diffusion d'œuvres culturelles, libres de droit ou non, est en train d'émerger. Laissons-le se mettre en place dans un espace de liberté sans Hadopi, nouvelle police de l'ordre social.

http://partiliberald…e.!&b=3&a=10721

Share this post


Link to post
Share on other sites
Muriel MARLAND-MILITELLO veut filtrer les flux codés d'internet

Je remercie Guillaume Champeau qui m'a fait connaitre Mme la député Muriel MARLAND-MILITELLO.

Dernière boutade de cette député:

je cite:

"

Continuons à lutter contre la gangrène idéologique qui tente de justifier le piratage. Continuons à lutter contre cette menace pesant sur notre création et notre patrimoine culturel, quelles que soient les technologies utilisées (pair à pair, direct download comme sur megaupload, etc.). Et anticipons l'avenir : pour rendre pleinement effectif l'internet responsable, il faudra sans doute réfléchir à comment mieux réguler (au moyen d'une autorité administrative indépendante en s'entourant de toutes les garanties ?) les protocoles chiffrés pour concilier sécurité des données et des transactions avec la nécessaire lutte contre la délinquance et la criminalité. C'est le devoir des Etats de droit libéraux !"

Le texte intégral est priceless:

La justice fédérale américaine a fait fermer le site megaupload.com (MU pour les intimes) et d’autres sites de sa « galaxie » pour atteintes au droit d’auteur.

Je me réjouis de cette étape importante dans l’histoire de l’internet responsable. C’est un signe qui montre que les droits des créateurs ne peuvent plus être bafoués impunément sur internet, que la création et la diversité culturelle sont protégées par les Etats. Car, au final, ce sont les internautes eux-même qui feront les frais du piratage en n’ayant plus qu’une offre artistique appauvrie à cause du piratage.

Internet est un formidable outil mais ce n’est pas un espace où toutes nos valeurs sont abolies, où l’on peut tout se permettre, ce qui serait d’ailleurs la négation de la liberté, la négation de l’Internet et le début de l’oppression.

Et c’est grâce aux initiatives de notre Président de la République Nicolas Sarkozy que la communauté internationale est décidée à ne plus céder à un certain fatalisme qui pouvait exister en la matière. Cette décision en est une illustration.

L’Histoire de la culture se souviendra de Nicolas Sarkozy comme de « l’homme qui a dit non ».

Le piratage est un danger pour l’avenir de notre civilisation. Le nier relève d’une idéologie libertaire d’une autre époque ou d’une profonde méconnaissance de la création artistique et du rôle des industries culturelles dans ce processus. Et si vous pensez différemment des ayatollahs du numérique, on vous taxera d’e-gnaritude… Mais nous ne nous laisserons pas impressionner !

Un argument souvent mis en avant pour justifier le piratage est de dire que si l’on copie un fichier, ce n’est pas du vol car le fichier initial est toujours disponible. Merci pour cette vérité d’évidence, car oui c’est bien le principe de la copie mais les conclusions qu’en tirent ces personnes sont idiotes voire malhonnêtes. Quand elles achetaient des CD, achetaient-elles uniquement le morceau de plastique, support de la musique ? Si oui, c’était cher payé… Naturellement, ce qui fait la valeur c’est l’oeuvre de l’esprit elle-même, qu’elle soit sur un CD ou sur un DVD ou qu’elle soit dématérialisée. Pirater c’est voler les fruits du travail des artistes et de tous les acteurs qui sont nécessaires à l’émergence et au développement de l’artiste.

Cette vaste opération menée par la justice fédérale américaine est un pas pour l’internet responsable mais il faut aller plus loin et agir pour l’internet civilisé, c’est à dire l’internet responsable qui, en plus, contribue fortement à la démocratisation culturelle et à la diversité culturelle. En France, grâce à la majorité présidentielle et à Nicolas Sarkozy, nous sommes en avance sur le monde entier : nous avons depuis 2010 l’Hadopi dont la mission première est justement celle-ci.

Qui a le courage de s’attaquer vraiment au piratage et de chercher des solutions pérennes favorables à la démocratisation culturelle ? François Hollande ? François Bayrou ? Marine Le Pen ? Eva Joly ? Non ! Tous veulent supprimer l’Hadopi en caricaturant l’action de cette admirable autorité administrative indépendante… Seul Nicolas Sarkozy a le courage et l’honnêteté de ne pas céder à la facilité et à la démagogie dont toutes ces personnes font preuve pour se montrer « dans le vent ».

Continuons à lutter contre la gangrène idéologique qui tente de justifier le piratage. Continuons à lutter contre cette menace pesant sur notre création et notre patrimoine culturel, quelles que soient les technologies utilisées (pair à pair, direct download comme sur megaupload, etc.). Et anticipons l’avenir : pour rendre pleinement effectif l’internet responsable, il faudra sans doute réfléchir à comment mieux réguler (au moyen d’une autorité administrative indépendante en s’entourant de toutes les garanties ?) les protocoles chiffrés pour concilier sécurité des données et des transactions avec la nécessaire lutte contre la délinquance et la criminalité. C’est le devoir des Etats de droit libéraux !

2hXgAYku2PA

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mettre un simple lien wikipédia, c'est considéré comme de l'incitation ?

La modération a déjà masqué le contenu litigieux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

je trouve les commentaires de libéraux sur ce fils trop monolithique sur cette intervention.

Certes, il y a peut être risque de censure plus grande. mais c'est comme la vie actuelle. rien ne nous empêche actuellement de nous réunir en France ou aux états unis pour parler de libéralisme. Le web peut se modifier sans pour autant devenir "pire" que les sociétés démocratiques actuelles.

La dictature de la majorité sur le web, cela existe déjà, l'état n'a pas le monopole de la bêtise ou du totalitarisme. L'état n'existe pas. L'état c'est des gens.

Et je pense qu'il y a autant de fou sur le net que dans la vie. le net ne montre pas des gens d'une autre planète.

Wikimédiocre en est le meilleur exemple. C'est devenu la plus grosse pensée unique ce truc, ex aequo avec l'Education nationale.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Wikimédiocre en est le meilleur exemple. C'est devenu la plus grosse pensée unique ce truc, ex aequo avec l'Education nationale.

Aah non pour les vrais sciences (merci Sheldon) wiki est très utile.

Share this post


Link to post
Share on other sites
icon_diablotin.gificon_diablotin.gificon_diablotin.gif

Tiens, je ne connaissais pas le premier que tu as cité. ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au cas où ça en intéresse certains, la position du PLD sur le sujet :

http://partiliberald…e.!&b=3&a=10721

Le Parti Libéral Démocrate reste attaché au principe du Droit d'Auteur

:icon_exorbite::wallbash:

Eh bien, c'est du propre !!! :sm: :sm:

Le PLD semble hurler avec les loups antilibéraux. Je ferai savoir aux militants du PLD que je connais que leur parti défend des positions inappropriées

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...