Jump to content

Prézidentielles 2012, la suite


Présidentielle 2012  

95 members have voted

  1. 1. Si le premier tour des élections présidentielles françaises avait lieu aujourd'hui, pour qui voteriez vous?

    • Nathalie Arthaud (LO)
    • Jean-Luc Mélenchon (Front de Gauche)
      0
    • François Hollande (PS)
      0
    • Eva Joly (EE Les Verts)
      0
    • François Bayrou (Modem)
    • Hervé Morin (Nouveau Centre)
      0
    • Christine Boutin (PCD)
    • Nicolas Sarkozy (UMP)
      0
    • Nicolas Dupont-Aignan (DLR)
    • Marine Le Pen (FN)
    • Frédéric Bastiat (bastiat2012.fr)
    • Vote blanc
    • Je m'abstiendrai de voter
  2. 2. Comment vous déterminez-vous pour le choix du candidat (ou de ne pas voter)?

    • Opinions politiques (le moins éloigné du libéralisme)
    • Sympathie vis-à-vis du candidat
    • Provocation (volonté de perturber le système actuel)
    • Au hasard
    • Le moins pire
    • Autre


Recommended Posts

Je pense qu'à force de déconstructions subtiles tu abuses quelque peu des lunettes de la théorie critique, ce qui conduit à grossir énormément certains traits de ressemblance, tout en gommant les nuances dans l'indisctinction d'une oligarchie floue et commode, qui se serait installée en tirant les ficelles dans l'ombre du pouvoir. Or les passions, les résistances des corps intermédiaires et les phénomènes de Cour expliquent mieux l'inertie du pouvoir que l'hypothétique influence d'une nomenklatura.

De façon un peu contradictoire, tu prêtes trop d'importance au style de l'exécutif, en suivant les récriminations du discours passionnel faisant de Sarko un hyperprésident à la manière d'une sorte de Deus ex machina, qui me paraît aussi relever de l'exagération. Je ne crois pas qu'il fût plus monarque que Mitterrand au cours de son mandat. Sur ce plan les phénomènes de Cour ont leur importance, car le grand tort de Sarko n'est pas d'avoir été trop fort ou trop autoritaire, contrairement à que racontent à longueur de colonnes les journaux, mais d'avoir été trop faible, d'avoir ménagé la chèvre et le choux en voulant ne déplaire à personne.(…)

On peut penser ce que l'on veut du tandem Sarko-Fillon, et je suis très critique sur leur bilan, mais ils ont quelque peu réduit le périmètre de l'Etat, bien qu'insuffisamment, là où la gauche s'est évertuée à l'hypertrophier au plan local, et a déjà averti qu'elle mettra un terme à la politique de réduction des fonctionnaires.

Et moi je pense que tu te laisses abuser par la comm', et qu'en période de campagne, celle-ci vise essentiellement à dramatiser des attitudes et des positions qui apparaîtraient minimes s'il n'y avait pas à la clef la nécessité de rassembler les foules pour voter. Je pense aussi que les programmes font partie intégrante de cette comm', et qu'ils n'en ont jamais engagé personne, sauf ceux qui les lisent. Les programmes entre droite et gauche sont un peu semblables à ces jeux de bonneteau qui font passer une carte d'une main à une autre pour donner l'illusion du changement : on pénalise une fraction de la population pour favoriser une autre sans pour autant réduire réellement les dépenses publiques. Tu affirmes d'ailleurs que Sarko et Fillon ont réduit le périmètre de l'Etat : tu as des sources pour confirmer ? Je ne suis pas ironique ici. Si tu as, je prends, et si c'est vraiment significatif, je suis même prêt à réviser mon jugement.

Il n'y a pas d'oligarchie floue et commode qui tire les ficelles derrière le théâtre politique, mais bien une distance énorme (et ce que je dis est très banal) entre l'être et le paraître, c'est à dire entre la pratique du pouvoir, qui est le lieu des rapports de force entre des factions et des coalitions d'intérêts sous contraintes multiples et ses manifestations publiques d'idéologie et de moraline. Là, non seulement je pense à Pareto et à Michels, mais beaucoup plus simplement à Machiavel. Eh puis aussi un peu à mon expérience personnelle.

Parmi les contraintes qui encadrent les passions et les intérêts qui mènent les hommes, il y a les formes du droit, et d'autres passions et d'autres intérêts concurrents qui pèsent tout autant sur la décision publique que la figure léonine de Sarko et sa bande de potes. Je pense en particulier aux administrations et aux circuits de recrutement des élites qui mettent en oeuvre toutes les politiques publiques dans ce pays depuis plus de trente ans.

Tu oublies par exemple que la cour qui entoure le pouvoir est une cour que Sarko a lui-même constitué afin de cour-circuiter les lourdeurs de l'appareil d'Etat au début de son mandat : les dati, les lefebvre, les Besson les Kouchner sont autant de mercenaires qu'il a créé ou acheté afin d'avoir la paix au sommet. Mettre ce genre de lèche culs aux postes clefs, et fillon, Monsieur j'ai aucun charisme (quelle erreur stratégique de sa part, je te l'accorde !) comme PM lui donnait les mains libres pour agir comme il le souhaitait sans vraiment déléguer.

Si je parle de présidentialisation de fait, ce n'est pas en m'intéressant au style de l'exécutif ou à l'autoritarisme réel ou imaginaire de NS, mais à la sociologie concrète du gouvernement et aux interventions répétées du président en lieu et place de ses ministres : Kouchner fut un pantin autant qu'Hortefeux, Dati ou Yade sont des créations politiques constituées pour l'occasion. Le seul rôle qui leur était accordé, c'était de faire de la figuration auprès du président qui occupait l'espace non seulement médiatique, mais aussi en centralisant les décisions traditionnellement déléguées aux ministres.

Une fois mis à distance les discours idéologiques qui visent à nous faire réagir en jouant sur nos affects et nos convictions morales, les différences politiques (les comportements des professionnels de la profession) se réduisent vraiment à des détails cosmétiques.

Link to comment

Je suis convaincu qu'il va se prendre une taloche et j'en ai tellement envie. Oh oui, ce serait si bon.

Pour moi je m'en contre fou qui dirige le pays. Mais vraiment.

Par j'aime l'effet de surprise. Si Sarko perd, comme tout le monde s'y attend, je m'en contre fou.

Par contre si Hollande gagne, se serait la grosse tehon et ça j'adore, j'en suis déjà tout chose.

Vous ne vous êtes pas un peu mélangé les pinceaux?

Link to comment

Il est vrai que si Hollande gagne, tout ce que ce pays compte de pseudo-intellectuels, de journaleux et d'artistes ne se sentira plus péter.Et j'en dirais autant de Bayrou qui semble trouver un auditoire parmi cette population.

Ce serait plus drôle de les voir pleurer et crier à la dictature néo-fachiste si Sarko ou Le Pen passaient.

Link to comment
Car il est quasiment impossible de prévoir comment ces derniers gouverneraient s'ils étaient élus. Ils sont tellement menteurs, calculateurs, dénués de convictions et obsédés par les sondages qu'ils en deviennent, comme des anguilles, impossibles à saisir.

Pas Aurel quand meme… :icon_aime2::dents:

Link to comment

Au sujet de la connivence Journalisme / Politiciens, lisez ce texte, il en dit long, très long, très très très long sur ce qui se passe à ce niveau :

http://blog.lesoir.be/parisbysoir/2012/03/09/531/

Le texte est court et il n'y a, finalement, qu'assez peu d'imprévu. C'est surtout dans le non-dit que c'est intéressant, l'aspect "c'est dans la popoche"

& "on prépare le terrain longtemps à l'avance". On est un peu dans le même trip que Jospin en 2002 : certes, Hollande est en avance dans les sondages, mais

a/ la presse a tout fait pour

b/ des sondages ne sont que ça, des sondages

c/ tous les coups tordus (Le Pen, Bayrou, imprévus de campagne, Cassez ?) semblent impossibles ou oubliés.

Plus ça va et plus j'adorerai un second tour MLP / Bayrou, ou MLP / Sarko rien que pour entendre les bruits de gorets égorgés de cette presse idiote.

Link to comment

Très bon article en effet, bon il faut bien s'attendre à ce que le même phénomène se présente avec les autres candidats. (bon ptet pas avec le MLP), mais avec Sarkoko et Bayrou il faudrait pas se faire d'illusion.

Faut dire qu'avec la MLP, elle serait peut-être même pas reçue en dehors de la France, donc les perspectives pour un journaliste sont plutôt mince.

Link to comment

Moi j'aimerai une élection présidentielle , un jour peut être où l'on parle de respect des libertés fondamentales, de dialogue plutôt que de coercition , de valorisation de l'initiative individuelle, où l'on félicite celui qui réussit au lieu de l'invectiver. Bref , je suis un damné utopiste.

Link to comment

Faut dire qu'avec la MLP, elle serait peut-être même pas reçue en dehors de la France, donc les perspectives pour un journaliste sont plutôt mince.

Tu sais, Hollande il a bien du mal à se faire recevoir à l'étranger, même par des sous-fifres (dernier cas en date, en Pologne, trololol).

Link to comment

Tu sais, Hollande il a bien du mal à se faire recevoir à l'étranger, même par des sous-fifres (dernier cas en date, en Pologne, trololol).

Oui maintenant car tous les européens conservateurs soutiennent sarkoko, mais s'il devait être élu, nul doute que bien des portes s'ouvriront.

Du moins dans les pays européens, là où la France a encore un tout petit peu d'importance. Pas sûr que les tinoins, ou les américains en fassent de même effectivement.

Link to comment

Je ne comprends pas pourquoi il faudrait qu'un candidat à la présidentielle française soit adoubé par des dirigeants étrangers. Le résultat du vote des français s'impose à eux et à elles, si ils/elles sont pas contents, ils peuvent aller se frapper la tête contre les murs ces tocards.

Et puis franchement, à part Cameron (et peut-être Rajoy mais je connais moins), tout le reste c'est du tocard en boite alors…

Et puis la Pologne, c'est pas le pays qui a perdu le même jour son président, son chef d'état-major des armées, et tout un tas de hauts responsables, juste parce que ces blaireaux ne comprennent pas ce que signifie répartir un risque (surtout quand on voyage sur de l'aéronef datant de l'époque soviétique)?

Link to comment

Je ne comprends pas pourquoi il faudrait qu'un candidat à la présidentielle française soit adoubé par des dirigeants étrangers. Le résultat du vote des français s'impose à eux et à elles, si ils/elles sont pas contents, ils peuvent aller se frapper la tête contre les murs ces tocards.

Et puis franchement, à part Cameron (et peut-être Rajoy mais je connais moins), tout le reste c'est du tocard en boite alors…

Et puis la Pologne, c'est pas le pays qui a perdu le même jour son président, son chef d'état-major des armées, et tout un tas de hauts responsables, juste parce que ces blaireaux ne comprennent pas ce que signifie répartir un risque (surtout quand on voyage sur de l'aéronef datant de l'époque soviétique)?

Toutafé, c'est même à mon avis un atout pour Hollande dans le contexte actuel.

Même si lui même n'en jouera pas, à la très gauche le fait qu'il "ne se compromette pas" face à l'Europe "antisociale" peut lui rendre service.

Sinon oui la Pologne ils avaient bien merdé pour le coup.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Accident_de_l'avion_pr%C3%A9sidentiel_polonais_%C3%A0_Smolensk

Link to comment

Toutafé, c'est même à mon avis un atout pour Hollande dans le contexte actuel.

Même si lui même n'en jouera pas, à la très gauche le fait qu'il "ne se compromette pas" face à l'Europe "antisociale" peut lui rendre service.

Rhooo putain, je viens de chopé un infiltré !

Nourri aux loukoums mielleux de Haski:

http://www.rue89.com…-sarkozy-229900

[ton solennel]

Administrator, fais ton devoir !

[/ton solennel]

Link to comment

Rhooo putain, je viens de chopé un infiltré !

Nourri aux loukoums mielleux de Haski:

http://www.rue89.com…-sarkozy-229900

[ton solennel]

Administrator, fais ton devoir !

[/ton solennel]

Hehehe, non mais moi je m'en fous hein, c'est juste qu'à la gauche le message passe.

D'ailleurs le gars que tu cites se comporte comme je dis ainsi que tous ceux qui ont commenté l'article.

Après ça peu avoir l'effet inverse à droite j'en sais rien.

[ton mega solennel]

Sinon toi comment connaissais-tu cet article, tu fréquentes la presse subventionnée maintenant ? Vermine ! :icon_boire2:

[/ton mega solennel]

Edited by noob
Link to comment

[ton mega solennel]

Sinon toi comment connaissais-tu cette article, tu fréquentes la presse subventionnée maintenant ? Vermine ! :icon_boire2:

[/ton mega solennel]

Je connais sète article car j'ai une copine (Dounia M.) qui m'a dit qu'elle avait mis en ligne une vidéo CPTV dans les commentaires:

ici: http://www.rue89.com…comment-2946635 (donc commentaire number 2946635)

:icon_boire2: vermine & racaille aussi ^^

Link to comment
François Hollande, candidat socialiste à la présidentielle, a annoncé samedi qu'il demanderait au Parlement de supprimer la mention de race dans la Constitution française s'il était élu. "Il n'y a pas de place dans la République pour la race. Et c'est pourquoi je demanderai au lendemain de la présidentielle au Parlement de supprimer le motrace de notre Constitution", où il figure dans son article premier, a déclaré François Hollande lors d'un meeting consacré à l'outre-mer à Paris, où il a été chaudement applaudi après cette annonce.

:popcorn:

Link to comment

Il y a quelques jours, c'était la journée de la femelle, les médias nous ont suffisamment vomi cet (non) évènement, aussi, c'est pour rendre hommage au genre féminin et donc à ces femelles que j'accorde cet "aucun" à leur genre.

Bien répondu, mais désolé je n'y crois pas une seule seconde! niark niark

Bon, j'arrête de faire le malin sinon tu vas me pourchasser pour mon orthographe désastreuse jusqu'à la fin des temps.

Link to comment

Franchement, elle est nulle cette campagne. Une histoire comme ça c'est du pain béni : http://www.sudouest.fr/2012/03/10/louis-sarkozy-jette-billes-et-tomate-sur-une-policiere-son-pere-s-excuse-655582-4776.php

"Une policière en faction rue du faubourg Saint-Honoré à Paris, juste en face du palais de l'Elysée, a été prise pour cible jeudi après-midi par des tirs de billes et un jet de tomate", raconte RTL qui révèle l'anecdote.

Touchée à la joue par une bille, la policière n'est néanmoins absolument pas blessée.

Le galopin est un adolescent de 15 ans qui s'appelle… Louis Sarkozy. Il jouait dans la cour de l'Elysée avec un ami.

Y'a moyen d'en faire des tonnes sur cette histoire : si j'étais membre des jeunes socialistes, je demanderai à un des membres de faire la même chose sur des flics, et voir ce qui va lui arriver. En plus si j'ai bonne mémoire, Sarkoko et sa bande voulaient retirer leur nationalité à ceux qui s'en prennent aux forces de l'ordre, quelque chose comme ça.Ne pas oublier de rappeler les histoires de Jean également (son histoire de scooter, l'EPAD), de l'autre fils Sarkoko (qui a été rapatrié aux frais de la république du Kazakhstan ou quelque chose comme ça).

On n'a pas de Karl Rove en France, dommage… :(

Link to comment

Bon, j'arrête de faire le malin sinon tu vas me pourchasser pour mon orthographe désastreuse jusqu'à la fin des temps.

Rhooo.. que nenni, tu me sembles sain d'esprit ;-)

François Hollande, candidat socialiste à la présidentielle, a annoncé samedi qu'il demanderait au Parlement de supprimer la mention de race dans la Constitution française s'il était élu. "Il n'y a pas de place dans la République pour la race.

Quid de la Volvo Ocean Race ?

http://www.lepoint.f…-1439988_26.php

Ne pourra-t-on plus non plus insulter son prochain avec de bon gros "♫ Nique-Ta-Race ♫ " des familles ?

Des valeurs se perdent.. bouhouhouuuu :icon_frown: (+ smiley qui pleure)

Link to comment

Franchement, elle est nulle cette campagne. Une histoire comme ça c'est du pain béni : http://www.sudouest….655582-4776.php

Y'a moyen d'en faire des tonnes sur cette histoire : si j'étais membre des jeunes socialistes, je demanderai à un des membres de faire la même chose sur des flics, et voir ce qui va lui arriver. En plus si j'ai bonne mémoire, Sarkoko et sa bande voulaient retirer leur nationalité à ceux qui s'en prennent aux forces de l'ordre, quelque chose comme ça.Ne pas oublier de rappeler les histoires de Jean également (son histoire de scooter, l'EPAD), de l'autre fils Sarkoko (qui a été rapatrié aux frais de la république du Kazakhstan ou quelque chose comme ça).

On n'a pas de Karl Rove en France, dommage… :(

Propose tes services. En tout cas, je suis persuadé que les campagnes électorales se gagnent avec ce genre de bassesses. Les Américains l'ont prouvé et les Français, et autres Européens, ont beau dire que ça ne marche que là-bas parce que l'Américain moyen est très con, je n'y crois pas une seconde.

Link to comment

Franchement, elle est nulle cette campagne. Une histoire comme ça c'est du pain béni : http://www.sudouest….655582-4776.php

Y'a moyen d'en faire des tonnes sur cette histoire : si j'étais membre des jeunes socialistes, je demanderai à un des membres de faire la même chose sur des flics, et voir ce qui va lui arriver. En plus si j'ai bonne mémoire, Sarkoko et sa bande voulaient retirer leur nationalité à ceux qui s'en prennent aux forces de l'ordre, quelque chose comme ça.Ne pas oublier de rappeler les histoires de Jean également (son histoire de scooter, l'EPAD), de l'autre fils Sarkoko (qui a été rapatrié aux frais de la république du Kazakhstan ou quelque chose comme ça).

On n'a pas de Karl Rove en France, dommage… :(

Les socialistes n'ont pas spécialement intérêt à faire ce genre de campagnes, avec DSK et les affaires de corruption dans le Nord (Dalongeville etc..) leurs placards sont aussi plein à craquer.

Link to comment

Les socialistes n'ont pas spécialement intérêt à faire ce genre de campagnes, avec DSK et les affaires de corruption dans le Nord (Dalongeville etc..) leurs placards sont aussi plein à craquer.

Très juste, d'autant plus qu'ils sont devant, et ont plutôt besoin de continuer tranquillement à nous faire croire qu'ils sont sérieux.

Il n'empêche que pour le moment, ils n'ont pas été bons. Le meilleur à gauche c'est Mélenchon, ça faisait longtemps qu'un communiste n'avait pas fait un tel score.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...