Aller au contenu
Non

Ces petites phrases qui vous ont fait plaisir…

Messages recommandés

il y a 17 minutes, Marlenus a dit :

C'est inventé ou réel cette histoire?

C'est réel :

https://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/passagers-expulsent-homophobe-tram/story/19093322

 

D'ailleurs pour ceux qui veulent faire un peu de french bashing :

Citation

La solidarité dont ont fait preuve les usagers est suffisamment rare pour être relevée. «Ce genre de situation m'arrive régulièrement, notamment à Paris sur le quai du RER ou de la gare de Lyon. Mais là-bas je me suis senti beaucoup plus seul car personne n'a bronché. A Genève, j'ai remercié les passagers et ils m'ont répondu que c'était normal.»

 

EDIT : j'ai répondu un peu vite. Si tu parlais de l'escalade d'incohérences SJW stupides sur Facebook, je ne sais pas. Probablement que l'auteur exagère un peu mais que l'idée était là (le Noir contre le Gay, mais le Noir est un raté alcoolique notoire (plusieurs témoignages) victime de la société, mais le Gay ceci cela, etc.).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En même temps, mettre des vidéos de clodos alcooliques en ligne,  y a pas de quoi se prendre pour un héros.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, Fagotto a dit :

En même temps, mettre des vidéos de clodos alcooliques en ligne,  y a pas de quoi se prendre pour un héros.

 

Clairement. Je suis d'accord que filmer la scène comme preuve en cas de pépin c'est légitime, mais que diffuser cette preuve sur les rézosocios c'est carrément con voire condamnable selon les cas.

 

Au fond l'histoire du type agressé et de sa réaction je m'en fous presque hein, c'est un fait divers. Mais justement l'auteur du texte met le doigt où il faut à mon avis. Rien ne sert de savoir qui est gay ou noir ou clodo ou juif, contentons-nous de savoir qui agresse qui et de juger les individus et leurs actes, pas leur histoire, leurs goûts ou leur appartenance à tel ou tel groupe.

 

D'ailleurs dans ce cadre filmer un clodo bourré et le jeter en pâture sur Internet fait autant partie des actes à juger que le fait d'insulter un gars. Au pire l'auteur de la chronique a "choisi son camp" un peu hâtivement, mais se moquer ouvertement des combats d'infirmes à base de raisonnements holistes, ce sont des "petites phrases qui me font plaisir" ^^ (surtout dans un journal papier assez lu, c'est pas que en ligne).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'attendais l'anti-thèse convenue, mais non, ce fut un coming out libéral.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sympa la vidéo!

Bon après vu l'historique ça a pas l'air d'être un gros coming-out, le mec est clairement liberhallal

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Paul Bocuse (RIP :( vous avez fait très peu d’études.
- Oui, mais j'ai mes deux bacs. Mon bac d'eau froide et mon bac d'eau chaude. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On ressort du Audiard ? Ça fait tellement du bien de temps en temps.

 

Deux milliards d'impôts ? J'appelle plus ça du budget, j'appelle ça de l'attaque à main armée.   ( La chasse à l'homme )

Je suis ancien combattant, militant socialiste et tenu un bistrot. C'est dire si, dans ma vie, j'en ai entendu, des conneries.  ( Un idiot à Paris )
 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"Do we truly believe that ALL red-state residents are ignorant racist fascist knuckle-dragging NASCAR-obsessed cousin-marrying roadkill-eating tobacco-juice-dribbling gun-fondling religious fanatic rednecks; or that ALL blue-state residents are godless unpatriotic pierced-nose Volvo-driving France-loving left-wing communist latte-sucking tofu-chomping holistic-wacko neurotic vegan weenie perverts?" 

https://en.wikipedia.org/wiki/Liberal_elite

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
 
 
Facebook ordered to delete illegally collected data by Belgian court (theguardian.com)

 

 

Comments

Citation
   
I really think that all of you who are salivating at the prospect of the GDPR destroying FB should prepare yourself for disappointment. The intent behind the law might be good, but it's unlikely to accomplish what you want it to.

1. It's a bad law, because it's so overly broad and vague that it's going to be impossible to be fully compliant. For example, an EU resident hits your server while they're on vacation in Australia. You've stored analytics, IP addresses, etc. Congrats, you're now in violation. That's the tip of the iceberg. The law also broadly contradicts loads of other laws about how data must be retained for legal and compliance purposes. So now that everyone is breaking this law, regulators are free to just decide who they want to punish and how much. That's incredibly damaging to the fundamental idea of the rule of law.

2. It sets a really bad precedent regarding jurisdiction and the internet. So now any jurisdiction in the world can declare that if you do something they don't like that even remotely affects them, you owe them whatever they want. What if some oppressive regime passes a law that if your website is shown to one of their citizens and doesn't have a message praising their leader, you owe them 100% of your global revenue in perpetuity. Why not? You've violated their laws regarding behavior towards their citizens!

3. As item #2 gets at, countries can pass whatever laws they want, but they're limited by their ability to enforce those laws. If the EU gets overly broad and punitive here (as I'd argue they have), then companies will either just leave, or shift their digital operations to jurisdictions where courts can't enforce those laws.

Ultimately, I think that the realistic path here is that Google and Facebook will fundamentally change almost nothing. The user experience will just get worse, because we'll have to constantly be agreeing to a long list of terms about how our data will be used, etc, etc. And people will just agree and move on. Look at the cookie thing. Yes, I know you think it's different this time because of X, Y, and Z, but I'm skeptical. We'll see.

Regardless, the idea that we're suddenly going to live in a new golden age of digital privacy because the GDPR has good intentions is laughable.

 

Citation
 
 
I think you’re headed for a reality check. There’s this underlying narrative in a lot of the digital privacy stuff that consumers just don’t know what’s happening. If they knew, they’d revolt.

I just don’t see it. I think people kinda know, but they just don’t care that much.

Hell, I bet half the users on HN have a pretty good understanding of what data is collected, but don’t care enough to check out. We still buy smartphones and use all these sites and put Alexa in our houses. It’s not that we don’t know, we just don’t care.

 

 

  • Yea 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

  • Yea 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
7 hours ago, Waren said:

 

Cause ou conséquence ?

  • Yea 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hypothèse: les sociopathes envahissent les fonctions sociales élevées par intérêt, puis détournent la fonction en créant des relations gagnant-perdant entre eux et les autres. En bref ils implémentent des mécanismes sacrificiels une fois qu'ils ont des suiveurs, ce qui dénature la société. Compare le statut de "big man" tribal classique avec celui d'un seigneur féodal, puis d'un haut-fonctionnaire ou d'un procureur général, par exemple.

  • Yea 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 18/02/2018 à 00:30, cedric.og a dit :

Cause ou conséquence ?

 

Il y a 23 heures, Jesrad a dit :

Hypothèse: les sociopathes envahissent les fonctions sociales élevées par intérêt, puis détournent la fonction en créant des relations gagnant-perdant entre eux et les autres. En bref ils implémentent des mécanismes sacrificiels une fois qu'ils ont des suiveurs, ce qui dénature la société. Compare le statut de "big man" tribal classique avec celui d'un seigneur féodal, puis d'un haut-fonctionnaire ou d'un procureur général, par exemple.

 

Les deux.
Dans le petit monde des avocats, les associés des cabinets les plus prestigieux sont, dans une proportion surprenante au regard de la population générale, des tarés.

Cela est lié à un mécanisme très simple, qui n'a pas nécessairement de rapport avec la psychopathie : les gens qui choisissent ce métier ont parfois de gros egos ; ce métier demande beaucoup, beaucoup, beaucoup de sacrifices. La pression est forte. Le stress important. La concurrence peut être rude.

Par sélection, ceux qui survivent et grimpent sont ceux qui (i) sont prêts aux sacrifices, savent résister à la pression, gèrent le stress et éliminent la concurrence, (ii) ceux qui s'adaptent pour apprendre à faire tout ça.

Une fois en position d'associé, tu as encore plus de pression et de stress, mais plus forcément de limites. L'égo enfle et se déchaîne. C'est pas toujours beau à voir. 

 

Lors d'une master class, une associée très importante d'un gros cabinet (Clifford Chance, me semble-t-il) expliquait que pour arriver au top, il fallait être névrosé.

Tous les secteurs soumis aux mêmes contraintes vont sélectionner ces profils-là. 

  • Yea 1
  • Post de référence 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 22 minutes, Flashy a dit :

Dans le petit monde des avocats, les associés des cabinets les plus prestigieux sont, dans une proportion surprenante au regard de la population générale, des tarés.

Cela est lié à un mécanisme très simple, qui n'a pas nécessairement de rapport avec la psychopathie : les gens qui choisissent ce métier ont parfois de gros egos ; ce métier demande beaucoup, beaucoup, beaucoup de sacrifices. La pression est forte. Le stress important. La concurrence peut être rude.

Par sélection, ceux qui survivent et grimpent sont ceux qui (i) sont prêts aux sacrifices, savent résister à la pression, gèrent le stress et éliminent la concurrence, (ii) ceux qui s'adaptent pour apprendre à faire tout ça.

Une fois en position d'associé, tu as encore plus de pression et de stress, mais plus forcément de limites. L'égo enfle et se déchaîne. C'est pas toujours beau à voir. 

 

Lors d'une master class, une associée très importante d'un gros cabinet (Clifford Chance, me semble-t-il) expliquait que pour arriver au top, il fallait être névrosé.

Tous les secteurs soumis aux mêmes contraintes vont sélectionner ces profils-là. 

 

Intéressant.

Dans le petit monde des universitaires, les profs et chercheurs les plus prestigieux sont, dans une proportion surprenante au regard de la population générale, des tarés.

Cela est lié à un mécanisme très simple, qui n'a pas nécessairement de rapport avec la psychopathie : les gens qui choisissent ce métier ont parfois de gros egos ; ce métier demande beaucoup, beaucoup, beaucoup de sacrifices. La pression est forte. Le stress important. La concurrence peut être rude.

Par sélection, ceux qui survivent et grimpent sont ceux qui (i) sont prêts aux sacrifices, savent résister à la pression, gèrent le stress et éliminent la concurrence, (ii) ceux qui s'adaptent pour apprendre à faire tout ça.

Une fois en position de directeur de recherche ou de professeur titulaire, tu as encore plus de pression et de stress, mais plus forcément de limites. L'égo enfle et se déchaîne. C'est pas toujours beau à voir. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 26 minutes, poney a dit :

 

Intéressant.

Dans le petit monde des universitaires, les profs et chercheurs les plus prestigieux sont, dans une proportion surprenante au regard de la population générale, des tarés.

Cela est lié à un mécanisme très simple, qui n'a pas nécessairement de rapport avec la psychopathie : les gens qui choisissent ce métier ont parfois de gros egos ; ce métier demande beaucoup, beaucoup, beaucoup de sacrifices. La pression est forte. Le stress important. La concurrence peut être rude.

Par sélection, ceux qui survivent et grimpent sont ceux qui (i) sont prêts aux sacrifices, savent résister à la pression, gèrent le stress et éliminent la concurrence, (ii) ceux qui s'adaptent pour apprendre à faire tout ça.

Une fois en position de directeur de recherche ou de professeur titulaire, tu as encore plus de pression et de stress, mais plus forcément de limites. L'égo enfle et se déchaîne. C'est pas toujours beau à voir. 

 

Cela marche aussi avec le journalisme, des échos que j'en ai.

Après, je ne sais pas, ce sont là mes observations. J'ai pas fait d'études sur le sujet.

A mon avis, l'affaire Weinstein, ça correspond aussi à cette dynamique-là. Des milieux qui sélectionnent certains profils ; profils qui n'ont pas (ou plus) de surmoi (que ce soit de base, ou à la suite de l'inflation de l'égo, ou du stress permanent et du manque de sommeil...) et qui ignorent les limites.

 

C'est moins rigolo que de taper sur l'ensemble des hommes, mais je pense que mon hypothèse est plus proche de la vérité.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est mon browser qui a grillé un transistor ou poney a répété ce que Flashy a dit ?

 

C'est un trait qu'on retrouve dans un peu tous les secteurs. En banque des gus comme Dick Fuld ou Lloyd Blankfein. Dans les arts, les médias en général, dès que ce sont des structures pour gros profils, c'est inévitable de développer un ego surdimensionné. 

  • Yea 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 40 minutes, Flashy a dit :

Cela marche aussi avec le journalisme, des échos que j'en ai.

 

Donc les gars venez faire de l'informatique on a aussi de gros égos mais c'est plus sain.

  • Yea 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
21 hours ago, Johnathan R. Razorback said:

 

Bon il est néo-conservateur... Mais, oui, ça ne l'empêche pas de dire des choses pertinentes. Comme ça ou sa critique de la notion d'"islamophobie" :

 

 

  • Yea 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai toujours bien aimé Bruckner. Il est un des rares intellectuels qui garde pas mal des qualités (honnêteté, lucidité, aptitude au débat, qualité de la langue) que les autres intellectuels ont perdus (ou renié). Pas forcément le plus brillant de sa génération, mais un des plus pertinents.

 

Et si il était en faveur de l'intervention américaine en Irak, il ne peut pas non plus être considéré comme néoconservateur. Il est compliqué à classer, comme beaucoup de gens intéressants.

  • Yea 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
14 hours ago, Rincevent said:

J'ai toujours bien aimé Bruckner. Il est un des rares intellectuels qui garde pas mal des qualités (honnêteté, lucidité, aptitude au débat, qualité de la langue) que les autres intellectuels ont perdus (ou renié). Pas forcément le plus brillant de sa génération, mais un des plus pertinents.

 

:icon_rolleyes:

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dîtes, la 3ème image sur ce post de bloc, c'est bien Le Honzec ? http://linter.over-blog.com/article-soutien-aux-cheminots-en-greve-contre-la-liberalisation-des-transports-123930761.html

 

Comme l'impression que quelqu'un n'a pas compris le second degré :D.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, Bézoukhov a dit :

Comme l'impression que quelqu'un n'a pas compris le second degré

tout comme des chiffres peuvent être interprétés différemment, ou des citations 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Est il vrai que la réforme de L'ISF a fait gagner 500m à Bernard Arnault ? Non. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
On 3/7/2018 at 12:29 PM, PABerryer said:

 

Dans la même veine, un don entre frère et sœur est taxé entre 35 et 45%.

Un don à une personne hors-famille (ce qui inclu les conjoints non mariés) est taxé à 60%

https://www.impots.gouv.fr/portail/particulier/calcul-et-paiement-des-droits

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une bonne nouvelle, Muriel Pénicaud donne son aval, contre l'avis de l'inspection du travail, (coucou Fifi :dents: ) pour le licenciement pour faute d'un syndiqué de La Poste, en procédure depuis 2010

Point de départ, le mec était dans le collimateur de son employeur dès 2004, année de son entrée en cdi, en arborant un tshirt floqué à message politique lors de ses tournées. 

 

http://www.liberation.fr/france/2018/03/27/a-la-poste-penicaud-valide-en-force-le-licenciement-d-un-syndicaliste_1639278

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Bisounours a dit :

Une bonne nouvelle, Muriel Pénicaud donne son aval, contre l'avis de l'inspection du travail, (coucou Fifi :dents: ) pour le licenciement pour faute d'un syndiqué de La Poste, en procédure depuis 2010

Point de départ, le mec était dans le collimateur de son employeur dès 2004, année de son entrée en cdi, en arborant un tshirt floqué à message politique lors de ses tournées. 

 

http://www.liberation.fr/france/2018/03/27/a-la-poste-penicaud-valide-en-force-le-licenciement-d-un-syndicaliste_1639278

 

Les services de Muriel Pénicaud ont validé la chose.
C'est ce qu'on appelle le recours hiérarchique. J'ai déjà vu des infirmations de décision de l'IT, avec autorisation subséquente du licenciement. J'ai vu l'inverse, aussi. C'est du classique depuis des décennies...
Insinuer :

Citation

C’est là qu’arrive, huit mois plus tard, la décision de Muriel Pénicaud. Ou plutôt «la décision de la DGT, au nom de la ministre», précisent ses services.

 

C'est de la désinformation pure et simple.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×