Jump to content

Recommended Posts

Il y a 4 heures, Adrian a dit :

Pour la Kultur il y a de la thune apparemment

Pas pour la culture : pour la création seulement. Le patrimoine, lui, ne voit pas la couleur du pèse qui lui passe sous le nez.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le pognon qui va à la "culture" est destiné à acheter les bonnes grâces des journalistes, écrivains, chroniqueurs, chanteurs, acteurs et autres saltimbanques concentrant l'attention du grand public.

 

Une église dilapidée ça ne passe pas chez Ruquier.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est en France, c'est avec l'argent des autres et le sourire (des autres aussi).

 

https://www.nouvelobs.com/culture/20191224.OBS22738/la-france-bloque-l-exportation-du-tableau-primitif-le-plus-cher-vendu-au-monde.html

 

Le MinCul (ça fait classe) gèle la vente d'un tableau sans pour autant l'acheter mais en attendant il faut quand même payer les impôts liés ma bonne dame.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La petite revanche de la France sur Netflix

 

Citation

En effet, Franck Riester a annoncé, mardi, que les services de vidéo à la demande comme Neflix devront investir au moins 25 % de leur chiffre d’affaires dans la production locale, selon le projet de loi sur l’audiovisuel. Or, avec 6,7 millions d’abonnés à 10 euros par mois environ, l’entreprise devrait réaliser près de 800 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2020. Elle serait donc tenue d’investir jusqu’à 200 millions d’euros par an. En parallèle, la taxe prélevée sur les plates-formes par le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) passera de 2 % à 5,15 % du chiffre d’affaires.

A l’annonce de ce niveau de 25 %, Netflix n’a pas caché sa « surprise ». Un euphémisme. Le ministre de la culture s’était contenté, ces derniers mois, de dire que les plates-formes de vidéo à la demande spécialisées dans les films et les séries devraient payer « plus de 16 % », le taux réservé aux chaînes généralistes comme TF1 ou M6. Après avoir été longtemps accusé de sous-investir par rapport aux champions nationaux, l’américain se retrouve sommé de payer plus qu'eux

 

"Revanche", "champion nationaux", tu le sens l'aspect création artistique et non racket ?

 

edit : payer au lieu de payé 😅

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

sommé de payé

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mon erreur, j'ai écrit la fin de la phrase car je ne pouvais pas la copier/coller.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouais bah si c'est pour financer des crottes françaises, retour aux vidéos "gratuites".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By Bézoukhov
      Bonsoir,

      Ca fait longtemps que je m'étonne de ne pas voir, sur un forum consacré à la politique, aucun sujet consacré à l'insécurité culturelle ; malheureusement à chaque fois que je m'y attelle je n'arrive pas poser une problématique propre. Je vais donc essayer d'ouvrir le sujet avec différentes questions qui, je l'espère, recouvrent la plupart de ses facettes.
       
      Je vais éviter de faire une longue présentation de l'idée pour ceux qui ne la connaissent pas ; elle est portée principalement par Christophe Gulluy (pour le pendant scientifique) et par Laurent Bouvet (qui a une approche plus politique, en théorie comme en pratique) :
      http://www.liberation.fr/societe/2015/02/11/nous-sommes-dans-le-deni-de-l-insecurite-culturelle_1200428
      http://www.slate.fr/story/98455/insecurite-culturelle-gauche-intellectuelle-panique
      http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2017/07/06/31003-20170706ARTFIG00287-laurent-bouvet-l-insecurite-culturelle-est-toujours-la.php
      https://www.contrepoints.org/2016/04/15/247348-laicite-il-faut-remettre-de-la-republique-dans-la-gauche-laurent-bouvet (un peu connexe, ça traite surtout du Printemps Républicain et moins de l'insécurité culturelle).
       
      1. La clef du "moment populiste" occidental ?
       
      Si le concept me parait important, c'est par sa force explicative ; il est en effet capable de résumer une très grande partie des forces en jeu dans le "moment populiste" occidental : ces cartes électorales remodelées, le sentiment que les grands partis historiques sont complètement à côté des vrais enjeux...
       
      2. Concept scientifique ou idée politique ?
       
      Une première approche de l'insécurité culturelle serait de la définir comme un pur élément d'analyse scientifique, utile aux descriptions sociologiques. Toutefois, il semble avoir acquis une dimension supplémentaire en France, sous l'impulsion de Laurent Bouvet, et de sa vision de l'intellectuel engagé - et comme souvent à gauche (cf. l'article de Slate), l'idée est critiquée pour faire-le-jeu-du-FN.
       
      3. Un concept plus large qu'il n'y parait ?
       
      Vu l'histoire du terme, on le voit immédiatement comme s'appliquant aux classes moyennes/populaires françaises "périphériques" au XXIème siècle. On étendra sans trop de difficulté l'analyse à d'autres pays occidentaux. Laurent Bouvet l'étend volontiers (à l'opposé de Gulluy, voir l'article de Libération) aux vagues d'immigration récentes. J'irai même plus loin, et je pense que les mécanisme à l’œuvre dans la bourgeoisie française catholique sont assez identiques : celle-ci voit une bonne partie de ses références s'effondrer, et semble plus perméable à l'action politique qu'il y a quelques années.
      Et puis on pourrait étendre encore et encore le concept (le doctorat de Bouvet était sur les US par exemple).
       
      4. Ne réinvente-t-on pas l'eau chaude ?
       
      Quand on commence à étaler un concept un peu partout, on se demande rapidement si on a pas mis un joli nom totalement nouveau sur un truc qu'on connaît depuis au moins les Lumières. En fait, parfois, j'en viens à me demander si l'insécurité culturelle n'est pas simplement la redécouverte de certains pans du conservatisme par une gauche qui l'aurait oublié.
       
      J'ai jeté quelques questions rapides ; n'hésitez pas à les reprendre au vol, reformuler ou en ajouter d'autres :).
       
    • By Cugieran
      Vous pourrez prochainement voir apparaître de temps à autres des fils étiquetés [Wikibéral]. Ils visent à discuter du contenu d'un article Wikibéral qu'il faudrait étoffer, mettre à jour ou créer.
      L'objectif de ces fils, dont les premiers seront expérimentaux, est de favoriser l'implication des membres dans Wikibéral. Chacun peut apporter sa pierre, dans son domaine, en fonction de ses connaissances et des sujets.
      Il ne s'agit pas de discuter de la même manière que sur les fils classiques mais de se cantonner aux débats concernant le contenu de l'article.
      Dans ce cadre, il est indispensable que ces fils soient sérieux et utiles. Pas de trolling, pas de vannes et une très grosse préférence (pour ne pas dire obligation) de contributions constructives, étayées ou sourcées.
      Comme je suis convaincu que vous saurez suivre ces quelques consignes, je vous remercie par avance.
       
      A propos des subventions, question centrale de l'économie social-démocrate, voici le lien vers l'article Wikibéral : 
      https://www.wikiberal.org/wiki/Subvention
      Quelques discussions ont déjà eu lieu sur le forum à ce sujet.
      Que verriez-vous à ajouter ou modifier ? Sourcer ? Mettre à jour ? Exemples, liens ?
    • By Bastiat
      Benjamin Dormann : “La presse française est 10 fois plus subventionnée qu’ailleurs en Europe”
      http://www.enquete-debat.fr/archives/benjamin-dormann-la-presse-francaise-est-10-fois-plus-subventionnee-quailleurs-en-europe-44871/

×
×
  • Create New...