Jump to content

Recommended Posts

L’Etat déteste la concurrence. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Netflix va proposer Truffaut sur sa plateforme, évidemment ça ne plait pas à libé

 

Faut-il seulement se réjouir de l'arrivée de la cinéphilie sur Netflix ?

Les premières phrases :

 

Citation

Lorsqu’on grandit dans les années 80, fils d’ouvriers immigrés, dans une ville de 4 000 habitants d’un département connu pour être le champion toutes catégories des accidents dus à la consommation excessive d’alcool et le seul en France à n’être pourvu d’aucun escalator, comment accède-t-on à la culture ?

 

Netflix remplit ses quotas de film français avec des classiques (à vérifier) et libé n'est pas content.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non mais c'est mal dit, mais l'argument derrière à un sens. L'annonce de Netflix est une fausse nouvelle, les films étaient dispos ailleurs avant, et 98% des utilisateurs ne verront jamais ces films, et si l'algo se trompe et qu'ils en lancent un ils ne tiendront pas 10min. La disponibilité, le choix n'augmente pas forcément la consommation et la curiosité, ironiquement tu pouvais avoir des visions plus variés à l'époque des chaines hertziennes parce que tu n'avais pas le choix, qu'aujourd'hui.

 

Pour le sévice public, ils se plaignent qu'ils ne passent que des films des 60s déjà vu et revu, sans faire d'efforts.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu veux dire que la politique de l'offre en matière de culture n'a aucune sens 😛 ?

Libé et tous les autres chantres passent leur vie à gueuler contre la politique de l'offre et pour la politique de la demande, sauf pour la culture parce qu'ils savent que les gens iront acheter des jeux de PS4 et iront voir Aquaman au cinéma et ça ne fait pas vivre les cultureux.
Mais si ça tombe sur Netflix c'est quand meme mal parce que Netflix.

 

Allez, rien que pour ça, je vais les regarder les Truffaut, j'ai du en voir que un ou deux. J'espère qu'ils mettront des Tarkovski aussi un jour.

Share this post


Link to post
Share on other sites
10 hours ago, Adrian said:

 

Netflix remplit ses quotas de film français avec des classiques (à vérifier) et libé n'est pas content.

Libé ne critique pas Netflix (en tout cas dans l'article.).

 

L'article critique que pour voir un Truffaut il faille avoir Netflix, tandis qu'on laisse au service public la grande vadrouille.

 

Et que donc, en France, tu as accès gratuitement à la comédie grand public, mais que tu doives payer pour les "grands noms".

 

 

Ceux qui en prennent pour leur grade c'est le sévice public plus que Netflix dans cet article.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
56 minutes ago, poney said:

J'espère qu'ils mettront des Tarkovski aussi un jour.

 

Ses films russes avaient été mis gratos sur Youtube sur le compte de Mosfilms, officiellement en HD/restauré. 

https://russie.fr/films-tarkovsky-en-ligne

 

genre 

 

Ses deux derniers y sont aussi d'ailleurs, mais je sais pas si c'est légalement.

  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Fagotto a dit :

 officiellement en HD/restauré. 

 

Ah cool, j'aimerais bien un jour le coffret DVD d'ailleurs, parce que j'ai vu la plupart en nonhd et non restauré, et Stalker - probablement l'une des plus belles photographie du cinéma - en mode dvix de l'an 2000 ça fait mal au cul.

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'ailleurs, suis même pas sûr que le fait que ce soit payant soit le problème dénoncé dans l'article (cela joue, mais peu), mais plus le fait que l'on ne tombe pas sur ces films par hasard en allumant son téléviseur.

Car gratuitement on a accès à pleins de choses (encore plus quand on a pas de problèmes avec la légalité pour avoir des films).

 

Maintenant, là où le gars se trompe, c'est qu'il a une vision magnifiée de son enfance.

J'ai grandit dans les années 80.

Je ne me rappelle pas être tombé sur un Truffaut ou un Kurosawa "par hasard".

Et même si cela avait été le cas, j'aurais zappé.

 

Non, il a vraiment tout faux.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
8 minutes ago, Marlenus said:

Maintenant, là où le gars se trompe, c'est qu'il a une vision magnifiée de son enfance.

J'ai grandit dans les années 80.

Je ne me rappelle pas être tombé sur un Truffaut ou un Kurosawa "par hasard".

Et même si cela avait été le cas, j'aurais zappé.

 

Non, il a vraiment tout faux.

 

Non c'est assez vrai, quand tu n'a que 5 chaines pour t'occuper, tu finis par tomber sur plein de films que tu n'aurais pas regarder spontanément et que tu finis par apprécier.

Quand j'étais dans un collège de campagne (enfin en 3e), entouré de fils de paysans, on discutait parfois de films qui était passé sur Arte à l'époque, les retrospectives Kubrick tout ça, y avait un certain attrait, accès à quelque chose de bizarre, autres, 

 

Avec l'offre actuelle, tu suis l'algo et si un truc ne te plait pas tu zappes au bout de 5min sans faire d'efforts, parce que tu as 1000 autres choix.

Et la vision répétée de séries formatent ton expérience visuelle pour ne mater que des trucs calibrés avec stimulus régulier, twists et blagues, qui fait que tu ne fais plus l'effort dès que ça sort de ce schéma.

  • Yea 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 minute ago, Fagotto said:

 

Non c'est assez vrai, quand tu n'a que 5 chaines pour t'occuper, tu finis par tomber sur plein de films que tu n'aurais pas regarder spontanément et que tu finis par apprécier.

Quand j'étais dans un collège de campagne (enfin en 3e), entouré de fils de paysans, on discutait parfois de films qui était passé sur Arte à l'époque, les retrospectives Kubrick tout ça, y avait un certain attrait, accès à quelque chose de bizarre, autres, 

 

Avec l'offre actuelle, tu suis l'algo et si un truc ne te plait pas tu zappes au bout de 5min sans faire d'efforts, parce que tu as 1000 autres choix.

Et la vision répétée de séries formatent ton expérience visuelle pour ne mater que des trucs calibrés avec stimulus régulier, twists et blagues, qui fait que tu ne fais plus l'effort dès que ça sort de ce schéma.

 

Je pense sincèrement qu'un Truffaut pendant l'enfance tu te fais ch... et tu ne reste pas dessus.

En tout cas pour la majorité des gamins (ou alors j'étais une exception)

 

Maintenant, là le problème il est plus sur choix VS trucs au hasard.

Là je te rejoins, l'"avantage" de la télé est de zapper et de tomber sur un truc au hasard qui semble sympa. Qui au final te sors de ta zone de confort.

Mais la télé actuelle a cette possibilité avec toutes les chaines disponibles.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Apres Truffaut c est vraiment pas difficile a regarder.

Mais c est vrai que ce sont souvent des sujets 'adultes'.

Mais je parle plus de l'adolescence, l'enfance c'est difficile d'accrocher à pas mal de films logiquement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des films en SVOD pendant un an sur Netflix plutôt qu'attendre le moment de l'année ou Arte va diffuser un film le mercredi a 20h45 avec 1 mois de replay sur leur site ...

 

Déjà disponible ? oui sur dailymotion ? (lol), une chaine youtube inconnu ...

 

Finalement c'est Salto qui aurait du acheter à MK2 mais qui se serait abonné à Salto pour Truffaut, camping paradise et plus belle la vie ?

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous êtes des sacrés pipoteurs. 

 

Personne ne se fait chier à regarder Arte en vrai et les rares fois où tu tombes sur un film t'arrives après 35 minutes donc tu zappes. 

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 22/04/2020 à 23:07, Adrian a dit :

Netflix va proposer Truffaut sur sa plateforme, évidemment ça ne plait pas à libé

 

Faut-il seulement se réjouir de l'arrivée de la cinéphilie sur Netflix ?

Citation

Netflix sort la sainte carte de la culture pour nous faire oublier sa misère de production cuite à l’eau, régie par un cahier des charges débilitant et le fait qu’il ne paie toujours pas ses impôts en France. 

Libé non plus. On leur dit ?

 

Il y a 14 heures, Marlenus a dit :

Libé ne critique pas Netflix (en tout cas dans l'article.).

Attends, je la repasse :

Citation

Netflix sort la sainte carte de la culture pour nous faire oublier sa misère de production cuite à l’eau, régie par un cahier des charges débilitant et le fait qu’il ne paie toujours pas ses impôts en France. 

 

Il y a 5 heures, NoName a dit :

Vous êtes des sacrés pipoteurs. 

 

Personne ne se fait chier à regarder Arte en vrai et les rares fois où tu tombes sur un film t'arrives après 35 minutes donc tu zappes. 

/this

C'est tellement bidon cette image romantique du gamin défavorisé fan de Stallone qui tombe par hasard à 10 ans sur un Truffaut et qu'on retrouve 10 ans plus tard à l'ENS, sauvé par l'exception culturelle et la méritocratie françaises.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Neomatix a dit :

C'est tellement bidon cette image romantique du gamin défavorisé fan de Stallone qui tombe par hasard à 10 ans sur un Truffaut et qu'on retrouve 10 ans plus tard à l'ENS, sauvé par l'exception culturelle et la méritocratie françaises.

En plus, emballé par Truffaut, il a beaucoup plus de chances de finir intermitteux du spectacle que normalien, soyons honnêtes.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
40 minutes ago, Neomatix said:

Libé non plus. On leur dit ?

 

Attends, je la repasse :

 

/this

C'est tellement bidon cette image romantique du gamin défavorisé fan de Stallone qui tombe par hasard à 10 ans sur un Truffaut et qu'on retrouve 10 ans plus tard à l'ENS, sauvé par l'exception culturelle et la méritocratie françaises.

 

Le problème c est que tu ne sais pas de quoi tu parles, et donc tu interprètes mal.

Truffaut (un réal qui en soi ne m'intéresse pas tellement) n'est pas un cinéaste intello ou élitiste. Il a fait plusieurs films populaires, pas mal ont fait plus d'1 million d'entrée. On lui a meme reproché d'être trop classique vs ses anciens collègues des Cahiers et ses propres positions critiques (mais lui était avant tout un fan de Hawks-Hitchcock, ie du cinéma populaire au final).

 

Bref personne qui ne connait le sujet ne pense que mater un Truffaut va t'amener à l'ENS parce que au contraire c'est un truc normal que tu pouvais faire dans ta famille prolo/classe moyenne sans que ce soit vu comme de la distinction culturelle de classe élevée. Ce n'est pas du romantisme.

Et des gens de différentes classes pouvaient avoir une culture ciné importante, c'est infiniment moins le cas aujourd'hui comme tu en donnes l'exemple avec ton opposition Truffaut/Stallone, et les news du genre de celle de Netflix ne changeront rien (et d'ailleurs libé se trompe, si le service public variait son offre ça ne changerait rien non plus, tout simplement parce que comme écrit plus haut ce n'est pas un problème de disponibilite, les gens préfèrent regarder autre chose), Netflix étant une partie du problème avec son algo et le formatage sériesque, difficile de le nier (y a des gens qui sont contents de voir arriver ces films sur Netflix aussi je ne le nie pas). Apres on peut aussi penser que ce n'est pas un problème mais il faut au moins comprendre la position 'adverse'.

  • Yea 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Fagotto a dit :

Truffaut (un réal qui en soi ne m'intéresse pas tellement) n'est pas un cinéaste l'intello ou élitiste. Il a fait plusieurs films populaires, pas mal ont fait plus d'1 million d'entrée. On lui a meme reproché d'être trop classique vs ses anciens collègues des Cahiers.

Le cinéma élitiste de l'époque, c'est plutôt Rivette, Resnais et Rohmer ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, Fagotto a dit :

Le problème c est que tu ne sais pas de quoi tu parles, et donc tu interprètes mal.

Truffaut (un réal qui en soi ne m'intéresse pas tellement) n'est pas un cinéaste l'intello ou élitiste. Il a fait plusieurs films populaires, pas mal ont fait plus d'1 million d'entrée. On lui a meme reproché d'être trop classique vs ses anciens collègues des Cahiers et ses propres positions critiques (mais lui était avant tout un fan de Hawks-Hitchcock, ie du cinéma populaire)

Bref personne qui ne connait le sujet ne pense que mater un Truffaut va t'amener à l'ENS parce que au contraire c'est un truc normal que tu pouvais faire dans ta famille prolo/classe moyenne sans que ce soit vu comme de la distinction culturelle de classe élevée.

Je n'ai jamais écrit ni même sous-entendu que Truffaut était un réalisateur intello et/ou bourgeois.

Citation

Et des gens de différentes classes pouvaient avoir une culture ciné importante, c'est infiniment moins le cas aujourd'hui comme tu en donnes l'exemple avec ton opposition Truffaut/Stallone,

Je suis en complet désaccord là-dessus.

Combien de personnes de ma génération ont découvert le cinéma avec, entre autres, le Fossoyeur de Films, Durendal et Karim Debbache, en complète déconnexion avec leur classe sociale ?

 

Edit: mon opposition Truffaut/Stallone est une opposition cinéma français/américain. Mais vu que tu as écrit ton commentaire en partant du principe que je ne sais pas de quoi je parle et que j'interprète mal, c'était difficile de faire preuve de finesse d'esprit.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Neomatix a dit :

Mais vu que tu as écrit ton commentaire en partant du principe que je ne sais pas de quoi je parle et que j'interprète mal, c'était difficile de faire preuve de finesse d'esprit.


c’est pas le genre de la maison pourtant

Share this post


Link to post
Share on other sites

  

7 hours ago, Frenhofer said:

Le cinéma élitiste de l'époque, c'est plutôt Rivette, Resnais et Rohmer ?

 

Bon, élitiste ne veut evidemment rien dire, mais oui c'est un peu plus difficile d'accès, Rivette après la Religieuse, les films un peu expé de Resnais genre l'Année Dernière à Marienbad, on peut pas dire que ce soit du ciné populaire, et Rohmer n'est pas difficile je trouve mais il a une singularité plus marquée que Truffaut oui.

Après celui qu'on oppose à Truffaut en général c'est son ami Godard, qui a fait des films moins classiques et à partir de mid-60s des films vraiment difficiles.

 

7 hours ago, Neomatix said:

Je n'ai jamais écrit ni même sous-entendu que Truffaut était un réalisateur intello et/ou bourgeois.

 

Mais dans ce cas_là ta reflexion sarcastique sur Truffaut et l'ENS n'a pas beaucoup de sens, ce n'est pas une bonne caricature de ce que pense libé.

 

7 hours ago, Neomatix said:

Je suis en complet désaccord là-dessus.

Combien de personnes de ma génération ont découvert le cinéma avec, entre autres, le Fossoyeur de Films, Durendal et Karim Debbache, en complète déconnexion avec leur classe sociale ?

 

On a tous des biais générationnels, mais ça n'a rien à voir je parle d'une culture de masse, pas de youtubeurs de niche, ie qu'une chaine hertzienne avant Internet c'est plus prescripteur que n'importe quel youtubeur, parce que tu n'avais pas le choix, et n'importe quel journal en parlait, c'était plus présent dans la culture populaire tout simplement.

En plus parmi tes youtubeurs le seul que je connais, de réputation, a celle de n'aimer que les blockbusters, donc je vois pas bien la pertinence.

 

Je pense plutôt qu'à notre époque la culture ciné sur Internet se fait via les sites de critiques/notes, et c'est très bien, mais mon point c'est que c'est une culture de niche, plus de masse. Je pense qu'une partie du cinéma qui était considéré comme universel il n'y a pas longtemps, ie que tout le monde pouvait l'apprecier, devient un truc de spécialiste.

 

7 hours ago, Neomatix said:

Edit: mon opposition Truffaut/Stallone est une opposition cinéma français/américain. Mais vu que tu as écrit ton commentaire en partant du principe que je ne sais pas de quoi je parle et que j'interprète mal, c'était difficile de faire preuve de finesse d'esprit.

 

Oui mais là ça a encore moins de sens, je comprend encore moins où tu veux en venir et ça a encore moins de rapport avec l'article de libé qui ne parle pas de ça.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Fagotto a dit :

les films un peu expé de Resnais genre l'Année Dernière à Marienbad

Une claque !

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Fagotto a dit :

Je pense plutôt qu'à notre époque la culture ciné sur Internet se fait via les sites de critiques/notes,

... la culture, ciné ou autre, c'est pas juste être spectateur hein.

Grâce à l'offre logicielle existante et aux ressources internet,

il y a des centaines d'individus qui réalisent des court-métrages et les mettent en ligne.

De spectateurs, ils sont carrément devenus acteurs.

J'appelle ça un progrès, pas une régression.

Share this post


Link to post
Share on other sites
15 minutes ago, ttoinou said:

Une claque !

 

Hiroshima, mon amour c'est fort aussi, surtout les 20 premières minutes.

 

15 minutes ago, Rübezahl said:

De spectateurs, ils sont carrément devenus acteurs.

 

Certes c'est bien, mais pour être un bon spectateur c'est déjà un vrai travail, pas un truc passif.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 23 heures, Fagotto a dit :

Avec l'offre actuelle, tu suis l'algo et si un truc ne te plait pas tu zappes au bout de 5min sans faire d'efforts, parce que tu as 1000 autres choix.

Et la vision répétée de séries formatent ton expérience visuelle pour ne mater que des trucs calibrés avec stimulus régulier, twists et blagues, qui fait que tu ne fais plus l'effort dès que ça sort de ce schéma.

 

C'est aussi un peu le même problème avec les livres sur Amazon : imbattable pour trouver le bouquin que tu sais que tu cherches (ou quelque chose d'approchant, grave aux algorithmes), mais mal adapté à la découverte d'ouvrages complètement nouveaux comme ça peut se produire en te baladant dans une librairie ou une bibliothèque. 

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le cinéma n'est plus vecteur de lien culturel comme au temps où il n'y avait que 5 chaînes.

Maintenant c'est un loisir de niche voire de vieux et de moins en moins une référence universelle.

 

C'est très bien comme ça, vive l'abondance de choix. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, ttoinou a dit :

Une claque !

 

Hyper chelou, je n'étais pas prêt. Et cet orgue :arc:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour être honnête j'ai été bluffé par les 30 premières minutes après ça se répète, c'est du gâchis il avait un bon concept et après il tourne en rond :(  . J'suis en train de remixer le film dans un clip de musique parce que la photo est jolie quand même

il y a une heure, Fagotto a dit :

Hiroshima, mon amour c'est fort aussi, surtout les 20 premières minutes.

Merci je regarderais

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

il y a 3 minutes, ttoinou a dit :

Pour être honnête j'ai été bluffé par les 30 premières minutes après ça se répète, c'est du gâchis il avait un bon concept et après il tourne en rond :(  . J'suis en train de remixer le film dans un clip de musique parce que la photo est jolie quand même

 

Oui idem, j'ai pas vraiment accroché. Hiroshima mon amour beaucoup (beaucoup) plus. Et encore faudrait que je le regarde, je ne l'ai pas vu à un bon moment de ma life

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By Bézoukhov
      Bonsoir,

      Ca fait longtemps que je m'étonne de ne pas voir, sur un forum consacré à la politique, aucun sujet consacré à l'insécurité culturelle ; malheureusement à chaque fois que je m'y attelle je n'arrive pas poser une problématique propre. Je vais donc essayer d'ouvrir le sujet avec différentes questions qui, je l'espère, recouvrent la plupart de ses facettes.
       
      Je vais éviter de faire une longue présentation de l'idée pour ceux qui ne la connaissent pas ; elle est portée principalement par Christophe Gulluy (pour le pendant scientifique) et par Laurent Bouvet (qui a une approche plus politique, en théorie comme en pratique) :
      http://www.liberation.fr/societe/2015/02/11/nous-sommes-dans-le-deni-de-l-insecurite-culturelle_1200428
      http://www.slate.fr/story/98455/insecurite-culturelle-gauche-intellectuelle-panique
      http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2017/07/06/31003-20170706ARTFIG00287-laurent-bouvet-l-insecurite-culturelle-est-toujours-la.php
      https://www.contrepoints.org/2016/04/15/247348-laicite-il-faut-remettre-de-la-republique-dans-la-gauche-laurent-bouvet (un peu connexe, ça traite surtout du Printemps Républicain et moins de l'insécurité culturelle).
       
      1. La clef du "moment populiste" occidental ?
       
      Si le concept me parait important, c'est par sa force explicative ; il est en effet capable de résumer une très grande partie des forces en jeu dans le "moment populiste" occidental : ces cartes électorales remodelées, le sentiment que les grands partis historiques sont complètement à côté des vrais enjeux...
       
      2. Concept scientifique ou idée politique ?
       
      Une première approche de l'insécurité culturelle serait de la définir comme un pur élément d'analyse scientifique, utile aux descriptions sociologiques. Toutefois, il semble avoir acquis une dimension supplémentaire en France, sous l'impulsion de Laurent Bouvet, et de sa vision de l'intellectuel engagé - et comme souvent à gauche (cf. l'article de Slate), l'idée est critiquée pour faire-le-jeu-du-FN.
       
      3. Un concept plus large qu'il n'y parait ?
       
      Vu l'histoire du terme, on le voit immédiatement comme s'appliquant aux classes moyennes/populaires françaises "périphériques" au XXIème siècle. On étendra sans trop de difficulté l'analyse à d'autres pays occidentaux. Laurent Bouvet l'étend volontiers (à l'opposé de Gulluy, voir l'article de Libération) aux vagues d'immigration récentes. J'irai même plus loin, et je pense que les mécanisme à l’œuvre dans la bourgeoisie française catholique sont assez identiques : celle-ci voit une bonne partie de ses références s'effondrer, et semble plus perméable à l'action politique qu'il y a quelques années.
      Et puis on pourrait étendre encore et encore le concept (le doctorat de Bouvet était sur les US par exemple).
       
      4. Ne réinvente-t-on pas l'eau chaude ?
       
      Quand on commence à étaler un concept un peu partout, on se demande rapidement si on a pas mis un joli nom totalement nouveau sur un truc qu'on connaît depuis au moins les Lumières. En fait, parfois, j'en viens à me demander si l'insécurité culturelle n'est pas simplement la redécouverte de certains pans du conservatisme par une gauche qui l'aurait oublié.
       
      J'ai jeté quelques questions rapides ; n'hésitez pas à les reprendre au vol, reformuler ou en ajouter d'autres :).
       
    • By Cugieran
      Vous pourrez prochainement voir apparaître de temps à autres des fils étiquetés [Wikibéral]. Ils visent à discuter du contenu d'un article Wikibéral qu'il faudrait étoffer, mettre à jour ou créer.
      L'objectif de ces fils, dont les premiers seront expérimentaux, est de favoriser l'implication des membres dans Wikibéral. Chacun peut apporter sa pierre, dans son domaine, en fonction de ses connaissances et des sujets.
      Il ne s'agit pas de discuter de la même manière que sur les fils classiques mais de se cantonner aux débats concernant le contenu de l'article.
      Dans ce cadre, il est indispensable que ces fils soient sérieux et utiles. Pas de trolling, pas de vannes et une très grosse préférence (pour ne pas dire obligation) de contributions constructives, étayées ou sourcées.
      Comme je suis convaincu que vous saurez suivre ces quelques consignes, je vous remercie par avance.
       
      A propos des subventions, question centrale de l'économie social-démocrate, voici le lien vers l'article Wikibéral : 
      https://www.wikiberal.org/wiki/Subvention
      Quelques discussions ont déjà eu lieu sur le forum à ce sujet.
      Que verriez-vous à ajouter ou modifier ? Sourcer ? Mettre à jour ? Exemples, liens ?
    • By Bastiat
      Benjamin Dormann : “La presse française est 10 fois plus subventionnée qu’ailleurs en Europe”
      http://www.enquete-debat.fr/archives/benjamin-dormann-la-presse-francaise-est-10-fois-plus-subventionnee-quailleurs-en-europe-44871/

×
×
  • Create New...