Jump to content

Militaires tués sur le sol français


Recommended Posts

Le seul point avec lequel je suis d'accord, c'est que si la caméra cachée prouve un délit/ (ici, un faux témoignage) on peut condamner pour ce délit (mais là, je ne sais pas si c'est légal).

La c'est plutot un probleme de procédure, de validité de la preuve, de vérifier que les propos sont spontanés et non scénarisés, etc…

Link to comment

Il me semble avoir compris que la défense de son avocat est de dire :

1) c'est filmé à son insu lors d'une conversation privée.

2) on ne peut pas être condamner pour des bêtises dites en privé, sinon tout le monde finirait pendu (j'ai trop regardé Game Of Thrones) en taule.

Ce avec quoi je suis d'accord (sous réserve de caméra cachée, de l'insu de son plein gré, toussa).

Après, il dit que oui, bon, d'accord, elle devra s'expliquer pour apologie du terrorisme. Mais bon, liberté d'expression, toussa, en démocratie, y a toujours des trucs qu'on a pas le droit de dire (les penser, c'est autre chose).

Link to comment

"Apologie du terrorisme" c'est d'ailleurs récent comme délit non? Un machin style Patriot Act dont je ne suis pas qu'il faille se réjouir.

Ca peut théoriquement aller assez loin dans le délit d'opinion politique (et tous les intellectuels français d'extrême-gauche devraient se sentir visés).

Link to comment

Tiens je l'avais oublié cet oiseau-là! Qu'est-ce qu'il devient?

Sifaoui n'est pas n'importe qui.

Il ne faut pas oublier qu'il a été longtemps journaliste à "Jeune Afrique" ; ce qui est, quand même, une référence.

Il me semble avoir compris que la défense de son avocat est de dire :

1) c'est filmé à son insu lors d'une conversation privée.

Oui mais ne dit-elle pas qu'elle est fière de l'avoir dit aussi aux flics pendant les interrogatoires.?

Donc, si c'est vrai, ça n'a plus rien de privé et la caméra cachée n'est plus le problème.

Link to comment
  • 2 months later...

 

Deux hommes d'une trentaine d'années ont été arrêtés à Toulouse, mardi 29 janvier, dans l'enquête sur les complicités dont aurait pu bénéficier Mohamed Merahpour commettre ses assassinats en mars 2012, selon une source judiciaire.

Selon Libération, les deux personnes arrêtées par les policiers de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), sont des "relations des Izards", quartier dont était originaire Mohamed Merah.

Pour Valls, Merah n'était pas un "loup solitaire"

Les policiers auraient saisi des téléphones portables et des ordinateurs aux domiciles des suspects, afin de déterminer en quoi ils auraient pu aider le "tueur au scooter" à commettre ses crimes, affirme le quotidien.

Hasard du calendrier, le ministre de l'Intérieur reçoit mercredi les familles des victimes de Mohamed Merah. Mardi, Manuel Valls a d'ailleurs estimé que "la fameuse thèse du loup solitaire ne tient pas pour Merah", prenant le contrepied de Claude Guéant, son prédécesseur.

 

 

 

C'est quand même bizarre que ces deux types ne se soient pas enfuis de France quand même, non?

Link to comment

C'est quand même bizarre que ces deux types ne se soient pas enfuis de France quand même, non?

La majorité des gens sont des incompétents notoires, c'est encore plus vrai quand on parle de criminels, la seule raison pour laquelle le taux d'élucidation n'est pas supérieur à 95% c'est que la majorité des flics sont également des incompétents notoires.

Link to comment

Je dirais plutôt que les flics n'ont aucune incitation à être compétents.

Mouais, les criminels en ont une grosse d’incitation, et c'est quand même en majorité des tocards, je suis le premier à penser qu’une orientation "clients" dans la police améliorerai la qualité du service, mais il ne faut pas déconner, la disparition de des incitations négatives dues à l'état ne transforme pas magiquement les tocards en diamants.

Link to comment

Justement, quand je dis pas d'incitation à être compétent, je pense que pour n'importe quel individu, il est plus facile de pruner et de faire des contrôles radars que d'aller faire le zouave dans les banlieues et risquer de se prendre une balle pour pas un rond. Un automobiliste, ça crache sans faire d'histoire. L'évaluation du risque est assez facile à faire. 

Link to comment

 

Contrairement à ce qu’avait affirmé la DGSE, Mohamed Merah n’avait pas falsifié son passeport lors de ses voyages à l’étranger, quelques mois avant les tueries de Toulouse et Montauban. Selon une enquête de L’Express, le djihadiste toulousain disposait d’un bon passeport, stipulant son adresse et sa date de naissance. Il semblerait que les services de renseignements se soient en réalité trompés de « Mohamed Merah », pistant un homonyme qui n’avait rien d’un islamiste.

La méprise serait née alors que Mohamed Merah se trouvait en Afghanistan, en novembre 2010. Alors qu’il cherche à entrer en contact avec les membres d’Al-qaïda, le jeune Toulousain est arrêté par une patrouille. A ce moment-là, Merah dispose d’un passeport et d’un visa en règle. Remis à l’armée américaine, il est ensuite renvoyé en France où les renseignements militaires sont alertés.

Des coïcidences troublantes

La Direction de la protection et de la sécurité de la Défense, qui ne dispose pas d’une photocopie du passeport de Mohamed Merah, va alors lancer une surveillance… mais se trompe de cible. Il faut dire que les coïncidences n’ont pas aidé les enquêteurs. Alors qu’ils recherchent Mohamed Merah dans leurs fichiers, ils tombent sur un homme qui porte les mêmes nom et prénom, qui est né la même année que le « tueur au scooter », qui a aussi tenté de s’engager dans la légion étrangère et qui a eu des ennuis avec la police ! Mais ce Mohamed Merah n’est pas le bon et réside à Douai…

 

Link to comment

Franchement, si des mecs chargés de la sécurité du territoire, anti-terroristes, n'ont pas le droit d'avoir une photocopie du passeport d'un mec suspecté d'attentats, et ceci afin de savoir qui ils cherchent, alors, ils ne servent à rien.

 

 

 

Link to comment

La DPSD a des photocopieuses. Le fait est qu'elle est limitée dans ses actions. Elle n'a pas dans son domaine les capacités de la DCRI. Elle n'a pas le droit de faire des filatures par exemple.

En revanche, dans cette affaire, c'est bien elle qui a sorti le nom de Merah à la DCRI puisqu'elle a une antenne à Kaboul.

Link to comment

Ça veut quand même dire que vous avez des problèmes de communication entre les services de la Défense et les service de renseignement intérieur.

 

Bon, ceci dit, il y a eu un cas similaire en Belgique il y a quelques années entre les renseignements militaires et la sûreté de l'Etat, je pense même me souvenir qu'il y avait eu un mort.

Link to comment
  • 3 years later...

Ridicule :

Le Monde.fr - Assassinat d’un militaire par Merah : l’Etat accusé de « faute » et jugé en partie responsable

Le tribunal administratif de Nîmes a jugé mardi que la décision de supprimer toute mesure de surveillance de Mohamed Merah, à la fin de 2011, constituait une « faute ».

http://www.lemonde.fr/societe/article/2016/07/12/assassinat-d-un-militaire-par-merah-l-etat-accuse-de-faute-et-juge-en-partie-responsable_4968361_3224.html

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...