Jump to content

Trop-plein de dépenses publiques


Arturus

Recommended Posts

Je viens de jeter un oeil sur le suivi des défaillances d’entreprises de la Banque de France que j’avais déjà évoqué dans un article. On est toujours dans une période de fort recul du nombre de défaillances, situation très artificielle voire inquiétante qui illustre bien la période d'argent magique dans laquelle on vit et qui devrait durer encore un peu, car comme le dit la BDF :
« Malgré l’abandon progressif des dispositifs de soutien, une partie des mesures étant reconduites dans le plan de sortie de crise, les chiffres de défaillances des derniers mois de 2021 restent inférieurs à ceux observés en 2019 et 2020 (cf. graphique 3). Il n’y a donc à ce stade aucun signe d’une reprise des défaillances ou d’une vague de faillites à venir. »
Graphique 3 :

BDF Défaillance d'entreprises.png

Link to comment

Si je puis me permettre une hypothèse statistique alternative, basée sur un biais de sélection.

 

1/ Je crains que très peu d'entreprises n'aient été créées lors des 18 derniers mois

2/ Les défaillances d'entreprise interviennent souvent dans les premières années de vie

3/ Et donc artificiellement moins de défaillances, sans que la perfusion financière ne soit le coeur du truc

 

 

Link to comment

C'est à creuser, mais à première vue, ce ne serait pas le cas :
- INSEE Un nouveau record de créations d’entreprises en 2020 malgré la crise sanitaire (+9% pour micro-entrepreneurs, -13% pour entreprises individuelles classiques et stabilité de création pour sociétés)
- INSEE : Rebond des créations d’entreprises en juin 2021 ; forte hausse sur les 12 derniers mois

Link to comment
  • 3 weeks later...
  • 1 month later...

Hier, sur la télévision belge, l'émission #investigation (pensez Envoyé Spécial, plus que Lucet, j'espère) était consacrée à ces deux sujets:

 

1) la disparition du cash; d'abord centré sur les actions des banques (économies, augmentation des profits, ... au détriment des clients "moins à l'aise avec les paiements électroniques), mais qui a quand même parlé du tracking possible par l'état, et laissé parler pas mal de témoins dans ce sens. Et donné l'exemple de la Suède et de l'Allemagne, très attachées voire ré-attachées au cash, pour toutes ces raisons.

 

mais surtout, et voilà pourquoi je poste ici:

2) la gabegie financière des Provinces en Belgique (l'un de nos nombreux niveaux de pouvoir / administratif). 

Pas mal d'exemples de structures "non lucratives", subsidées/financées/ fournissant des services à l'Etat mais de manière... très douteuse.

 

Malheureusement, je ne pense pas que cela soit visible depuis la France...

 

https://www.rtbf.be/auvio/detail_investigation?id=2862845

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...