Jump to content

Recommended Posts

Bon, sur quels sites étrangers peut-on trouver des sondages pour le second tour ? Naturellement, ce n'est pas pour les consulter, c'est illégal, hein. ;)

Traditionnellement j'utilise la Tribune de Genève pour m'informer : www.tdg.ch

Link to comment

Je crois que bien du monde exagère en disant que la presse est aux ordre du pouvoir, la preuve, le presse est subventionnée mais la presse en général a fait du sarko-bashing pendant 5 ans. Bien sûr il y a des exceptions avec TF1 et le figaro, et bien sûr je ne nie pas que le monde journalistique et politique soient étroitement liés.

Ceci étant , j'adhère à ce que dit Apollon: la presse est en roue libre, et pas seulement la presse, tous les organes de pression: syndicats, administration publique etc…Si ceux-ci -qui sont subventionnés par l'Etat- étaient aux ordres du pouvoir, comment expliquer qu'ils aient convoqués de multiples grèves pendant le quiquennat de Sarkozy? Donc oui ils sont en roue libre, et oui ils sont majoritairement pro-gauche.

Etre subventionné ne signifie pas nécessairement être aux ordres du pouvoir. D'abord c'est peut-être une tentative d'amadouer les organes de pression, et puis surtout, tout ceci fonctionne avec une extrême complexité.

Sarkozy ne peut pas du jour au lendemain couper les subventions à un journal ou aux syndicats parce qu'il ont dit un mot de travers sur lui, il peut tenter de faire limoger le patron, mais même cela n'est pas simple parce que ces organes sont aux mains de leurs salariés.

Bref tout ceci a acquis une existence autonome et les politicards ne peuvent plus gouverner sans eux.

Link to comment

Oui, plus énorme biais de sélection dans les écoles de journalisme (le syndrome Sc po), qui augmente considérablement le panurgisme et la passivité.

Mais avant tout la vanité, l'appétit d'être dans le camp du Bien, l'appétit d'en tirer des avantages n'étant que secondaire, encore que cela existe.

Evidemment cet unanimisme crée des niches en sens contraire, d'où le succès de la petite bande des "réactionnaires".

Pour être passé par l'une des écoles de journalisme citées, je confirme l'omniprésence effarante des opinions "de gauche". Nous étions trois sur une trentaine à exprimer des positions un peu divergentes : l'un était plutôt obsédée par l'immigration et l'islam (mais n'a jamais osé dire explicitement qu'il était pro-Marine Le Pen), le second était vaguement de centre droit, et j'étais "le" libéral. Bien sûr, il y en avait d'autres - et c'est tout à leur honneur - qui ne parlaient jamais politique, mais ils étaient encore plus rare.

Etre à gauche était une telle évidence, que plusieurs de mes camarades m'ont affirmé que je n'étais pas vraiment "de droite", mais un anarchiste qui s'ignorait, ou simplement quelqu'un qui aimait jouer l'emmerdeur en professant des opinions différentes des autres. Je crois qu'il n'est pas concevable pour eux que quelqu'un reste fréquentable - je ne porte pas mes idées en bandoulières, ceci dit-, et "de gauche".

Je sais que la direction de l'école, qui n'est pas particulièrement orientée, tente de diversifier un peu le recrutement, mais ce sont pour le moment de vains mots. La connexion Sciences-Po est toujours très majoritaire.

Link to comment

Pour être passé par l'une des écoles de journalisme citées, je confirme l'omniprésence effarante des opinions "de gauche". Nous étions trois sur une trentaine à exprimer des positions un peu divergentes : l'un était plutôt obsédée par l'immigration et l'islam (mais n'a jamais osé dire explicitement qu'il était pro-Marine Le Pen), le second était vaguement de centre droit, et j'étais "le" libéral. Bien sûr, il y en avait d'autres - et c'est tout à leur honneur - qui ne parlaient jamais politique, mais ils étaient encore plus rare.

Etre à gauche était une telle évidence, que plusieurs de mes camarades m'ont affirmé que je n'étais pas vraiment "de droite", mais un anarchiste qui s'ignorait, ou simplement quelqu'un qui aimait jouer l'emmerdeur en professant des opinions différentes des autres. Je crois qu'il n'est pas concevable pour eux que quelqu'un reste fréquentable - je ne porte pas mes idées en bandoulières, ceci dit-, et "de gauche".

Je sais que la direction de l'école, qui n'est pas particulièrement orientée, tente de diversifier un peu le recrutement, mais ce sont pour le moment de vains mots. La connexion Sciences-Po est toujours très majoritaire.

Mais non voyons, tu extrapoles à partir de tes propres prejugés. La presse n'est pas de gauche.

La raison pour laquelle moi je peux voir cela et pas d'autres, ce n'est pas du tout parce que je suis plus intelligent ou plus perspicace! C'est tout simplement parce que dans ma famille, la culture politique est égale à zéro (zéro zéro, pas epsilon). Donc quand j'ai commencé à m'intéresser à la politique, tous les courants partaient sur la même ligne de départ, absolument tous (communistes et nazis compris). Du coup moi les différences et les ressemblances, je les vois, je pense que je n'ai ni lunettes bleues, ni lunettes roses sur le nez.

Dans ma famille aussi. Zero politique. Et quand je me suis enfin intéressé à la politique, j'avais un gros biais anti-capitaliste, lire le programme d'AL me faisait dresser les cheveux sur la tête (litéralement, je ne pensais même pas que quelque chose d'aussi libéral était possible), et je pensais que la gauche c'était des gentils qui faisait le bien alors que la droite c'était le mal et l'exploitation des pauvres. Question, ces opinions elles m'ont été transmises par l'opération du Saint-Esprit?

Link to comment

Quand on est jeune on nous explique que la gauche cherche à aider tout le monde et la droite non. Et donc, la gauche c'est des gentils, la droite non.

Ensuite on apprend ce que c'est "aider", et qui sont "tout le monde".

Link to comment

Par les profs. Ya pas que les journalistes qui sont de gauche. Quand ton prof d'histoire geo, jour de rentree de seconde, sort de son portefeuille sa carte du Parti Socialiste pour la montrer a tout le monde… Et pourtant j'etais dans un lycee privé catho.

Un peu comme quand on te dit que les journaux sont détenus par les grands groupes de droite (sic), ca empeche pas les journaleux d'etre a gauche toute. Exemple type, libé.

Link to comment

J'étais dans une école catho aussi, je me souviens que vers 15 ans j'ai entendu "La politique, c'est facile, à gauche on donne du poisson, a droite on apprend à pêcher", ce jour là j'ai tout pigé. Et blague a part, j'ai quelques amis absolument naze de chez naze en politique, qui vote à gauche par réflexe mais qui de leur propre aveux, ne comprennent pas les différences entre les deux. Il ne s'y intéresse pas pour un sous, mais le vote obligatoire fait qu'on vote, alors…on vote pour le plus beau, le mieux sapé, celui qui passe le mieux a la télé, … Et quand ces gens (je pense surtout a une) me demande "explique moi toi qu'es passionné", je repends l'exemple du poisson, parce que nô di djos, j'préfère quand même que les gens votent pour le MR que pour le PS en Wallonie, malgré toutes les critiques qu'on peut faire au premier.

Link to comment

J'ai fait quelques simulations avec: http://www.fondapol.org/qui-en-2012/simulateur-de-vote/

Il me semble que, pour gagner, Sarko doit obtenir un report de plus de 70% des voix de MLP et de 40% des voix de Bayrou. Pour cette raison, je pense qu'Hollande l'emportera avec 51,5% des suffrages exprimés.

Link to comment

J'ai fait quelques simulations avec: http://www.fondapol….lateur-de-vote/

Il me semble que, pour gagner, Sarko doit obtenir un report de plus de 70% des voix de MLP et de 40% des voix de Bayrou. Pour cette raison, je pense qu'Hollande l'emportera avec 51,5% des suffrages exprimés.

Prends en compte les abstentionnistes du 1er tour, leur vote sera clé tout autant.

Link to comment

Oui, plus énorme biais de sélection dans les écoles de journalisme (le syndrome Sc po), qui augmente considérablement le panurgisme et la passivité.

Mais avant tout la vanité, l'appétit d'être dans le camp du Bien, l'appétit d'en tirer des avantages n'étant que secondaire, encore que cela existe.

Evidemment cet unanimisme crée des niches en sens contraire, d'où le succès de la petite bande des "réactionnaires".

Au passage, on remarquera que le relativisme n'est pas du côté de la gauche.

Je crois que bien du monde exagère en disant que la presse est aux ordre du pouvoir, la preuve, le presse est subventionnée mais la presse en général a fait du sarko-bashing pendant 5 ans. Bien sûr il y a des exceptions avec TF1 et le figaro, et bien sûr je ne nie pas que le monde journalistique et politique soient étroitement liés.

Ceci étant , j'adhère à ce que dit Apollon: la presse est en roue libre, et pas seulement la presse, tous les organes de pression: syndicats, administration publique etc…Si ceux-ci -qui sont subventionnés par l'Etat- étaient aux ordres du pouvoir, comment expliquer qu'ils aient convoqués de multiples grèves pendant le quiquennat de Sarkozy? Donc oui ils sont en roue libre, et oui ils sont majoritairement pro-gauche.

Et oui.

Link to comment

Prends en compte les abstentionnistes du 1er tour, leur vote sera clé tout autant.

L'outil le permet et c'est ce que j'ai fait, en faisant l'hypothèse que les abstentionnistes tendent à le rester (80%) et que ceux qui ne le restent pas se répartissent à peu près conformément aux autres électeurs (10% de chaque côté). Donc ça ne joue à peu près aucun rôle. Alors que chaque tranche de 10% d'électeurs de MLP représente environ presque 1% d'écart au second tour. En jouant avec ce simulateur, j'ai constaté que c'est sans doute plié pour Hollande: le fort taux de participation rend la victoire de Sarko très improbable.

Pour ma part, je souhaite que les deux scores soient très proches et qu'on en finisse pas de recompter les voix pendant des semaines mais je n'y crois guère.

Link to comment

L'outil le permet et c'est ce que j'ai fait, en faisant l'hypothèse que les abstentionnistes tendent à le rester (80%) et que ceux qui ne le restent pas se répartissent à peu près conformément aux autres électeurs (10% de chaque côté). Donc ça ne joue à peu près aucun rôle. Alors que chaque tranche de 10% d'électeurs de MLP représente environ presque 1% d'écart au second tour. En jouant avec ce simulateur, j'ai constaté que c'est sans doute plié pour Hollande: le fort taux de participation rend la victoire de Sarko très improbable.

Justement je pense que parmi les abstentionnistes du 1er tour il y a plus de gens déçus par Sarko ces 5 dernières années (certains libéraux ou du centre-droit) que des gens non-motivés par le vote Hollande.

Si Sarko parvient à faire croire qu'il est moins pire que Hollande (et certains y croient apparemment), et bien il peut arracher quelques pourcentages supplémentaires sur ces votes d'abstention, en jouant sur le sursaut patriotique anti-gauchiste.

D'autre part, la participation est toujours plus importante au second tour, au moins 2 points de plus. Il y a toujours une plus grande mobilisation, et une plus grande mobilisation me parait jouer en faveur de Sarko.

C'est pour ça que je pense que les opinologues professionnels et autres experts politiques sont incomplets quand ils disent que Sarko doit en priorité séduire le vote Le Pen (ce qu'on voit), il doit aussi reconvaincre les déçus de 2007, ceux qui croyaient en l'agenda réformiste de Sarkozy (ce qu'on ne voit pas).

ce n'est que mon avis.

Pour ma part, je souhaite que les deux scores soient très proches et qu'on en finisse pas de recompter les voix pendant des semaines mais je n'y crois guère.

Ah oui ça serait très drôle effectivement, à n'en pas douter. Pour le coup, c'est la seule chose que j'espère de ce 2ème tour. Les médias acquis à la gauche feraient exactement comme ils l'ont fait avec Bush/Gore en 2000 parlant d'irrégularités et de coup de force fasciste. La droite riposterait en disant que ce genre d'irrégularités ne se voient qu'au PS comme lors de l'affrontement Royal/Aubry pour diriger le parti.

Link to comment

C'est pour ça que je pense que les opinologues professionnels et autres experts politiques sont incomplets quand ils disent que Sarko doit en priorité séduire le vote Le Pen (ce qu'on voit), il doit aussi reconvaincre les déçus de 2007, ceux qui croyaient en l'agenda réformiste de Sarkozy (ce qu'on ne voit pas).

L'autre question, c'est est-ce que ceux qui croyaient en l'agenda reformiste de Sarkozy (dont je suis, je l'avoue) vont accepter de se faire cocufier une seconde fois?

Link to comment

L'autre question, c'est est-ce que ceux qui croyaient en l'agenda reformiste de Sarkozy (dont je suis, je l'avoue) vont accepter de se faire cocufier une seconde fois?

Apparemment oui, j'en connais et il suffit d'aller consulter le post sur le revirement du PLD pour s'en rendre compte.

Link to comment

je regarde le débat en ce moment. ça commence sur les chapeaux de roues, je dirais que sur l'intro Sarko l'emporte.

Le coup de dénoncer les insultes, de mentionner que sous son mandat il n'y a pas eut de bloquage du pays, … c'était plutôt réussi.

Link to comment

je regarde le débat en ce moment. ça commence sur les chapeaux de roues, je dirais que sur l'intro Sarko l'emporte.

Le coup de dénoncer les insultes, de mentionner que sous son mandat il n'y a pas eut de bloquage du pays, … c'était plutôt réussi.

En effet mais Hollande s'est bien rattrapé, notamment en insistant lourdement sur le fait que Sarko est au pouvoir depuis 10 ans et a fait moins bien que l'Allemagne. A l'instant où j'écris, Sarko est selon moi nettement mené. Il est d'ailleurs sur la défensive, en train de défendre son bilan.

Link to comment

Par l'air ambiant (des médias a tonton aux repas de famille, …)

Pas tonton, mais les médias oui. That's my point :)

Par les profs. Ya pas que les journalistes qui sont de gauche. Quand ton prof d'histoire geo, jour de rentree de seconde, sort de son portefeuille sa carte du Parti Socialiste pour la montrer a tout le monde… Et pourtant j'etais dans un lycee privé catho.

Un peu comme quand on te dit que les journaux sont détenus par les grands groupes de droite (sic), ca empeche pas les journaleux d'etre a gauche toute. Exemple type, libé.

Aussi oui.

Link to comment

j'ai du faire pause, donc j'ai du retard, le coup de corriger les chiffres c'était bien joué, avec le 18% d'augmentation en France comparé à l'Italie, l'Angletterre et les USA qui sont bien plus haut c'était bien mais il est vrai qu'Hollande l'a tué juste après avec les 10 ans de pouvoir.

"L'allemagne que vous prenez en exemple à fait tous le contraire de votre programme"

"vous avez mis 5 ans pour découvrir le modèle Allemand, avant vous basiez sur le modèle anglo saxon" :icon_jump2:

Link to comment

j'ai du faire pause, donc j'ai du retard, le coup de corriger les chiffres c'était bien joué, avec le 18% d'augmentation en France comparé à l'Italie, l'Angletterre et les USA qui sont bien plus haut c'était bien mais il est vrai qu'Hollande l'a tué juste après avec les 10 ans de pouvoir.

"L'allemagne que vous prenez en exemple à fait tous le contraire de votre programme"

"vous avez mis 5 ans pour découvrir le modèle Allemand, avant vous basiez sur le modèle anglo saxon" :icon_jump2:

Sarko me paraît franchement mauvais. Il faut dire que le premier thème est celui de l'économie, qui ne lui est pas favorable. Pour fixer les idées: Sarko est en train de se vanter de ne pas avoir supprimé l'ISF…

Link to comment

Hollande me paraît franchement mauvais, au moins Sarkozy ne bafouille pas, a des chiffres et des explications, est précis et se permet meme d'ironiser sur le programme de flanby qui est contradictoire. En revanche il a tendance à s'emporter un peu vite.

Par contre sur le fond, Sarkozy ne trompe pas ceux qui connaissent les chiffres et la situation du pays, et ne trompent pas sur le fait qu'il n'a rien fait depuis 5 ans en matière de dette et d'impôts, il est franchement mauvais la dessus.

Franchement c'est quand même vachement plus tendu et accroché que d'autres débats présidentiels.

EDIT: sur les impôts Sarko se prend une rouste

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...