Jump to content
Plutonium

Le PLD appelle à voter Sarkozy

Recommended Posts

Ajouter aussi que beaucoup avions averti de nos sérieux doutes au moment de rejoindre Bayrou en 2007, puis en 2012, et enfin Sarko au second tour. A chaque fois il n'y a eu aucun effet positif pour le mouvement, le PLD reste inconnu et les idées libérales sont de plus en plus impopulaires en France; et surtout il n'y a eu aucune inversion de tendance au niveau des politiques mises en place et du train de réforme qui se fait toujours grandement absent non seulement au niveau national, mais aussi et surtout local.

 

Alors certe, tout ça est très long et je salue le travail de terrain de beaucoup d'entre eux. Mais j'ai l'impression que l'on met à chaque fois la charrue avant les boeufs, que l'on fait un pas en avant et deux pas en arrière en réalisant ces soutiens et ces ralliements quelque peu hasardifs. Ca ne m'empêchera pas de revoter un candidat soutenu ouvertement par le PLD aux prochaines élections et avec un programme plus ou moins libéral, comme je l'ai fait pour les législatives, mais un candidat estampillé UDI avant toute chose certainement pas.

 

Voilà, moi j'aime bien ce qu'écrit Tremendo (on n'est pas toujours d'accord), inflexible sur le fond, mais bienveillant quand même, même si il n'ose pas le dire encore. :) Laissons sa chance au produit, mais restons vigilants.

Share this post


Link to post
Share on other sites

De mon côté je fais confiance au PLD, animé notamment par son président : il m'a toujours semblé sincère, fédérateur, et dynamique.

À moi aussi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

De toute façon, le malentendu vient du fait que les membres de ce forum pensaient pouvoir être représentés par le PLD. Je crois que c'est impossible. La plupart ici sont bien trop extrémistes pour accepter un quelconque compromis. Et à vrai dire, on s'en fout : le PLD fait un taff ; lib.org et Contrepoints en font un autre.

L'idéal serait d'avoir en plus du PLD un parti libertarien français.

Share this post


Link to post
Share on other sites

De toute façon, le malentendu vient du fait que les membres de ce forum pensaient pouvoir être représentés par le PLD. Je crois que c'est impossible. La plupart ici sont bien trop extrémistes pour accepter un quelconque compromis. Et à vrai dire, on s'en fout : le PLD fait un taff ; lib.org et Contrepoints en font un autre.

L'idéal serait d'avoir en plus du PLD un parti libertarien français.

 

Je like grave.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai déjà du mal à me représenter moi-même ;) Bon vent pour le PLD,dont  je ne partage que peu d'options, mais comme dit un proverbe grec rapporté par Aristote, "le citoyen qui ne sert pas sa patrie ne sert à rien". L'encouragement va d'ailleurs à tous ceux qui font un peu pour assainir le cloaca maxima qu'est la politique de ce pays. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'idéal serait d'avoir en plus du PLD un parti libertarien français.

Pour cela il faut des gens indépendants, totalement dénués d'amour-propre (vu que toute la France va se foutre de leur gueule), blindés au niveau de l'humour (car les quolibets vont fuser), et sans aucun autre espoir que un jour peut-être un membre du parti libertarien français tiendra un rôle comparable à celui de Arlette Laguiller. Ceci serait le strike absolu. Mais franchement je ne vois pas comment ce serait possible qu'un tel parti voit le jour.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour cela il faut des gens indépendants, totalement dénués d'amour-propre (vu que toute la France va se foutre de leur gueule), blindés au niveau de l'humour (car les quolibets vont fuser), et sans aucun autre espoir que un jour peut-être un membre du parti libertarien français tiendra un rôle comparable à celui de Arlette Laguiller. Ceci serait le strike absolu. Mais franchement je ne vois pas comment ce serait possible qu'un tel parti voit le jour.

 

Il faut que les gens entendent parler du libertarianisme, le reste suivra naturellement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour cela il faut des gens indépendants, totalement dénués d'amour-propre (vu que toute la France va se foutre de leur gueule)

 

Pas tant que ça ! Se présenter comme libéral aujourd'hui en France, c'est chaud. "libertarien" par contre, les gens ne connaissent pas, ça sonne mieux. Et comme les gens diabolisent le "libéralisme" sans avoir la moindre idée de ce que c'est, les idées libertariennes continueront à moins choquer, même si c'est la même logique.

 

En ce qui me concerne, je préfère me présenter comme libertarien plutôt que comme libéral (ce qui ne m'empêche pas d'être inscrit au PLD pour les soutenir).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour cela il faut des gens indépendants, totalement dénués d'amour-propre (vu que toute la France va se foutre de leur gueule), blindés au niveau de l'humour (car les quolibets vont fuser), et sans aucun autre espoir que un jour peut-être un membre du parti libertarien français tiendra un rôle comparable à celui de Arlette Laguiller. Ceci serait le strike absolu. Mais franchement je ne vois pas comment ce serait possible qu'un tel parti voit le jour.

 

Ce n'est pas du tout mon expérience.

Les gens sont curieux et la plupart des opposants sont très respectueux. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour cela il faut des gens indépendants, totalement dénués d'amour-propre (vu que toute la France va se foutre de leur gueule), blindés au niveau de l'humour (car les quolibets vont fuser), et sans aucun autre espoir que un jour peut-être un membre du parti libertarien français tiendra un rôle comparable à celui de Arlette Laguiller. Ceci serait le strike absolu. Mais franchement je ne vois pas comment ce serait possible qu'un tel parti voit le jour.

 

En même temps, on est sûr d'avoir rapidement les équipes télé de 7à8, 66 minutes, envoyés spécial...."Après notre dernier reportage sur les nazi-pédophiles, voici venir les libertariens-mangeurs d'enfants, juste après la pub..."

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il ne faut pas oublier les précieuses paroles d'Hayek, le combat intellectuel se mène dans les milieux intellectuels, car eux seuls peuvent influencer de manière profonde plusieurs générations. Bien sûr, c'est un moyen qui verra manifester ses résultats dans plusieurs décennies. Mais l'expérience, à moins d'une révolution improbable, nous oblige à prendre en compte cette réalité. Un parti politique peut aller dans ce sens s'il joue un rôle didactique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 le combat intellectuel se mène dans les milieux intellectuels, car eux seuls peuvent influencer de manière profonde plusieurs générations.

 

Ouais mais en France, les milieux intellectuels sont subventionnés (comme le reste me direz-vous).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sépa. Me d'mande si on ne va pas être surpris par l'impact d'un parti libertarien en France.

 

Y a assez d'insatisfaction. Et un fort instinct râleur. Et un petit côté révolutionnaire. Et l'extrême gauche, ça semble quand même un peu le moisi à la longue.

 

Je peux me tromper.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Disons que maintenant que le PLD est là et semble s'implanter lentement mais efficacement, il n'y a plus a se poser la question pour celui qui souhaite faire un nouveau parti, le parti libéral du centre existe et se démerde, reste une place pour un parti extrémiste.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense que la situation française est très différente de la belge par son système électoral. 

Dans notre système proportionnel, nous devons faire du bruit dans le public pour avoir une chance de percer.

Mais je serais en France, je m'y prendrais tout à fait autrement. En fait, je ne m'occuperais absolument pas des médias et du grand public.

J'investirais tout pour rentrer en contact avec les maires. Un seul objectif les signatures pour la présidentielle et, là, c'est le gros lot. Obligation pour toutes les chaînes télé de me faire passer à égalité avec les autres. C'est vraiment une action de commando qui peut se monter en petit groupe.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense que la situation française est très différente de la belge par son système électoral. 

Dans notre système proportionnel, nous devons faire du bruit dans le public pour avoir une chance de percer.

Mais je serais en France, je m'y prendrais tout à fait autrement. En fait, je ne m'occuperais absolument pas des médias et du grand public.

J'investirais tout pour rentrer en contact avec les maires. Un seul objectif les signatures pour la présidentielle et, là, c'est le gros lot. Obligation pour toutes les chaînes télé de me faire passer à égalité avec les autres. C'est vraiment une action de commando qui peut se monter en petit groupe.

C'est-à-dire très exactement la stratégie de Lutte Ouvrière.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lutte ouvrière, c'est hyper hiérarchisé, opaque et autoritaire. Mariages interdits, parole contrôlée. Un modèle ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lutte ouvrière, c'est hyper hiérarchisé, opaque et autoritaire. Mariages interdits, parole contrôlée. Un modèle ?

 

il ne faut pas embrasser l'eau du bain avec le bébé

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me dis que si les liberaux voulaient vraiment avoir un impact en France faudrait surtout qu'ils entrent massivement a l'ENA. C'est de la que vient une bonne partie du pouvoir.

PS : dsl pour les accents je viens de passer en qwerty finlandais et je connais pas les combinaisons pour les faire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense que la situation française est très différente de la belge par son système électoral. 

Dans notre système proportionnel, nous devons faire du bruit dans le public pour avoir une chance de percer.

Mais je serais en France, je m'y prendrais tout à fait autrement. En fait, je ne m'occuperais absolument pas des médias et du grand public.

J'investirais tout pour rentrer en contact avec les maires. Un seul objectif les signatures pour la présidentielle et, là, c'est le gros lot. Obligation pour toutes les chaînes télé de me faire passer à égalité avec les autres. C'est vraiment une action de commando qui peut se monter en petit groupe.

Un éloge de Edouard Fillias ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense que la situation française est très différente de la belge par son système électoral. 

Dans notre système proportionnel, nous devons faire du bruit dans le public pour avoir une chance de percer.

Mais je serais en France, je m'y prendrais tout à fait autrement. En fait, je ne m'occuperais absolument pas des médias et du grand public.

J'investirais tout pour rentrer en contact avec les maires. Un seul objectif les signatures pour la présidentielle et, là, c'est le gros lot. Obligation pour toutes les chaînes télé de me faire passer à égalité avec les autres. C'est vraiment une action de commando qui peut se monter en petit groupe.

 

J'avoue avoir un léger doute, car un certain point me chagrine. Comment dire...

 

"Bonjour monsieur le maire, je viens vous voir pour obtenir votre signature pour me présenter à la présidentielle. Oh, au fait, si je suis élu je vous coupe toutes les subventions, je vous oblige à la transparence complète et je réduis le nombre de fonctionnaires par 10. Bonne journée !"

 

Pour un parti anti-système, ce serait chaud, je pense.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bof, avant le front francophone en Gelbique, la droite donnait ses voix aux partis d'extrême gauche et la gauche donnait ses voix aux partis de droite "décomplexée" afin de tacler l'autre.

En France, pour le maire rouge, le libertarien peut être le capitaliste pro-grands patrons qui va diluer les voix de l'UMP. Pour le maire bleu, le libertarien est un hippie libertaire qui va briser les noix du PS.

Le tout est de bien présenter le dossier, j'imagine, en surfant sur la méconnaissance complète de nos idées.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sinon proposer un programme de décentralisation très poussée ?

C'Est à dire ? Donner un maximum d'autonomie mais en promettant une intervention étatique la plus limité possible et nulle concernant les finances locales.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'Est à dire ? Donner un maximum d'autonomie mais en promettant une intervention étatique la plus limité possible et nulle concernant les finances locales.

Voilà un truc comme ça. Plus de pouvoir local.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sinon proposer un programme de décentralisation très poussée ?

 

La décentralisation des dépenses et la centralisation des recettes. ça risque quand même d'être dur à défendre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faut 500 signatures sur 36 000 maires, c'est bien ça ?

 

Ils peuvent signer pour plusieurs candidats ?

 

Ca coûte combien un maire ? :icon_wink:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les conseillers municipaux ne comptent pas ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faut 500 signatures sur 36 000 maires, c'est bien ça ?

 

Ils peuvent signer pour plusieurs candidats ?

 

Ca coûte combien un maire ? :icon_wink:

 

Une signature par maire. Il faut une promesse écrite et, si je ne me trompe, c'est l'émission Action Discrète qui avait prouvé que la signature d'un maire coûtait à peu près l'équivalent d'une soirée en compagnie d'un charmant décolleté.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...