Jump to content
Plutonium

Le PLD appelle à voter Sarkozy

Recommended Posts

@Ventura : j’accepte les critiques, mais le PLD n’existait pas au moment du TCE ou du débat sur l’entrée de la Turquie en Europe. Il faut arrêter de divaguer, stp. Tente de rester factuel, sources à l’appui.

Maryse Joissains a un profil typique de l’UMP dans le sud de la France (on trouve les mêmes au PS). Pas simple à assumer, certes. Mais elle a le mérite de la franchise (même dans les gaffes), et son bilan budgétaire et de développement de la ville est l’un des meilleurs de la région. Ce n’est pas un hasard si elle est entourée de libéraux historiques et plus jeunes. Son soutien est d’abord celui de notre grosse fédération des Bouches du Rhône, et le comex respecte son choix car nous ne sommes ni un parti monolithique, ni un parti-caserne.

Ces 18 derniers mois ont vu le nombre de nos membres doubler pour dépasser le millier. Ce n’est pas assez, mais si nous tenons le rythme actuel avec les bons retours que nous avons, nous devrions être plusieurs milliers dans les 18 prochains mois. Nos fédérations sont au nombre de 45, même si le tiers est encore fragile. Nous avons enfin des locaux à Paris, où nous assurerons des cycles de formation. Des élus locaux nous rejoignent, et nous espérons avoir plein de nouveaux en 2014. Gaspard Koenig, auteur prolifique et directeur de think tank (il a abandonné son emploi pour se consacrer entièrement à la défense de nos idées) Arnaud Dassier et moi-même sommes de plus en plus souvent dans les médias, même si ça reste, je l’admets, encore trop modeste. J’espère aussi qu’Anne Bourdu et des femmes gagneront en notoriété au PLD. Nous investirons cette année pour cette visibilité dans les médias.

L’université d’été à Aix était encore plus réussie que Courtomer l’année dernière, pourtant un excellent millésime. Nous étions 200 cette année, avec le soutien de Jacques Garello, Gérard Bramoullé (adj. aux finances du maire d’Aix), Philippe Manière qui n’a jamais participé jusqu’ici à aucune université d’été de parti politique, d’Alexandre Jardin qui est très séduit par notre projet. Des élus UMP et UDI ont insisté pour venir, ce qui montre que notre petite réputation commence à faire son effet dans l’univers politique.

Nous sommes passés d’une start up à une PME. L’année prochaine, notre ambition est de nous transformer en ETI avant d’aller bousculer un jour le CAC40 de l’échiquier politique, surtout la chute de notre modèle social s'accélère. Nous avons de nombreux projets, électoraux ou non. Pour ceux qui nous suivent, nous prévoyons une convention sur l’Europe avant la fin d’année pour y débattre et présenter notre vision, notamment avec Charles Gave (Institut des Libertés), Markus Kerber (Europolis).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Former une alliance lorsque l'on est aussi petit que le PLD, c'est se faire bouffer par le plus gros, rien d'autre. D'ailleurs, depuis la création du PLD, quelle croissance pour ce parti ? Presque rien, si ?

Ce serait bien que tu t'informes un peu. ;)

Edit : ah tiens, grillé par Aurel, qui donne les chiffres. Mille membres, ce n'est plus tout à fait négligeable. Ne serait-ce que le fait que pas mal de gens commencent à draguer le PLD est bien le signe que ledit parti est appelé à grandir encore.

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Ventura : j’accepte les critiques, mais le PLD n’existait pas au moment du TCE ou du débat sur l’entrée de la Turquie en Europe. Il faut arrêter de divaguer, stp. Tente de rester factuel, sources à l’appui.

Maryse Joissains a un profil typique de l’UMP dans le sud de la France (on trouve les mêmes au PS). Pas simple à assumer, certes. Mais elle a le mérite de la franchise (même dans les gaffes), et son bilan budgétaire et de développement de la ville est l’un des meilleurs de la région. Ce n’est pas un hasard si elle est entourée de libéraux historiques et plus jeunes. Son soutien est d’abord celui de notre grosse fédération des Bouches du Rhône, et le comex respecte son choix car nous ne sommes ni un parti monolithique, ni un parti-caserne.

Ces 18 derniers mois ont vu le nombre de nos membres doubler pour dépasser le millier. Ce n’est pas assez, mais si nous tenons le rythme actuel avec les bons retours que nous avons, nous devrions être plusieurs milliers dans les 18 prochains mois. Nos fédérations sont au nombre de 45, même si le tiers est encore fragile. Nous avons enfin des locaux à Paris, où nous assurerons des cycles de formation. Des élus locaux nous rejoignent, et nous espérons avoir plein de nouveaux en 2014. Gaspard Koenig, auteur prolifique et directeur de think tank (il a abandonné son emploi pour se consacrer entièrement à la défense de nos idées) Arnaud Dassier et moi-même sommes de plus en plus souvent dans les médias, même si ça reste, je l’admets, encore trop modeste. J’espère aussi qu’Anne Bourdu et des femmes gagneront en notoriété au PLD. Nous investirons cette année pour cette visibilité dans les médias.

L’université d’été à Aix était encore plus réussie que Courtomer l’année dernière, pourtant un excellent millésime. Nous étions 200 cette année, avec le soutien de Jacques Garello, Gérard Bramoullé (adj. aux finances du maire d’Aix), Philippe Manière qui n’a jamais participé jusqu’ici à aucune université d’été de parti politique, d’Alexandre Jardin qui est très séduit par notre projet. Des élus UMP et UDI ont insisté pour venir, ce qui montre que notre petite réputation commence à faire son effet dans l’univers politique.

Nous sommes passés d’une start up à une PME. L’année prochaine, notre ambition est de nous transformer en ETI avant d’aller bousculer un jour le CAC40 de l’échiquier politique, surtout la chute de notre modèle social s'accélère. Nous avons de nombreux projets, électoraux ou non. Pour ceux qui nous suivent, nous prévoyons une convention sur l’Europe avant la fin d’année pour y débattre et présenter notre vision, notamment avec Charles Gave (Institut des Libertés), Markus Kerber (Europolis).

 

 

Ce post est un des plus convaincants que tu aies écrit (le métier rentre) par conséquent j'ai décidé d'adhérer au Parti Libéral Démocrate et je viens de le faire maintenant!

 

La politique française ne sera désormais plus comme avant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est bien pour le PLD, mais la Maryse ressemble quand même à ce qu'il y a de plus détestable en politique. Il ne lui manque qu'un budget bien endetté pour être bonne pour le pilori.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La politique française ne sera désormais plus comme avant.

Ça va les chevilles :lol: 

Chitah à on est pas couché, je demande à voir !

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Ventura : j’accepte les critiques, mais le PLD n’existait pas au moment du TCE ou du débat sur l’entrée de la Turquie en Europe. Il faut arrêter de divaguer, stp. Tente de rester factuel, sources à l’appui. 

 

Si c'était pas le PLD en tout cas c'était toi. A l'époque tu avais un blog "le petit libéral" ou quelque chose de ce goût et tu as publié des papiers pour le TCE, pour l'entrée de la Turquie en Europe. Et plus récemment un article d'une naïveté confondante sur le "printemps arabe".

Share this post


Link to post
Share on other sites

naïveté

Est-ce que tu penses qu'un jour tu abandonneras les qualificatifs comme naïf, repentant, culture de l'excuse et compagnie?

 

Ensuite j'aimerai bien le voir cet article naïf, juste histoire de vérifier ce que tu écris.

 

Enfin : pas de trolling sur la Turquie SVP; tes lubies ne sont pas celles des autres.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça va les chevilles :lol:

Chitah à on est pas couché, je demande à voir !

Hé c'était une vanne hein! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hé c'était une vanne hein!

Faudrait vraiment que j'apprenne à distinguer le sérieux de l'ironie. Je savais pas sur quel ton prendre ton message.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faudrait vraiment que j'apprenne à distinguer le sérieux de l'ironie. Je savais pas sur quel ton prendre ton message.

Il y a une information vraie et une vanne.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce post est un des plus convaincants que tu aies écrit (le métier rentre) par conséquent j'ai décidé d'adhérer au Parti Libéral Démocrate et je viens de le faire maintenant!

 

La politique française ne sera désormais plus comme avant.

 

Avec une recrue pareil, droite populiste, néo-cons et compagnie vont prendre peur :jaifaim:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne ferai rien, c'est juste une adhésion de soutien parce que je trouve que c'est pas si mal ce qu'ils font au PLD. Certes améliorable, mais ça va dans le bon sens. En plus j'ai confiance dans la direction dont je connais quelques membres à commencer par le raïs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Ventura : j’accepte les critiques, mais le PLD n’existait pas au moment du TCE ou du débat sur l’entrée de la Turquie en Europe. Il faut arrêter de divaguer, stp. Tente de rester factuel, sources à l’appui.

Maryse Joissains a un profil typique de l’UMP dans le sud de la France (on trouve les mêmes au PS). Pas simple à assumer, certes. Mais elle a le mérite de la franchise (même dans les gaffes), et son bilan budgétaire et de développement de la ville est l’un des meilleurs de la région. Ce n’est pas un hasard si elle est entourée de libéraux historiques et plus jeunes. Son soutien est d’abord celui de notre grosse fédération des Bouches du Rhône, et le comex respecte son choix car nous ne sommes ni un parti monolithique, ni un parti-caserne.

Ces 18 derniers mois ont vu le nombre de nos membres doubler pour dépasser le millier. Ce n’est pas assez, mais si nous tenons le rythme actuel avec les bons retours que nous avons, nous devrions être plusieurs milliers dans les 18 prochains mois. Nos fédérations sont au nombre de 45, même si le tiers est encore fragile. Nous avons enfin des locaux à Paris, où nous assurerons des cycles de formation. Des élus locaux nous rejoignent, et nous espérons avoir plein de nouveaux en 2014. Gaspard Koenig, auteur prolifique et directeur de think tank (il a abandonné son emploi pour se consacrer entièrement à la défense de nos idées) Arnaud Dassier et moi-même sommes de plus en plus souvent dans les médias, même si ça reste, je l’admets, encore trop modeste. J’espère aussi qu’Anne Bourdu et des femmes gagneront en notoriété au PLD. Nous investirons cette année pour cette visibilité dans les médias.

L’université d’été à Aix était encore plus réussie que Courtomer l’année dernière, pourtant un excellent millésime. Nous étions 200 cette année, avec le soutien de Jacques Garello, Gérard Bramoullé (adj. aux finances du maire d’Aix), Philippe Manière qui n’a jamais participé jusqu’ici à aucune université d’été de parti politique, d’Alexandre Jardin qui est très séduit par notre projet. Des élus UMP et UDI ont insisté pour venir, ce qui montre que notre petite réputation commence à faire son effet dans l’univers politique.

Nous sommes passés d’une start up à une PME. L’année prochaine, notre ambition est de nous transformer en ETI avant d’aller bousculer un jour le CAC40 de l’échiquier politique, surtout la chute de notre modèle social s'accélère. Nous avons de nombreux projets, électoraux ou non. Pour ceux qui nous suivent, nous prévoyons une convention sur l’Europe avant la fin d’année pour y débattre et présenter notre vision, notamment avec Charles Gave (Institut des Libertés), Markus Kerber (Europolis).

 

Je partage depuis le début l'orientation que tu donnes au PLD, et notamment sa stratégie d'alliances, néanmoins avec Joissains vous vous fourvoyez:

 

- Ethiquement: tout le monde est au fait des casseroles de Maryse, la dernière affaire en date a fait grand bruit sur Aix-en-Provence (lien: http://www.marsactu.fr/politique/la-promotion-turbo-du-chauffeur-de-maryse-joissains-30901.html ) Et ce n'est pas la première...

 

- Politiquement: Maryse n'a pas été plus libérale que n'importe quel maire socialiste, la ville a au contraire mené une politique dirigiste à grand renfort d'acquisitions foncières (patrimoine de la ville, création de la duranne comme au bon vieux temps des villes nouvelles, relance des programmes de pays d'aix habitat...), de dépenses somptuaires sans intérêts (tout le monde se souvient du spectacle ridicule des orpailleurs de lumière...), de grand contrats mal négociés (Keolis, le velib aixois...).

 

- Stratégiquement: elle n'a jamais été aussi faible qu'aujourd'hui, le simple fait qu'elle vienne mendier le soutien des libéraux prouve que chaque voix va compter.

 

 

Le soutien à Genzana aurait par ailleurs été un choix beaucoup plus naturel pour les libéraux, lui n'est pas libéral seulement 6 mois avant les élections. J'ai assisté il y a un an à une de ses interventions dans une petite commune, une vieille dame pose une question qui allait dans le sens d'une intervention publique poussée au niveau des équipements municipaux, sa réponse lapidaire: "Madame, je crois que nous sommes des libéraux". Ca aurait en tout cas eu le mérite de la cohérence, le PLD et Genzana partageant leur afiliation à l'UDI il me semble... pourquoi se rapprocher de l'UMP à l'heure du vote?

 

Je vous souhaite néanmoins le succès dans votre démarche, si ça peut faire avancer nos idées.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Concernant Bruno Genzana dont je découvre l'existence, ce que dit Joissains de lui semble montrer qu'il ne doit pas trop être dans l'erreur : http://marysejoissains.com/aix-en-provence/municipales/mais-pour-qui-roule-donc-monsieur-genzana/

 

Un wall of text ne comportant que des attaques sur sa personne, c'est du joli. Elle a l'air de se faire dans le froc Maryse.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça va les chevilles :lol:

Il manquait au PLD un méta-troll : désormais, ils l'ont. Today, Fraônce ; tomorrow, ze oueurld !

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Ventura : j’accepte les critiques, mais le PLD n’existait pas au moment du TCE ou du débat sur l’entrée de la Turquie en Europe. Il faut arrêter de divaguer, stp. Tente de rester factuel, sources à l’appui.

Maryse Joissains a un profil typique de l’UMP dans le sud de la France (on trouve les mêmes au PS). Pas simple à assumer, certes. Mais elle a le mérite de la franchise (même dans les gaffes), et son bilan budgétaire et de développement de la ville est l’un des meilleurs de la région. Ce n’est pas un hasard si elle est entourée de libéraux historiques et plus jeunes. Son soutien est d’abord celui de notre grosse fédération des Bouches du Rhône, et le comex respecte son choix car nous ne sommes ni un parti monolithique, ni un parti-caserne.

Ces 18 derniers mois ont vu le nombre de nos membres doubler pour dépasser le millier. Ce n’est pas assez, mais si nous tenons le rythme actuel avec les bons retours que nous avons, nous devrions être plusieurs milliers dans les 18 prochains mois. Nos fédérations sont au nombre de 45, même si le tiers est encore fragile. Nous avons enfin des locaux à Paris, où nous assurerons des cycles de formation. Des élus locaux nous rejoignent, et nous espérons avoir plein de nouveaux en 2014. Gaspard Koenig, auteur prolifique et directeur de think tank (il a abandonné son emploi pour se consacrer entièrement à la défense de nos idées) Arnaud Dassier et moi-même sommes de plus en plus souvent dans les médias, même si ça reste, je l’admets, encore trop modeste. J’espère aussi qu’Anne Bourdu et des femmes gagneront en notoriété au PLD. Nous investirons cette année pour cette visibilité dans les médias.

L’université d’été à Aix était encore plus réussie que Courtomer l’année dernière, pourtant un excellent millésime. Nous étions 200 cette année, avec le soutien de Jacques Garello, Gérard Bramoullé (adj. aux finances du maire d’Aix), Philippe Manière qui n’a jamais participé jusqu’ici à aucune université d’été de parti politique, d’Alexandre Jardin qui est très séduit par notre projet. Des élus UMP et UDI ont insisté pour venir, ce qui montre que notre petite réputation commence à faire son effet dans l’univers politique.

Nous sommes passés d’une start up à une PME. L’année prochaine, notre ambition est de nous transformer en ETI avant d’aller bousculer un jour le CAC40 de l’échiquier politique, surtout la chute de notre modèle social s'accélère. Nous avons de nombreux projets, électoraux ou non. Pour ceux qui nous suivent, nous prévoyons une convention sur l’Europe avant la fin d’année pour y débattre et présenter notre vision, notamment avec Charles Gave (Institut des Libertés), Markus Kerber (Europolis).

 

Ah j'ignorais d'Aurélien Véron faisait parti de cette auguste assemblée.

 

Ce post est un des plus convaincants que tu aies écrit (le métier rentre) par conséquent j'ai décidé d'adhérer au Parti Libéral Démocrate et je viens de le faire maintenant!

 

La politique française ne sera désormais plus comme avant.

 

Camarade :) perso j'y suis depuis plus d'un an. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce serait bien que tu t'informes un peu. ;)

Edit : ah tiens, grillé par Aurel, qui donne les chiffres. Mille membres, ce n'est plus tout à fait négligeable. Ne serait-ce que le fait que pas mal de gens commencent à draguer le PLD est bien le signe que ledit parti est appelé à grandir encore.

Un jour, nous serons 5 mille, puis 10mille, 50, 1000mille....Mais y'a pas que la quantité qui compte

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce post est un des plus convaincants que tu aies écrit (le métier rentre) par conséquent j'ai décidé d'adhérer au Parti Libéral Démocrate et je viens de le faire maintenant!

 

La politique française ne sera désormais plus comme avant.

La qualité compte aussi...

Nous sommes les meilleurs, et ça va finir par se voir, se savoir

 

Bienvenue, Super! génial....

eh oui, La politique française ne sera désormais plus comme avant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est bien pour le PLD, mais la Maryse ressemble quand même à ce qu'il y a de plus détestable en politique. Il ne lui manque qu'un budget bien endetté pour être bonne pour le pilori.

https://www.facebook.com/photo.php?v=10200771462393772&set=vb.1379061048&type=2&theater

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Sur la sellette, elle est prête à dire n'importe quoi pour contenter les gogos, afin de sauver la dynastie et les magouilles:

 

Municipales : Maryse Joissains menacée à Aix

 

Comme d'habitude, à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) rien n'est simple, à droite comme à gauche. Maryse Joissains, la maire UMP candidate à sa réélection lors des municipales de mars 2014, doit faire face à une liste concurrente. Son premier adjoint, l'UMP Jean Chorro, vient de se rallier à Bruno Genzana, centriste de l'UDI, qui se lance dans la bataille.

 

«Aix est en danger», estiment les deux hommes. «En 2008 et 2009, nous avons gagné avec moins de 100 voix d'écart et, lors des législatives de 2012, nous avons perdu la 14e circonscription. Là où Nicolas Sarkozy avait fait 53 % des voix, Maryse Joissains n'en a eu que 46 %. 3000 voix ont été perdues…», analyse Jean Chorro. Pour ce pilier du gaullisme à Aix, «si nous ne faisons pas une liste parallèle, la ville peut basculer à gauche».

 

[...]

 

La maire sortante, qui a échaudé certains de ses électeurs en déclarant qu'elle avait «toujours défendu les valeurs de Marine Le Pen», devra en outre affronter une candidate FN, ce qui n'était pas le cas en 2008.

 

 

http://www.lefigaro.fr/politique/2013/05/26/01002-20130526ARTFIG00149-municipales-maryse-joissains-menacee-a-aix.php

Share this post


Link to post
Share on other sites

Enfin, ce n'est pas vraiment mon problème, je ne suis pas adhérent au PLD.

 

Personnellement, je tiens à faire progresser les idées libérales alors quand je vois de telles dérives, ça fait mal.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur la sellette, elle est prête à dire n'importe quoi pour contenter les gogos, afin de sauver la dynastie et les magouilles:

 

 

http://www.lefigaro.fr/politique/2013/05/26/01002-20130526ARTFIG00149-municipales-maryse-joissains-menacee-a-aix.php

Bah oui, c'est une politicienne....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Personnellement, je tiens à faire progresser les idées libérales alors quand je vois de telles dérives, ça fait mal.

Un parti politique, c'est un parti politique....

C'est un peu normal d'arriver (enfin) a y attirer toutes sorte de politiciens...

Le temps se chargera de faire son tri...

 

Et j'ajouterai, un parti politique, ce n,'est qu'un parti politique...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et puis, les français aiment ça, donc pas de raison de pas continuer.

(Et si ça continue, bah, on rendra le vote obligatoire. C'est au populo de s'adapter, pas à l' "élite").

 

D%C3%A9mocratieBidon.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les "djeunes" de nos jours ont un radar pour renifler les tartuffes bien .plus perfectionné que le modèle nos anciens...C'est pas la peine de s'inquièter, personne n'est dûpe, 

Share this post


Link to post
Share on other sites
- Stratégiquement: elle n'a jamais été aussi faible qu'aujourd'hui, le simple fait qu'elle vienne mendier le soutien des libéraux prouve que chaque voix va compter.

 

Effectivement, je me souviens qu'elle avait dédaignée venir nous voir lors l'université d'été de l'Aleps en 2011.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 

Jeudi 5 septembre "Seuls les êtres humains peuvent avoir des idéaux. Nos durs combats Au cœur des sévères réalités de la vie seuls ne peuvent inspirer l’espoir. Avoir une maison, faire un beau mariage sont aussi des idéaux. Dans la vie, nous devons avoir des idéaux. Et parmi eux, l’idéal de Kosen Rufu est le plus noble.

Le point fondamental de ma vie est que je suis disciple du président Toda. C’est mon point d’origine et ce à quoi je reviens à chaque chose que j’entreprends. Précisément grâce à cet inamovible fondement, il n’y a rien dont j’ai peur, et rien ne peut me perturber. Je n’ai aucune confusion dans mon esprit et je ne coure aucun danger de succomber à l’arrogance. J’espère que chacun de vous établira fermement son point d’origine spirituel. Car cette base est la clé pour escalader fièrement les montagnes escarpées de la vie.

S’il vous plaît, vivez votre vie pleine des bienfaits infinis du Gohonzon, et ouvrez en vous-mêmes un palais intérieur sans limites. Fiers et vaillants, consacrez-vous à Kosen Rufu en prenant le chemin de la foi, le chemin le plus haut qu’un être humain peut suivre, et menez la plus splendide façon de vivre.

Tout le monde finit par mourir. Presqu’aucun de nous ici ou des milliards d’autres personnes sur la planète en ce moment sera encore vivant d’ici cent ans. C’est une réalité sévère que rien ne peut changer. Quand nous reconnaissons cette vérité, il devient impossible pour nous de gaspiller notre vie.

Respecter les autres est un indice de la profondeur d’une personne, de la force et la profondeur de sa nature. Si vous êtes exigeant envers vous-mêmes, vous pouvez être bon envers les autres. La personne qui travaille le plus dur sur elle-même est la plus tolérante envers les autres. Par contraste, ceux qui se négligent et ne se disciplinent pas sont habituellement les plus durs envers les autres. Ceux qui n’ont jamais travaillé sévèrement sur eux-mêmes tendent à exiger que les autres le fassent."

Traduction personnelle de l'orientation d'aujourd'hui du président Ikeda trouvée dans le lien suivant :

http://dailyguidance.blogspot.fr/

Je viens de changer ma signature!

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

le blabla des politiciens n'engage que ceux qui les écoutent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...