Jump to content
Plutonium

Le PLD appelle à voter Sarkozy

Recommended Posts

La loi devrait être la suivante.

 

Article 1: Le jour chômé en France est le dimanche. C'est le régime commun et il s'applique à toute l'Administration et les services de l'État (sauf nécessité de continuité du service public).

 

Article 2: Les personnes privées sont libres d'en décider autrement pourvu que:

     - les employés soit consentant et volontaires

     - une rémunération majorée et un repos compensatoire adapté soient prévus

 

Article 3: l'article 2 est transposable pour le travail entre 21h et 6h du matin.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non.

 

Nouvelles de France, travail le dimanche, catholicisme, toussa toussa => Beigbeder dit un truc qui touche les lecteurs de ce media.

 

Il va sur Libé => crony capitalism, pas bien, etc.

 

Bref, je suis pas son avocat non plus, si vous avez un truc à lui dire adressez-vous à lui.

J'entends bien, et je ne te mets pas en porte-à-faux.

 

Si Contrepoints interroge Beigbeder sur le travail du dimanche (c'est quand même le travail du journaliste de poser les questions), il ne va pas blâmer le crony capitalisme, mais il sera obligé de répondre en cohérence avec ce qu'il a dit sur d'autres medias, ou alors c'est un menteur. On ne choisit pas les questions qui nous arrangent. La politique ce n'est pas un régate dont le vent détermine les positions, c'est un 3000 mètres steeple, une course de fond parée d'obstacles.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non.

 

Nouvelles de France, travail le dimanche, catholicisme, toussa toussa => Beigbeder dit un truc qui touche les lecteurs de ce media.

 

Il va sur Libé => crony capitalism, pas bien, etc.

 

Bref, je suis pas son avocat non plus, si vous avez un truc à lui dire adressez-vous à lui.

 

S'il veut toucher le lecteur catho de Nouvelles de France tout en restant libéral il n'a qu'à parler de la liberté de religion et de la laïcité, pas d'autre chose, à un moment donné il faut savoir choisir son public au bon moment.

 

La loi devrait être la suivante.

 

Article 1: Le jour chômé en France est le dimanche. C'est le régime commun et il s'applique à toute l'Administration et les services de l'État (sauf nécessité de continuité du service public).

 

Article 2: Les personnes privées sont libres d'en décider autrement pourvu que:

     - les employés soit consentant et volontaires

     - une rémunération majorée et un repos compensatoire adapté soient prévus

 

Article 3: l'article 2 est transposable pour le travail entre 21h et 6h du matin.

 

Pas d'article 1 et 3 et pas de rémunération majorée à l'article 2.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas d'article 1 et 3 et pas de rémunération majorée à l'article 2.

 

À un moment il faut être pragmatique et vendeur. Si on suit ta solution on sera dans l'uberhallaliberal mais pour convaincre les français bonne chance. Ma proposition permet aux individus qui le souhaitent de faire ce qu'ils veulent et au conservateur que je suis de conserver mon Dimanche de libre. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le dimanche c'est pour aller au stade, c'est tout.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Entre électeurs et militants il faut parfois choisir. La concession aurait été de dire que le travail le dimanche n'est pas la question la plus urgente ou que le consensus n'est pas possible, pas de défendre la même idée avec les mêmes arguments que les Étatistes d'en face. Personnellement, je ne militerais jamais pour un opportuniste ou un parti qui dont la stratégie est contradictoire avec les idées qu'il est censé défendre. La fin ne justifie pas les moyens et de mauvais moyens ne permettront jamais d'atteindre notre fin. Cette distinction totale entre politique et idée est une pure folie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

À un moment il faut être pragmatique et vendeur. Si on suit ta solution on sera dans l'uberhallaliberal mais pour convaincre les français bonne chance. Ma proposition permet aux individus qui le souhaitent de faire ce qu'ils veulent et au conservateur que je suis de conserver mon Dimanche de libre.

Ma solution pragmatique et transitoire: libérer le dimanche complètement mais respecter le repos hebdomadaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non.

Nouvelles de France, travail le dimanche, catholicisme, toussa toussa => Beigbeder dit un truc qui touche les lecteurs de ce media.

Il va sur Libé => crony capitalism, pas bien, etc.

Bref, je suis pas son avocat non plus, si vous avez un truc à lui dire adressez-vous à lui.

Sauf que si le principe de la politique est effectivement d'adapter son discours au public, cette adaptation est censée se faire sur le forme. Un Un libéral n'appuiera pas sur les mêmes points selon les personnes à qui il s'adresse, mais il ne va pas non plus aller condamner l'ultra libéralisme et devenir marxiste juste parce que son public aime ça pour continuer faire croire juste après qu'il est encore libéral. Sinon c'est juste une girouette.

Donc là, c'est une girouette, pas un libéral.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La loi devrait être la suivante.

 

Article 1: Le jour chômé en France est le dimanche. C'est le régime commun et il s'applique à toute l'Administration et les services de l'État (sauf nécessité de continuité du service public).

 

Article 2: Les personnes privées sont libres d'en décider autrement pourvu que:

     - les employés soit consentant et volontaires

     - une rémunération majorée et un repos compensatoire adapté soient prévus

 

Article 3: l'article 2 est transposable pour le travail entre 21h et 6h du matin.

 

Article 1: Chacun est libre de vivre la vie qu'il choisi.

 

Fin.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Article 1: Chacun est libre de vivre la vie qu'il choisi.

 

Fin.

 

C'est la seule proposition qui permet de conserver dimanche au catholique que je suis sans emmerder autrui.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rocou, Rocou, tu sais aussi bien que moi que tu ne convaincs pas les défenseurs de la journée banalisée pour tous, car il est vital pour l'intérêt général que la plupart des gens ont un jour en commun et que tu n'as pas à aller faire les courses un dimanche tu as les autres jours pour ça.

Ça ne pisse pas plus loin, mais les gens adhérent plus à ce discours qu'un pro-boutiquier qui les forcerait à travailler un dimanche (la négociation franche avec le boss ou la démission ne fait pas partie du package du français moyen pour les raisons que l'on sait.)

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est fou ces procès en anti-libéralisme pour cette histoire de dimanche. IRL, il arrive que les libéraux ne soient pas tous strictement libéraux, et que sur certains points, ils s'en remettent à l'usage ou à l'opportunité. Il peut arriver qu'ils soient guidés par le pragmatisme et non par des principes intangibles, lumineux et universellement valides. Surtout quand lesdits libéraux font de la politique électorale.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il n'y a rien de pragmatique à être contre le travail le dimanche. C'est complètement archaïque et ça coûte de l'argent. Si la classe parlante est à fond contre le travail le dimanche, je ne pense pas que ce soit le cas de la population. On comprend surtout que les hommes politiques n'ont pas envie de faire bosser les fonctionnaires le weekend et vu qu'une bonne partie d'entre eux c'est des fonctionnaires...

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu n'as pas à me convaincre, je suis d'accord avec toi. Maintenant que tel ou tel type se déclare contre le travail le dimanche et libéral n'est pas plus contradictoire en soi que, je ne sais pas moi, par exemple se dire libéral et démocrate.

 

Sur le plan des principes ça coince, mais ce n'est pas non plus la peine de s'insurger comme si le type venait de violer toutes les règles élémentaires de civilisation.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui c'est sur.

 

Si un bon troll politique pouvait soumettre l'idée de faire bosser les fonctionnaires le weekend au nom de la continuité des services de l'État ce serait pas mal.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui c'est sur.

 

Si un bon troll politique pouvait soumettre l'idée de faire bosser les fonctionnaires le weekend au nom de la continuité des services de l'État ce serait pas mal.

 

Euh, c'est dèja le cas (pompiers, hôpitaux, gendarmerie et police, sncf, ratp), non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pensais surtout à l'administration.

 

C'est clair que ceux qui sont contre le travail le dimanche devrait refuser de se faire opérer d'urgence ou de se faire éteindre l'incendie de leur maison si cela arrive un dimanche.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pensais surtout à l'administration.

 

Oh oui ! Faisons travailler les inspecteurs des impôts le dimanche !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oh oui ! Faisons travailler les inspecteurs des impôts le dimanche !

 

Du samedi 21h au lundi 8h (ça fait 35 heures) :icon_diablotin::icon_twisted: . Il faudrait y rajouter l'inspection du travail et l'urssaf aussi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est fou ces procès en anti-libéralisme pour cette histoire de dimanche. IRL, il arrive que les libéraux ne soient pas tous strictement libéraux, et que sur certains points, ils s'en remettent à l'usage ou à l'opportunité. Il peut arriver qu'ils soient guidés par le pragmatisme et non par des principes intangibles, lumineux et universellement valides. Surtout quand lesdits libéraux font de la politique électorale.

F.mas je te remercie d'exister et de parvenir à dire ce que je voulais maladroitement dire. :chine:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vois que les tentacules de la CGT s'immiscent jusque chez les libéraux, ou plutôt les pseudo libéraux à foie jaune vendus aux syndicats. Ces tigres de papier auraient bien besoin d'une séance d'autocritique.  

 

Vive Le Chapelier! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah mais moi je suis pour le travail le dimanche. Je pense seulement que le gars dont on parle se trompe, pas qu'il est socialiste pour autant. Il y a plein de libéraux qui se trompent tout le temps, hein. Ils sont pas infaillibles non plus. Ils n'ont pas de super pouvoirs ou de tardis comme Dr Who.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah mais moi je suis pour le travail le dimanche. Je pense seulement que le gars dont on parle se trompe, pas qu'il est socialiste pour autant. Il y a plein de libéraux qui se trompent tout le temps, hein. Ils sont pas infaillibles non plus. Ils n'ont pas de super pouvoirs ou de tardis comme Dr Who.

En mon for intérieur, je préfère penser qu'il ne s'est pas trompé mais qu'il est juste un bon politicien (ou en apprentissage) qui dit à ceux à qui il s'adresse ce qu'ils veulent entendre.

 

Il ne faut pas se tromper : certes, on peut reprocher des choses à Beigbeder mais tout de même, c'est pas Mélenchon ce type!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui c'est sûrement tactique. Et effectivement, ce n'est pas Méluche la cruche.

Share this post


Link to post
Share on other sites

... et puis vous verrez, une fois au pouvoir, il ne trahira pas l'idée libérale en général. D'ailleurs, prenez Chirac par exemple, ... Oh non. Prenez plutôt Sarkozeuhhh bon. Enfin. Vous voyez.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En mon for intérieur, je préfère penser qu'il ne s'est pas trompé mais qu'il est juste un bon politicien (ou en apprentissage) qui dit à ceux à qui il s'adresse ce qu'ils veulent entendre.

Pour le coup, quand il était passé à la 1ère réunion du PLD au sujet des municipales, il ne m'a pas fait bonne impression. Pourtant le public était clairement identifié là aussi, il aurait pu "se lâcher", mais non. J'ai préféré le discours d'Aurélien qui n'a pas hésité à lancer quelques scuds bien placés sur l'UMP ou à se réjouir (enfin ce n'est pas vraiment ce terme là qu'il faudrait employer, disons qu'il était satisfait d'avoir atteint un stade de nuisance important) du fait que le candidat PLD de je ne sais plus quelle circonscription des français de l'étranger (Israël ?) avait contribué à faire perdre un ouèmpé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En mon for intérieur, je préfère penser qu'il ne s'est pas trompé mais qu'il est juste un bon politicien (ou en apprentissage) qui dit à ceux à qui il s'adresse ce qu'ils veulent entendre.

On peut toujours trouver un machin à dire, le cheque éducation par exemple, ou parler des juifs et des arabes qui se démerdent bien sans l'état et qu'il est plus pertinant pour les chrétiens de se battre contre l'état la ou il les persécute que de se battre pour qu'il ai plus de pouvoir pour les persecuter.

Il ne faut pas se tromper : certes, on peut reprocher des choses à Beigbeder mais tout de même, c'est pas Mélenchon ce type!

Oh, je ne me trompe pas, entre Beigbeder et Mélenchon, je choisis Beigbeder sans hésiter, ce n'est pas la question, tous les étatistes ne se valent pas !

Share this post


Link to post
Share on other sites
 

Ma solution pragmatique et transitoire: libérer le dimanche complètement mais respecter le repos hebdomadaire.

 

Effectivement, si on veut que ce soit un minimum vendeur, il ne faut pas effrayer inutilement les gens et partir de la base que le repos hebdomadaire, on se fiche pas mal de quel jour il se tient, du moment qu'il se tient, parce que c'est la tradition. Les gens sont très conservateurs, ça c'est vrai.

Cela peut constituer une étape avant une réflexion plus complète sur le temps de travail, dans la perspective de l'abolition de ce crime contre l'humanité : les 35h. Les salariés doivent comprendre que la libéralisation des durées et des horaires de travail se fera dans leur propre intérêt. Ils seront payés sur une quantité de travail qui sera négociée et à des horaires, soit fixes, soit variables, qui leur permettra aussi de concilier vie professionnelle et vie privée (et de passer moins de temps sur la route).

 

En France, c'est tout ou rien : soit tu ne fais que le minimum syndical et 35h00 soit tu bosses le double parce que sinon tu es considéré comme un gland. Non mais oh ?! pas de place pour juste le temps dont on a besoin pour faire son taf, y compris samedi et dimanche si on a envie ? C'est quoi ce cirque ?

 

Je pensais surtout à l'administration.

 

C'est clair que ceux qui sont contre le travail le dimanche devrait refuser de se faire opérer d'urgence ou de se faire éteindre l'incendie de leur maison si cela arrive un dimanche.

 

 

Il y a déjà pas mal de fonctionnaires qui travaillent le dimanche en fait ou qui ont des astreintes le week-end. Je ne suis pas représentative mais c'est sûr que j'aimerais pouvoir bosser en décallé ou le week-end, ne serait-ce que pour passer moins de temps dans les bouchons. Après, je suis réaliste. Vu les caricatures qu'on rencontre dans le secteur public...

 

 

En mon for intérieur, je préfère penser qu'il ne s'est pas trompé mais qu'il est juste un bon politicien (ou en apprentissage) qui dit à ceux à qui il s'adresse ce qu'ils veulent entendre.

 

Il ne faut pas se tromper : certes, on peut reprocher des choses à Beigbeder mais tout de même, c'est pas Mélenchon ce type!

 

Même si on doit avoir une vue de long terme sur l'objectif à atteindre, je suis d'accord que si on veut avoir la possibilité de l'atteindre, il faut accepter parfois s'adoucir dans le discours. Je pense néanmoins que ces compromis peuvent ne pas dénaturer le discours. C'est souvent une question de forme. Et d'intervenant. Evidemment, quand Copé parle de libéralisme, là ça fait rire tout le monde.

 

... et puis vous verrez, une fois au pouvoir, il ne trahira pas l'idée libérale en général. D'ailleurs, prenez Chirac par exemple, ... Oh non. Prenez plutôt Sarkozeuhhh bon. Enfin. Vous voyez.

 

C'est pour ça que je suis convaincue que le discours, même s'il prend une forme plus séduisante (Libertarian Girl serait-elle plus séduisante que Ron Paul ?!), doit rester fidèle à l'idée. Il y a une place pour un discours différent mais il faut avoir le courage de le porter. Les Français en ont marre des compromissions et des politiciens mous qui changent d'avis comme de liquette.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A ce compte là, Staline était aussi un petit peu libéral puisqu'il ne contrôlait pas 100% des détails de la vie des gens. Un gars qui veut m'interdire de travailler quand je le désir n'est pas libéral, pas même un peu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...