Jump to content

Hollande plus socialiste encore que Sarkozy


Recommended Posts

De toutes facons les comparatifs sont biaises. Quand on compare les salaires entres profs en France et en Allemagne par exemple, on oublie que le brut allemand est plus eleve parceque le niveau de prelevement l'est aussi. On met aussi de cote la maniere dont est calcule la rente retraite et surtout l'age a partir duquel tu peux la prendre a 100%.

Ensuite les chiffres des salaires dans le prive me font rire, on te presente sans rire que dans le prive les cadres gagnent plus du double ou du triple qu'un enseignant du superieur. La il va falloir me les presenter ces cadres de moins de 40 ans qui gagnent 6,000 euros par mois.

Tout ca participe toujours a la complainte du "plus de moyens" repetee en boucle depuis des lustres, les chiffres sont donc bidouilles en fonction de l'objectif recherche.

Maintenant pour ma part, je dirais qu'une bonne partie des profs que j'ai eu aurait merite d'etre paye bien en-dessous de ce qu'ils sont avec toutes les imbecilites socialistes et marxistes qu'ils debitaient. Sans compter ceux que l'on ne voyaient jamais car en greve/conge maladie/conge parental/etc...

Link to post
Share on other sites

C'est combien le budget couche/lait/etc par semaine pour votre petit/petite? Quel age (desole, je ne suis pas trop...)?

 

Il vient d'avoir 22 mois.

Couches et lait, c'est négligeable, ça doit nous couter 10 euros par semaine (il boit du lait entier, pas de "formule). Pour le reste, il mange comme un adulte au déjeuner et au dîner (en qualité et quantité).

Pour les fringues, ma belle-mère est ravie de faire plein de couture et tricot pour lui sans qu'on lui demande, donc il ne nous reste qu'à acheter chaussettes, chaussures (vivent les soldes fin de série sur Amazon, on peut avoir de très bon prix), tricots de peau et quelques achats "plaisir". On a vraiment du bol sur ce coup.

Link to post
Share on other sites

Je m'attendais à ce que notre bébé coûte plus cher personnellement...

Les couches. Au plus haut de sa consommation, il n'avait besoin d'être changé que 4-5 fois par jour, et aujourd'hui à 23 mois, il est en culotte la journée et salit à peine une couche en moyenne par jour pendant sa sieste ou nuit. Avec l'abonnement aux couches d'Amazon, la couche Pampers nous revient à 0.24€, soit un budget mensuel au pire de 30€, et actuellement de 10€ à peu près.

Le lait. Nous faisons moitié lait entier bio (1.8€/L), lait de croissance (2.9€/L), 500mL/jour soit un budget de 35€, normalement jusqu'à 3 ans, et cela baissera petit à petit.

La nourriture. Grossomodo, 600g par jour de fruits et légumes. En comptant une moyenne de prix au Kg de 4€/Kg, cela nous revient à à peu près 65€ par mois. Plus les petits à côté, mettons 20 euros dans le mois, 85€ au total.

Vêtements. 4 fois par an 250€. 85€/mois.

Loisirs/Jeux/Autres. 85€/mois.

Soit au total, actuellement, notre enfant nous coûte à peu près 300€/mois. Je m'attendais à plus.

Link to post
Share on other sites

De toutes facons les comparatifs sont biaises. Quand on compare les salaires entres profs en France et en Allemagne par exemple, on oublie que le brut allemand est plus eleve parceque le niveau de prelevement l'est aussi.

 

 

 

Le niveau de prélèvement allemand est bien plus bas, et le brut est le mêem que le super-brut français. La différence se fait surle salaire net,e le brut est grosso-modo le même.

Link to post
Share on other sites

Oh mais j'en suis conscient Bisounours :)

... je trouve juste qu'on en fait des tonnes sur le coût des couches et du lait infantile, alors que ça n'est vraiment pas grand chose par rapport au coût de son enfant quand il fait ses études, surtout s'il doit prendre un logement en ville quand les parents n'y sont pas. Ou bien le coût indirect (que je trouve assez contestable sur le principe, doutant que ce soit un vrai surcoût nominal) sur le logement, la voiture, etc. des parents.

Link to post
Share on other sites

Les profs français se font enfler et sont pauvres dans le référentiel des profs occidentaux.

 

 

Ben voyons.

 

Alors ma mère était prof de langues en collège. Elle n'était pas payée royalement, (mais autant que je me souvienne ça restait un salaire plus élevée que le smic, tout de même).

Et heureusement d'ailleurs, parce que sans rire, prof de collège-lycée, de ce que j'ai vu (ma mère et ses collègues), entre les parents complétement cons, l'administration complétement conne, et les classes de 40 petits cons que t'as même pas le droit d'en claquer un, (et au collège, y'en a un paquet dont tu te dis qu'ils n'ont pas du bouffer suffisamment de baffes de la part de leurs parents) pour calmer le reste, c'est un laminoir à moral.

Je connaissais une nana qui avait fait son agrég' d'allemand, elle était devenu prof. J'étais sceptique parce que vu son caractère (nana gentille mais un peu fragile) je me disais qu'elle allait en chier. Ça n'a pas manqué, quand je l'ai recroisée environ un an plus tard, elle était déjà bien stressée par le taf.

 

Ma mère est maintenant à la retraite, et sa retraite mensuelle est maigre. (Mais elle n'a pas bossé à plein temps toute sa carrière de prof).

Donc non, prof, en France, c'est un métier galère, mal considéré, et qui se retrouve à essuyer tout le bordel et laxisme d'éducation de pas mal d'abrutis qui ne trouvent rien de mieux à faire que pondre des mômes.

 

Ce qui n’empêche pas certains d'abuser de leur privilèges, bien sûr. Je crois savoir par exemple que les profs de la ville de Paris ont des privilèges qui leurs sont réservés, et que le reste des profs du pays n'ont pas.

Link to post
Share on other sites
Donc non, prof, en France, c'est un métier galère, mal considéré, et qui se retrouve à essuyer tout le bordel et laxisme d'éducation de pas mal d'abrutis qui ne trouvent rien de mieux à faire que pondre des mômes.

Ca, c'est un truc que je ne pige pas.

Quand tu t'engages dans la voix de l'enseignement, tu ne te doutes pas un peu que tu vas devoir gerer des gamins? que parfois ca va etre difficile? mais non, on ne pense qu'aux vacances et au confort de pouvoir bosser de chez soi assez souvent puis on decouvre que c'est en fait un vrai metier.

C'est un peu comme si moi, en exposition constante avec les clients, je me plaignais d'avoir a dealer avec eux et leurs caprices. Et pour ce qui est du stress, je pense que beaucoup de metier presente un certain niveau de pression, rien de specifique au boulot de prof. Mais si tu n'es pas capable de gerer ce stress, tu vas galerer que tu sois prof ou cadre dans le prive.

 

Link to post
Share on other sites

pareil.

j'ai remarque qu'en france les metiers les plus durs sont ceux dont les travailleurs la ramenent le plus, donc il y a prof, chauffeur de train, controleur de train, poinconneur de billet de train, journaliste, routier et technicien de TV.Les autres metiers sont faciles.

Link to post
Share on other sites

indique moi clairement OU j'ai dit que les sandwichs au pate etaient meilleur que la quenelle au thon, cite le passage espece de menteur!!!

Tu es toujours aussi fouteur de merde, inconsistant, inintéressant, et pas drôle du tout dis donc. Une sorte de constante dans l'imbécilité adolescente. En France, on appelle cela "l'esprit Canal", et c'est pas vraiment mélioratif comme qualificatif. Le ricanement permanent.

 

Demander des comptes à son contradicteur qui passe son temps à mentir et déformer les propos ne devrait pas être un sujet de rigolade pour un homme sérieux. A moins, tout simplement, que tu ne le sois pas : tu écris mal, avec des fautes d'orthographes, et tu tiens des propos en général merdiques et sans intérêt.

Link to post
Share on other sites

Desole mais ce genre de graphe ca ne veut pas dire grand chose sur l'etat de l'economie.

C'est la structure des creations et des faillites qui importe, pas le nombre. Si tu as 90% des faillites qui sont des faillites de petites PME de moins de 20 salaries, c'est autre chose que 90% de grosses boites. Il faudrait detailler au minimum ces pourcentages pour voir la repartition en terme de nombre d'employe que ca represente et surtout, ce que ca represente en terme de cash.

Le cancer de ce forum : ce sont ceux qui n'amènent jamais d'informations qui critiquent ceux qui en amènent, c'est le monde à l'envers. Ce que tu racontes est évidemment trivial, tu aurais pu essayer de chercher ces informations et les produire ici. M'enfin, polémiquer c'est plus rigolo n'est-ce pas.

Et la je soupconne que la situation actuelle est bien pire que ce qu'elle etait avant.

Tu sais, si tu dis à partir d'aujourd'hui tous les matins "Chitah a mauvaise mine, il ne va pas passer la semaine à mon avis", tu finiras un jour par avoir raison.

Le topic Armageddon a été lancé il y a des années, je vais m'employer à reprendre les prévisions des uns et des autres d'il y a 5 ans, je sens qu'on va se marrer. :lol:

 

A noter aussi que le degre de complexification du code du travail

Non, c'est l'édifice jurisprudentiel qui entoure le code du travail qui pose problème.
Link to post
Share on other sites

Je m'étonne que tu te sois senti visé par mes propos. Je suis souvent en désaccord avec toi et te trouve un tantinet complaisant avec l'actuel pouvoir en place, mais je respecte tes opinions.

D'autant que tes analyses, je l'ai déjà dit, sont souvent intéressantes.

 

Pour le reste, je n'ai aucunement envie d'entretenir une polémique stérile. Par conséquent, je me retire de ce fil et te souhaite une bonne journée :icon_wink:

 

 

Chitah, je ne comprends pas que tu te sentes visé par les écrits de Tout38...

 

Tu vois laurett, l'avantage avec les menteurs professionnels c'est qu'ils finissent toujours par se contredire. Relis la phrase que j'ai souligné, c'est très exactement l'accusation qu'il a lancée plus haut contre "certains libéraux", avant bien évidemment d'avouer qu'il parlait de moi, c'est lui qui l'a écrit, personne ne l'a forcé.

Link to post
Share on other sites

Oh mais j'en suis conscient Bisounours :)

... je trouve juste qu'on en fait des tonnes sur le coût des couches et du lait infantile, alors que ça n'est vraiment pas grand chose par rapport au coût de son enfant quand il fait ses études, surtout s'il doit prendre un logement en ville quand les parents n'y sont pas. Ou bien le coût indirect (que je trouve assez contestable sur le principe, doutant que ce soit un vrai surcoût nominal) sur le logement, la voiture, etc. des parents.

 

A titre indicatif, chaque mois

- loyer 550euros

- pension pour tout le reste 500euros

Et quelques rallonges en cas de dépenses plus importantes

Sans compter les frais de scolarité 8000euros

Link to post
Share on other sites

Ca, c'est un truc que je ne pige pas.

Quand tu t'engages dans la voix de l'enseignement, tu ne te doutes pas un peu que tu vas devoir gerer des gamins? que parfois ca va etre difficile? mais non, on ne pense qu'aux vacances et au confort de pouvoir bosser de chez soi assez souvent puis on decouvre que c'est en fait un vrai metier.

Tout à fait d'accord avec ce constat. Pas mal de profs que j'ai vu lorsque j'étais gosse, ou même après en étude supérieures, je me demandais ce qu'ils foutaient là. J'ai croisé pas mal de jeunes étudiants qui partaient vers l'enseignement, je me demande s'ils se rendaient bien compte dans quoi ils s'engageaient. Et mon constat perso c'est que sur l'intégralité des profs de l'education nationale doit y en avoir au moins un bon quart complètement incompétents pour ce métier.

Ce qui change rien à la difficulté du métier, soit dit en passant.

Link to post
Share on other sites

Le cancer de ce forum : ce sont ceux qui n'amènent jamais d'informations qui critiquent ceux qui en amènent, c'est le monde à l'envers. Ce que tu racontes est évidemment trivial, tu aurais pu essayer de chercher ces informations et les produire ici. M'enfin, polémiquer c'est plus rigolo n'est-ce pas.

Tu sais, si tu dis à partir d'aujourd'hui tous les matins "Chitah a mauvaise mine, il ne va pas passer la semaine à mon avis", tu finiras un jour par avoir raison.

Le topic Armageddon a été lancé il y a des années, je vais m'employer à reprendre les prévisions des uns et des autres d'il y a 5 ans, je sens qu'on va se marrer. :lol:

 Non, c'est l'édifice jurisprudentiel qui entoure le code du travail qui pose problème.

 

  :icon_sommeil:

 

Et toi tu sais comment on appelle les gens de ton genre par ici? des smart ass.

 

Link to post
Share on other sites

Ca, c'est un truc que je ne pige pas.

Quand tu t'engages dans la voix de l'enseignement, tu ne te doutes pas un peu que tu vas devoir gerer des gamins? que parfois ca va etre difficile? mais non, on ne pense qu'aux vacances et au confort de pouvoir bosser de chez soi assez souvent puis on decouvre que c'est en fait un vrai metier.

C'est un peu caricatural. Beaucoup y vont simplement parce qu'ils aiment leur matière, qu'ils ont envie de retrouver l'ambiance scolaire, parce qu'ils pensent que les élèves seront comme eux (attentifs et sages), ou un tas d'autres choses. Si tu veux juste des vacances, tu fais cheminot ou postier.
Link to post
Share on other sites

Oh mais j'en suis conscient Bisounours :)

... je trouve juste qu'on en fait des tonnes sur le coût des couches et du lait infantile, alors que ça n'est vraiment pas grand chose par rapport au coût de son enfant quand il fait ses études, surtout s'il doit prendre un logement en ville quand les parents n'y sont pas. Ou bien le coût indirect (que je trouve assez contestable sur le principe, doutant que ce soit un vrai surcoût nominal) sur le logement, la voiture, etc. des parents.

 

Un enfant ce n'est pas uniquement une charge au compte de résultat ou une part au niveau des impôts. Un enfant peut devenir un centre de profit à condition d'avoir des méthodes de management adapter à ses capacités.

 

 

Link to post
Share on other sites

Tu auras beau répéter mille fois ce mensonge, cela n'en fera pas une vérité. En revanche, cela fait de toi un menteur.

 

J'ai juste faire part de mes impressions cher Chitah, mais je te prie de m'excuser si je t'ai froissé :icon_wink:

Link to post
Share on other sites

Le cancer de ce forum : ce sont ceux qui n'amènent jamais d'informations qui critiquent ceux qui en amènent, c'est le monde à l'envers. Ce que tu racontes est évidemment trivial, tu aurais pu essayer de chercher ces informations et les produire ici. M'enfin, polémiquer c'est plus rigolo n'est-ce pas.

Tu sais, si tu dis à partir d'aujourd'hui tous les matins "Chitah a mauvaise mine, il ne va pas passer la semaine à mon avis", tu finiras un jour par avoir raison.

Le topic Armageddon a été lancé il y a des années, je vais m'employer à reprendre les prévisions des uns et des autres d'il y a 5 ans, je sens qu'on va se marrer. :lol:

 

Non, c'est l'édifice jurisprudentiel qui entoure le code du travail qui pose problème.

 

Je ne veux surtout pas polémiquer avec toi car je te sais fragile. Mais en effet, je te trouve beaucoup trop optimiste sur la situation de la France.

 

Par ailleurs, sur l'Armageddon, ce n'est pas parce qu'il n'y pas eu de catastrophe jusqu'à maintenant que le système financier international ne va pas brutalement s'effondrer :icon_wink:

 

A ce sujet, je te conseille de visionner la vidéo que j'ai postée ("Mon épargne en danger"). Avec 800000 milliards de dollars de produits dérivés en circulation alors que le PIB mondial atteint seulement 65000 milliards, les conneries ne vont plus pouvoir durer bien longtemps et le système financier ne pourra plus résister bien longtemps.

 

Link to post
Share on other sites

Avec 800000 milliards de dollars de produits dérivés en circulation alors que le PIB mondial atteint seulement 65000 milliards

 

C'est en notionnel, comparer ça au pib c'est juste montrer qu'on ne capte pas grand chose aux produits dérivés.

Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
×
×
  • Create New...