Jump to content

Investissement en actions : pourquoi autant de pessimisme ?


Lameador

Recommended Posts

Je vois énormément de pessimisme sur ces actifs, notamment sur des sites comme wwww.zerohedge.com . Ayant un léger intérêt pour le sujet, je vais quand même poser quelques questions.

Il y a plein de choses méchantes à dire sur le HFT, les Dark pools, la fraude bancaire, la corruption des régulateurs, le poids trop massif des dérivés, ….

Mais concrètement, je vois quelques raisons d'êtres optimiste sur les actions.

* Une action est collatéralisée sur une fraction d'entreprise, c'ets un actif ayant une valeur réelle

* le HFT représente une sorte de taxe privée : il coute une ou deux fourchettes à chaque transaction, mais c'est pas forcément dramatique pour un investisseur ayant un objectif de détention à long terme

* une action de multinationale est un bien moins sensible aux aleas socialistes que l'immobilier (facilement fiscalisable) la dette (monétisable ou répudiable) , et c'est un actif qui génère des intérêts contrairement au métal. De façon générale les actions sont une classe d'actifs avec pas mal de défaut, mais les alternatives sont loin de la perfection

* le fonctionnement malsain des indices (voir l'excellent papier de Charles Gavehttp://www.contrepoi…ser-le-demander ) ne permet pas de disqualifier le choix d'achat d'actions en indice épuré (en gros, on achète un peu de tout sauf de celles auxquelles on ne croit pas)

* le fait que la marché soit manipulé (dark pools, HFT, mais surtout poids trop élevé des dérivés, …) ne change rien au fait fondamental qu'une action constitue une part mesurable d'une entreprise concrète et potentiellement prospère.

En un sens, c'est un actif potentiellement protégé contre l'inflation (en tout cas nettement plus que les placement smonétaires)

En bref, je pense que le délire anti-HFT et autres muppet slayers relève en grande partie de la paranoïa. Et vous ?

Link to comment

Mais concrètement, je vois quelques raisons d'êtres optimiste sur les actions.

* Une action est collatéralisée sur une fraction d'entreprise, c'ets un actif ayant une valeur réelle

* le HFT représente une sorte de taxe privée : il coute une ou deux fourchettes à chaque transaction, mais c'est pas forcément dramatique pour un investisseur ayant un objectif de détention à long terme

* une action de multinationale est un bien moins sensible aux aleas socialistes que l'immobilier (facilement fiscalisable) la dette (monétisable ou répudiable) , et c'est un actif qui génère des intérêts contrairement au métal. De façon générale les actions sont une classe d'actifs avec pas mal de défaut, mais les alternatives sont loin de la perfection

* le fonctionnement malsain des indices (voir l'excellent papier de Charles Gavehttp://www.contrepoi…ser-le-demander ) ne permet pas de disqualifier le choix d'achat d'actions en indice épuré (en gros, on achète un peu de tout sauf de celles auxquelles on ne croit pas)

* le fait que la marché soit manipulé (dark pools, HFT, mais surtout poids trop élevé des dérivés, …) ne change rien au fait fondamental qu'une action constitue une part mesurable d'une entreprise concrète et potentiellement prospère.

En un sens, c'est un actif potentiellement protégé contre l'inflation (en tout cas nettement plus que les placement smonétaires)

+1

Link to comment
En bref, je pense que le délire anti-HFT et autres muppet slayers relève en grande partie de la paranoïa. Et vous ?

Pareil, un de leur gros probleme, c'est qu'ils n'ont pas compris que la cotation d'une action, ça ne représente rien d'autre que quelques transactions, ça n'a strictement aucune influence sur le patrimoine réel des actionnaires.

Link to comment

Je vois énormément de pessimisme sur ces actifs, notamment sur des sites comme wwww.zerohedge.com . Ayant un léger intérêt pour le sujet, je vais quand même poser quelques questions.

Il y a plein de choses méchantes à dire sur le HFT, les Dark pools, la fraude bancaire, la corruption des régulateurs, le poids trop massif des dérivés, ….

Mais concrètement, je vois quelques raisons d'êtres optimiste sur les actions.

* Une action est collatéralisée sur une fraction d'entreprise, c'ets un actif ayant une valeur réelle

* le HFT représente une sorte de taxe privée : il coute une ou deux fourchettes à chaque transaction, mais c'est pas forcément dramatique pour un investisseur ayant un objectif de détention à long terme

* une action de multinationale est un bien moins sensible aux aleas socialistes que l'immobilier (facilement fiscalisable) la dette (monétisable ou répudiable) , et c'est un actif qui génère des intérêts contrairement au métal. De façon générale les actions sont une classe d'actifs avec pas mal de défaut, mais les alternatives sont loin de la perfection

* le fonctionnement malsain des indices (voir l'excellent papier de Charles Gavehttp://www.contrepoi…ser-le-demander ) ne permet pas de disqualifier le choix d'achat d'actions en indice épuré (en gros, on achète un peu de tout sauf de celles auxquelles on ne croit pas)

* le fait que la marché soit manipulé (dark pools, HFT, mais surtout poids trop élevé des dérivés, …) ne change rien au fait fondamental qu'une action constitue une part mesurable d'une entreprise concrète et potentiellement prospère.

En un sens, c'est un actif potentiellement protégé contre l'inflation (en tout cas nettement plus que les placement smonétaires)

En bref, je pense que le délire anti-HFT et autres muppet slayers relève en grande partie de la paranoïa. Et vous ?

Ton raisonnement est juste mais même avec un CAC 50% moins cher qu'il y a quelques années, les actions sont très onéreuses. Je viens de racheter une PME, j'ai payé 4 fois les bénéfices annuels, si je regarde la valorisation d'une valeur de référence sur le CAC comme Total c'est 8 fois les benef, sanofi 15, France Telecom 10. Le marché action reste très cher.

Link to comment

Le problème ne vient pas du HFT, poules noires ou des dérivées. Le problème c'est l'impression monétaire et l'effet de levier qui provoque une envolée du prix des titres. Comme le souligne Mike, des petits investisseurs finissent par craquer et acheter des titres surévalués, car il faut bien entrer sur le marché a un moment.

Les actions peuvent être intéressantes, mais il faut bien vérifier la comptabilité (quand elle est fiable), le management (car on est actionnaire minoritaire) et ne pas surpayer l'action. :)

Link to comment

Le problème ne vient pas du HFT, poules noires ou des dérivées. Le problème c'est l'impression monétaire et l'effet de levier qui provoque une envolée du prix des titres. Comme le souligne Mike, des petits investisseurs finissent par craquer et acheter des titres surévalués, car il faut bien entrer sur le marché a un moment.

Les titres ne sont surévalués que si on anticipe une correction monétaire, si on anticipe un plateau, ou une continuation de l'inflation, c'est nettement plus discutable.

Link to comment
  • 3 weeks later...

Les perspectives économiques de grands groupes du CAC 40 sont très mauvaises.

Dans la grande distribution, après Carrefour qui vient d'annoncer une suppression de 500 à 600 postes, la FNAC qui, à nouveau, est contrainte de fermer un autre magasin en Ile de France, c'est le groupe Auchan (non coté en bourse) qui annonce ce matin une chute vertigineuse de son bénéfice pour le premier semestre 2012.

http://www.lepoint.fr/societe/auchan-chute-vertigineuse-du-benefice-au-premier-semestre-30-08-2012-1500762_23.php

Link to comment

Je vois énormément de pessimisme sur ces actifs, notamment sur des sites comme wwww.zerohedge.com . Ayant un léger intérêt pour le sujet, je vais quand même poser quelques questions.

Il y a plein de choses méchantes à dire sur le HFT, les Dark pools, la fraude bancaire, la corruption des régulateurs, le poids trop massif des dérivés, ….

Mais concrètement, je vois quelques raisons d'êtres optimiste sur les actions.

* Une action est collatéralisée sur une fraction d'entreprise, c'ets un actif ayant une valeur réelle

* le HFT représente une sorte de taxe privée : il coute une ou deux fourchettes à chaque transaction, mais c'est pas forcément dramatique pour un investisseur ayant un objectif de détention à long terme

* une action de multinationale est un bien moins sensible aux aleas socialistes que l'immobilier (facilement fiscalisable) la dette (monétisable ou répudiable) , et c'est un actif qui génère des intérêts contrairement au métal. De façon générale les actions sont une classe d'actifs avec pas mal de défaut, mais les alternatives sont loin de la perfection

* le fonctionnement malsain des indices (voir l'excellent papier de Charles Gavehttp://www.contrepoi…ser-le-demander ) ne permet pas de disqualifier le choix d'achat d'actions en indice épuré (en gros, on achète un peu de tout sauf de celles auxquelles on ne croit pas)

* le fait que la marché soit manipulé (dark pools, HFT, mais surtout poids trop élevé des dérivés, …) ne change rien au fait fondamental qu'une action constitue une part mesurable d'une entreprise concrète et potentiellement prospère.

En un sens, c'est un actif potentiellement protégé contre l'inflation (en tout cas nettement plus que les placement smonétaires)

En bref, je pense que le délire anti-HFT et autres muppet slayers relève en grande partie de la paranoïa. Et vous ?

Tu cherches a troller Sanksion?

Link to comment

Se faire piquer des décimales, ou des pennys à l'époque des fractions, c'est une pratique vieille comme le stock exchange. L'individuel lambda petit et insignifiant ne s'en rend pas compte, mais comme ils sont des millions. Investir dans une multinationale espagnole du secteur énergétique. :lol: Et alors il se rend compte que peut être, s'il ne peut le toucher, le mordre, se cogner la tête contre, se le mettre là où ça lui plait, peut être que finalement ce n'est réellement pas à lui. Il y a pas mal de cas où détenir des actions était une très bonne idée en cas d'inflation, j'en connais tout autant en Europe où c'était une mauvaise idée. Puis, il y a un lien assez fort entre la valeur des actions et ce que peut dire Ben au petit dej', quoi que ce lien serait marginalement de plus en plus faiblard (comme le disait tonton Ludovic). Un lien pareil, ça mène au pessimisme. C'est plus drôle de vendre à découvert, mais quand ça ennuie certains, ça devient illégal. Enfin, pas sur les plateformes des membres du club.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...