Jump to content

Belgique, garnaalkroketten, stoemp & mitraillette


Recommended Posts

J'aurais pu/du mettre ça dans un sujet culture mais, encore une fois, les liens entre Etat, subsides et culture, ça ne fait que des dégats.

 

https://www.lalibre.be/debats/opinions/des-professionnels-du-cinema-belge-denoncent-le-lamentable-entre-soi-de-la-ceremonie-des-magritte-du-cinema-5e3c20d0f20d5a72108ac408

 

Citation

Des professionnels du cinéma soulèvent un problème de liberté d’expression au pays du cinéma francophone belge.

“Lamentable”, “déplacé”, “ridicule”, “tombé si bas”… Les avis sur la cérémonie des Magritte sont cinglants de la part d’une petite dizaine de professionnels du cinéma francophone belge que nous avons contactés. Mais personne n’a accepté que ses propos soient repris nominalement en interview. Dans ce monde revendiqué de l’expression créatrice, il y a apparemment un problème de liberté d’expression. 

“Si vous émettez publiquement une critique, vous êtes black-listé” dit l’un. “On va vous tirer dessus et vous accuser de cracher dans la soupe”, averti un autre qui avoue “j’ai déjà bien pris, désolé”. “Derrière l’organisation des Magritte, il y a la Fédération Wallonie -Bruxelles, la RTBF et Patrick Quinet, notamment président de l’Union des producteurs de films francophones et coprésident de l’Académie Delvaux, organisatrice des Magritte (NdlR surnommé “Quinet Polis” par d’aucun). Bref, le triangle du pouvoir dans le cinéma d’ici. Vous n’imaginez pas les conséquences en termes de non-subside, de non-sélection, de non-nomination et de portes fermées pour un professionnel. Le cinéma francophone belge est un tout petit milieu”, explique une réalisatrice.

Et sa mission ?

À la question de savoir si les Magritte donnent envie aux spectateurs de voir les films belges, la réponse de tous nos interlocuteurs est “non”. Et l’un de préciser, “ les spectateurs assistent à une démonstration de club fermé, à un humour de caste qui ne se supporte pas, dont la concurrence n’est pas saine et dont les rancœurs sont évidentes. L’aplomb du film gagnant raconte plus la joie d’avoir écrasé que la joie d’avoir gagné. Après s’en être pris à Chantal Akerman l’année dernière, à Joachim Lafosse cette année, je sens qu’une partie de la profession considère que ça suffit. On n’a pas besoin de ça”.

 

Link to comment
22 minutes ago, poney said:

J'aurais pu/du mettre ça dans un sujet culture mais, encore une fois, les liens entre Etat, subsides et culture, ça ne fait que des dégats.

 

https://www.lalibre.be/debats/opinions/des-professionnels-du-cinema-belge-denoncent-le-lamentable-entre-soi-de-la-ceremonie-des-magritte-du-cinema-5e3c20d0f20d5a72108ac408

 

 

C'est surtout ça qui est "bon":

 

Jeanne Brunfaut, directrice du Centre du cinéma et de l’audiovisuel de Wallonie-Bruxelles, vous veillez à la bonne utilisation de l’argent public[...]

Quel budget la Fédération Wallonie-Bruxelles investit-elle dans les Magritte ?
Je ne sais pas.

  • Haha 2
Link to comment
  • 1 month later...

Le mon dentier s'en fiche totalement à commencer par nous-même mais il se fait que depuis cette après-midi, nous avons un gouvernement.

 

Youpie tralala.

J'avoue ma déception de ne pas battre notre record précédent.

Link to comment
il y a 13 minutes, Tesla a dit :

Traduction ?

 

"Blijf in uw kot" = littéralement "restez dans votre cagibi" ; kot = "cagibi" ou "placard à balais" en néerlandais et est = "logement d'étudiant" en belgicisme (y compris en français : "j'ai un kot dans telle rue" et même "j'ai koté deux ans à Liège" ou "c'est mon co-koteur").  

 

Ne pas confondre avec "keter" ou avec "ket", sachant qu'en Belgique, on peut keter un ket dans son kot en kit... 

 

Et "Blijf thuis" = restez a la maison. Et "snotneus" c'est littéralement "morve" ou "caca de nez", et donc petit morveux comme en français 

Link to comment
  • 2 months later...
il y a 45 minutes, Ronald a dit :

Bonjour à tous,

Suite à la lecture de vos commentaires et de quelques livres, j'ai (enfin) choisis de proposer un article à Contrepoints.

Il est sorti ce matin.

Voici un lien pour le consulter

Qu'en pensez-vous ? Soyez indulgent, je n'en suis qu'à mes débuts.

Bonne lecture !

 

Ton article est très bon.

Le seul point que je rajouterai est : est-ce que le MR arriverai à se faire élire s'il appliquait un programme libéral pur? La Wallonie et Bruxelles sont des régions très axées socialistes.

Link to comment

Lu l'article en diagonale, je ne suis pas en désaccord mais je pense qu'on discute du sexe des anges.

 

Le "libéralisme pur" est mort, c'est une idée du 18ième. Tant que les libéraux n'ont pas compris ça, ils sont condamnés à gigoter sur des forums tel que celui-ci.
 

Plus personne n'est prêt à une privatisation des soins de santé ou à l'arrêt total de la subvention à la culture.

C'est une perte de temps et d'énergie de penser à ça, à 100%.

 

Le boulot des libéraux en 2020 c'est être le garde fou social-démocrate des gauchos, c'est par exemple (je pense à l'article de ce matin de @h16) faire développer un systeme de santé "à l'allemande" plutôt qu'à "la française" (c'est globalement a mi chemin en Belgique). C'est limiter les dépenses en culture et en délires législatifs et expliquer aux décroissantistes au beurre qu'ils vont juste réussir à tous nous appauvrir.

 

Le job du MR devrait être de prendre les meilleurs idées libéralo-compatibles des social démocraties qui nous entoure, suisse, allemande, whatever et les faire appliquer chez nous.

C'est tout. Sinon le parti passera de 20/25% à 5% et sera encore plus inutile qu'aujourd'hui.

  • Yea 2
Link to comment
il y a 1 minute, poney a dit :

Lu l'article en diagonale, je ne suis pas en désaccord mais je pense qu'on discute du sexe des anges.

 

Le "libéralisme pur" est mort, c'est une idée du 18ième. Tant que les libéraux n'ont pas compris ça, ils sont condamnés à gigoter sur des forums tel que celui-ci.
 

Plus personne n'est prêt à une privatisation des soins de santé ou à l'arrêt total de la subvention à la culture.

C'est une perte de temps et d'énergie de penser à ça, à 100%.

 

Le boulot des libéraux en 2020 c'est être le garde fou social-démocrate des gauchos, c'est par exemple (je pense à l'article de ce matin de @h16) faire développer un systeme de santé "à l'allemande" plutôt qu'à "la française" (c'est globalement a mi chemin en Belgique). C'est limiter les dépenses en culture et en délires législatifs et expliquer aux décroissantistes au beurre qu'ils vont juste réussir à tous nous appauvrir.

C'est tout.

 

En partant du postulat que l'on n'obtient jamais ce que l'on souhaite en politique, je pense qu'il serait judicieux d'en demander le plus possible. Ainsi, on obtiendrait moins mais plus que ce que l'on obtiendrait en étant mesuré. Après tout, personne ne se gêne pour demander l'impossible en politique, tout le monde y va de ses délires incroyables.

  • Yea 2
Link to comment
il y a 6 minutes, poney a dit :

Le boulot des libéraux en 2020 c'est être le garde fou social-démocrate des gauchos, c'est par exemple (je pense à l'article de ce matin de @h16) faire développer un systeme de santé "à l'allemande" plutôt qu'à "la française" (c'est globalement a mi chemin en Belgique). C'est limiter les dépenses en culture et en délires législatifs et expliquer aux décroissantistes au beurre qu'ils vont juste réussir à tous nous appauvrir.

Non. Le libéralisme n'a pas vocation à servir d'aile droite de la sociale-démocratie (ou sinon, autant aller tous se pendre et cramer nos bibliothèques). L'erreur fondamentale de ton post est de poser le problème sous la forme d'un faux dilemme.

 

Si tu veux du concret : avec une telle vision, un Novelli n'aurais jamais proposé l'idée du statut de l'auto-entrepreneur en 2003.

Link to comment
13 minutes ago, Johnnieboy said:

 

En partant du postulat que l'on n'obtient jamais ce que l'on souhaite en politique, je pense qu'il serait judicieux d'en demander le plus possible. Ainsi, on obtiendrait moins mais plus que ce que l'on obtiendrait en étant mesuré. 

Oui. Il faut "déplacer le centre". Beaucoup de gens (qui votent) croient au sophisme du "juste milieu" i.e. que la position médiane est mieux que les deux pôles.

 

Ça me rend dingue d'un point de vue pro aussi : non, la moyenne de deux valeurs n'est pas  forcément pkus correcte que l'une ou l'autre.

 

La gauche l'a très bien réussi. Nombre de proposition de 'UMP ou ersatz/successeurs aujourd'hui auraient pu être défendues par Marchais hier.

Link to comment
il y a 28 minutes, poney a dit :

Le boulot des libéraux en 2020 c'est être le garde fou social-démocrate des gauchos

...

je pense qu'on peut être un tout petit peu plus ambitieux.

eg :

 
Tant qu'à être excessif, autant émettre des idées originales que d'en rajouter dans la bonne gestion de la servitude.
 
«Protectionnisme, Socialisme et Communisme, ne sont qu’une seule et même plante, à trois périodes diverses de sa croissance» - Bastiat
 
C'est quoi l'intérêt d'accompagner la croissance de la plante ?
Link to comment
il y a 39 minutes, Rincevent a dit :

Le libéralisme n'a pas vocation à servir d'aile droite de la sociale-démocratie

Pour quoi l'aile droite ? Par certains aspects, il peut servir à gauche.

Et puis, faut pas se mentir, la crise actuelle, avec ses propositions de sortie, en est une illustration désespérante.

Il faut partir de l'existant, pas de ce qui serait l'idéal.

Link to comment

Si par libéralisme pur on parle de licencier 4,5 millions de fonctionnaires en 5 ans, ça me semble difficile. Mais on peut être plus ambitieux que freiner la social démocratie ou l’améliorer. 

Link to comment
il y a 26 minutes, Boz a dit :

Socialiste ! 

Je dirais même plus, collabo.

 

il y a 16 minutes, Tramp a dit :

Si par libéralisme pur on parle de licencier 4,5 millions de fonctionnaires en 5 ans, ça me semble difficile. Mais on peut être plus ambitieux que freiner la social démocratie ou l’améliorer. 

Voilà. Vouloir aider à faire fonctionner un système nuisible, c'est participer activement au mal et donc faire partie du problème. 

  • Yea 1
Link to comment

Apres, on peut chipoter sur les mots, mais par exemple, adopter le système suisse en France, j’appelle ça libéraliser et non pas améliorer la social démocratie. 

  • Yea 1
Link to comment
il y a 4 minutes, Tramp a dit :

Apres, on peut chipoter sur les mots, mais par exemple, adopter le système suisse en France, j’appelle ça libéraliser et non pas améliorer la social démocratie. 

Dans l'ensemble, oui, clairement. 

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...