Jump to content

Belgique, garnaalkroketten, stoemp & mitraillette


Recommended Posts

Le 08/12/2021 à 09:55, Antoninov a dit :

https://www.lecho.be/opinions/carte-blanche/projet-de-reforme-fiscale-du-big-bang-au-trou-noir/10349825.html

 

Au milieu du "fog of war" médiatique du Covid, j'avais complètement zappé cette réforme fiscale en préparation... qu'est-ce que c'est que ce déluge????


 

 

 

Ne t'inquiète pas, on baissera la taux de l'impôt sur le revenu avec les gains dégagés ...

 

Tu la sens bien la baisse d'impôt de quelques % reprise avec 2-3 sauts d'indexe dans 5 ans, par contre garanti que les autres taxes elles seront bien permanentes. 

Link to comment
  • 2 weeks later...
  • 1 month later...
Quote

La ministre de la Défense Ludivine Dedonder (PS) l’indique dans une réponse écrite au député Ecolo Samuel Cogolati, que Le Soir a pu consulter : « La Défense dispose d’une dizaine de caméras Hikvision et d’une vingtaine de caméras Dahua », deux fournisseurs chinois. « La commission spéciale des Achats et des Ventes militaires dispose de la liste détaillée de ces appareils (type, nombre, caractéristiques techniques…). Cette liste est cependant confidentielle », précise Ludivine Dedonder.

https://www.lesoir.be/420195/article/2022-01-25/risque-despionnage-une-trentaine-de-cameras-chinoises-utilisees-par-larmee-belge

Link to comment
  • 3 weeks later...
  • 2 months later...
  • 2 weeks later...

Par pitié, non.

https://www.lemonde.fr/idees/article/2022/05/07/et-si-en-2024-la-wallonie-devenait-francaise_6125096_3232.html

Citation

Jules Gheude, essayiste belge, estime, dans une tribune au « Monde », que 2024 pourrait bien marquer la fin de son pays, car la réforme de l’Etat belge qui doit être mise en œuvre à cette date révélera que la Flandre préfère désormais l’indépendance. La Wallonie pourrait alors se tourner vers la France.

Link to comment
  • 2 weeks later...

https://www.hln.be/binnenland/sinds-privatisering-zijn-nummerplaten-winstmachine~aa390c34/

 

Quote

Depuis la privatisation, les plaques d'immatriculation sont une machine à profits


Depuis que le gouvernement a fait fabriquer des plaques d'immatriculation par bpost, les citoyens paient trop cher pour le service, la concurrence a été éliminée et l'État a perdu des millions. Bénéficie principalement de l'externalisation : bpost. La Cour des comptes a conclu cela dans un audit très critique, écrit aujourd'hui De Standaard.


Selon la Cour des comptes, il est "impossible de démontrer que la sous-traitance est plus économique et efficace que la gestion interne", en partie parce que la DIV n'a plus pu retrouver le dossier de cette sous-traitance dans ses archives . À la suite de l'externalisation, les citoyens paient désormais une redevance de 30 euros pour une plaque d'immatriculation. Selon la Cour des comptes, l'Etat ne peut pas démontrer que cette compensation est proportionnée aux charges que l'Etat lui-même supporte encore.

En 2019, le gouvernement a également décidé d'accorder la deuxième concession à bpost. Le contrat précédent n'a pas été correctement évalué et la concurrence était insuffisante. "Le cahier des charges confère un avantage concurrentiel démesuré au premier concessionnaire" par les exigences trop strictes auxquelles les candidats devaient répondre. De plus, selon la Cour des comptes, le cahier des charges n'est pas conforme à la réglementation sur les contrats de concession. Par exemple, le contrat laisse trop de liberté à bpost pour réviser les prix lorsque les prix des matières premières nécessaires aux plaques d'immatriculation changent. Par exemple, lors d'une révision tarifaire injustifiée en faveur de bpost en 2012, le gouvernement a perdu 10 millions d'euros.

 

Enfin, le contrôle du gouvernement sur l'exécution du contrat est également "insuffisant", selon la Cour des comptes, ce qui fait que l'Etat manque à nouveau des millions.

 

Le ministre de la Mobilité Georges Gilkinet (Ecolo), dont relève la DIV, affirme que dans une éventuelle prochaine concession il mettra en œuvre les recommandations de la Cour des comptes et qu'il renforcera le contrôle sur l'exécution du contrat actuel.

 

Link to comment
  • 2 weeks later...
  • 5 weeks later...
Le 23/05/2022 à 13:26, Antoninov a dit :

 

Pour travailler dans le domaine, ce rapport était quand même extrêmement critique.

 

Les services d'immatriculation travaillent avec Bpost parce que en gros c'est les seuls qui ont l'infrastructure nécessaire, non pas pour produire les plaques, ça c'est facile, mais pour les distribuer.

 

La situation est bien meilleurs que quand c'était fait en interne, la concession à rendu le service plus efficace à moindre coût. Il y a le risque d'être dépendant de Bpost qui est très justement pointé du doigt par la Cour des comptes, raison pour laquelle il faudra améliorer l'appel d'offre et pas juste faire un copié collé de ce qu'on a, mais dans l'ensemble le système fonctionne bien. On gagne même de l'argent grâce aux plaques personnalisée à 1000 euro (que on devrait selon moi passer à 2000 euro avec l'inflation dans 2-3 ans).

 

Si tout les gaspillages au niveau de l'état étaient au niveau de cette concession, on serait Singapour.

 

Dans le bâtiment à coté, dans le dossier des F-35 il fallait avoir 3.5 milliard de retombée économiques, et on est à 700 million. La il y a plus de chose à raconter; 

  • Yea 1
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...