Jump to content

Économie de l'abondance


Nicolas Azor

Recommended Posts

L'économie de l'abondance (post-scarcity économy) est-elle plus proche qu'on ne le pense ?

Au mieux dans 100 ans pour les nécessités de base.

À peu près jamais pour les services qui sont déjà très importants dans l'économie.

J'aime bien la branlette intellectuelle donc j'y pense régulièrement ; je pense pas que ce sera si révolutionnaire, les gens travailleront moins souvent et c'est tout.

Minecraft

Non.

Minecraft_0d644a_1907532.jpg

Link to comment

je pense pas que ce sera si révolutionnaire, les gens travailleront moins souvent et c'est tout.

Personne n'a dit que la transition devait se faire nécessairement de façon discontinue. Il est probable en effet que ce soit graduel, c'est à dire que le prix des biens ainsi que la durée de travail nécessaire pour les obtenir diminuent progressivement pour n'atteindre zéro que de façon asymptotique (c'est à dire sans jamais l'atteindre vraiment). Ca n'enlève rien à la réalité du concept.

Comme souligné dans l'article WP, il y a déjà plein de domaines dans lesquel le concept a d'ores-et-déjà une vraie pertinence: le logiciel libre, Wikipedia, les imprimantes 3D, etc.

Quant à minecraft, c'est un peu plus qu'un jeu de simulation d'extraction minière, quand même:

5PxxzYdlv94

Link to comment

le prix des biens ainsi que la durée de travail nécessaire pour les obtenir diminuent progressivement pour n'atteindre zéro que de façon asymptotique

Certes mais ce n'est que le prix des biens. Et avant que ça arrive à l'immobilier…

Comme souligné dans l'article WP, il y a déjà plein de domaines dans lesquel le concept a d'ores-et-déjà une vraie pertinence: le logiciel libre, Wikipedia, les imprimantes 3D, etc.

Le logiciel ne coûte rien à distribuer mais il coûte à développer — on est dans le service.

Les imprimantes 3D ont besoin de matière première et ne sont rentables que en concurrence avec une absence de production industrielle ou des restrictions légales (brevets etc.)

Ce sont pour moi les plus mauvais exemples.

Link to comment

Le logiciel libre (comme le reste) n'est gratuit que si ton temps n'a aucune valeur. Il n'y aura jamais abondance de temps. parce que tu n'as pas le don d'ubiquité.

Ce n'est pas tant ton travail qui est gratuit, c'est surtout le produit de ton travail, parce qu'il peut-être dupliqué à l'infiini pour un coùt négligeable. Biens non-rivaux, blah blah…

Link to comment

La transition sera discontinue quand elle aura lieu. Mais c'est pas pour maintenant, car les Etats sont en train de tout péter pour préserver leur pouvoir. Les apparatchiks préfèrent des sujets pauvres plutôt que tout le monde vive dans l'abondance et surtout l'indépendance. Mais comme qui n'avance pas recule, ils ne préserveront pas le système actuel : soit un breakthrough technologique ou scientifique suffisant va rendre le peuple suffisamment riche pour leur dire merde, soit le peuple va devenir pauvre.

Je ne suis pas madame soleil, je ne sais pas ce qui ira le plus vite, la construction ou la destruction. Je sais qu'à long terme, on finira forcément par passer le cap, mais à long terme, comme disait Keynes, on est tous morts.

Si ça se trouve l'Occident va se péter la gueule et c'est l'Afrique et l'Asie qui vont bénéficier de l'excellent exemple de ce qu'il ne faut surtout pas faire quand on commence tout juste à émerger de la dépendance à l'agriculture.

Notre monde a besoin de sortir du néolithique.

Oui je suis prog. Le vrai progressisme est conservateur là où il faut.

Link to comment

Certes mais ce n'est que le prix des biens. Et avant que ça arrive à l'immobilier…

Je n'ai que peu de doutes concernant l'immobilier. Au plus tard quand commencera le déclin démographique vers 2050.

Je ne suis pas madame soleil, je ne sais pas ce qui ira le plus vite, la construction ou la destruction. Je sais qu'à long terme, on finira forcément par passer le cap, mais à long terme, comme disait Keynes, on est tous morts.

Attention quand même: ça vit longtemps un homme, mine de rien. Personnellement je suis de plus en plus séduit par le concept de singularité alors quand je pense à ce qu'était le monde il y a cinquante ans, le fait d'imaginer que je serai peut-être encore vivant en 2050 me donne un peu le vertige.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...