Jump to content

La faillite du Crédit immobilier de France


glandon

Recommended Posts

Je te parle du coût réel, pas du droit de timbre.

Les taxes sur les transactions immobilières se sont les élus au Parlement qui les votent pas la Conservation des hypothèques.

D'autres part le nombre de 354 n'est pas excessif dans la mesure où il y a 36 000 communes

Link to comment

Les taxes sur les transactions immobilières se sont les élus au Parlement qui les votent pas la Conservation des hypothèques.

D'autres part le nombre de 354 n'est pas excessif dans la mesure où il y a 36 000 communes

Ce n'est pas 1 conservatoire des hypothèques avec 354 antennes locales, c'est 354 conservatoires qui gèrent 354 fichiers de manière autonome. Déjà 36 000 communes c'est trop, ensuite le principe même du conservatoire + notaire est idiot, soit on a que l'un ou que l'autre mais pas les deux. Les chambres départementales de notaires pourraient très bien tenir le fichier par exemple.

Pour finir je ne parlais pas des taxes sur transactions immobilières en particulier, mais du coût global de l'infrastructure (payée sur budget de l'état).

Link to comment

c'est 354 conservatoires qui gèrent 354 fichiers de manière autonome.

Non, il ont la base de données FIDJI qui est commune à tous.

ensuite le principe même du conservatoire + notaire est idiot, soit on a que l'un ou que l'autre mais pas les deux.

Les conservations des hypothèques ont été créées tout de suite après la Révolution de 1789.

Donc, peu de chance, de s'attaquer à ce type de symbole républicain en France, pour le remettre en cause, en le remplaçant par une autre entité issue de l'Ancien Régime : "le notaire".

Link to comment

Non, il ont la base de données FIDJI qui est commune à tous.

Le FIDJI souffre de plusieurs défauts: pour commencer il ne remonte pas avant 1956, donc dans certains cas quand tu as besoin de l'origine de propriété, il est inutile. Ensuite son moteur de recherche est fait de telle sorte qu'il n'est pas possible de l'interroger de manière globale (en tout cas c'était le cas il y a quelque temps): par exemple si je veux savoir si Monsieur untel est propriétaire à Nantes, et que j'envoie une demande de renseignements sommaires urgents à Nantes et une autre à La Rochelle, Nantes va me répondre "oui nous avons une propriété à Nantes pour ce monsieur" et La Rochelle va me répondre "recherche infructueuse". En gros la base est globale, mais la recherche sur la base ne l'est pas. Cela a peut être changé, mais j'ai été confronté à ce problème deux fois en 2009 donc si changement il y a eu c'est récent.

Les conservations des hypothèques ont été créées tout de suite après la Révolution de 1789.

Donc, peu de chance, de s'attaquer à ce type de symbole républicain en France, pour le remettre en cause, en le remplaçant par une autre entité issue de l'Ancien Régime : "le notaire".

Je comprends que le notaire soit un personnage agaçant, mais il est malgré tout un intermédiaire beaucoup plus efficace et moins cher que le conservateur. Quoiqu'il en soit il est ridicule de maintenir deux infrastructures qui ont le même but.

Link to comment

Non le statut du Conservateur des hypothèques ne date pas de la Révolution mais de 1771. C'était à l'époque une charge d'officier ministériel (exactement comme les notaires donc). Ils sont aujourd'hui fonctionnaires, mais ce sont (à ma connaissance) les seuls fonctionnaires payés "à la com'", ce qui est extrêmement agréable lorsqu'il y a beaucoup de transactions.

C'est un poste très prisé dans la fonction publique vous l'imaginez bien, aussi on y case beaucoup de copains, et de syndicalistes en fin de carrière (exemple médiatique de l'ex n°2 de la CGT, Le Duigou). Cela dit, Sarkozy y a mis fin (pour janvier 2013, ils deviennent "chef du service de publicité foncière", payés selon la grille) et ce n'est pas la pire de ses réformes. Cependant la publicité foncière reste organisée par le DGFiP, ce qui est effectivement très onéreux.

Pour une mutation immobilière, on ne peut passer directement par le service des hypothèques, puisque qu'il n'a pas pour mission d'authentifier les actes, mais de récupérer les droits et surtout de tenir le fichier.

Il n'a donc pas la même mission que le notaire, il ne s'agit pas d'un doublon (le notaire authentifie et collecte, le (futur) service de publicité foncière perçoit et publie).

A noter que l'Alsace-Moselle a un autre système (utile si on veut faire du droit comparé).

Oui enfin bon, il faut quand même être à la tête d'une entreprise de 500 à 1999 salariés pour gagner un telle somme.

Pas très honnête de comparer les revenus d'un dirigeant -manager avec celui d'un dirigeant-actionnaire.

Link to comment

Si ça n'a pas changé il y a de nombreuses exonérations à faire valoir pour cette taxe notamment lors d'un départ en retraite (ce qui est tout de même la majorité des cas).

Non, c'est très loin d'être la majorité des cas et je suis bien placé pour le savoir :)

En outre, il n'y a pas de "nombreuses exonérations", il n'y en a qu'une, celle que tu cites, le départ à la retraite. Par ailleurs, cette exonération ne concerne pas les prélèvement sociaux (15,5%) et la procédure est contraignante.

Autrefois, il y a plus de 20 ans, on pouvait encore devenir riche ou du moins gagner beaucoup d'argent en créant des entreprises et en les revendant. Ce n'est plus le cas aujourd'hui.

(Sauf gain au loto, il est maintenant impossible de devenir riche en France (75%, plus value, etc.) CPEF)

Link to comment

Non le statut du Conservateur des hypothèques ne date pas de la Révolution mais de 1771. C'était à l'époque une charge d'officier ministériel (exactement comme les notaires donc). Ils sont aujourd'hui fonctionnaires, mais ce sont (à ma connaissance) les seuls fonctionnaires payés "à la com'", ce qui est extrêmement agréable lorsqu'il y a beaucoup de transactions.

Ne serait-ce pas aussi le cas des douaniers ? Il me semble.

Link to comment

Les estimations du core tier one à partir du simple bilan publié sont fantaisistes.

Quand on a une créance sur Danone, ça ne se compte pas de la même façon qu'une créance de même montant sur un garage automobile.

Quand on a un prêt garanti par un hypothèque sur un bien qui veut 150% du montant prêté, ça ne se compte pas pareil qu'un découvert sans garantie.

Je n'ai pas assez d'informations pour savoir si le CIF avait vraiment un souci de capitaux propres, mais j'en doute fortement. À mon avis ils ont simplement voulu jouer au petit jeu de la transformation pour augmenter leur marge. Le seul souci quand on fait ça c'est qu'on est à la merci d'une simple rumeur : la prophétie, provoquant en elle-même une crise de liquidité, est auto-réalisatrice.

Au passage, on ne peut pas mettre n'importe quoi en BCE. Si vos actifs sont des obligs corporate, ils les prennent. Si ce sont des hypothèques, même sur des très beaux biens, ce n'est pas éligible. La BCE peut prendre des covered bonds mais avec des règles complexes et le CIF n'avait peut-être tout simplement pas la possibilité de créer des titres éligibles à temps.

Link to comment

Les estimations du core tier one à partir du simple bilan publié sont fantaisistes.

Quand on a une créance sur Danone, ça ne se compte pas de la même façon qu'une créance de même montant sur un garage automobile.

Quand on a un prêt garanti par un hypothèque sur un bien qui veut 150% du montant prêté, ça ne se compte pas pareil qu'un découvert sans garantie.

Je n'ai pas assez d'informations pour savoir si le CIF avait vraiment un souci de capitaux propres, mais j'en doute fortement. À mon avis ils ont simplement voulu jouer au petit jeu de la transformation pour augmenter leur marge. Le seul souci quand on fait ça c'est qu'on est à la merci d'une simple rumeur : la prophétie, provoquant en elle-même une crise de liquidité, est auto-réalisatrice.

Au passage, on ne peut pas mettre n'importe quoi en BCE. Si vos actifs sont des obligs corporate, ils les prennent. Si ce sont des hypothèques, même sur des très beaux biens, ce n'est pas éligible. La BCE peut prendre des covered bonds mais avec des règles complexes et le CIF n'avait peut-être tout simplement pas la possibilité de créer des titres éligibles à temps.

Les deux denières banques françaises (CIF et Dexia) à aller au tapis sont 2 banques qui faisaient des prêts sans avoir de dépôts clientèle. Coincidence ?

Link to comment

Les deux denières banques françaises (CIF et Dexia) à aller au tapis sont 2 banques qui faisaient des prêts sans avoir de dépôts clientèle. Coincidence ?

Disons que ça évite judicieusement le bank run visible.

Link to comment
Déjà 36 000 communes c'est trop

Non c'est très bien. Cette idée est du prêt à penser jacobin de c…

Ce qui manque c'est un moyen de scission/fusion par initiative populaire, les suisses font cela depuis un siècle et régulièrement des petites communes fusionnent librement (et aussi des communes qui ont fait sécession de Bâle pour créer le canton du Juras), mais je ne vois pas qui tu es pour le décider à la place des habitants. C'est exactement comme vouloir fusionner d'autorité deux entreprises ou associations.

Un grand nombre de collectivité locales facilitent la concurrence fiscale.

Les deux denières banques françaises (CIF et Dexia) à aller au tapis sont 2 banques qui faisaient des prêts sans avoir de dépôts clientèle. Coincidence ?

Bonne remarque, un argument de plus contre cette stupidité qu'est le glass steagle act

Link to comment

Autrefois, il y a plus de 20 ans, on pouvait encore devenir riche ou du moins gagner beaucoup d'argent en créant des entreprises et en les revendant. Ce n'est plus le cas aujourd'hui.

(Sauf gain au loto, il est maintenant impossible de devenir riche en France (75%, plus value, etc.) CPEF)

Sais pas ce que tu appeles riche, mais on peut encore s'en mettre plein les fouilles en France.

Quand tu regardes les 500 plus riches français, tu as pas mal d'entrepreneur (et le reste ce sont des héritiers de).

Maintenant que ces personnes soient limité par rapport à ce qu'ils pourraient être ailleurs, je te dirais oui mais.

Le mais, je le met car je me demande à quel point ils n'utilisent pas l'état autant que l'état les taxent.

Link to comment

Les grandes banques avec beaucoup de dépôts clientèle n'ont pas forcément besoin d'aller au guichet de la BCE pour se refinancer. Elles ont donc moins de soucis en cas de crise de liquidité. A contrario, les banques sans dépôts dépendent beaucoup plus des des marchés financiers à travers leurs refinancements. Elles sont donc beaucoup plus vulnérable au situation de stress. Dans cette catégorie, on retrouve donc les banques d'investissments et les banques spécialisées (marché immobilier, financement des collectivités locales).

Parfois les banques de dépôts peuvent aller au guichet de la BCE même si elle n'en ont pas besoin pour profiter de condition bon marché ou pour inciter les autres banques (en difficulté mais qui ne veulent pas le montrer ) à faire de même.

Avoir des dépôts ne protège pas de tout. Si une banque de détail n'est pas capable de faire correctement son métier de base (cf banques espagnoles) elle peut faire faillite.

Link to comment

je ne vois pas qui tu es pour le décider à la place des habitants. C'est exactement comme vouloir fusionner d'autorité deux entreprises ou associations.

Les habitants ne décident de rien et tu le sais très bien. Ils subissent les lubies des différents maires qui se succèdent sans pouvoir s'y opposer.

Sais pas ce que tu appeles riche, mais on peut encore s'en mettre plein les fouilles en France.

Quand tu regardes les 500 plus riches français, tu as pas mal d'entrepreneur (et le reste ce sont des héritiers de).

Visiblement peu de personne ont vraiment pris en compte les dernières mesures fiscales prises par Sarko d'une part puis part Hollande qui a terminé de verrouiller le système.

Réfléchis et dis moi comment aujourd'hui, il est possible de faire fortune en France. Je le répète: c'est impossible.

Link to comment

Parfois les banques de dépôts peuvent aller au guichet de la BCE même si elle n'en ont pas besoin pour profiter de condition bon marché ou pour inciter les autres banques (en difficulté mais qui ne veulent pas le montrer ) à faire de même.

En fait c'est comme bluffer au poker non ?

Link to comment

Tention, les banques systémiques ont tendance à prêter plus que leurs dépôts. Donc, si, elles ont besoin des marchés.

A ton avis pourquoi les banques font le maximum depuis 2010 pour augmenter les dépôts via des dépôts à terme ? Pourquoi font elles du lobbying contre le livret A ? Pourquoi sont elles en conccurence avec les assurances et leurs assurance-vie ?

C'est pour réduire leur dépendance aux marchés financiers et optimiser le coût de leur ressource.

En fait c'est comme bluffer au poker non ?

C'est pas vraiment du bluff c'est de l'optimisation du coût de la ressource.

Si le marché fonctionne mal car la liquidité ne circule pas celà augmente les coûts de financement. Les banques ont intérêt à ce que le circuit fonctionne.

Une banque qui est en difficulté ou soit disant en difficulté se fait étriller rapidement car les autres banques refusent de lui prêter ou de faire des opérations avec elle et c'est la mort assurée.

Link to comment

A ton avis pourquoi les banques font le maximum depuis 2010 pour augmenter les dépôts via des dépôts à terme ?

Mon agence bancaire me téléphone régulièrement pour me proposer des dépots à terme sur 3 ou 4 ans.

Que faire ?

Link to comment

Mon agence bancaire me téléphone régulièrement pour me proposer des dépots à terme sur 3 ou 4 ans.

Que faire ?

Faut regarder le taux de rendement proposé, le cadre fiscal et la solidité de ta banque.

Je connais que la partie gestion d'actif, je suis pas expert en gestion de patrimoine.

Link to comment

Mon agence bancaire me téléphone régulièrement pour me proposer des dépots à terme sur 3 ou 4 ans.

Que faire ?

C'est probablement un dépôt à taux progressifs. Demande le TRAAB, qui représente le rendement brut.

Renseigne toi aussi sur les pénalités de sortie anticipée.

Link to comment

Les sorties anticipées ? Il vaut mieux pas l'envisager car c'est très pénalisant.

C'est justement parce que cela peut être très pénalisant qu'il faut bien se renseigner.

Mais en général cela ne dépasse pas un taux pénalisé de 0.50% sur le semestre de sortie.

Sinon VTB Bank et GE Money Bank ont de bons taux sur les CAT.

Link to comment

C'est justement parce que cela peut être très pénalisant qu'il faut bien se renseigner.

Ils m'ont encore appelé ce matin pour me proposer un dépot à terme sur 5 ans.

Très inquiètant de voir les banques de détail, fébrilement en quête de liquidités.

Link to comment

Ils m'ont encore appelé ce matin pour me proposer un dépot à terme sur 5 ans.

Très inquiètant de voir les banques de détail, fébrilement en quête de liquidités.

AMHA c'est plus la mise en conformité aux règles de Bâle III qui provoque ça, le CA est une des (la ?) banques qui a le plus d'efforts à faire de ce côté là, et le dépôt à terme c'est le saint graal du banquier en queste de fonds propres.

Le terme ça limite les fuites : la banque c'est comme une couche-culotte, plus y'a de fuites, moins y'a de fonds propres.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...