Jump to content

Politique au Québec


Recommended Posts

Pauline Marois, première femme à la tête du Québec

Yen a qui suivent un peu la politique au Québec? Je lis quelques fois les billets du Minarchiste, ca a pas l'air tres tres jojo. Surtout si les libéraux se font virer du pouvoir.

Ce serait bien de savoir ce qu'il s'y passe. Pour le jour ou on va devoir se barrer d'Europe, se renseigner sur un point de chute dans un pays un peu plus libéral (quoiqu'apparemment, c'est pas trop le cas, mais au moins ils continuent de se désendetter) ne peut pas faire de mal…

Link to comment

p'tain j'y comprends pas grand chose

tout ce que je peux vous dire c'est que les Juifs Hassidiques votent Liberal.

en tout cas ca a fait 1 mort

http://www.radio-can...nterrompu.shtml

ce sont les Pequistes qui ont gagne donc ca fait peur aux anglos, a tort j'espere.Pour ce qui est de l'orientation politique du PQ, euh, je dirais socialistes de droite mais je ne suis pas sur

J'ai entendu dire que le PLQ (les Liberaux) n'ont rien fait pendant leur regne et que ca a enerve les Quebecois.Bon la plupart des Quebecois que je connais qui l'ouvrent sont de gros gauchiss ignares donc en gros ils veulent l'independance dans le trotskysme, ce qui explique mon incapacite a analyser la situation.

Link to comment

Ça m'intéresse aussi parce que je vais m'y installer l'année prochaine.

T'en fous. Tu arrives au Qc et tu travailleras dans l'Ontario, comme tous les gens qui en veulent. Ou en Alberta. C'est chouette aussi. Vide, mais chouette.

Link to comment

Au contraire. Ca devrait les inciter. Pour mettre le nez des quebecois dans leur caca.

Selon Martin Masse par exemple, mieux vaut avoir les politiciens canadiens qui fassent contre-pouvoir aux délires des politicards québécois, plutôt que laisser ceux-ci libres de faire toutes leurs conneries. Je ne dis pas qu'il a raison forcément.

Link to comment

Au contraire. Ca devrait les inciter. Pour mettre le nez des quebecois dans leur caca.

c'est rigolo comme ca mais en fait c'est tout de meme une region qui s'en sort bien avec une bonne industrie forte donc ca serait con.

Link to comment

Et puis le black metal nationaliste québécois est sacrément bon, ça serait triste qu'ils n'aient plus rien à dire.

Ce n'est pas du black metal, mais du metal noir. Un peu de respect pour la langue de nos ancêtres, diantre !

Ah oui Gris, Sombre forêt, Forteresse, Bruissements d'érable, Obscur sous-bois :dentier:

:D

Link to comment

Il me semble que cette élection au Québec reflète bien la tendance francophone aux politiques socialisantes. Son accession est un rejet du Parti Libéral du Québec et des derniers évènements estudiantins.

Pour une partie des jeunes québécois, et ceux dont les idées sont socialisantes, le Libéralisme est aujourd'hui appliqué et discrimine "les plus faibles". Il y a donc un rejet du Libéralisme dans le sens où il arrive à des limites et n'aide pas les nécessiteux.

Or, le Parti Libéral du Québec, à en croire la page Wikipedia, n'a rien de libéral:

Dans l'histoire, le Parti libéral du Québec a privilégié des orientations plutôt progressistes. Économiquement, il se trouve toutefois à la droite du Parti québécois depuis la fondation de ce parti, bien qu'en matière d'affaires sociales et de mœurs ses positions soient analogues[...]Il n'est plus affilié au Parti libéral du Canada depuis 1955.

D'où ma question: Comment peut-on faire comprendre à ces personnes qu'ils ne se confrontent pas à du Libéralisme mais bien aux conséquences des idées qu'ils revendiquent ?

L'amalgame est très vite fait: Le Parti Libéral du Québec produit la Loi spéciale 78, coercitive à souhait.

J'ai eu le même souci avec une discussion sur le coup d'État de 2002 au Vénézuela et la participation de "Libéraux" à l'affaire…

Link to comment

non non, au Quebec c'est compris dans le sens Liberal comme economiquement liberal comme les liberaux de liborg.

le mot Liberal dans le PLQ concerne l'economie.Il est vrai que pour les considerations sociales le PLQ n'est pas tres conservateur, mais les quebecois ne sont de base pas tres conservateurs socialement.

Le PLQ a ete rejete parce qu'il n'a rien fait pour les gens qui votaient pour lui, et d'ailleurs le rejet n'est pas si fort puisque le PQ est minoritaire.Meme les gens de quebec Solidaire sont surpris de n'avoir que deux elus: la revolte etudiante a ete tres mediatisee dans le style 'revolution prog/socialiste' mais la realite c'est que sorti des milieux etudiants (et encore, une certaine frange) les idees socialistes-prog n'ont pas trop de support.

Je ne suis pas sur vu que je les ecoute tres peu, mais on peut probablement dire que le battage mediatique de radio-canada s'est fait en faveur des etudiants, puis pendant les elections en faveur de tous les partis socio-progs, puis a l'arrivee ben on se rend compte que le pays est toujours centre-droite.

Au final c'est un peu comme en france lorsque Le Pen est arrive au second tour: on a des medias qui martelent l'idee qu'on veut du Bisou, que le pays va virer au Bisou, que tout ce qui n'est pas Bisou n'est pas pour nous, et puis paf a l'election, alors que tout le monde s'attend a un gros virage Bisou, eh ben non, les electeurs les plus nombreux sont toujours antiBisou.

Link to comment

Principales réalisations

Le Québec, sous l'impulsion du PLQ, s'est doté d'importants outils de justice sociale et de développement économique. En voici quelques exemples :


  • l'âge minimum de 16 ans pour travailler (1910)
  • le droit de vote des femmes (1940)
  • l'instruction obligatoire (1942)
  • la création du ministère de l'Éducation et du Conseil supérieur de l'éducation (1964)
  • la création de la Caisse de dépôt et de placement du Québec (1965)
  • l'assurance-maladie (1970)
  • le régime des allocations familiales du Québec (1973)
  • l'aide juridique (1973)
  • proclamation du français comme langue officielle de l'État du Québec (1974)
  • la Charte québécoise des droits et libertés de la personne (1975)

C'est aussi le PLQ qui a mis en chantier la Révolution tranquille (1960), généralement considérée comme un vaste mouvement de libéralisation des mœurs, globalement comparable au phénomène de « Counterculture » aux États-Unis ou aux événements de mai 1968 en France.

Les libéraux ont également mise en œuvre la nationalisation de l'électricité au Québec (1963). Ils ont créé la société de développement hydroélectrique Hydro-Québec (1944) et réalisé les colossaux complexes hydroélectriques de la Baie James et de la Côte-Nord (1960 à aujourd'hui).

Ce ne sont plus des libéraux mais des ultras-libéraux à ce niveau là !

Link to comment

Alexandros: donc en gros on doit en conclure que le PLQ est a peu pres aussi libéral que l'UMP? Bon a savoir.

J'imagine. Si l'idée de Melkion est bonne, le PLQ est social-démocrate; comme l'UMP et PS actuels.

Mais c'est très difficile de démontrer cela à des personnes aux politiques socialisantes.

Link to comment

Disons pour résumer que si libéral a encore la même signification qu'en Europe, le PLQ est devenu depuis longtemps un parti social-démocrate. Ceci dit les libéraux québécois se disent presque tous libertariens, un anglicisme?

Malheureusement toutes les conneries du PLQ seront décrites comme libérales.

Link to comment

Pour ce que j'en perçois, le PQ est le parti des souverainistes et des francophones de combat mais ils s'assument socialistes de gauche avec des type comme Jean-François Lisée dans leurs rangs. Le voici face à Eric Duhaime, un polémiste de droite vaguement libéral:

http://www.youtube.com/watch?v=P3OQ7LbBRq4

Concernant les 2 élus de Québec Solidaire (avec Amir Khadir en guise de Mélenchon local), on peut noter qu'ils proviennent tous deux du quartier du Plateau, l'épicentre écolo bobo gocho de la province (et pleins de français).

Link to comment
  • 4 months later...

Le PLQ, ils sont bien corrompus et se tirent dans les pattes en interne : http://fr.wikipedia.org/wiki/Scandale_des_commandites

En plus ils usurpent le beau nom de libéralisme, ce que ne se permettent quand même pas - ou beaucoup moins - nos politicards à nous...

Link to comment
  • 2 months later...

C'est mon premier commentaire sur ce forum. Je suis Québécois et je m'intéresse à la politique européenne. Toutefois, j'en profite pour donner l'heure juste ici parce qu'il y a visiblement un manque d'information, compréhensible dans les circonstances.

 

Au Québec, le Parti Québécois et le Parti Libéral du Québec se ressemblent énormément. Sur le spectre politique du Québec, le premier est centre-gauche et l'autre est centre-droit. Toutefois, les deux sont centre-gauches lorsque l'on met ça sur un spectre plus globale. 

 

Les québécois ont rejeté le Parti Libéral, non par pour le projet de l'indépendance, mais plutôt, selon les sondages, contre la corruption et l'attitude du gouvernement dans plusieurs dossiers. Un ministre libéral avait avoué utiliser une carte de crédit sur lequel des compagnies lui mettaient de l'argent (Tomassi) et d'échanger des subventions aux garderies en lien avec du financement au parti. Par la suite, il y a eu des histoires avec du financement au parti en échange de contrat pour la construction d'infrastructure.

 

Encore une fois selon les sondages, la majorité des Québécois était d'accord avec une hausse des frais de scolarité. Toutefois, la hausse du gouvernement était drastique, plusieurs événements qui ont virés à la casse, plusieurs comportements déplacés des policiers filmés qui se sont retrouvés sur la place publique, une non-volonté du gouvernement libéral de négocier pour tenter d'avoir des votes et de gagner les élections sur le sujet. Les libéraux ont tentés de créer le choix politique entre la discipline, l'ordre et le bon sens versus le désordre, la rue, la casse avec le Parti Québécois. Pour ce faire, ils ont votés une loi qui limitait le droit de manifester, qui brisait le "droit de grève" (plusieurs débats sur l'existence de ce droit) des étudiants, des amendes incroyablement salés, ect. Pour la majorité, les Québécois n'ont pas aimé la loi, même s'il était en accord (ou non) avec la hausse des droits de scolarité. 

 

Pour info, Pauline Marois et le PQ ont décidé que les frais seraient indexés de 3 % par année. 

 

C'est l'arrogance du gouvernement et la corruption qui a apporté les libéraux dans l'opposition. Pas le projet souverainiste. 

 

" Ah ce qu'il parait, ils vivent au crochet du reste du Canada "

 

Le Québec reçoit beaucoup de péréquation. Principalement de l'Alberta et de son pétrole. Plusieurs répondraient que le Québec a donné de la péréquation au reste du Canada durant une bonne période et que l'obstination du gouvernement fédéral a brimé les souverainetés provinciales n'a rien à voir avec ça. 

 

 

 

 

 

 

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...