Jump to content

Venezuela : l'autre grande réussite du socialisme


Recommended Posts

Les Vénézuéliens sont toujours plus nombreux à quitter leur pays

 

 

Le jeune homme fait partie des 1,3 million de Vénézuéliens qui auraient abandonné le pays depuis 1999, au début de la «révolution» du défunt chef d’Etat Hugo Chavez – soit un habitant sur 25.

[...]

Depuis l’élection du dauphin de Chavez, Nicolas Maduro, en avril 2013, l’émigration se serait encore accélérée: d’après le sondeur Datanalisis, un dixième de la population dit aujourd’hui chercher à quitter le pays, contre 4% il y a dix ans.

 

Le Venezuela n'aura pas d'autre choix que de se vendre à la Chine

 

Venezuela : La pauvreté augmente de façon inquiétante

 

 

La forte inflation qui pollue dramatiquement l’économie vénézuélienne a frappé avec une intensité renforcée les secteurs les plus vulnérables de la société, aujourd’hui, selon un rapport émis par trois universités de ce pays d’Amérique du Sud (Universidad Católica Andrés Bello, Universidad Central de Venezuela et la Universidad Simón Bolívar), la pauvreté concernerait 48,4 % des foyers.

 

Mais dans l'Huma ils en sont toujours à dénoncer le coup d'état !

Link to post
Share on other sites
Le maire de Caracas et figure de l'opposition vénézuélienne, Antonio Ledezma, a été arrêté jeudi par les services de renseignement, soupçonné, selon le président Nicolas Maduro, d'avoir encouragé à mener un coup d'Etat dans le pays. "M. Ledezma, qui a été arrêté aujourd'hui sur ordre du parquet, doit être inculpé par la justice vénézuélienne pour qu'il réponde de tous les délits commis contre la paix dans le pays, la sécurité, la Constitution", a dit M. Maduro en référence à une tentative présumée de coup d'Etat qu'il avait dénoncée le 13 février.

 

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/02/20/97001-20150220FILWWW00015-venezuela-tentative-de-coup-d-etat-presumee.php

 

Emprisonner un opposant politique sous l'accusation de fomenter un coup d'état, un classique pour un régime socialiste...

 

 

Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...

http://www.lalibre.be/dernieres-depeches/afp/penuries-au-venezuela-maduro-veut-nationaliser-la-distribution-alimentaire-554508e03570fde9b3072e04

 

Estocade mortelle ?

 

(Ils gèrent déjà le pétrole ... et ils doivent importer de l'essence alors qu'ils ont les plus grosses réserves au monde, qu'en sera-t-il de la nourriture où ils gèrent "que" la moitié provoquant des pénuries monstres ..., au moins Lénine a eu une lueur de lucidité et a instauré la NEP pour éviter la pénurie alimentaire )

Link to post
Share on other sites

C'est un peu mais pas tout à fait lié, mais l'hôpital cantonal de Neuchâtel a eu des "médecins cubains", le moins qu'on puisse dire c'est qu'ils n'ont pas laissé un bon souvenir à leurs collègues.

Par exemple un "chirurgien" cubain qui ne connait pas les instruments utiles pour une intervention.

Le coup des médecins fierté nationale de Cuba est une vaste arnaque ils sont absolument incompétents.

Si par malheur vous tombez sur un d'entre eux tirez-vous de là, s'il y en a dans votre hôpital c'est que l'hôpital a de sérieux problèmes et qu'ils recrutent n'importe qui et oui oui ça concerne l'hôpital cantonal de Neuchâtel (Pourtalès). 

Link to post
Share on other sites

"Médecin cubain au Venezuela: la grande arnaque"

http://blogs.mediapart.fr/blog/palmyra-montiel/050515/medecins-cubain-au-venezuela-la-grande-arnaque

Article mis en ligne par Palmyra Montiel, une vénézuélienne opposante au chavisme. Bon je crois qu'elle ignore que mediapart est pro chavez...

 

On doit présumer que Mediapart essaie de paraitre moins pro-Chavez au fur et à mesure qu'on découvre des squelettes dans le placard.

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

Pendant que les médiocres libéraux se moquent depuis leur ordinateur, le socialisme bolivarien agit chaque jour pour résoudre les problèmes du peuple

 

Ainsi, la pénurie de papier toilette viceusmeent organisée par les états unis et leurs laquais a été résolue pas la glorieux état Chaviste.

 

Grace à une solution innovante

 

http://reason.com/blog/2015/05/26/venezuelan-bolivar-now-worth-more-as-toi

Link to post
Share on other sites

Pendant que les médiocres libéraux se moquent depuis leur ordinateur, le socialisme bolivarien agit chaque jour pour résoudre les problèmes du peuple

 

Ainsi, la pénurie de papier toilette viceusmeent organisée par les états unis et leurs laquais a été résolue pas la glorieux état Chaviste.

 

Grace à une solution innovante

 

http://reason.com/blog/2015/05/26/venezuelan-bolivar-now-worth-more-as-toi

 

:lol:

Si tu pousses de quelques lignes supplémentaires sur le même schéma, on peut en faire une brève croquignolette sur Contrepoints

Link to post
Share on other sites

On peut noter que c'est à la pointe de l'innovation écologique en tout cas, un produit 2 en 1 réduisant la consommation de papier et donc participant à la protection de la forêt amazonienne. Faut juste ne pas se planter dans l'ordre d'utilisation du produit en question... (Oui je connais la sortie).

Link to post
Share on other sites

 

 C’est une expérience humiliante de faire la queue pendant des heures, sous un soleil qui tape dur, et de ne pas être sûr en arrivant de trouver ce qu’on est venu chercher. Une fois que tu réussis à rentrer dans le supermarché, tu montres ta carte d’identité. Le gouvernement a imposé un système pour réguler les choses. Selon le dernier numéro, pair ou impair, on te permet d’accéder aux biens de première nécessité lundi, mercredi et vendredi ou bien mardi, jeudi et samedi. Ces jours là si c’est ton tour tu peux donc acheter le lait, le papier toilette, le shampoing, le savon, les serviettes hygiéniques, le beurre, le café, le déodorant, le sucre… Le reste des produits sont en libre accès tant qu’ils ne font pas partie de ce « panier basique ». Mais c’est assez aléatoire. Il arrive qu’un produit soit soumis à une régulation entretemps. Ça m’est arrivé avec les rasoirs ou avec les serviettes hygiéniques. C’est pareil pour les préservatifs que tu n’as le droit d’acheter qu’en quantités infimes. Autant dire que je ne sais pas comment font les jeunes pour se protéger… En plus de tout ça, on ne trouve plus de viande ou de poulet dans les supermarchés, ce n'est vendu que dans les centres de distributions du gouvernement, où tu fais la queue dès trois heures du matin. Et encore une fois pas sûr d'en trouver à chaque fois non plus ! ».

Il y en a d’autres qui font aussi les queues, mais qui s'adaptent et utilisent des astuces. Morayma, une enseignante de 47 ans raconte : « Sur Whatsapp j’ai une copine qui a créé un groupe pour qu’on sache où trouver les produits et quand. Tenez par exemple, je suis grand-mère d’un petit garçon de sept mois et l’autre jour du lait en poudre est arrivé. C’est un produit qui a pratiquement disparu du Venezuela. A ce moment là, j’ai reçu une alerte d’un de mes groupes de conversation. J’ai eu de la chance, j'habite à côté de cet endroit et je suis arrivée avant que tout ne disparaisse. Malgré tout j’ai quand même été rationnée, je n’ai pu acheter que 4 paquets, et quand je suis sortie un tas de personnes était agglutiné devant le supermarché. Ca me désespère.

Par ailleurs, je fais des réserves dans une petite pièce de mon appartement que j'ai transformée en garde manger. Je suis loin d'être la seule, il faut toujours qu'on prévoie d'acheter plus, parce qu'on ne sait jamais quand on pourra racheter le produit. Et puis, il y a aussi le marché noir. L’autre jour j’ai acheté 48 rouleaux de papier toilette, vu qu’on est obligé de faire des réserves, je l’ai acheté mille fois son prix, 2 millions de bolívars au lieux de 2200. C’est un scandale, mais je préfère ça que faire les queues pendant des heures. Le pire c’est que ça ne se limite pas aux courses. C’est pareil aussi à la banque, la pharmacie… C’est pareil partout. Tout tourne au ralenti. Il faut juste apprendre à être patient.".

http://www.lincisif.fr/monde/faire-ses-courses-au-venezuela-un-chemin-de-croix-1

 

Link to post
Share on other sites

Pendant que les médiocres libéraux se moquent depuis leur ordinateur, le socialisme bolivarien agit chaque jour pour résoudre les problèmes du peuple

 

Ainsi, la pénurie de papier toilette viceusmeent organisée par les états unis et leurs laquais a été résolue pas la glorieux état Chaviste.

 

Grace à une solution innovante

 

http://reason.com/blog/2015/05/26/venezuelan-bolivar-now-worth-more-as-toi

On voit bien quand même que le socialisme du XXIème siècle a évolué par rapport à celui du XXème siecle avant pour gérer un problème de pénurie de papier toilette les socialistes organisaient une famine maintenant ils organisent l'inflation c'est quand même beaucoup mieux.
Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...

 

1.- Réduction dramatique de la production nationale (industrie, agricole et agro-industrie). La production actuelle est inférieure à 20% de la production moyenne durant les années 90.

2.- Les niveaux de pénuries sont supérieures à 65% (entre les plus hautes du monde). Durant les 100 dernières années, le Venezuela n'avait jamais vécu ces niveaux de pénuries, car la production nationale avait toujours était suffisante pour satisfaire les besoins du pays, même que le Venezuela était grands exportateurs de produits non pétroliers, tels que le café, le sucre et le maïs.

3.- L'inflation annuelle est de 130%, la plus haute du continent, ainsi que la plus importante de toute l'histoire économique du pays.

4.- quelques 120.000 entreprises risquent la faillite, car leurs coûts opérationnels et engagements financiers sont supérieurs à leurs revenus (à cause de l'inflation) et les pertes engloutissent le plus gros de leur capital, ce qui donne un pronostique assez négatif quant à leur survie. Ceci représente 1 million d'emplois.

5.- Des niveaux de chômage et de travail informel supérieurs à 60%, voir 65% dans les zones rurales. La moitié de la force de travail, n'a pas d'emploi stable et pratiquent l'économie informelle, laquelle a été multiplié par 3 durant ces 4 dernières années. On estime à 1 million et demi le nombre de personnes qui n'exercent aucune activité et qui ne reçoivent donc aucun revenu ni salaire ni pension. Seulement 7,5 millions de personnes ont un emploie stable. Ceci comprend des personnes entre 18 et 65 ans.

6.- La capacité de consommation des foyers est limitée autant par les pénuries comme par l'inflation. Comme exemple nous avons que pour ce premier semestre 2015 la consommation moyenne de viande a été de 6 kilos par personne, et de 30 litres de lait, étant ces données des plus basses à niveau mondial. On commence a observer des phénomènes de dénutrition dans les zones rurales, et les barrios, surtout chez les enfants, les jeunes et les personnes âgées.

7.- Le niveau de pauvreté à augmenté d'un 35% (pour se placer autour de 48%), avec l'augmentation de la "cesta básica alimentaria" qui a augmenté de plus de 100% ces derniers mois.

8.- La chute des prix du pétrole à réduit en un 70% les importations d'aliments et autres biens indispensables, tels que les médicaments, ce qui complique encore plus la situation des citoyens.

9.- L'augmentation de la liquidité a presque 2.7 trillions de bolívares (Bs. 2.700.000.000.000) à la fin du semestre, qui est considérée comme la principale cause d'inflation, et moyen employé par le gouvernement pour couvrir son déficit via des reconnaissance de dette du BCV à PDVSA et au Trésor National, surtout causés par d'énormes pertes et des projets publiques surévalués.

10.- À peine 25% des familles vénézuéliennes réussi à avoir les revenus suffisants pour acheter la "cesta básica" qui est sensée couvrir les besoins mensuels d'une famille composée de 5 personnes.

http://blogs.mediapart.fr/blog/palmyra-montiel/120715/venezuela-les-pires-indices-socio-economiques-depuis-100-ans

 

 http://www.economist.com/news/americas/21654653-un-honours-venezuela-curbing-hungerwhich-actually-getting-worse-let-them-eat-chavismo?fsrc=scn/tw/te/pe/ed/letthemeatchavismo

 

 

 

Cashier Marisol Garcia makes the bolivar boats to illustrate roaring inflation and the currency's tumble on the black market, where even the country's biggest bill is worth just 16 U.S. cents.

 

Link to post
Share on other sites

 

Le saviez-vous, la consommation de bière du Venezuela est la plus élevée d'Amérique latine, la 8ème  au niveau mondial. En 2013, il a été estimé que chaque Vénézuélien a bu en moyenne 95 litres, mais cet été la consommation pourrait  baisser. Le pays risque une pénurie de son précieux breuvage.

Deux raisons à ce risque de pénurie. 

Tout d'abord la société "Empresas Polar, qui fournit 80% du stock national, est entrée la semaine dernière en conflit sévère avec ses employés. Ces derniers ont interrompu leur travail dans deux usines d'embouteillages, réclamant un salaire plus élevé. L'entreprise ne semble pour le moment pas prête à céder. 

Et puis comment fournir des bières sans les ingrédients indispensables à sa fabrication ? L'association nationale des brasseries du pays a indiqué que les produits importés n'étaient toujours pas arrivés et que les brasseurs seraient ainsi à court de matières premières d'ici le mois d'août.

http://www.radio-monaco.com/news/international/item/6295-le-venezuela-sera-t-il-bientot-a-court-de-biere

 

 

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By Taranne
      La discrimination à l'embauche contre les LGBT est désormais illégale aux Etats-Unis:
       
      https://t.co/XzYOmU0wwU?amp=1
       
      Et les républicains se mordent les doigts, car deux de leurs juges (Roberts et Gorsuch) se sont ralliés à la majorité. 
    • By Jefferson
      Faut il s'en réjouir? Un des gauchistes de la région s'est fait arrêté par l'armée.Faut dire que la cour suprême de son pays n'aimait visiblement pas trop les tours de prestidigitation auquel il se livrait avec les urnes servant au référendum devant lui permettre de se représenter
    • By Freezbee
      Je n'avais pas suivi l'affaire jusqu'à ce soir lorsque je suis tombé par hasard sur la vidéo de la fusillade, puis sur cet article du Monde (qui brille par son objectivité) :
       
       
      La violence d'extrême-gauche passe à la trappe. Les agresseurs deviennent des « opposants », un fusil semi-automatique devient un « fusil mitrailleur » et le tireur (qui pourrait plaider la légitime défense, d'après ce que j'ai vu sur la vidéo) « n'hésite pas à tirer à plusieurs reprises ». Pour certains de ses détracteurs, Kyle Rittenhouse est un tueur de masse que des - gentils - manifestants tentaient de neutraliser.
       
      Quoi qu'il en soit, le gars au skate board mériterait un Darwin Award ; il faut vraiment être c... pour s'attaquer de cette façon à un type armé d'un AR-15 :
       

    • By PABerryer
      La présidentielle est pour novembre et les principaux candidats ont été choisi. Pour rappel il s'agit de :
       
      Donald Trump et Mike Pence (Républicain) Joe Biden et Kamala Harris (Démocrate) Jo Jorgensen et Spike Cohen (Libertarien)
    • By Lameador
      Tiens, il manquait un topic sur la Bolivie et son truculent Evo Morales.
       
      Je vais commencer par un petit lien tiré de Wikileaks, qui devrait nous inciter à penser que l''axe du mal passe par Langley
       
      http://www.zerohedge.com/news/2015-10-13/wikileaks-us-government-plotted-assassinate-bolivian-president
       
×
×
  • Create New...