Jump to content

Comment kitter la Sécurité sociale ?


Recommended Posts

Pas vraiment, comme dit plus haut si le cœur économique de ton activité est en France, l'entreprise doit être domicilié en France (ou y avoir une succursale). Ta nationalité importe peu.

Il y a plusieurs montages légaux qui existent pour contourner ça (mots d'un fiscaliste, pas les miens) mais en dessous d'un certain bénéfice ce n'est pas rentable.

  • Yea 2
Link to comment

C'est ça on est un peu au coeur du problème.

Si t'es amazon ou google tu peux tranquille faire France->>Luxembourg->Irlande et profiter légalement des impositions super basses.

 

Mais quand tu ne gagnes que des sommes à 5 ou 6 chiffres ce n'est pas rentable. Frais de création d'entreprises multiples, de compta, de frais fixes font qu'au final tu gagneras des clopinettes voir tu y perdras.

 

Sue le groupe des libérés de facebook il y a aussi pas mal d'escrocs qui proposent la création de boite en Angleterre, Espagne etc...
Alors certe ça marche un temps (et encore quand ils partent pas avec ton pognons sans avoir fait leur taf). Mais au premier contrôle de l'URSAFF ou des impôts le mec et sa boite saute directement.


Alors quand je vois chez moi ou les boulangers se dénoncent car untel "à pas fermé 1 jours dans la semaine alors que c'est obligatoire" et que t'as directement 3 gars de la DDCSPP qui deboulent dans l'heure je me dis que ça doit pas être le bon plan.

 

 

 

Link to comment
Il y a 7 heures, christophe15 a dit :

Je pense que Reichman racontait bien des cracs oui.

Je pense que son but était de convertir un maximum de monde en espérant arriver à un niveau tel que le système aurait lâché.
C’était un peu présomptueux et ça n'a pas marché.

C'est surtout une stratégie qui ne marche jamais, jamais, jamais. Il faut vraiment avoir un vieux fond millénariste mal digéré pour croire à ce genre de conneries. C'était déjà le cas de la stratégie Cloward-Piven, et à chaque fois ça foire lamentablement.

 

Le schéma est toujours le même : recruter toujours plus de gens qu'on maintient dans un état peu désirable (menacés par les huissiers pour Reichman, abreuvés d'allocs pour Cloard et Piven), arriver à une masse critique (mais jamais bien évaluée à l'avance), pousser le système à une crise (les systèmes sont souvent plus résilients qu'on ne croit, au pire leur blocage aboutit à une rétroaction négative), et enfin, l'enchaînement habituel "??? -> Profit !" qui suppose que la crise aboutira comme par magie (bravo la réflexion sur les dynamiques de pouvoir) et nécessairement au résultat escompté (et jamais à un autre résultat, ni à une punition des participants et encore moins à leur sacrifice inutile).

 

Edit : Comme je le disais il y a plusieurs années déjà :

Citation

Les stratégies du type Cloward-Piven n'ont jamais abouti à rien. L'administration et la sphère politique, étonnamment, ont plus de matière grise que des intellectuels seuls, et arrivent le plus souvent à contourner les solutions "inévitables" vers lesquelles on veut les pousser, et à trouver d'autres solutions (qui souvent renforcent encore son emprise). Autre exemple : l'administration Reagan n'a jamais réussi à "affamer la bête", parce que au fur et à mesure où l'Etat fédéral s'est endetté, l'industrie de la finance a connu des gains de productivité tels qu'elle a absorbé l'intégralité de ladite dette sans encombre,

 

Le millénarisme, c'est vraiment le cancer de la politique. :(

Link to comment
Il y a 3 heures, Wayto a dit :

Pas vraiment, comme dit plus haut si le cœur économique de ton activité est en France, l'entreprise doit être domicilié en France (ou y avoir une succursale). Ta nationalité importe peu.

Il y a plusieurs montages légaux qui existent pour contourner ça (mots d'un fiscaliste, pas les miens) mais en dessous d'un certain bénéfice ce n'est pas rentable.

Mais du coup l'argument peut être renversé : au dessous d'un certain seuil (un petit 6 chiffres comme le précise @christophe15) est ce que les sévices publics vont se faire ch*er à enquêter ?

Link to comment

Est-ce qu'ils vont se faire chier à enquêter je ne sais pas.

Je pense que le but de l'idée était de dormir sur ses deux oreilles avec un montage légal.

Si c'est pour être borderline effectivement il existe plein de méthodes. Celles-ci dureront un certain temps et puis hop controle et hop amende, fermeture et aventure terminée.

 

Après en dehors de l'enquête le problème actuellement est la dénonciation. Même pas besoin d’enquête, c'est ta femme, ton voisin, un "lanceur d'alerte", ton notaire, ta banque, ton comptable ou ton concurrent qui te dénonce.
Le système est fait pour mettre en cause toute personne qui pourrait être au courant donc chacun ouvre son parapluie en dénonçant. Ceci ajouté aux petits jaloux fait qu'il est compliqué de garder pour soi ce genre de pratique.

L'étau se resserre...
 

Link to comment

Question de principe. SI tu acceptes sans brocher de te faire prendre 70/80% de ton salaire par une mafia c'est ton problème.

Je ne parle même pas de salaire en valeur absolue. Je gagne très très bien ma vie et même en payant leurs conneries tout irait bien.

 

Juste je ne peux pas me résoudre à dire que 70% de mon temps de travail, soit une très grande partie de ma vie va être passer à travailler pour d'autres.Encore plus quand je vois ce qui est fait de l'argent.


 

 

Link to comment
il y a 46 minutes, Brock a dit :

idealement il faut gagner plein de pognon comme ca il en reste assez pour s'amuser. La logique de s'extraire du systeme c'est pas mon truc, je deteste le camping.

Si tu gagnes plein de pognon tu peux mettre en application la n-flag theory

Link to comment

ben ca me faisait un peu mal au cul alors je suis parti ( c'est pas vraiment mieux ici d'ailleurs ahah )  ; mais surtout le pire c'est que ca fout lepays par terre au final. C'est completement con.

Link to comment
Just now, Neomatix said:

Si tu gagnes plein de pognon tu peux mettre en application la n-flag theory

 

beaucoup d'hommes independants qui gagnent bien leur vie font cela, malheureusement c'est rarement possible avec une famille, trop pete couille meme si tu arrives a convaincre ta moitie...

  • Yea 1
Link to comment

C'est ça le problème.
Si tu es jeune et seul tu peux faire ce que tu veux.

A partir du moment ou tu as femmes, enfants et entreprise sur place tu n'as pas forcement envie de partir.

Et puis il faut combattre un peu quand même. Fuir c'est un truc de lâche à la base non :)

 

Après due ça foute en l'air le pays, franchement, ça m'en touche un sans faire bouger l'autre comme dirait JC
 

Link to comment
Il y a 20 heures, Bisounours a dit :

Excellent !

Donc, c'est mort le plan de libération. Quel gaspillage de fric et d'énergie.

 

 

on a toujours dit, h16 en tête, qu'il n'y avait jamais eu de libération et que ça n'existe pas réellement sauf à organiser sa propre insolvabilité comme démontré ici. 

Ce qui est probablement autant d'emmerdes que de payer comme tout le monde. 

Va faire un crédit immobilier par exemple. 

Link to comment

Franchement non il n'y a pas tant d'emmerde que ça.
Les emmerdes tu les as surtout quand tu suis le mouvement qui t'incite à aller en procédure devant les tribunaux. Préparer les dossiers, chercher les failles dans les textes, sortir tous les bullshit qu'internet t'offre et puis plaider devant ces cons là. 


Sans tribunaux et une fois que tu es insolvable ce n'est rien de plus qu'une visite de courtoisie du facteur assermenté.

 

Pour ce qui est des crédit pour moi cela ne pose aucun problème. Pour mes entreprises elles demandent juste les bilans.
A titre perso elle demande juste mes avis d'imposition et se base la dessus.
Il n'est écrit nul part que je ne paie pas le RSI.

C'est entre le RSI et moi ce truc :)

Link to comment
3 hours ago, Brock said:

ben ca me faisait un peu mal au cul alors je suis parti ( c'est pas vraiment mieux ici d'ailleurs ahah ) 

Pas vraiment mieux, faut le dire vite.

Je suis passé de 55% d'impôts (charge patronales, salariales + impôts sur le revenus, taux moyen) à 25% (pareil), tout en passant d'un pénible salaire médian à être dans le top 5%.

Et c'est sans compter la TVA 20 % -> 12%, l'essence 30% moins cher, pas de taxe d'habitation, pas de redevance tv et j'en oublie sûrement

Link to comment
il y a 3 minutes, Jensen a dit :

Pas vraiment mieux, faut le dire vite.

Je suis passé de 55% d'impôts (charge patronales, salariales + impôts sur le revenus, taux moyen) à 25% (pareil), tout en passant d'un pénible salaire médian à être dans le top 5%.

Et c'est sans compter la TVA 20 % -> 12%, l'essence 30% moins cher, pas de taxe d'habitation, pas de redevance tv et j'en oublie sûrement

Il se pourrait que @Brock considère aussi d'autres facteurs. 

Link to comment
il y a 4 minutes, Jensen a dit :

Pas vraiment mieux, faut le dire vite.

Je suis passé de 55% d'impôts (charge patronales, salariales + impôts sur le revenus, taux moyen) à 25% (pareil), tout en passant d'un pénible salaire médian à être dans le top 5%.

Et c'est sans compter la TVA 20 % -> 12%, l'essence 30% moins cher, pas de taxe d'habitation, pas de redevance tv et j'en oublie sûrement

 

C’est pas le consommateur qui paie la TVA

  • Nay 1
Link to comment

Ça tombe bien, je ne l'ai pas compté dans le taux d'imposition.

Mais enfin, quand je regarde le prix du matos informatique (facilement comparable, production mondialisée etc), le prix hors taxes sur amazon est bizarrement le même en France et au Canada.

Link to comment
il y a 5 minutes, Jensen a dit :

Ça tombe bien, je ne l'ai pas compté dans le taux d'imposition.

Mais enfin, quand je regarde le prix du matos informatique (facilement comparable, production mondialisée etc), le prix hors taxes sur amazon est bizarrement le même en France et au Canada.

 

Y a pas que Bruno Le Maire qui est perdu dans un supermarché 

Link to comment
1 hour ago, Jensen said:

Pas vraiment mieux, faut le dire vite.

Je suis passé de 55% d'impôts (charge patronales, salariales + impôts sur le revenus, taux moyen) à 25% (pareil), tout en passant d'un pénible salaire médian à être dans le top 5%.

Et c'est sans compter la TVA 20 % -> 12%, l'essence 30% moins cher, pas de taxe d'habitation, pas de redevance tv et j'en oublie sûrement

 

c'est vrai!!

Link to comment
Il y a 8 heures, Jensen a dit :

Pas vraiment mieux, faut le dire vite.

Je suis passé de 55% d'impôts (charge patronales, salariales + impôts sur le revenus, taux moyen) à 25% (pareil), tout en passant d'un pénible salaire médian à être dans le top 5%.

Et c'est sans compter la TVA 20 % -> 12%, l'essence 30% moins cher, pas de taxe d'habitation, pas de redevance tv et j'en oublie sûrement

 

Tu es ou sans indiscrétions ?

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...