Jump to content
Nick de Cusa

Abductions massives et viols d'enfants par l'État

Recommended Posts

*sigh*

 

J'ai consulté wikiberal, qui classe Ogien en "libéral de gauche", mais ce n'est pas pertinent au sens où c'est un disciple de Mill dont toute l'argumentation est centrée sur le consentement, le principe de non-agression et la propriété de soi, donc plus proche de la vision du monde libérale-libertaire. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

*sigh*

 

Cet oxymore est d'autant plus cocasse qu'il est employé par des gens qui finalement sont de facto eux mêmes libertaires puisqu'ils récusent la propriété privée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cet oxymore est d'autant plus cocasse qu'il est employée par des gens qui finalement sont de facto eux mêmes libertaires puisqu'il récusent la propriété privée.

 

Ne pas tout mélanger. La propriété de soi c'est un concept philosophique utilisé par certains courants bien identifiés, le droit de propriété c'est autre chose, c'est une institution légale. 

 

Si vous avez des arguments contre Ogien ça m'intéresse.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai déjà beaucoup de mal à comprendre pourquoi, l'enfant, futur adulte n'aurais aucune responsabilité sur son bonheur ou malheur. J'y vois là une aporie majeure dans son raisonnement. Et ce même en me plaçant dans un paradigme libertarien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le point de vue libéral-libertaire, une certaine idée de la propriété de soi et du principe de non-agression. Au moins est-il cohérent.

 

http://liberationdephilo.blogs.liberation.fr/mon-blog/2014/11/faires-des-enfants-est-immoral-et-dangereux.html

 

Oh, la dissert' de philo d'un lycéen rebelle.

 

1) Tout ce qu’on fait subir aux autres sans leur consentement est immoral.

 

Si je dépose un million d'euros sur ton compte sans ton consentement, tu peux les garder ou les jeter.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nan mais si on se place au niveau de la pure morale désincarnée et déconnectée de toute réalité et qu'on accepte l'axiome "tout ce qu'on fait aux autres sans leur consentement est immoral" alors oui faire des enfants est immoral. En fait, à ce niveau là à peu près tout ce qui est possible et imaginable de faire est immoral.

Share this post


Link to post
Share on other sites
tout ce qui est possible et imaginable de faire est immoral.

 

 

c'est un truc classique des hippies et decroissant qui peuvent juger les gens (mal bien sur) des qu'il remuent d'un orteil.En fait c'est un truc classique de tous ceux qui ont une soif de controle sur les autres et emploient la voie morale pour y parvenir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quid des enfants qu'on ne fait pas ? Ils ont peut-être aussi de quoi se plaindre :lol: enfin à partir du moment où on part du principe qu'exister (individuellement ou en tant qu'espèce) est mauvais (parce qu'on n'a pas demandé la permission de Gaia...) il ne faut pas s'étonner d'arriver à la conclusion qu'il faut cesser d'exister :facepalm:

Le texte tout entier n'est qu'une grosse pétition de principe.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

notre espèce est la plus nuisible de la planète en raison des conséquences désastreuses de ses actions sur les autres espèces et l’environnement naturel

 

 

:facepalm:

 

 

N’est-il pas mieux de ne pas faire d’enfants, car quand on n’en fait pas, on ne risque pas d’augmenter la quantité de souffrance et de destruction dans le monde ?

 

 

:facepalm:

 

 

 

la vie, n’importe quelle vie, ne vaut pas la peine d’être vécue, même si elle est pleine de petites joies passagères. En venant au monde, nous nous exposons au risque d’être un jour seul, méprisé, malade, mourant, horriblement malheureux, ce qui ne peut évidemment pas nous arriver si nous ne naissons pas.

 

 

:facepalm: :facepalm:

 

 

 

même si les enfants sont globalement contents de vivre, ce n’est pas une raison morale suffisante de les mettre au monde, car ils n’ont jamais consenti à naître.

 

 

:facepalm: :facepalm: :facepalm:

 

 

Seuls nos enfants pourront un jour nous absoudre de la faute morale qui consiste à les avoir mis au monde.

Comment ?

En acceptant de nous pardonner de les avoir fait naître.

 

 

:rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais qu'il se suicide, s'il a une si piètre opinion de la vie humaine. Et qu'il nous foute la paix.

 

+1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui en fait c'est ça le mec est en pleine déprime. S'il estime que l'être humain est néfaste pour la planète, qu'il montre l'exemple, qu'il se suicide et bon débarras.

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'ailleurs j'attend toujours l'accomplissement de la promesse qu'avait fait Attali de se suicider vers 60 ans 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai consulté wikiberal, qui classe Ogien en "libéral de gauche", mais ce n'est pas pertinent au sens où c'est un disciple de Mill dont toute l'argumentation est centrée sur le consentement, le principe de non-agression et la propriété de soi, donc plus proche de la vision du monde libérale-libertaire.

Ogien, en annexe d'un de ses livres, se déclare non libertarien, et notamment récuse le concept de propriété de soi. Son argument est très ogienesque : si l'on est propriétaire de soi, on l'est aussi des fruits de son travail, et notamment des fruits de son travail reproductif, à savoir ses enfants. Ce qui aboutit à pouvoir manger ses enfants sans problème, ce qu'il trouve révoltant.

Je vous laisse juger seuls de la pertinence de son argumentation. :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ogien, en annexe d'un de ses livres, se déclare non libertarien, et notamment récuse le concept de propriété de soi. Son argument est très ogienesque : si l'on est propriétaire de soi, on l'est aussi des fruits de son travail, et notamment des fruits de son travail reproductif, à savoir ses enfants. Ce qui aboutit à pouvoir manger ses enfants sans problème, ce qu'il trouve révoltant.

Je vous laisse juger seuls de la pertinence de son argumentation. :rolleyes:

 

Merci de me signaler, du coup j'ai regardé l'entretien à ce sujet dans catallaxia. En effet il se réfère d'une part au consentement et d'autre part au principe de non-nuisance à autrui, mais critique la propriété de soi dans la mesure où elle ne permet pas d'éliminer le paternalisme moral et la discrimination privée. Il prend pour maxime "ne pas nuire aux autres, rien de plus". Il ajoute que selon ce principe, "les torts qu'on se cause à soi-même, qu'on cause aux choses abstraites ou à des adultes consentants n'ont pas d'importance morale". Au fond la propriété de soi lui semble encore d'essence trop morale et limitant les choix individuels. 

 

Pourrait-on qualifier votre conception comme étant « libérale » au sens progressiste qu’à ce terme dans la philosophie politique anglaise ou américaine ?
Le libéralisme dans ces domaines, celui du célèbre philosophe américain John Rawls par exemple, est une doctrine politique et non morale. Il affirme que l’État doit rester « neutre » à l’égard des idéaux controversés de la vie bonne comme il l’est à l’égard des convictions religieuses. Il est contre l’intervention de l’État dans ces matières. Mais il n’a rien, dans ses principes, contre la stigmatisation morale si elle est privée et ne s’appuie pas sur la force publique. Bref, le libéralisme politique est contre les polices morales d’État, mais il n’est pas nécessairement contre les polices morales privées. Je ne vois pas pourquoi les secondes seraient plus légitimes que les premières. C’est ce qui me sépare du libéralisme politique tel qu’il est généralement compris. (...) De plus, les libertariens de gauche ne sont pas contre des compensations pour ceux qui n’ont pas eu la bonne fortune d’être nés avec certains talents naturels, qu’ils soient physiques ou psychologiques. De leur côté, les libertariens de droite estiment que le bénéfice des talents naturels revient entièrement à ceux qui les possèdent et que ces derniers ne doivent aucune compensation à ceux qui n’en ont pas. Je me sens plus proche des libertariens de gauche, mais j’estime que la notion de pleine propriété de soi-même, qui est à la base de ces deux conceptions rivales du libertarisme est confuse. Personnellement, je n’y fais jamais référence, ce qui me met finalement en dehors de ce courant de pensée.
 
La question que je me pose par rapport aux libertariens est celle de savoir dans quelle mesure il est nécessaire de faire appel à la notion de « pleine propriété de soi » pour justifier l’exclusion des crimes moraux sans victimes.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

:facepalm:

Sans victime, nul crime. Et la morale n'est pas le droit.

Avec tant de confusion dans sa tête, il n'y a pas lieu de s'étonner de ses conclusions...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ogien a toujours été un nigaud. Ce qui devrait nous inquiéter, c'est qu'il enseigne à l'ENS, qui est censé être un de nos meilleurs établissements.  

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Si je dépose un million d'euros sur ton compte sans ton consentement, tu peux les garder ou les jeter.

 

 

 Je vois déjà le contre argument : c'est une torture psychologique que d'infliger ça à quelqu'un. S'il garde l'argent, a-t-il été moralement acquit ? S'il ne garde pas l'argent, aurait-il pu en faire œuvre utile moralement et contribuer à moins de "souffrances et de destructions dans le monde" s'il l'avait gardé ? :toufou:

 

On peut, pourquoi pas, avoir une mauvaise opinion des actions d'humains mais avoir un jugement sur la vie humaine n'a aucun sens.

 

 

Je m'en vais absoudre mes parents de leur faute morale (amoindri par le fait de ne pas m'avoir donné de petit sœur).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais pensez aux enfants !

 

 

 

The long-awaited decision from Montgomery County Child Protective Services has arrived at the home of Danielle and Alex Meitiv, and it finds them "responsible" for "unsubstantiated child neglect" for letting their kids walk outside, unsupervised.

 

A busybody spied the unaccompanied kids and called 911. The cops scooped up the kids, drove them home, and threatened the dad that "shots will be fired!" if he didn't comply with their demand to see his ID.

Later, when a Child Protective Services rep came to the home, the dad was threatened again: Sign this safety plan for your kids or they will be taken away. 

 

http://reason.com/blog/2015/03/02/cps-decision-in-maryland-parents-case-th

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sûr qu'ils sont mieux dans les mains des services sociaux.

 

http://www.magicmaman.com/,pk-maman-ecosse-jugee-stupide-services-sociaux-privee-garde-deux-enfant-contrainte-fuir-irlande,2549912.asp

 

C'est impressionnant ce nouvel âge du web : un pays frontalier pratique ce qu'on ne peut qualifier que de tyrannie atroce en matière d'enlèvement d'enfants par des matons, et ça fait 0 bruit. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous connaissez ce blog ? C'est fait par une avocate, qui est devenue depuis juge pour enfant.

Ça parle beaucoup de placement d'enfants, si ça intéresse certains ici de voir comment se passe la procédure.

 

http://maitremo.fr/

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.cbc.ca/news/canada/edmonton/alberta-two-year-old-in-foster-care-suffered-serious-injury-multiple-bruising-report-1.3355598

 

 

It was during her fourth placement when she was seriously hurt.

And it's in this part of the report the child advocate raises a major issue.

Even though Teanna was in hospital with severe injuries, her biological parents weren't told about it and didn't know she was in serious condition at the time.

Government policies governing children under permanent guardianship orders meant caseworkers didn't have to inform the parents. But in his report, Graff describes those policies as "inadequate."

He points out the birth parents were unable to provide information that could have been important in her medical treatment.

"Certainly in this circumstance the birth parents were actively involved with Teanna and were seeing her on a regular basis," Graf said following the release of his report. "When parents are actively involved like that they should be made aware of an injury that takes place."

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.ladepeche.fr/article/2017/04/05/2550843-accuses-maltraitance-pendant-3-ans-prouvent-fille-souffre-maladie-rare.html

 

Citation

En février 2012, Yoan et Sabrina ont amené leur fille âgée de trois mois à l’hôpital de Nancy car elle souffrait de divers symptômes, dont l’apparition d’hématomes sur tout le corps. Devant la méfiance du personnel hospitalier, la mère explique qu’elle souffre elle-même d’angio-œdème héréditaire, une maladie orpheline qui occasionne des bleus sur la peau. Les médecins ne lui font pas confiance et décident de prévenir la justice. S’ensuit un véritable cauchemar pour les parents.

 

Trois experts médicaux, mandatés à tour de rôle par la justice, affirment que Yoan et Sabrina ont fait subir des actes de maltraitance à leur bébé, malgré leur démenti farouche. Le couple est mis en examen pour « violence sur mineur de moins de 15 ans par ascendant » et Louna est confiée à une famille d’accueil. Au procès qui a lieu le 22 juin 2015, Yoan et Sabrina sont finalement relaxés après avoir présenté une preuve irréfutable de leur innocence : les résultats de la prise de sang de Louna montrent qu’elle est bien atteinte d’angio-œdème héréditaire. Le CHU de Grenoble confirme le diagnostic.

 

Trois putains d'experts tous alignés bien en travers de la vérité et une police judiciaire qui ne classe pas le dossier malgré une prise de sang qui confirme la version des intéressés. La justice en France en 2017.

 

On se demande par quel miracle les casernes et les tribunaux ne finissent pas en cendres bien plus souvent.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 05/04/2017 à 17:59, FabriceM a dit :

http://www.ladepeche.fr/article/2017/04/05/2550843-accuses-maltraitance-pendant-3-ans-prouvent-fille-souffre-maladie-rare.html

 

Trois putains d'experts tous alignés bien en travers de la vérité et une police judiciaire qui ne classe pas le dossier malgré une prise de sang qui confirme la version des intéressés. La justice en France en 2017.

 

On se demande par quel miracle les casernes et les tribunaux ne finissent pas en cendres bien plus souvent.

 

J'ai très envie de croire les parents, mais le simple fait que la petite ait cette maladie (dont la manifestation ne ressemble d'ailleurs pas trop à des hématomes bleus qu'on pourrait confondre avec des coups, et qui s'exprime en général plutôt à partir de la puberté) n'implique pas qu'elle ne puisse en plus être battue par ses parents. Disons que si les experts se sont plantés, c'est aussi que le tableau clinique était pour le moins atypique. Ce qui serait intéressant, ce serait plutôt de savoir si ces hématomes spontanés ont continué d'apparaître sur la petite une fois placée en famille d'accueil.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Asthenik a dit :

J'ai très envie de croire les parents, mais le simple fait que la petite ait cette maladie (dont la manifestation ne ressemble d'ailleurs pas trop à des hématomes bleus qu'on pourrait confondre avec des coups, et qui s'exprime en général plutôt à partir de la puberté) n'implique pas qu'elle ne puisse en plus être battue par ses parents. Disons que si les experts se sont plantés, c'est aussi que le tableau clinique était pour le moins atypique. Ce qui serait intéressant, ce serait plutôt de savoir si ces hématomes spontanés ont continué d'apparaître sur la petite une fois placée en famille d'accueil.

 

J'imagine que quand on travaille dans un hopital, on finit par se dire "toutes les saloperies sont dans la nature" mais quand même, deux parents qui se seraient mis d'accord pour tabasser un bébé, puis l'amener à l'hopital ... c'est quand même déjà plutôt WTF comme histoire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...