Jump to content

Les belles montres & autres tocantes


Recommended Posts

Ouch !

Merci pour ces éclaircissements! et quel savoir. Je viens d'apprendre plus en quelques minutes avec ton post qu'en plusieures année sur différents blogs/forums (certainement pas les meilleurs, car ce ne sont pas ceux que tu cites).

 

Effectivement, les Seiko sont plutôt belles, très loin de l'à priori négatif que j'avais auparavant de cette marque.

 

Encore une question (qui prouve bien mon ignorance....): a quoi correspond l'indication "21 jewels", "23 jewels" ?

Link to comment

Tiens, exemple typique de ce que je trouve élégant et racé.  la Tissot PRC 200. Ton avis sur ce modèle/mécanisme ?

 

 

 

 

Je ne connais pas ce modèle excepté en quartz. Si tel est le cas : c'est un Ronda adapté par Tissot. Bon quartz, mais quartz dans même, donc précis, certes, mais irréparable en cas de panne. De plus, pour moi, un quartz, c'est maximum 50€. 

 

Par contre en auto tu as ça :

http://forumamontres.forumactif.com/t155960-tissot-prc-200-automatique-modele-2014

 

tissot13.jpg

 

et surtout l'iconique en ce moment chez Tissot c'est la PRS 516, et de très loin

 

30d33c821f1fb83c77792e1178c93f8d.jpg

 

Tissot : bien en automatique, ETA inside, bon RQP. Mieux fini qu'Hamilton par exemple. Et un petit cran en dessous de Longines. 

Link to comment

Ouch !

Merci pour ces éclaircissements! et quel savoir. Je viens d'apprendre plus en quelques minutes avec ton post qu'en plusieures année sur différents blogs/forums (certainement pas les meilleurs, car ce ne sont pas ceux que tu cites).

 

Effectivement, les Seiko sont plutôt belles, très loin de l'à priori négatif que j'avais auparavant de cette marque.

 

Encore une question (qui prouve bien mon ignorance....): a quoi correspond l'indication "21 jewels", "23 jewels" ?

C'est le nombre de rubis dans le mouvement,

(et je pense que ca doit participer réellement au mouvement pour éviter de pimper sa montre avec des rubis inutiles)

Link to comment

 

Effectivement, superbe montre. Et à un prix raisonnable (485€). Je comprends qu'elle soit sold-out.

Je suis egalement allé me promener sur le site de Steinhart, et là aussi, de très belles montres à un tarif vraiment plaisant. Je me tate grandement...

 

Merci pour toutes ces infos Copeau

Link to comment
  • 4 weeks later...

 La version 2014 de la Seamaster 300, aboutissement ultime de la longue lignée des Seamaster associe nouveau calibre et tarif très abordable.

Par OLIVIER MÜLLER

 

1760474-baselworld2014-vintage-model-195
Est-il encore nécessaire de tester une Seamaster ? L'un de deux vaisseaux amiraux d'Omega, avec la Speedmaster, est une icône non seulement pour la marque mais plus largement pour toute l'horlogerie. Pourtant, à y bien regarder, cette pièce n'a rien d'extravagant, avec trois aiguilles dans une boîte acier de 41 mm, complétés d'une lunette mono-directionnelle comme l'exige cette véritable plongeuse née en 1957 sous l'appellation Seamaster 300. 

 

La recette est encore plus évidente - et efficace - lorsque l'ensemble est renouvelé 50 ans plus tard selon les codes de l'époque, aujourd'hui délicieusement vintage. Mais cette Seamaster n'a de vintage que le plumage. Sous le capot, la pièce bénéficie des ultimes développements du groupe Swatch. 

 

Et l'IRM devint un jeu horloger...

Le premier changement, presque invisible et c'est mieux ainsi, concerne la lunette de la Seamaster 300. Celle-ci est aujourd'hui exécutée en LiquidMetal, un alliage à base de zirconium qui présente une exceptionnelle résistance aux rayures ainsi qu'une parfaite tenue de son éclat dans le temps. Le tout sans modifier, ou très peu, la teinte originale de la pièce de 1957. Voilà donc une belle invention, utile et esthétique. 

 

 
1760475-05-zoom-jpg_2647685.jpg
Le second changement, le plus important, est le calibre de la pièce. Nul besoin d'être un expert pour l'identifier, il arbore fièrement son nom sur le cadran de la Seamaster 300 : Master Co-Axial. De quoi s'agit-il ? Pour faire court, le Master Co-Axial est une évolution du Co-Axial, qui équipe aujourd'hui près de 97% de la production de la marque. Son évolution " Master " a été introduite chez Omega en 2014, au service d'une meilleure précision - mais reste étrangement noté " Co-axial " sur le mouvement. Ce calibre a été perfectionné par l'ajout d'un échappement en silicium. Bénéfice immédiat : la pièce devient également résistante à plus de 15 000 Gauss. 

 

Cette farouche opposition aux champs magnétiques peut sembler, de nos jours, quelque peu démesurée. Dans le pire des contextes, avec un sac à fermoir magnétique, un ou deux smartphones ou tablettes à proximité de son garde-temps, on atteindra difficilement 5000 Gauss. Prévoir une résistance triple relève du principe de précaution et, surtout, de la plus-value industrielle par rapport aux autres marques, toutes incapables pour le moment de rivaliser à grande échelle avec une telle barrière anti-magnétique. Car dans la vie réelle, atteindre un tel degré d'exposition reviendrait à pouvoir passer un scanner ou une IRM avec sa Seamaster au poignet...

 

Compagne d'une vie

Au-delà de la pure performance chronométrique, la Seamaster 300 nouvelle mouture est juste parfaite : dans ses proportions, son design, son confort... Certes, l'exercice de réplication de la pièce de 1957 était aisé. Elle proposait déjà, à l'époque, de belles proportions, sages mais bien pensées. Tout le mérite actuel d'Omega est d'avoir actualisé la largeur de la pièce de quelques millimètres, passant de 39 à 41 mm, en évitant soigneusement le piège contemporain de l'oversize. 

 

 
1760476-baselworld2014-233-30-41-21-01-0
Parmi ses autres charmes, la Seamaster 300 est équipée d'un bracelet ajustable sans outils, grâce à un fermoir que l'on peut déplacer de quelques millimètres sur simple pression. Bien vu et efficace. On appréciera également le fond saphir, permettant d'admirer le Master Co-Axial, notamment le superbe pont de balancier à 6 h. Moralité : avec Omega, on peut s'offrir les attributs d'une sportive tout en restant élégante.

 

 

 

 
1760477-omega-seamaster-300-master-co-ax
C'est d'ailleurs la même impression qui se dégagera au poignet, avec une pièce intemporelle - et pour cause, elle n'a quasiment pas bougé depuis plus d'un demi-siècle. A l'aise en manches longues et courtes, en tenue de ville, de sport et de gala, principalement pour hommes mais aussi à l'aise sur un poignet féminin libre des conventions esthétiques en vigueur, la Seamaster 300 est une réussite totale - certes sans grand risque, mais qui se positionne d'autant mieux parmi les "must have" d'une collection horlogère digne de ce nom. Cette pièce est proposée en cinq variations différentes de métal et de couleurs, à partir de 4900 euros TTC. 

 


 

 

Link to comment
  • 3 months later...
  • 4 months later...

Moi je lorgne tous les jours en allant bosser sur ça:

image30699.jpg

 

C'est une Breguet type XX à mouvement Lemania. 38mm de diamètre. Elle est vraiment belle que ce soit sur bracelet cuir, metal ou NATO. Un peu comme la speed, c'est une montre passe partout avec le petit brin de classe en plus que la speed n'a pas.

 

La type XXI qui trône juste à côté est trop grosse, 44mm de diamètre ce n'est pas trop gros pour mon poignet (j'en ai 2 de cette taille) mais je la trouve moins jolie.

 

Bon après si j'avais vraiment un compte en banque violent, je me prendrais une Breguet plus habillée, une classique ou marine.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...