Jump to content

Recommended Posts

Bonjour,

Je vous sollicite pour savoir votre avis sur l'héritage:

Comment faire en sorte que ça soit le plus juste possible ?

Doit-on faire en sorte que l'héritage se transmette comme aujourd'hui, c'est à dire de pères en fils (imagé) en admettant bien sur que l'Etat ne prenne aucune charges directes ou indirectes ?

Ou alors

Doit-on faire en sorte qu'il n'y ait plus d'héritages de pères en fils, afin que tout le monde parte sur le même pied d'égalité et faire en sorte de ne pas fausser la méritocratie ?

Ou autre ?

Juste avant je ne défend pas un point de vus plus qu'un autre donc pas besoin de m'assassiner si vous n'êtes pas d'accord sur une idée. Merci :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si tu admet de supprimer l'héritage cela implique, à mon sens, nécessairement l'intervention de l'État.

Pour moi l'impôt sur les successions est injuste et immoral. Injuste car cela revient à taxer une nouvelle fois ce qu'il l'a déjà été (ISF par exemple). Immoral car cette manie de s'imiscer dans la vie des familles à un moment aussi douloureux est juste despotique.

Etre propriétaire c'est aussi pouvoir user librement de son patrimoine légitimement acquis et donc le transmettre à qui l'on veut, pas forcément à sa famille cela dit.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Doit-on faire en sorte qu'il n'y ait plus d'héritages de pères en fils, afin que tout le monde parte sur le même pied d'égalité et faire en sorte de ne pas fausser la méritocratie ?

Je vais répondre sans facepalm ni lolcat :

Hmm, non, en fait je peux pas :

Facepalm.jpg

lolcat-perplexed.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

La propriété peut se céder de façon libre. Le propriétaire est libre de décider de ses héritiers, qu'ils soient de sa famille ou pas. C'est la seule justice qui soit.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon après dans une perspective non anarcap on pourrait flat taxer la transmission d'euros comme si c'était un revenu comme un autre sans que ce soit extraordinairement aberrant.

Mais taxer tout le patrimoine c'est quand même mesquin. Ça fait vraiment taxation à but égalitariste et procustéenne.

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'accord, merci pour vos réponses je suis maintenant fixé :)

Non je ne suis pas contre le don Melkion, même si je pense que tu vas comparer l'héritage et le don !

Mais avec un héritage certains partent avec un avantage quand même non ? (J'ai défendu ce que vous défendiez lors d'u débat sur l'éhritage que j'ai eu tout à l'heure avec mon prof de droit qui se revendique libéral )

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais avec un héritage certains partent avec un avantage quand même non ?

Et alors?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais avec un héritage certains partent avec un avantage quand même non ?

Et? C'est pas ca qui va t'empecher, toi, de réussir.

Par contre, l'Etat, les taxations, les reglementations, ca, oui, ca peut t'empecher.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon après dans une perspective non anarcap on pourrait flat taxer la transmission d'euros comme si c'était un revenu comme un autre sans que ce soit extraordinairement aberrant.

Tu veux dire, taxer sur le revenu, c'est à dire à 60% (taux marginal+ prélèvement sociaux), quelque chose qui a déjà été taxé?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais avec un héritage certains partent avec un avantage quand même non ?

En quoi c'est un problème ?

Le libéralisme, c'est la liberté, pas l'égalitarisme.

La seule égalité qui est tolérable est l'égalité des droits, et les seuls droits qui sont tolérables sont les droits négatifs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dire que certains sont favorisés du fait de l'héritage perçu est une fait (quoique, ça puisse se discuter)

Taxer cet héritage ne va pas améliorer les chances de réussite de ceux qui n'auront eu aucun legs

Donc, il s'agit bien là de niveler par le bas, l'idéal étant que chacun se trouve sur la même ligne de départ dans la course à la réussite

C'est oublier que par nature, on a envie de transmettre à ses enfants, ou en tous cas à des personnes de son choix, c'est la liberté du choix

Mais où part donc cet argent, alors ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça fait vraiment taxation à but égalitariste et procustéenne.

Hahaha en plus j'ai appris un mot.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne sais pas si l'académie accepte "procustéen". On l'utilise officiellement pour désigner une méthode d'analyse statistique cependant. ( cf analyse procustéenne généralisée)

Sinon quand je dis que je ne trouve pas aberrant de considérer un héritage au moins en partie comme un revenu, je ne dis pas non plus qu'il faut y appliquer de fait des taux confiscatoire, hein.

Je dis que si on accepte le principe d'un impôt sur le revenu, il n'est pas aberrant d'y inclure éventuellement une partie d'un héritage, en particulier du flux monétaire pur. (je suis comme tout le monde ici, je n'approuve pas l'impôt sur le patrimoine où un préposé calcule la valeur de vos biens pour y appliquer une taxe)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais avec un héritage certains partent avec un avantage quand même non ? (J'ai défendu ce que vous défendiez lors d'u débat sur l'éhritage que j'ai eu tout à l'heure avec mon prof de droit qui se revendique libéral )

Certains naissent grands et fort, et d'autres petits et faibles. Certains naissent dans une tribu qui possède un colline bourrée de minerai de fer, d'autres sur les terres patagones, avec du poisson malingre comme ressource, etc…

Tu n'es pas forcément anarcap si jamais tu considères que l'Etat ne doit pas toucher à la transmission des biens. C'est la propriété du défunt, tu dois donc respecter les souhaits de la transmission (car si tu peux déposséder quelqu'un de son bien, en utilisant l'argument qu'il est décédé, tu peux aussi remonter le curseur à quelque minutes avant qu'il expire, car après tout il est déjà trop tard pour lui, puis pourquoi pas un peu avant, quand il a 80 ans, car il n'en fera pas grand chose, puis encore avant, au début de sa retraire, et ainsi de suite). Tu fixes la ligne à partir de laquelle, si tu louvoies et cherche des arrangements, alors le libéralisme est foutu à terme.

Si tu empêches la transmission des biens, tu empêches la constitution du capital nécessaire à la réalisation des projets qui demandent plus qu'une génération pour se réaliser. Oui, si l'Etat vole de l'argent tout au long de la vie d'un bonhomme, plus ensuite sur ce qui est transmis, c'est impossible de construire le capital privé nécessaire à la création de "grands projets" (aéroports, centrale nucléiare, fonderies, et autres).

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'héritage n'est qu'un cas particulier du don, ce n'est pas quelque chose de différent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'héritage n'est qu'un cas particulier du don, ce n'est pas quelque chose de différent.

+1

J'avais été choqué quand j'avais appris qu'il existait un impôt sur l'héritage quand j'étais gosse. Pour moi, ça allait de soi que c'était un don à titre posthume.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Payer pour avoir le droit de garder la maison familiale c'est en effet quand même un peu picotant dans le fondement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Payer pour avoir de garder la maison familiale c'est en effet quand même un peu picotant dans le fondement.

Voire devoir la vendre car les héritiers n'ont pas les moyens.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je rappellerais simplement que l'impôt sur les successions existait sous l'Ancien Régime.

Il était faible (selon nos critères contemporains) et il l'est resté longtemps même après la Révolution (notamment tout le XIXe siècle) mais aux yeux de ceux qui le payaient, il paraissait trop élevé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand on me dit que ceux qui héritent démarre avec un avantage, ça me fait tiquer.

Parce que dans la plus part des cas on touche l'héritage bien après le départ dans la vie active, du moins dans la plus part des cas.

L'aide au démarrage dans la vie active intervient en générale sous forme de don quand les parents sont bien vivant.

Par exemple ma mère à 62 ans et elle n'a toujours pas hérité de ses parents et c'est tant mieux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour avoir discuté avec quelques anti-héritage, ils ont fini par me dire qu'il faudrait aussi interdire ou surveiller le don.

En gros, tu peux donner de l'argent à n'importe qui sauf si c'est tes enfants : là, c'est mal.

:o

Share this post


Link to post
Share on other sites

Exact, de nos jours les enfants sont retraités lorsque les parents meurent donc bon…

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'aide au démarrage dans la vie active intervient en générale sous forme de don quand les parents sont bien vivant.

Exactement, et les avantages ne sont pas que financiers, et sont aussi dès le départ (financement de l'éducation).

En fait l'héritage n'entre en jeu comme aide que si les parents meurent prématurément, et le taxer ne fait que désavantager encore plus ceux qui ont perdu leurs parents dont le rôle est loin d'être uniquement financier.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hé oui, les familles sont inégales, donc la famille, c'est mal.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour avoir discuté avec quelques anti-héritage, ils ont fini par me dire qu'il faudrait aussi interdire ou surveiller le don.

En gros, tu peux donner de l'argent à n'importe qui sauf si c'est tes enfants : là, c'est mal.

ohmy.gif

Ca tombe bien en France le don est interdit. Seuls sont autorisés les cadeaux d'usage et les donations aux associations dans des conditions assez encadrées

Je suis plutôt anti-héritage, et je considère que ce revenu ne devrait en aucun cas bénéficier d'un traitement fiscal préférentiel par rapport au salaires.

Flat tax à 20% pour tout

Share this post


Link to post
Share on other sites

Exactement, et les avantages ne sont pas que financiers, et sont aussi dès le départ (financement de l'éducation).

En fait l'héritage n'entre en jeu comme aide que si les parents meurent prématurément, et le taxer ne fait que désavantager encore plus ceux qui ont perdu leurs parents dont le rôle est loin d'être uniquement financier.

Ben justement, certains vicieux te diront que les héritages intervenant tardivement dans la vie, donc, lorsque tu n'as plus besoin de sous pour t'installer ou autre, autant en faire profiter la collectivité

Enfin bon, ceux qui disent ça savent qu'ils n'hériteront jamais, à mon avis

Share this post


Link to post
Share on other sites

Flat tax à 20% pour tout

Et si cela a déjà été taxé avant??? Double peine?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...