Jump to content

TIL - today I learnt...


Recommended Posts

il y a 2 minutes, Lameador a dit :

TIL le sens gaëlique du mot @Airgead

Ah moi c'est le premier truc que j'ai cherché quand j'ai vu passer ce drôle de pseudo.

 

C'est donc aussi issu d'une racine indo-européenne.

Link to comment

Ce livre sur l'évolution est vraiment fantastique:

Some fish have such labile sex determination that they can change sex depending on social circumstances, rather than temperature. In the buehead wrasse, loss of the dominant male in the population allows the largest female rapidly to adopt male behavior, later to assume male coloration, then to convert the gonad from an ovary into a testis. The behavioral changes occur within hours, independently of the gonad. They are contingent on the production of a hormone secreted by the brain.

Et il y a cet article en note: https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/12764128/

Link to comment
il y a 35 minutes, Lameador a dit :

TIL le sens gaëlique du mot @Airgead

 

Ahah bien joué !!

Pour aller jusqu'au bout, c'était à la base prévu de mettre Dean Airgead, toujours en gaëlique ;)

(c'est mon hobby, oui je sais...)

 

J'ai cherché un pseudo et un email jetable pour rester anonyme et pas trop en dire sachant que je parle beaucoup trop.

J'avoue ne pas avoir été très inspiré et le regretter, ça ressemble à rien quand on le prononce et on ne le retient pas.

Je pense que j'ai dû garder Airgead sans le Dean parce que je n'ai pas trouvé de boite email jetable libre, et que je me voyais expulsé dans les 10 premiers messages.

 

Mais c'est bien ce fofo m'aide à mettre mes idées en place pour le bouquin que je vais écrire, j'ai déjà posté la moitié ici, il manque un peu de mise en forme et quelques histoires de q et ça va se vendre comme des petits pains.

Link to comment
1 minute ago, Bisounours said:

Elle est la compagne de Louis CK aussi.

Oui, mais ça je m'en fous :D

 

Je sais que cela lui a valut les foudres de certaines féministes, mais vu qu'elle n'a pas de doubles discours sur le sujet, elle couche bien avec qui elle veut.

 

Alors que j'ai appris il y a peu qu'Amy McDonald avait tapé et insisté sur les femmes de footballeurs pour après sortir avec un footballeur et se marier avec un autre.

Ce mépris qui cache en vérité une attirance m'a toujours fait rire 😛

 

 

Link to comment
il y a 1 minute, Marlenus a dit :

Oui, mais ça je m'en fous

Moi aussi :lol: mais ça m'amuse vu le profil du gars.

Je me suis penchée sur son CV après avoir vu Problemos. Certains passages sont très drôles (la réunion des femmes avec les histoires de ragnas), de fortes références sur les bienfaits de l'entreprise et du capitalisme (le gars qui bâtit sa cabane), les pseudos libertaires bien autoritaires etc. qui excluent à tout-va.

Mais bon, y a des longueurs, et franchement, la fin.... c'est du grand n'importe quoi fini à l'arrache.

Link to comment
il y a une heure, Marlenus a dit :

Oui, mais ça je m'en fous :D

 

Je sais que cela lui a valut les foudres de certaines féministes, mais vu qu'elle n'a pas de doubles discours sur le sujet, elle couche bien avec qui elle veut.

 

Alors que j'ai appris il y a peu qu'Amy McDonald avait tapé et insisté sur les femmes de footballeurs pour après sortir avec un footballeur et se marier avec un autre.

Ce mépris qui cache en vérité une attirance m'a toujours fait rire 😛

 

 

 

Avec les petites nénettes progressistes, toujours bien faire la différence entre ce qu'elles disent quand elles font leur intéressante sur scène, et ce qu'elles font.

 

C'est comme M.I.A., artiste altermondialiste engagée qui fait des clips anti guerre, anti big oil company, qui parle à longueur de temps des illuminatis etc. et qui est en couple avec un milliardaire de l'énergie, de la famille Lehman, fils du CEO de Warner.

 

Elles jouent les antisystèmes éclairées avec leurs pulls en sac de jute équitable, mais au final c'est bien l'alpha en costume plein de pognon qui les met dans son lit.

  • Haha 1
Link to comment
il y a 13 minutes, Airgead a dit :

 

Avec les petites nénettes progressistes, toujours bien faire la différence entre ce qu'elles disent quand elles font leur intéressante sur scène, et ce qu'elles font.

 

C'est comme M.I.A., artiste altermondialiste engagée qui fait des clips anti guerre, anti big oil company, qui parle à longueur de temps des illuminatis etc. et qui est en couple avec un milliardaire de l'énergie, de la famille Lehman, fils du CEO de Warner.

 

Elles jouent les antisystèmes éclairées avec leurs pulls en sac de jute équitable, mais au final c'est bien l'alpha en costume plein de pognon qui les met dans son lit.

 

Citation

In a 2013 interview with Ferrari Sheppard, M.I.A. commented on her relationship with Bronfman and his family's wealth: "I think it's weird. It's not that I got with Ben and then suddenly I was a billionaire. You know? I got with Ben, and I realised that we do come from different worlds, but it's interesting that it is more about the concepts of, again, elitism and power. Who Ben is, on paper, sounds way more powerful than who I am because of where he comes from."[316]


Plus ensemble depuis 8 ans. Et le mec ne correspond pas à ta description. C'est un musicien et un entrepreneur écolo.

  • Yea 1
Link to comment
13 hours ago, Lameador said:


Dans les années 70, la CIA a monté de toutes pièces un Parti communiste néerlandais pour piquer du pignon au KGB.

Tu as une source pour ça ?

J'ai regardé un petit peu, mais je ne trouve rien. Juste un parti communiste créé par les services secrets néerlandais.

Link to comment
Le 22/09/2021 à 15:35, Airgead a dit :

Ouais t'as raison, elle a découvert par surprise qu'il était pété de thunes, je vois le mal partout scuse.

 

C'est une bonne situation ça, entrepreneur écolo ?

 

oBTCg2DTVrkaBsT7GTuolLDMm06g_9NxIzJ7rzXW

 

Ce que je veux dire, c'est qu'il ne correspond pas à la description que tu en fais. Le mec est, selon les standards de l'époque, cool et donc il a pu pécho une meuf cool. Une caricature de banquier-vampire n'aurait probablement pas pu la pécho.

Link to comment

N'empêche, c'est une très bonne base pour un film romantique des années 90 ça. La meuf est amoureuse d'un mec extrêmement riche alors qu'elle est très à gauche ; et elle se refuse à se l'avouer. Péripéties péripéties. Et à la fin l'amour triomphe. Ils sont tous les deux très riches et de gauche.

  • Haha 2
Link to comment
2 hours ago, Bézoukhov said:

N'empêche, c'est une très bonne base pour un film romantique des années 90 ça. La meuf est amoureuse d'un mec extrêmement riche alors qu'elle est très à gauche ; et elle se refuse à se l'avouer. Péripéties péripéties. Et à la fin l'amour triomphe. Ils sont tous les deux très riches et de gauche.

Un prince à New York?

 

 

Link to comment

KGB, la suite.

 

Moins de trucs croustillants pour le début de la période stalinienne. Dzerjinsky meurt quelques heures après un auto-panégyrique dément devant le Comité Central, moment qui deviendra (objet de) culte pour les futures recrues du KGB. Il est remplacé par Mejinsky, un type complètement falot, faible et cacochyme (quoique fin lettré et polyglotte), ce qui permet à Staline de supprimer l'autonomie relative de ce qui était encore le GPU et deviendra le NKVD, les opérations concrètes étant gérées par le bras droit de Mejinsky, un certain Iagoda, qui finira par remplacer son patron (et restera sous contrôle de Staline, puisqu'il lui doit tout).

 

Dans la mesure où le socialisme, ça ne marche pas, jamais, nulle part, même par hasard, le Comité Central continue à attribuer les échecs économiques du régime au sabotage des ennemis extérieurs et de leurs relais intérieurs, et ainsi à s'enfoncer dans la paranoïa (on a des marques de paranoïa dans tous les gouvernements européens durant la Première Guerre mondiale, qui ont sensiblement disparu après 1918 ; chez les Bolcheviks, ça n'a jamais pris fin, et ça n'a fait que se renforcer les années passant et les échecs s'accumulant). La personnalité de Staline joue aussi : ses sbires comprennent vite que plus les complots qu'on lui présente sont vastes, voire à la limite de la démence, plus il est susceptible d'y croire.

 

Du coup, Staline redirige les efforts du GPU vers l'ennemi intérieur, qu'il s'agisse de l'Opposition de Gauche, l'Opposition de Droite, ou des koulaks (i.e. de tout paysan opposé à la collectivisation). Au fur et à mesure, certains ex-Tchékistes et autres vieux Bolcheviks ont fini par se dire que ce n'était pas ce pour quoi ils s'étaient engagés, notamment lors de la déportation des koulaks en camps de travail (toute proportions gardées, c'est un sentiment de lassitude et de dégoût qu'on retrouve dans certains témoignages d'Einsatzgruppen). Aucune mutinerie toutefois, dans la mesure où c'est "l'armée des 25 000" qui fit le gros du sale boulot de répression et d'encadrement politique, composée d'un peu plus de 25 000 jeunes ouvriers volontaires dont l'enthousiasme anticipe clairement celui des futurs Gardes Rouges de Mao lors de la Révolution Culturelle. 

Link to comment
il y a 36 minutes, Rincevent a dit :

toute proportions gardées, c'est un sentiment de lassitude et de dégoût qu'on retrouve dans certains témoignages d'Einsatzgruppen

Il me semblait que ce sentiment de dégoût (+ moral général assez bas chez les Einsatzgruppen + certains de ces soldats qui pètent des câbles en permission, massacrant leur famille) était assez marqué quand même. Disons, suffisamment pour abandonner la Shoah par balles et favoriser le développement des camps de la mort.

  • Yea 2
Link to comment
il y a une heure, Ultimex a dit :

Il me semblait que ce sentiment de dégoût (+ moral général assez bas chez les Einsatzgruppen + certains de ces soldats qui pètent des câbles en permission, massacrant leur famille) était assez marqué quand même. Disons, suffisamment pour abandonner la Shoah par balles et favoriser le développement des camps de la mort.

Oui, je voulais dire qu'il était plus intense et plus répandu au sein des Einsatzgruppen qu'au sein des Guépéistes de la dékoulakisation.

  • Yea 1
Link to comment

Au fond, le Guépéou (enfin l'OGPU, bref) a été une importante cheville ouvrière de l'Holodomor. Sa tâche implicite a été de persécuter la paysannerie ukrainienne en inventant toujours plus de complots et de saboteurs, mais son rôle explicite aura été d'empêcher tout Ukrainien de sortir d'Ukraine (à moins d'avoir un passe spécial), tout grain de rentrer en Ukraine, et toute nouvelle d'atteindre des oreilles non-autorisées : en cela, sa mission fut un des plus grands succès soviétiques des années 30 (c'est la période des voyages en URSS de Herriot, Shaw, Duranty et autres Webb).

 

Ah, et le cannibalisme n'était pas réprimé par le code pénal soviétique. Quelle chance. <_<

  • Post de référence 1
Link to comment
Il y a 5 heures, Rincevent a dit :

Au fond, le Guépéou (enfin l'OGPU, bref) a été une importante cheville ouvrière de l'Holodomor. Sa tâche implicite a été de persécuter la paysannerie ukrainienne en inventant toujours plus de complots et de saboteurs, mais son rôle explicite aura été d'empêcher tout Ukrainien de sortir d'Ukraine (à moins d'avoir un passe spécial), tout grain de rentrer en Ukraine, et toute nouvelle d'atteindre des oreilles non-autorisées : en cela, sa mission fut un des plus grands succès soviétiques des années 30 (c'est la période des voyages en URSS de Henriot, Shaw, Duranty et autres Webb).

 

Ah, et le cannibalisme n'était pas réprimé par le code pénal soviétique. Quelle chance. <_<

 

Dans l'histoire complete du communisme de Wolton, Henriot est qualifié d'idiot utile par Staline. D'où l'expression.

Link to comment
il y a 5 minutes, Marlenus a dit :

Vous confondez Henriot et Herriot.

 

Même période, pas du tout les mêmes personnes.

Bien vu, je ne me suis pas aperçu de ma faute de frappe. Du coup je corrige.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...