Jump to content

Colonialisme Judiciaire Au Mexique


Recommended Posts

Je suis impressionné par Francois Hollande, digne héritier de Napoléon 3. Lui aussi mène des guerres expéditionnaires, et lui aussi sait bien chier dans un sombrero et cracher à la gueule des bouffeurs de tacos. D'ailleurs les mexicains sont tous des gros faignants qui font la sieste, dont tous les militaires sont généraux et dont les présidents sont nommés à Washington. De temps en temps ils traversent le Rio Grande pour aller être femme de ménage ou jardinier. Ce sont des faits clairement établis par des décennies de stéréotypes racistes et néanmoins socialement tolérés, sans doute parce que les mexicains ne forment pas assez de tueurs, ou plutôt ont le bon gout de les garder chez eux.

 

Et puis ces espèces de sous-américains sont quand même bien trop catholiques pour attirer la sympathie de nos grandes consciences de gauche.

 

Je ne sais pas si moi président incarne l'avenir, mais le camouflet colonialiste que représente la mascarade judiciaire entourant la libération récente d'une kidnappeuse soutenue par l'ambassade de fRance nous ramène joyeusement au XIXe siècle.

 

Et ma laisse à titre personnel un goût amer : la caste médiatique bien-pensante est toujours capable de faire libérer ses héros, aidée en cela par des idiots utiles de droite comme par exemple un petit président récent qui a gâché d'excellentes relations bilatérales avec un futur géant économique pour défendre le droit des françaises avec un joli sourire à être innocentes quand elles sont à l'étranger.

 

Et puis le Mexique bénéficie progressivement de la supériorité culturelle occidentale. Désormais, au Mexique aussi, la plus haute instance judiciaire peut désormais extrapoler un vision jusqu'au boutiste des droits de la défense pour trancher des affaires en déniant le droit d'une des parties à voir sa cause entendue par un juge impartial, au mépris des intérêts de l'état et au mépris des attentes de la société au nom de laquelle des empoudrés en robe noire prétendent juger.

 

Bref, ceci était mon coup de gueule suite à une affaire consternante de plus dans laquelle je me désole de voir la France utiliser sa réelle influence internationale pour donner une image haïssable de notre pays.

Link to comment

D'accord avec tout sauf sur la justice mexicaine, je regrette la libération de cette femme dont la complicité dans des crimes horribles ne semble pas faire de doute, mais j'approuve le moyen de sa libération, la justice mexicaine a montre qu'elle respectait ses propres règles.

Link to comment

D'accord avec tout sauf sur la justice mexicaine, je regrette la libération de cette femme dont la complicité dans des crimes horribles ne semble pas faire de doute, mais j'approuve le moyen de sa libération, la justice mexicaine a montre qu'elle respectait ses propres règles.

 

Je ne connais pas très bien l'affaire. Quelqu'un peut me faire un résumé ?

Link to comment

Française, girlfriend du suspect principal d'un groupe de kidnapping mexicain, un faisceau d'indices rends très crédible sa culpabilité de complicité dans les kidnappings.

 

Le procès à été baclé, l'accusation s'est foutu de la gueule du monde en ajoutant des fausses preuves aux faits existants, les droits de la défense n'ont pas été proprement respectés.

 

La classe politico/médiatique dans sa quasi-intégralité, à crié a l'innoscence, sans apporter la moindre raison de ce cri à part la nationalité de la suspecte, Sarkozi à dit des conneries en public, on est passé pour des glands.

 

3 ans apres, la justice mexicaine à annulé le jugement parce qu'il y avait trop de trucs pourris dans le proces, et étant donné les conditions médiatiques, à consideré qu'il était impossible de faire un proces équitable.

 

Elle est donc libre, ce qui est juste, toujours suspecte (non innocentée), et si un horrible accident lui fait croiser le camion d'une victime ou de la famille des victimes, je n'irai pas la pleurer, malgré ça, je pense que la justice mexicaine est sortie par le haut de cette histoire.

 

Link to comment

"je pense que la justice mexicaine est sortie par le haut de cette histoire"

 

Pas forcement peut-être la justice a obéi aux ordres du nouveau président et de son parti (Parti révolutionnaire institutionnel membre de l'Internationale socialiste) 

Link to comment

"je pense que la justice mexicaine est sortie par le haut de cette histoire"

 

Pas forcement peut-être la justice a obéi aux ordres du nouveau président et de son parti (Parti révolutionnaire institutionnel membre de l'Internationale socialiste) 

 

On peut prendre la bonne décision dans un contexte politique dégeulasse, mais je vois ce que tu veux dire, et ce n'est pas nécéssairement glorieux pour la justice mexicaine, disons que je leur donne le benefice du doute...

Link to comment

Ça me gâche mes repas, j'aime regarder les infos mais partout c'est édition spéciale "Florence Cassez libre !". Mais je relativise, au final cette affaire m'insupporte moins que celle de la Bétancourt qu'on aurait dû laisser dans sa jungle...

Link to comment

Ça me gâche mes repas, j'aime regarder les infos mais partout c'est édition spéciale "Florence Cassez libre !". Mais je relativise, au final cette affaire m'insupporte moins que celle de la Bétancourt qu'on aurait dû laisser dans sa jungle...

 

Bétancourt avait au moins beaucoup d'humour. Son mari se casse la nenette pendant 10 ans pour la ramener et à peine revenue, bouf, elle le lourde en guise de remerciement devant toutes les caméras du monde entier :D

Link to comment

Ranafout' de cette histoire.

Enfin ce qui me saute aux yeux, c'est la similitude de séquences :

- Cécilia S. et les infirmières bulgares (alors qu'elle n'y était absolument pour rien comme Sarkoko).

- Carla B. et Bettencourt

- Valérie T. et Cassez.

Et avant cela : Danielle M. avec France Libertés, Bernadette C. et les pièces jaunes, etc.

Link to comment

Bétancourt avait au moins beaucoup d'humour. Son mari se casse la nenette pendant 10 ans pour la ramener et à peine revenue, bouf, elle le lourde en guise de remerciement devant toutes les caméras du monde entier :D

 

On sait si elle a épousé un de ses braves amis guerilleros colombiens ?

Link to comment

On peut prendre la bonne décision dans un contexte politique dégeulasse, mais je vois ce que tu veux dire, et ce n'est pas nécéssairement glorieux pour la justice mexicaine, disons que je leur donne le benefice du doute...

 

Je ne sais absolument pas si Cassez a trempé ou non dans le kidnapping mais elle a aussi le droit au bénéfice du doute. Cela dit je suis d'accord avec toi, la justice mexicaine ne s'en est pas trop mal sortit et Calderon avait résister à la tentation de la grâce. 

Link to comment

Je ne sais absolument pas si Cassez a trempé ou non dans le kidnapping mais elle a aussi le droit au bénéfice du doute. Cela dit je suis d'accord avec toi, la justice mexicaine ne s'en est pas trop mal sortit et Calderon avait résister à la tentation de la grâce. 

 

Perso, je pense que cette libération est une bonne chose, mais la cour suprême aurait dû demander un nouveau procès et d'astreindre Cassez à rester sur le territoire Mexicain.

Donc cette libération et fuite de Cassez du territoire est bien politique. 

Link to comment

D'accord avec tout sauf sur la justice mexicaine, je regrette la libération de cette femme dont la complicité dans des crimes horribles ne semble pas faire de doute, mais j'approuve le moyen de sa libération, la justice mexicaine a montre qu'elle respectait ses propres règles.

 

+1 . Mon avis est fait sur la mégère en une des portails d'information aujourd'hui. Mon intime conviction me dit qu'elle est mouillée dans des affaires odieuses et sordides. Maaaais n'oublions pas la présomption d'innocence qui nous interdira d'en dire plus ....

Link to comment

En lisant le premier post du topic on comprend mieux le titre, mais ce ne serait pas un tout petit peu maladroit pour le visiteur qui arrive pour la première fois sur le forum et qui trouve en haut à droit, bien visible: "Supériorité de la civilisation blanche" ? Déjà que le monde entier croit qu'à droite de l'extrême-droite il reste les libéraux...  :crying: 

Link to comment

Moi je le trouve bien ce titre, plein d'auto-dérision et de second degré, deux produits phares du cerveau humain dont on manque toujours un peu.

Si un nimbus s'arrête à lire le titre pour se faire un opinion sur les libéraux, ils ne méritent rien d'autre que le mépris.

Link to comment

Les nimbus votent, et leur voix compte autant que la tienne. Les nimbus s'expriment dans les media, et ce bien davantage que nous. Ceci dit, je comprends. ;)

 

Voilà. Je suis partagé, et en même temps qui n'est pas tombé sur un site marxiste et ne s'y est pas fait une opinion sur un article rien qu'en lisant le titre ? 

Link to comment

Voilà. Je suis partagé, et en même temps qui n'est pas tombé sur un site marxiste et ne s'y est pas fait une opinion sur un article rien qu'en lisant le titre ? 

 

:mrgreen:

Link to comment

C'est scandaleux cette affaire. Je cite un article du Monde qui parle d'une "polémique sur l'affaire Cassez" :
 

 

Le président du Sénat, qui représentait à Mexico François Hollande lors de l'investiture de M. Pena Nieto, a fait valoir qu'il s'était entretenu "en espagnol" avec ce dernier et que "trois jours après (son) entrevue avec lui, il avait changé deux juges" de la Cour suprême. "Deux juges ont été exfiltrés, ceux qui étaient particulièrement défavorables à Florence. Nous étions là dans des conditions différentes qui (ont permis) à la justice mexicaine de juger en droit et en toute indépendance. Nous avons simplement (mis fin) à une anomalie".



Donc en gros on enlève les juges qui sont contre, et pouf comme par suprise le procès est favorable. Bel ne voit même pas à quel point ses propos sont choquants. Il aurait pu se contenter de saluer la victoire des droits de la défense, et le tour était joué. Mais non, je suppose que pour lui "l'indépendance de la justice" est un truc tellement cool et bien qu'on peut même se permettre de la fabriquer.

Et qu'on se rassure, la polémique dont parle Le Monde ne parle pas de ça mais d'un truc totalement trivial, hein. Le journaliste n'a pas relevé le petit souci ici.

Link to comment

C'est scandaleux cette affaire. Je cite un article du Monde qui parle d'une "polémique sur l'affaire Cassez" :

 

 

Donc en gros on enlève les juges qui sont contre, et pouf comme par suprise le procès est favorable. Bel ne voit même pas à quel point ses propos sont choquants. Il aurait pu se contenter de saluer la victoire des droits de la défense, et le tour était joué. Mais non, je suppose que pour lui "l'indépendance de la justice" est un truc tellement cool et bien qu'on peut même se permettre de la fabriquer.

Et qu'on se rassure, la polémique dont parle Le Monde ne parle pas de ça mais d'un truc totalement trivial, hein. Le journaliste n'a pas relevé le petit souci ici.

Depuis le début la France n'a eu comme réponse que la pression politique et diplomatique, la justice hein bon....L'activisme politique dans une affaire de justice ne peut être vu comme quelque chose de normal et souhaitable que dans une république bananière comme la France. Et que la presse applaudisse des deux mains ce comportement en dit long sur son attitude.

Link to comment

D'autant plus que fréquemment, lorsque des journalistes couvrent un "extrême politique", l'article convient invariablement une phrase du type :

"Avec des titres aussi évocateurs que 'Supériorité de la civilisation blanche' ou 'Emeutes en France', les libéraux donnent le ton et se défoulent entre eux sur leur plateforme libéraux.org"

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...