Jump to content

Obligations Et Trucs, Où Se Procurer De La Viande Exotique & Confiture


jabial

Recommended Posts

Voilà un bel étalage rageur de vantardise, c'est dommage que tu préfères te faire mousser en pontifiant que répondre sur le fond.

Ce n'est pas de la vantardise, c'est un fait.

 

 

Les réponses sur le fond ont été faites : tu créées avec tes potes conservateurs (puisque c'est bien de cela dont on parle) une alter-réalité où les anarcaps seraient des débiles mentaux qui récitent un Evangile.

 

Et je suis dans l'impossibilité de discuter avec toi de ce genre de sujets car tu n'en sais que ce que tu as lu sur Marianne, Le Monde, ou le Figolu. C'est donc faible.

 

OK, on a compris, on est des blaireaux incultes, des idiots, des idéologues radicaux  et compagnie. Merci de nous avoir ouvert les yeux, oh merci monseigneur, je ne suis qu'une bête, je n'ai pas d'âme ni d'intelligence. Je serais tenté de dire : ce forum est à majorité anarcap, si vous n'êtes pas contents vous pouvez vous casser et aller discuter ailleurs.

 

Ce forum à majorité anarcap a fait un million de fois plus pour la cause de la liberté que les marionnettes du Muppet Show que vous êtes, la preuve par le pudding. Toutes les initiatives libcons (qu'elles soient forumesques, think tank, etc.) ont lamentablement échoué et ont disparu. En voilà un autre de fait.

Link to post

Moi je t’écoute avec intérêt : qu’as-tu observé ? quelles conclusions en as-tu tiré ?

C’est pas gentil de commencer « je vais tout vous expliquer » pour ne rien dire :(

Tout est déjà abondamment décrit sur Contrepoints, Wikibéral, le blog de Vincent Bénard (assez pointu parfois), donc si tu veux va jeter un oeil à quelques articles sur les subprimes, et tu verras que de liens en liens tu auras un son de cloche un peu différents que ce que nos amis libcons veulent bien dire, surtout bien plus complexe et profond qu'un simple "c'est la faute à l'Etat".

Link to post

Je suis en désaccord avec plusieurs points énoncés par mélodius mais, celui-là, c'est ce que l'on appelle dans le vocabulaire geek un headshot.

La technique rhétorique consistant à faire passer son interlocuteur pour un salopard est ici tellement, tellement, tellement évidente qu'elle en devient risible.

 

 

Ce qu'il raconte relève du nimp. Et d'ailleurs il ne donne aucun exemple concret, c'est que du vent.

 

J'aimerai que l'on me donne l'équivalent, en terme de malfaisance commise par une entreprise privée, un agent privé, ou quelqu'un de non-politique, des catastrophes suivantes (je ne vais bien évidemment pas évoquer ni guerres ni génocide, ce serait trop facile) :

- Tchernobyl : Fukushima a été très très bien géré à côté

- les famines en Ukraine : OK, la crise turbolibérale de 2008  créé un peu de chomage. Certes. Le grand ami des conservateurs, l'Etat, a tout simplement organisé des famines, et a fait que le grenier de l'Europe, l'Ukraine, a été littéralement asséché

- la mer d'Aral et son assèchement (à cause des récoltes de coton en Ouzbekistan)

- l'affaire du sang contaminé en France.

 

On me parle de Maddoff. OK, c'est un escroc, il a payé. Il a pris je ne sais combien de décennies de taule pour avoir perdu de l'argent.

 

L'Etat et ses séides, les amis des libéraux-conservateurs, a pu s'en tirer sans problème après avoir sciemment, en conscience, empoisonné des milliers de gens en France. Zéro année de prison, zéro indemnités, allez tous vous faire enculer avec votre SIDA contracté par transfusion, tout ça c'est à cause de l'ultralibéralisme.

 

J'attends donc des exemples de catastrophes équivalentes à celles que je cite ci-dessus. Et je les redemanderai jusqu'à ce que je les ai.

Link to post

Ce que je ne comprends pas c'est que c'est la première fois que je vois ces remarques sur le capitalisme financier etc. de la part des conservateurs. Pourquoi si soudainement, et en chœur ?

 

Parce qu'ils ont raté l'OPA sur liborg, qu'ils n'ont pas réussi à choper le leadership intellectuel sur la niche "anarcap", ils cherchent donc à assoir un leadership sur une autre niche, "conservateurs".

 

C'est comme quand Atari commence à faire faillite, d'abord ils arrêtent le matos pour faire du jeu, et ensuite ils font faillite tranquillement, ce qui est en train d'arriver au camp conservateur qui s'époumone dans cette critique, que l'on lit ci-dessus, aussi consternante que risible.

Link to post

Je ne vois pas en quoi ça aurai empêché de faire ces remarques, depuis... 2008 ? Donc soit j'ai raté soit c'est tout nouveau.

Effectivement Maddoff est un très bon exemple, c'est ce qui devrait arriver à plus de financiers (au sens large) quand ils volent de l'argent. Donc : les présidents de banque centrale au cachot !

Link to post

D'un point de vue technique, la crise trouve sa source selon moi dans la porosité de plus en plus grande entre des sphères censées être des contre-pouvoirs l'une pour l'autre, à savoir la sphère politique et financière ; et la constitution d'une oligarchie qui concentre argent et pouvoir sans qu'aucun contre-pouvoir ne se dessine. On appelle cela la corruption.

Donc non je ne pense pas que la crise soit imputable à quelques traders géniaux, pas plus que la guerre ne soit imputable à quelques fusiliers hors du commun.

D'un point de vue plus philosophique toutes les richesses du monde ne suffiront pas à assouvir la soif de pouvoir, d'argent et de reconnaissance de quelqu'un dont rien ne s'oppose à ces aspirations.

Pour mémoire les subprime ont été lancés pour 'démocratiser' l'accès à la propriété aux Etats-Unis auprès de foyers non solvables et dans le cadre d'une fuite en avant financière afin de prolonger sous perfusion de quelques années le rêve américain.

 

Link to post

La technique rhétorique consistant à faire passer son interlocuteur pour un salopard est ici tellement, tellement, tellement évidente qu'elle en devient risible.

 

 

Ce qu'il raconte relève du nimp. Et d'ailleurs il ne donne aucun exemple concret, c'est que du vent.

 

J'aimerai que l'on me donne l'équivalent, en terme de malfaisance commise par une entreprise privée, un agent privé, ou quelqu'un de non-politique, des catastrophes suivantes (je ne vais bien évidemment pas évoquer ni guerres ni génocide, ce serait trop facile) :

- Tchernobyl : Fukushima a été très très bien géré à côté

- les famines en Ukraine : OK, la crise turbolibérale de 2008  créé un peu de chomage. Certes. Le grand ami des conservateurs, l'Etat, a tout simplement organisé des famines, et a fait que le grenier de l'Europe, l'Ukraine, a été littéralement asséché

- la mer d'Aral et son assèchement (à cause des récoltes de coton en Ouzbekistan)

- l'affaire du sang contaminé en France.

 

On me parle de Maddoff. OK, c'est un escroc, il a payé. Il a pris je ne sais combien de décennies de taule pour avoir perdu de l'argent.

 

L'Etat et ses séides, les amis des libéraux-conservateurs, a pu s'en tirer sans problème après avoir sciemment, en conscience, empoisonné des milliers de gens en France. Zéro année de prison, zéro indemnités, allez tous vous faire enculer avec votre SIDA contracté par transfusion, tout ça c'est à cause de l'ultralibéralisme.

 

J'attends donc des exemples de catastrophes équivalentes à celles que je cite ci-dessus. Et je les redemanderai jusqu'à ce que je les ai.

 

J'ai beau être d'accord avec toi sur le fond, je vois pas trop le rapport avec le passage que citait Johnnieboy. L'argument n'était pas : "Regardez les catastrophes provoquées par le libéralisme". Enfin je crois pas.

Link to post

Je serais tenté de dire : ce forum est à majorité anarcap, si vous n'êtes pas contents vous pouvez vous casser et aller discuter ailleurs.

Ce forum à majorité anarcap a fait un million de fois plus pour la cause de la liberté que les marionnettes du Muppet Show que vous êtes, la preuve par le pudding. Toutes les initiatives libcons (qu'elles soient forumesques, think tank, etc.) ont lamentablement échoué et ont disparu. En voilà un autre de fait.

Cela dépend de ce que tu appelles la "cause de la liberté". Mais je reconnais, contrairement à toi, ne pas avoir l'âme d'un militant politique. Je suis beaucoup trop individualiste pour ça.

Contrepoints n'est tout de même pas un journal anarcap et heureusement, il intègre une diversité de points de vue.

 

tu auras un son de cloche un peu différents que ce que nos amis libcons veulent bien dire, surtout bien plus complexe et profond qu'un simple "c'est la faute à l'Etat".

 

En effet, il ne faut pas oublier le second argument, bien plus profond : c'est la faute au gouvernement.

 

L'Etat et ses séides, les amis des libéraux-conservateurs, a pu s'en tirer sans problème après avoir sciemment, en conscience, empoisonné des milliers de gens en France. Zéro année de prison, zéro indemnités, allez tous vous faire enculer avec votre SIDA contracté par transfusion, tout ça c'est à cause de l'ultralibéralisme.

J'attends donc des exemples de catastrophes équivalentes à celles que je cite ci-dessus. Et je les redemanderai jusqu'à ce que je les ai.

Parce qu'ils ont raté l'OPA sur liborg, qu'ils n'ont pas réussi à choper le leadership intellectuel sur la niche "anarcap", ils cherchent donc à assoir un leadership sur une autre niche, "conservateurs".

Tu es le premier dans ce fil à parler de conservatisme et à désigner des ennemis "séïdes de l'Etat" à la vindicte. Il n'y a aucun complot pour te nuire ou pour prendre le pouvoir, je te rassure. En sus on apprend que les libéraux conservateurs seraient complices du sang contaminé (Thatcher?), et pourquoi pas des épidémies de cancer ou des lasagnes au cheval (Cameron, Farage?). C'est intéressant, mais avec ce procès politique on s'éloigne un peu du sujet, ne crois-tu pas.

Link to post

Sisi, dans « les petits génies de la finance identifiables et laissés libres de faire ce qu'ils voulaient » il y a évidemment Alan Greenspan, Ben Bernanke, etc.

 

Alors la définition de "petits génies" prend des proportions invraisemblables.

Link to post

Je prends la discussion au vol pour m'arrêter sur un point : Chitah, tu pourrais me donner les contre-argument au cygne noir, tous mes potes gauchos me BASSINENT avec ça et je n'ai toujours rien trouvé à répondre.

Link to post

J'ai beau être d'accord avec toi sur le fond, je vois pas trop le rapport avec le passage que citait Johnnieboy. L'argument n'était pas : "Regardez les catastrophes provoquées par le libéralisme". Enfin je crois pas.

En effet, je ne parlais pas de ça !

Non, ce que je voulais dire, c'est que les libéraux (surtout les libertariens, en fait) balaient trop facilement la politique d'un revers de la main. Mais quand "l'homme du peuple" va voter pour des cocos, des socialistes ou tout autre groupe ayant des visées liberticides parce qu'il se retrouve au chômage pendant qu'on lui apprend que son ancien patron se casse avec des millions, des putes et de la coke, on ne sait rien dire que "mais euh, c'est pas gentil ce que vous faites, et même que c'est vachement liberticide en plus !".

Pour l'instant, je n'ai lu, ni ici ni chez aucun auteur, un moyen efficace de protéger la liberté dans une démocratie. Le constitutionnalisme, par exemple, a montré ses limites un peu partout dans le monde. Même aux Etats-Unis où la constitution est révérée.

Je suppose que le secret repose dans l'éducation mais éduquer les masses me semble être un brin utopique.

Sinon, Bhopal, ce n'est pas la faute de l'Etat, je crois. Mais je suis peu renseigné sur ce sujet.

Link to post

Sinon, Bhopal, ce n'est pas la faute de l'Etat, je crois. Mais je suis peu renseigné à ce sujet.

 

Ni Shell au Nigéria.

C'est pour ça que j'étais d'accord avec le point sur la pollution.

Link to post

La surpêche (thon rouge, requins) c'est pas non plus la faute des Etats.

 

Bien sûr que si. Tragedy of the commons, via une appropriation privée ça se résoud vite. 

Link to post

Bien sûr que si. Tragedy of the commons, via une appropriation privée ça se résoud vite. 

 

Privatiser la mer ? :D

 

Les disparitions d'espèces dues à l'homme sont la conséquence de la connerie humaine sans limite. Privatiser n'y changera rien.

Link to post

Comment fait-on pour devenir propriétaire de l'océan ? (Vraie question hein ;-) )

 

Comment fait-on pour devenir propriétaire d'une plaine?

 

Réponse à pourquoi on ne peut appliquer la même mécanique à l'océan qu'à une plaine: parce que les Etats ont pré-emptés les mers et les conservent par des conventions internationales.

 

Henri Lepage a écrit de belles... pages là dessus.

Link to post

Privatiser la mer ? :D

 

Les disparitions d'espèces dues à l'homme sont la conséquence de la connerie humaine sans limite. Privatiser n'y changera rien.

 

Privatiser les routes? :D

 

:wallbash:

Link to post

Privatiser la mer ? :D

J'ai raté l'élément comique.

Les disparitions d'espèces dues à l'homme sont la conséquence de la connerie humaine sans limite. Privatiser n'y changera rien.

Non, enfin pour les espèces qu'on utilise. Les autres, je ne vois pas la connerie.

Link to post

Comment fait-on pour devenir propriétaire d'une plaine?

 

Réponse à pourquoi on ne peut appliquer la même mécanique à l'océan qu'à une plaine: parce que les Etats ont pré-emptés les mers et les conservent par des conventions internationales.

 

Henri Lepage a écrit de belles... pages là dessus.

 

Je vais regarder, car ça ne me paraît pas trivial.

J'ai trouvé ça (http://www.euro92.com/acrob/acroblecours/hl%20ecologie1.pdf), il va falloir que je me forçe, c'est assez illisible. Si tu as une ref ou une meilleure source, je suis preneur.

Link to post

 

Privatiser les routes?  :D

 

:wallbash:

 

Je n'y ai jamais trop cru une seconde, en dehors de l'intérêt intellectuel et quelques quartiers de riches.

 

S'imaginer que si on privatise la mer pour éviter la sur-pêche ça revient à se dire que si on privatise les lacs du Nigéria, Shell cessera d'y déverser sa merde. Ce qui arrivera c'est que Shell rachètera le lac pour continuer. On a failli pêcher toutes les baleines des océans, et une fois n'est pas coutume, les Etats ont fait un truc sensé, ils en ont interdit la pêche.

Link to post

En effet, je ne parlais pas de ça !

Non, ce que je voulais dire, c'est que les libéraux (surtout les libertariens, en fait) balaient trop facilement la politique d'un revers de la main. Mais quand "l'homme du peuple" va voter pour des cocos, des socialistes ou tout autre groupe ayant des visées liberticides parce qu'il se retrouve au chômage pendant qu'on lui apprend que son ancien patron se casse avec des millions, des putes et de la coke, on ne sait rien dire que "mais euh, c'est pas gentil ce que vous faites, et même que c'est vachement liberticide en plus !".

Pour l'instant, je n'ai lu, ni ici ni chez aucun auteur, un moyen efficace de protéger la liberté dans une démocratie. Le constitutionnalisme, par exemple, a montré ses limites un peu partout dans le monde. Même aux Etats-Unis où la constitution est révérée.

Je suppose que le secret repose dans l'éducation mais éduquer les masses me semble être un brin utopique.

Sinon, Bhopal, ce n'est pas la faute de l'Etat, je crois. Mais je suis peu renseigné sur ce sujet.

http://libertarianeconomist.com/bhopal-a-case-of-government-failure/

Je sais plus ou j'avais vu ça, peut-être chez Stossel lorsqu'il y interviewait des habitants, que les premiers à se tirer étaient les pompiers et les policiers. Aucun officiel ne voulait faire son office de protection de la population sérieusement.

Par exemple si demain un incendie prend dans une imprimerie parisienne (au hasard hein) et que cela provoque l'incendie de toute la ville de Paris, que devrait-on en déduire ?

Que la cgt est une équipe de criminelle sanguinaire, ou que les pompiers de Paris sont de sacrés tire-au-cul ?

Ni Shell au Nigéria.

C'est pour ça que j'étais d'accord avec le point sur la pollution.

La pollution n'a rien à voir avec le libéralisme, les pays qui ont le plus pollué et détruit leur environnement ont été la Russie et la Chine.

Les rivières privées sont mieux entretenues/défendues que les fleuves sans propriétés comme le Rhône dans lequel il est maintenant interdit de pêcher.

 

La surpêche (thon rouge, requins) c'est pas non plus la faute des Etats.

Tragédie des biens communs quand tu nous tiens. La solution de la privatisation n'est peut-être pas envisageable, mais ce n'est de nouveau pas un rapport avec le capitalisme ni le libéralisme.

Mais grillé 3 ou 4 fois.

Link to post

On a failli pêcher toutes les baleines des océans, et une fois n'est pas coutume, les Etats ont fait un truc sensé, ils en ont interdit la pêche.

 

En gros ils ont agi comme n'importe quelle personne qui possède une rivière, ils ont distribué des quotas. Ils ont enfin joué leur rôle de propriétaire.

De nouveau je ne vois pas ce que vient faire le libéralisme là dedans.

Link to post

Je n'y ai jamais trop cru une seconde, en dehors de l'intérêt intellectuel et quelques quartiers de riches.

 

S'imaginer que si on privatise la mer pour éviter la sur-pêche ça revient à se dire que si on privatise les lacs du Nigéria, Shell cessera d'y déverser sa merde. Ce qui arrivera c'est que Shell rachètera le lac pour continuer. On a failli pêcher toutes les baleines des océans, et une fois n'est pas coutume, les Etats ont fait un truc sensé, ils en ont interdit la pêche.

L'exemple des éléphants du Zimbabwe montre que ça peut marcher.

Les Zoo aussi contiennent quelques derniers individus de certaines espèces non ?

Link to post

As with most native Australian animals, the koala cannot legally be kept as a pet in Australia or anywhere else. The only people who are permitted to keep koalas are wildlife carers and, occasionally, research scientists. These individuals are issued with special permits to care for koalas, but have to return them to the wild when they are either well enough or, in the case of joeys, old enough.

Tiens tiens.

Link to post

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...