Jump to content

Le Printemps Français, Une Vraie Révolte Ou Un Truc Qui Va Faire Pschitt?


Que va devenir le Printemps Français?  

74 members have voted

  1. 1. Cette mobilisation va-t-elle perdurer, se structurer en Tea Party à la française?

    • Oui
      9
    • Non
      45
    • Je ne sais pas
      20
  2. 2. Le Printemps français est-il un mouvement violent?

    • Oui
      9
    • Non
      37
    • Je ne sais pas
      28
  3. 3. Saviez-vous que "Le Printemps Français" est le titre d'un livre de Nicolas Dupont-Aignan

    • Oui
      0
    • Non
      52
    • Qui est NDP?
      22


Recommended Posts

Il me semble qu'un (ancien ?) militaire avait dit qu'il y avait énormément de gaspillage, qu'on pouvait faire mieux avec moins, peut-être dans le Cri du contribuable, mais je n'arrive pas à retrouver…

 

Bah comme toute bureaucratie sans doute: j'ai pas l'impression qu'ils aient bien franchi le cap de la professionnalisation, mais bon je ne suis pas expert sur le sujet. Un truc qui revient aussi souvent c'est qu'il y a beaucoup trop de gradés par rapport au nombre de troufions. 

Link to comment

Un truc qui revient aussi souvent c'est qu'il y a beaucoup trop de gradés par rapport au nombre de troufions.

Ça c'est un problème encore pire que financier, ça fait perdre une guerre si pour faire passer un ordre tu as cinquante intermédiaires.
Link to comment

Laisse tomber, cet éclaircissement a été demandé par de multiples intervenants et n'a jamais, jamais été adressé par les conservateurs-imposteurs. La seule chose qu'il savent faire, c'est répéter des non-sens à l'infini, tel les clochards conspirationnistes que l'on croise dans la rue : attendrissants cinq minutes, mais on finit par les ignorer machinalement.

 

Kéké commence par claironner avec une satisfaction d'autiste qu'il "plonke" tout le monde (ce dont je doute tout de même très fortement) et assure ensuite qu'un éclaircissement qui a déjà été donné trente-six fois ne lui a jamais été fourni. Si j'étais de son camp idéologique, traîner un boulet de ce poids m'agacerait au plus point.  

Link to comment

 

et assure ensuite qu'un éclaircissement qui a déjà été donné trente-six fois ne lui a jamais été fourni.

Mouais. En tout cas moi je ne les ai pas comprises. Du moins nous n'avons pas la même définition de privilège.
Link to comment

 

Mouais. En tout cas moi je ne les ai pas comprises. Du moins nous n'avons pas la même définition de privilège.

 

Moins non plus je n'aime pas trop le terme de "privilège". En tout cas, j'évite de l'employer dans le cadre de cette discussion. Je me contente de soutenir que le mariage traditionnel ne rompait pas l'égalité devant la loi.

 

L'argument de base repose sur le double fait que 1° les homos, à l'instar des hétéros, ont parfaitement le droit de se marier, même entre eux, quoique pas avec des personnes du même sexe, et 2° l'appréciation de l'égalité devant de la loi s'apprécie au regard du but d'une institution (ici, la procréation, ce qui justifie le critère du "sexe").

 

Cela dit, vous avez le droit de ne pas souscrire à ce raisonnement, mais prétendre qu'il n'ait jamais été donné ou qu'il s'agisse d'un pur "non-sens" et insinuer que les tenants de cet argument se déroberaient systématiquement à la discussion, c'est tout de même assez osé, surtout lorsque l'on revendique par ailleurs son goût pour le protectionnisme intellectuel. 

Link to comment

 

Mouais. En tout cas moi je ne les ai pas comprises. Du moins nous n'avons pas la même définition de privilège.

Privilège: truc dont il est normal que je l'aie, mais dont il est scandaleux que quelqu'un que je n'aime pas en profite.

Link to comment

L'argument de base repose sur le double fait que 1° les homos, à l'instar des hétéros, ont parfaitement le droit de se marier, même entre eux, quoique pas avec des personnes du même sexe, et 2° l'appréciation de l'égalité devant de la loi s'apprécie au regard du but d'une institution (ici, la procréation, ce qui justifie le critère du "sexe").

1) Avec le mariage pour tous, les hétéros auront le droit de se marier avec d'autres hétéros du même sexe, tout comme les homos.  Donc pas de privilèges.

2) La procréation n'est pas une institution, la famille oui. Une institution est une structure doté d'une certaine stabilité dans le temps, ça n'en fait pas un monolithe.

 

Bon bref, on va refaire le débat, mieux vaut ne pas s'enliser.

Link to comment

Moins non plus je n'aime pas trop le terme de "privilège". En tout cas, j'évite de l'employer dans le cadre de cette discussion. Je me contente de soutenir que le mariage traditionnel ne rompait pas l'égalité devant la loi.

 

L'argument de base repose sur le double fait que 1° les homos, à l'instar des hétéros, ont parfaitement le droit de se marier, même entre eux, quoique pas avec des personnes du même sexe, et 2° l'appréciation de l'égalité devant de la loi s'apprécie au regard du but d'une institution (ici, la procréation, ce qui justifie le critère du "sexe").

 

Cela dit, vous avez le droit de ne pas souscrire à ce raisonnement, mais prétendre qu'il n'ait jamais été donné ou qu'il s'agisse d'un pur "non-sens" et insinuer que les tenants de cet argument se déroberaient systématiquement à la discussion, c'est tout de même assez osé, surtout lorsque l'on revendique par ailleurs son goût pour le protectionnisme intellectuel. 

 

deja donne une fois, et rapidement classe comme trouduculterie tete-a-claquesque pour sourd du cerveau.C'est meme pas un non-sens, c'est de la betise volontaire.

 

 

1) Avec le mariage pour tous, les hétéros auront le droit de se marier avec d'autres hétéros du même sexe, tout comme les homos.  Donc pas de privilèges.

 

 

tres bonne reponse completement conne et parfaitement adaptee a Raoul.

Link to comment

1) Avec le mariage pour tous, les hétéros auront le droit de se marier avec d'autres hétéros du même sexe, tout comme les homos.  Donc pas de privilèges.

2) La procréation n'est pas une institution, la famille oui. Une institution est une structure doté d'une certaine stabilité dans le temps, ça n'en fait pas un monolithe.

 

Bon bref, on va refaire le débat, mieux vaut ne pas s'enliser.

 

Alors,

1° J'ai bien précisé que le mot "privilège" ne me convenait pas trop. Mon opposition au mariage zinzin ne se fonde pas là-dessus. En revanche, thématique proche, le fait que les homos réclament une reconnaissance officielle de la part de l'Etat ne me paraît pas sain du tout.

2° L'institution, c'est le mariage ; la procréation, c'est le but de l'institution. 

Mais je confirme le risque d'enlisement et je rejoins votre conclusion. 

Link to comment

deja donne une fois, et rapidement classe comme trouduculterie tete-a-claquesque pour sourd du cerveau.C'est meme pas un non-sens, c'est de la betise volontaire.

 

tres bonne reponse completement conne et parfaitement adaptee a Raoul.

 

Prolo au sommet de son art. Illisible, vulgaire, agressif, idiot. Ca ne me dérange pas plus que ça, mais je note néanmoins avec intérêt que personne, dans le camp prog', ne vient le remettre à sa place.

Link to comment

Encore un nouvel exploit de la police républicaine : 

 

 

"Notre fils ainé, 19 ans, a dormi à Paris après la soirée des veilleurs aux Invalides. Le lundi vers 13h, il se baladait en chantant, avec 3 autres dans Paris pour reprendre son train, il était le seul à avoir un sweat de LMPT. Ils ont été interpellés pour contrôle d'identité puis embarqués pour "manifestation non autorisée" à 4! Au poste de 13 h à 18h30... avec d'autres de la LMPT ramassés ailleurs.... Une cellule entonnait le "je vous salue marie", l'autre cellule continuait!"

 

Soutenir mordicus que ces agissements relèvent de l'ordinaire policier devrait commencer à être difficile.

 

Source : http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2013/05/une-cellule-entonnait-le-je-vous-salue-marie-lautre-cellule-continuait-.html

Link to comment

40 pages  :mellow:

Les méta-remarques sur la manière dont se développe le forum, les topics, sur la direction que prennent certains débats, sur la qualité des interventions des uns et des autres, sur le plonkage des uns et des autres commence sérieusement à me casser les couilles.

Personne n'oblige personne à ouvrir ce topic Nirvana, si tu le trouves nul, n'y participe pas.

Si tu n'arrives pas à voir que le peuple de droite a manifesté ces derniers jours pour la première fois depuis 1984, la fois d'avant étant les années 74-75, et encore avant c'était en 1968, et que par conséquent il s'agit en soi d'un événement d'importance, je te conseille de quitter la discussion. Et c'est aussi valable pour pankakke, ici c'est la discussion sur la possible naissance d'un mouvement politique, ce n'est pas le ring où les gamins de liborg viennent régler leurs comptes.

:)

Link to comment

Alors,

1° J'ai bien précisé que le mot "privilège" ne me convenait pas trop. Mon opposition au mariage zinzin ne se fonde pas là-dessus. En revanche, thématique proche, le fait que les homos réclament une reconnaissance officielle de la part de l'Etat ne me paraît pas sain du tout.

2° L'institution, c'est le mariage ; la procréation, c'est le but de l'institution. 

Mais je confirme le risque d'enlisement et je rejoins votre conclusion. 

 

1) Si le mariage hétéro est autorisé alors ça ne signifie pas que l'Etat reconnait ton hétérosexualité, mais s'il autorise le mariage gay alors ça signifie qu'il reconnait ton homosexualité?

Encore une fois je n'y comprends rien quant à cet argument, ça tourne en rond.

 

2) Ce n'est pas le but du mariage me semble-t-il, le but du mariage c'est plutôt de fournir une protection juridique à des enfants (êtres irresponsables) indépendemment de la procréation.

Link to comment

On va dire plutôt que l'Etat civil n'a plus aucun sens avec le mariage pour tous, et donc l'abolir purement et simplement était préférable. (Bien qu'extrèmement plus compliqué à rendre effectif j'en conviens)

Link to comment

mais un evenement d'importance sans consequences peut-il etre d'importance?

Les manifestants n'auront pas la conséquence souhaitée c'est à peu près certain. Maintenant le questionnement de Chitah est intéressant : est-ce que ça va faire pshit avec la défaite ou est-ce que quelquechose va émerger du bousin.

Link to comment

mais un evenement d'importance sans consequences peut-il etre d'importance?

Ah bon?

Tout le bordel généré depuis quelques mois a fait que l'histoire est reprise par les media étrangers.

Mariage gay à Montpellier aujourd'hui, nombre de journalistes internationaux accrédités pour l'événement, plus de 200.

La droite de gouvernement vacille, s’ébrèche, à cause de ce mouvement : Peltier, le troll de la droite de la droite, a appelé à faire battre la candidate NKM aux primaires de l'UMP. Copé décide d'aller à la dernière manif, pendant que Fillon déconseille d'y aller. Boutin trolle tous les jours sur le sujet. Les militants UMP se lâchent dans des proportions qu'on n'avait pas vues depuis le débat sur l'identité nationale de sinistre mémoire.

Même le FN est de la partie, accusé qu'il est par une partie de l'extrême-droite d'être sous contrôle d'un lobby gay, ce qui réactive l'opposition interne entre Gollnisch et Marine.

L'Eglise entre dans un débat public aussi chaud, chose qu'on n'avait pas vu depuis longtemps.

Donc dire qu'il s'agit d'un événement mineur me paraît assez périlleux.

Link to comment

Complot : le mouvement existe parce que ça arrange bien des personnalités de la droite qui aimeraient une redistribution des cartes.

Ah mais ceci est une remarque tout à fait pertinente.

Ce débat sur le mariage gay est peut-être une façon de mettre les choses sur la table pour la droite.

En effet, n'oublions jamais que l'UMP a été créé à l'arrache, que ce mouvement s'appelait Union pour une Majorité Présidentielle, créé juste après le 21 avril 2002.

Avant il y avait : l'UDR/RPR, le CNI, DL, UDF, PRV, FRS etc. (qui se souvient de ces sigles d'ailleurs).

Maintenant, grande famille artificielle, qui restait ensemble car elle volait de victoire en victoire.

Puis, l'UMP s'est mise à se faire latter élections après élections, pour finalement tout perdre, y compris le Sénat, presque toutes les régions, une grande partie des départements, etc.

Là, maintenant, la famille est ruinée, la castagne va donc forcément commencer.

Link to comment

1) Si le mariage hétéro est autorisé alors ça ne signifie pas que l'Etat reconnait ton hétérosexualité, mais s'il autorise le mariage gay alors ça signifie qu'il reconnait ton homosexualité?

 

Le mariage traditionnel "reconnaît" la capacité physique d'un homme et d'une femme à procréer ensemble ou, plus exactement, il en tire les conséquences. Vous avez déjà vu des hétéros se marier pour que l'Etat "reconnaisse" officiellement leur hétérosexualité ? Evidemment que non. S'ils veulent que l'Etat reconnaisse leur hétérosexualité, ils peuvent poursuivre en diffamation ceux qui soutiendraient le contraire.

 

A l'inverse, si le lobby homosexualiste a demandé l'instauration d'un "mariage" et non la modification du Pacs, c'est clairement dans une perspective de reconnaissance communautariste. 

 

2) Ce n'est pas le but du mariage me semble-t-il, le but du mariage c'est plutôt de fournir une protection juridique à des enfants (êtres irresponsables) indépendemment de la procréation.

 

Je vous accorde que le but du mariage n'est pas la procréation elle-même (la bénédiction du maire n'apporte pas la fertilité), mais la protection du machin procréé. En revanche, je ne pense pas que cela soit "indépendant" de la procréation. Au contraire, le mariage, via l'obligation de fidélité, permet de faire en sorte que ce soit bien le père (et non un étranger) qui obtienne en priorité les prérogatives "paternelles".

Link to comment
Guest
This topic is now closed to further replies.
×
×
  • Create New...