Jump to content

Le Printemps Français, Une Vraie Révolte Ou Un Truc Qui Va Faire Pschitt?


Que va devenir le Printemps Français?  

74 members have voted

  1. 1. Cette mobilisation va-t-elle perdurer, se structurer en Tea Party à la française?

    • Oui
      9
    • Non
      45
    • Je ne sais pas
      20
  2. 2. Le Printemps français est-il un mouvement violent?

    • Oui
      9
    • Non
      37
    • Je ne sais pas
      28
  3. 3. Saviez-vous que "Le Printemps Français" est le titre d'un livre de Nicolas Dupont-Aignan

    • Oui
      0
    • Non
      52
    • Qui est NDP?
      22


Recommended Posts

Ce n'est en effet pas de production d'idéologie (pour ou contre machin ou bidule) dont a besoin le mouvement libéral puisque son programme existe déjà depuis longtemps à quelques nuances près, c'est plutôt de kamikazes, de trolls, de personnages charismatiques et plein de culot.

 

Ouais, ou un libéral qui se choppe un gros héritage et fait du trolling politique pendant 30 ans...

Link to comment

Ce n'est en effet pas de production d'idéologie (pour ou contre machin ou bidule) dont a besoin le mouvement libéral puisque son programme existe déjà depuis longtemps à quelques nuances près, c'est plutôt de kamikazes, de trolls, de personnages charismatiques et plein de culot.

 

 

Genre.. Morsay ?

Link to comment

 Heu...les hétéros ne le font pas tout simplement parce qu'il n'y en a pas besoin: le mariage hétéro est déjà autorisé.

 

C’est surtout qu’il faut être totalement toqué et complexé pour demander l’approbation officielle par l’Etat de la nature de ses désirs sexuels. J’en viens à croire que seuls les plus tracassés parmi les homos réclament cette altération grotesque du sens des mots. 

 

Quant au PACS, tu sais très bien qu'il restreint la liberté de ses contractants, l'élargir revient bien à en faire l'égal du mariage. De toute façon cette bataille sémantique n'a pas lieu d'être, personne n'a le monopole de la bonne utilisation du mot "mariage". Si les gens appellent ça "mariage" qu'y peut-on ? Peut-être que la sagesse populaire invite à appeler un chat un chat?

 

On a déjà abordé plusieurs fois cette question sur le fil du mariage homo : le débat ne tourne pas autour du droit des particuliers d’appeler leur union comme ils l’entendent. Un couple homo, un journaliste, un écrivain, "les gens", n’importe qui, ont le droit d’utiliser le terme de « mariage homo » dans la conversation. Personne ne leur conteste cette liberté pleine et entière. Demander à l’Etat de souscrire publiquement à ce mensonge grotesque est une autre histoire. 

 

C'était le cas avant les techniques artificielles de procréation d'une part et surtout l'augmentation des cas de familles recomposées.

 

Certaines personnes font des choix qui portent préjudice à leurs enfants. L'Etat aura rarement la légitimité pour empêcher ces choix. Cela ne justifie pas qu'il intervienne activement pour les faciliter.

Link to comment

C’est surtout qu’il faut être totalement toqué et complexé pour demander l’approbation officielle par l’Etat de la nature de ses désirs sexuels. J’en viens à croire que seuls les plus tracassés parmi les homos réclament cette altération grotesque du sens des mots. 

 

Il faut être encore plus toqué pour réclamer à l'Etat la non-approbation de la nature sexuelle des autres. 

Link to comment

bah evidemment, tu fais figure de parfait imbecile sous tes dehors de mec qui cause bien, en arrivant avec des arguments qui sont litteralement une insulte a l'intelligence de tes interlocuteurs...

 

Encore un commentaire sans substance, sans argument, sans rien. Je crois que, de toute ma présence sur ce forum, j’aurais jamais vu Prolo aligner deux pensées construites. Faut pas s’étonner, après, qu’il pleurniche contre ce qu’il ressent comme des insultes à son « intelligence ».

PS : au passage, cette habitude de relever et d’afficher les fautes d’orthographe des autres utilisateurs (cf. sa signature) colle très mal avec l’image du mec bon camarade et primesautier qu’il essaie manifestement de donner. Ca révèle surtout une mentalité d’instituteur borné.

Link to comment

Les pygmées de la pensée qui, percevant manifestement en moi un danger d’autant plus grand qu’ils ne savent comment m’attaquer (mon conservatisme étant allié à un libéralisme bien plus pur que le leur), agitent depuis quelque temps en sourdine la menace de l’épuration idéologique, vont avoir une occasion de se réjouir. L’administrateur de ce forum a apparemment décidé de céder à leurs prières réitérées. Il m'a laissé entendre (par MP) qu’il me faudrait à l’avenir, sous peine de bannissement semble-t-il, adapter mes propos. Je trouve cette demande d’une bassesse infinie. Mes propos, quoique fermes, quoique parfois très mortifiants, quoique souvent fort peu susceptibles de me gagner l’affection de leurs destinataires, étaient parfaitement adaptés à une discussion de forum. N’ayant aucune envie de les modérer davantage, et ne voulant plus être associé avec des gens (le prolétariat intellectuel ayatollisant même mis à part) si peu attachés à la libre discussion virile, je mets une fin anticipée à ma participation à ce forum. 

 

 

Link to comment

Parmi les avions de sa génération, le Rafale est le plus contribuable-friendly et le plus utilisable. Compare avec l'Eurofighter Typhon par exemple.

Tout ce qui contient "Euro" est un gouffre à pognon.

Ça c'est un problème encore pire que financier, ça fait perdre une guerre si pour faire passer un ordre tu as cinquante intermédiaires.

Surtout si les officiers en question ne vont pas se battre eux-mêmes sur le terrain (ce qui n'est pas le cas de toutes les armées).

la plupart des libéraux répugnent à entrer dans le jeu politique, par flemme, par méconnaissance du sujet et de son intérêt.

Et aussi par peur de la castagne, verbale, sociale (risquer une bonne position au chaud contre un succès incertain) et aussi physique.

Ce n'est en effet pas de production d'idéologie (pour ou contre machin ou bidule) dont a besoin le mouvement libéral puisque son programme existe déjà depuis longtemps à quelques nuances près, c'est plutôt de kamikazes, de trolls, de personnages charismatiques et plein de culot.

Hélas, le libéral a un horizon temporel souvent trop éloigné pour ce genre de choses. Mais peut-être la corrélation n'est-elle pas une fatalité...

Genre.. Morsay ?

Je crois plutôt que Chitah pensait à Chitah.
Link to comment

Et aussi par peur de la castagne, verbale, sociale (risquer une bonne position au chaud contre un succès incertain) et aussi physique.

Euh non pas du tout, moi ça ne me dérange pas de m'embrouiller avec les colleurs d'affiche front de gauche de mon quartier, fais-moi confiance! :lol:
Link to comment

On a déjà abordé plusieurs fois cette question sur le fil du mariage homo : le débat ne tourne pas autour du droit des particuliers d’appeler leur union comme ils l’entendent. Un couple homo, un journaliste, un écrivain, "les gens", n’importe qui, ont le droit d’utiliser le terme de « mariage homo » dans la conversation. Personne ne leur conteste cette liberté pleine et entière. Demander à l’Etat de souscrire publiquement à ce mensonge grotesque est une autre histoire. 

En tout cas pour vous la question sémantique semble bien être décisive. Au point que l'appellation "mariage" d'une union homo vous fasse oublier les aspects contractuels de l'affaire que nous sommes plusieurs à avoir rappelé. Je n'ai lu aucun partisan du statu quo ici nous expliquer comment le choix de cette terminologie -qu'on peut effectivement trouver douteuse- justifiait le refus par les cours de faire respecter pour les homos des contrats qui seraient ouverts à tous dans une société libre (le refus d'assouplir les critères d'attribution de la license). Car c'est bien sûr de cela qu'il s'agit. J'attends toujours. A la place, on a eu de la part de certains l'assertion non substantiée (et pour tout dire grotesque et de mauvaise foi flagrante) que cela relevait de "privilèges".

Link to comment

Chez les anti-mariage il y a un saut que je n'arrive toujours pas à suivre :

"L'Etat n'a pas à définir ce qu'est un mariage " ok

donc :

"Il faut que l'Etat définisse la mariage comme l'union d'un homme et d'une femme" et là, je ne suis plus.

 

pour moi l'une des phrases logiques serait : "il faut que l'état arrête de parler de mariage et se limite à reconnaître les contrats passés entre individus"

Link to comment

C'est parce qu'on est pas dans la logique. On est dans le conservatisme.

Un raisonnement logique de leur part aurait abouti à un désaccord propre sur quelques points précis.

 

Ce qu'on constate, c'est que le désaccord est imprécis, évasif. 

Link to comment

Les Antigones qui citent Tolstoï, c'est extrêmement drôle. Elles sont, au demeurant, charmantes. Mais pas très efficaces.

 

 

Mec, des vierges. Des VIERGES.

Link to comment

Mec, des vierges. Des VIERGES.

C'est très surfait, les vierges. Si il ne s'agit que de sexe, je préfère les femmes d'expérience - et je parle d'expérience.
Link to comment

Chez les anti-mariage il y a un saut que je n'arrive toujours pas à suivre :

"L'Etat n'a pas à définir ce qu'est un mariage " ok

donc :

"Il faut que l'Etat définisse la mariage comme l'union d'un homme et d'une femme" et là, je ne suis plus.

 

Pour moi l'une des phrases logiques serait : "il faut que l'état arrête de parler de mariage et se limite à reconnaître les contrats passés entre individus"

Sauf que cette dernière possibilité, bien qu'intellectuellement confortable, est totalement irréaliste.

L'alternative qui existe ici et maintenant (en considérant qu'il en existe toujours une sachant que la loi est passée...) c'est le statu-quo du mariage "traditionnel" sanctionné par l'état (qui y touche relativement peu) contre le mariage progressiste sanctionné par l'état (qui en triture la signification par agenda politique).

Entre deux maux, ils choisissent simplement celui qui leur semble le moindre.

Link to comment

Sauf que cette dernière possibilité, bien qu'intellectuellement confortable, est totalement irréaliste.

 

 

Mec, si on devait s'arrêter là, on peut fermer liborg.

 

edit : oh merde, Raouleke s'est fait la malle. Son air pédant va me manquer.

Link to comment

 

L'alternative qui existe ici et maintenant (en considérant qu'il en existe toujours une sachant que la loi est passée...) c'est le statu-quo du mariage "traditionnel" sanctionné par l'état (qui y touche relativement peu) contre le mariage progressiste sanctionné par l'état (qui en triture la signification par agenda politique).

Entre deux maux, ils choisissent simplement celui qui leur semble le moindre.

 

 

 

Voilà ma position depuis le début du débat. Au risque de me répéter l'histoire retiendra juste que François le mou, a tenu tête face à la rue de droite, comme l'on retient que Sarkozy a tenu tête face à la rue de gauche lors de sa pseudo réforme des retraites. Et qu'encore une fois les libéraux, en dehors de Contrepoints, auront été absent du débat. Dommage.

Link to comment

Mec, si on devait s'arrêter là, on peut fermer liborg.

edit : oh merde, Raouleke s'est fait la malle. Son air pédant va me manquer.

Moi c'est surtout ses nombreux posts intéressants qui vont me manquer. Si je suis en désaccord en lui dans ce fil, il a fourni beaucoup de contributions très intéressantes dans des fils eco et juridiques.
Link to comment

C'est parce qu'on est pas dans la logique. On est dans le conservatisme.

Un raisonnement logique de leur part aurait abouti à un désaccord propre sur quelques points précis.

Ce qu'on constate, c'est que le désaccord est imprécis, évasif.

Bon, écoutez, on a compris que vous nous trouviez débiles et sans arguments.

Pour la plupart d'entre nous, on a donc arrêté d'essayer de les faire entendre, et admis qu'un camp ne convaincrait pas l'autre (et aussi que ça n'était franchement pas le débat le plus important entre libéraux)

Donc si vous pouviez arrêter de vous conforter les uns les autres contre l'ennemi commun conservateur (qui n'en est pas un), ça serait malin.

Ça éviterait de faire fuir du forum ceux qui souhaitent parler libéralisme (je ne parle pas de Raoul - je me porte très bien sans lui)

Link to comment

Chez les anti-mariage il y a un saut que je n'arrive toujours pas à suivre :

"L'Etat n'a pas à définir ce qu'est un mariage " ok

donc :

"Il faut que l'Etat définisse la mariage comme l'union d'un homme et d'une femme" et là, je ne suis plus.

 

pour moi l'une des phrases logiques serait : "il faut que l'état arrête de parler de mariage et se limite à reconnaître les contrats passés entre individus"

 

C'est parce que tu renverses la cause et l'effet, par bêtise ou par mauvaise foi. Car nous avons déjà discuté ce point, et il est évident que ce n'est pas l'Etat qui a imposé la définition juridique du mariage comme union mixte en vue de procréer et de transmettre une filiation, mais c'est une définition qui a émergé partout, dans toutes les grandes civilisations. Donc on exclut les quelques tribus d'indiens vivant au fin fond d'une vallée perdue, où c'est le matriarcat qui domine un modèle de société primitif et clanique. 

 

Le mariage est une institution de droit naturel, comme la propriété privée, sélectionnée pour sa vertu pacificatrice et catallactique. Elle précède même la propriété privée, comme l'ont démontré de façon similaire von Mises et Hayek, qui concluent qu'il n'y aurait pas de propriété ni libéralisme possible sans le mariage mixte.

 

De la même façon, ce sont partout des Etats sociaux-démocrates qui veulent le dénaturer en le remplaçant par une fiction juridique artificielle, c'est-à-dire imposée par l'arbitraire de l'Etat et susceptible d'intégrer n'importe quelle structure pour favoriser tel ou tel groupe de pression.

Link to comment

Mec, si on devait s'arrêter là, on peut fermer liborg.

 

edit : oh merde, Raouleke s'est fait la malle. Son air pédant va me manquer.

 

C'est surtout une revanche des cancres et des médiocres. Triste que même ici, la mauvaise monnaie chasse la bonne.

Link to comment

Moi c'est surtout ses nombreux posts intéressants qui vont me manquer. Si je suis en désaccord en lui dans ce fil, il a fourni beaucoup de contributions très intéressantes dans des fils eco et juridiques.

 

+1, dommage.

Link to comment
Guest
This topic is now closed to further replies.
×
×
  • Create New...