Jump to content
Hayek's plosive

Chili piquant - Histoire & actualité

Recommended Posts

Rien de nouveau sous le soleil. Tout cela est bien connu. Mais n'a rien à voir avec le coup d'État de 1973.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Article qui transpire l'objectivité.

 

Le Monde - Au Chili, les inégalités n’en finissent pas de se creuser

Avec la chute des matières premières, l’économie tourne au ralenti depuis 2015 dans le pays, où se déroule dimanche l’élection présidentielle.

http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/11/18/au-chili-les-inegalites-n-en-finissent-pas-de-se-creuser_5216845_3234.html

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

les Chiliens sont obligés de déposer 10 % de leurs salaires en vue de leur retraite sur des comptes gérés par six entités privées, les Administrations des fonds de pensions (AFP). Celles-ci placent le tiers des cotisations en Bourse ou dans de grandes entreprises, sous forme d’investissements à très bas taux d’intérêt. Seulement 40 % des cotisations sont redistribués sous forme de retraites dont les montants sont déterminés par la fluctuation des marchés. Unique au monde, ce système rapporte d’énormes bénéfices aux AFP.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/11/18/au-chili-les-inegalites-n-en-finissent-pas-de-se-creuser_5216845_3234.html#DR6hYL3lpVY5QSlt.99

 

Halala, tout cet ultra libéralisme ça pique les yeux

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense quand même que la présentation qu'en fait l'immonde est sûrement incomplète et caricaturale. Il sort d'où ce 40% ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Tramp a dit :

Je pense quand même que la présentation qu'en fait l'immonde est sûrement incomplète et caricaturale. Il sort d'où ce 40% ?

 

Ça doit juste être un ratio prestations / cotisations, qui n'a aucun sens sur un régime par capitalisation, vu qu'une bonne partie des rentes doit encore être en constitution (un gars qui avait 20 ans lors de la mise en place des AFP n'est pas encore à la retraite aujourd'hui).

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est aussi ce que je me suis dit. C'est sur que comparé au systeme Francais qui redistribue 112% des cotisations... :icon_volatilize:

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 21/11/2017 à 23:28, Tramp a dit :

C'est aussi ce que je me suis dit. C'est sur que comparé au systeme Francais qui redistribue 112% des cotisations... :icon_volatilize:

 

Seulement ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

État d'urgence et les forces armées occupent la capitale (Santiago).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Hugh a dit :

État d'urgence et les forces armées occupent la capitale (Santiago).

 

Tu as des informations sur le contexte? J'ai cru voir que c'est la hausse de prix de métro qui a déclenché les manifestations.

C'est inquiétant si l'un des pays d'Amérique latine qui se porte le mieux tombe dans la crise.

 

https://www.lapresse.ca/international/amerique-latine/201910/19/01-5246088-nouvelles-manifestations-au-lendemain-de-letat-durgence-a-santiago.php

 

Vu la description qui est faite on dirait que c'est les gauchistes vs l'armée. Ça sens mauvais et ça va réveiller les démons du passé si ça se confirme.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, Zagor a dit :

 

Tu as des informations sur le contexte? J'ai cru voir que c'est la hausse de prix de métro qui a déclenché les manifestations.

C'est inquiétant si l'un des pays d'Amérique latine qui se porte le mieux tombe dans la crise.

 

https://www.lapresse.ca/international/amerique-latine/201910/19/01-5246088-nouvelles-manifestations-au-lendemain-de-letat-durgence-a-santiago.php

 

Vu la description qui est faite on dirait que c'est les gauchistes vs l'armée. Ça sens mauvais et ça va réveiller les démons du passé si ça se confirme.

Oui et oui.

 

La hausse de prix et (apparemment) les gauchistes vs l'armée.

 

Citation

C'est inquiétant si l'un des pays d'Amérique latine qui se porte le mieux tombe dans la crise.

 

Maintenant signifie rien. Peut être le début de quelque chose plus grand? Oui. Mais aussi peut être rien.

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 20/10/2019 à 00:43, Zagor a dit :

 

Tu as des informations sur le contexte? J'ai cru voir que c'est la hausse de prix de métro qui a déclenché les manifestations.

C'est inquiétant si l'un des pays d'Amérique latine qui se porte le mieux tombe dans la crise.

 

https://www.lapresse.ca/international/amerique-latine/201910/19/01-5246088-nouvelles-manifestations-au-lendemain-de-letat-durgence-a-santiago.php

 

Vu la description qui est faite on dirait que c'est les gauchistes vs l'armée. Ça sens mauvais et ça va réveiller les démons du passé si ça se confirme.

Si admiratifs qu'ils sont de la réussite économique du chavisme... 🤔

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, ph11 a dit :

Si admiratifs qu'ils sont de la réussite économique du chavisme... 🤔

 

Comment ça?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une dizaine de morts, c'est quand même catastrophique en matière d'image. Même si le Chili n'est pas franchement une oasis libérale, c'est un pays qui a été largement épargné par les vagues socialistes des vingt dernières années en Amérique du Sud.

Au risque de paraître cynique, heureusement qu'il y a les troubles en Bolivie pour faire du un partout avec les gauchistes (quant à ce qui se passe au Pérou et en Equateur, j'aurais du mal à en faire une lecture politique pertinente par manque de connaissances sur les enjeux locaux).

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, Carl Barks a dit :

Une dizaine de morts, c'est quand même catastrophique en matière d'image.

Mais au moins 8 morts ont été causées par les gauchistes (en espagnol): https://www.dw.com/es/muertos-por-protestas-en-chile-aumentan-a-8-y-se-extiende-toque-de-queda/a-50910101

 

Morts en incendies: 5 en un entrepôt de vêtements et 3 en supermarchés. Incendies provoqués par des attaques et des pillages.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Hugh a dit :

Mais au moins 8 morts ont été causées par les gauchistes (en espagnol): https://www.dw.com/es/muertos-por-protestas-en-chile-aumentan-a-8-y-se-extiende-toque-de-queda/a-50910101

 

Morts en incendies: 5 en un entrepôt de vêtements et 3 en supermarchés. Incendies provoqués par des attaques et des pillages.

 

Certes, mais le symbole reste violent pour l'un des pays censés symboliser la stabilité politique et sociale sur le continent (avec quoi ? L'Uruguay ?)

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Demain sur Contrepoints un article de NathMp à ce sujet.

  • Yea 6
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, Fagotto a dit :

Oui c'est de la bonne en effet.

 

Citation

Les remboursements de santé par des assurances privées sont minimes et seule une petite minorité des Chiliens bénéficie d’hôpitaux privés de qualité.

Niall Ferguson explique pourquoi c'est faux (dans ce bouquin super qu'est The Ascent of Money). Ce système a considérablement augmenté le taux d'épargne, le plus élevé d'Amérique latine (30% du PIB en 1989), dont le taux de rendement a dépassé les 10% en 2008. Et 70% des Chiliens s'assuraient auprès des AFP dès 1990. Les Chiliens sont je crois mieux lotis sur le plan santé que le reste de l'Amérique latine. (https://www.indexmundi.com/chile/hospital_bed_density.html) La politique de décentralisation/privatisation de Pinochet a même paraît-il donné un accès plus égal aux soins entre riches et pauvres :

Citation

The military government also decentralized primary care clinics, shifting them to municipal control gradually throughout the 1980s. Though the system still depends heavily on central government financing, decentralization improved the equity of allocation among rich and poor municipalities, in terms of both transfers from central-government budgets and local taxes allotted to primary care facilities.

https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMp1514202 (article libre d'accès pour quiconque s'enregistre gratuitement)

Le problème semble plutôt être que les salaires n'ont pas augmenté aussi vite que les prix du privé qui a attiré de plus en plus de gens (19% de la population se soigne dans le privé). Ce qui a donc davantage à voir avec l'ingérence du gouvernement qu'avec la vénalité des méchantes firmes privées. Il peut à ce titre être bon de rappeler que pour de l'"ultralibéralisme", le Chili n'a privatisé que 33% de son secteur de santé. On repassera pour la "libéralisation quasi-complète de l'économie."

nejmp1514202_t1.jpeg

 

Je vois aussi que l'OCDE calcule pour le Chili un index de santé ("Health status") proche de la moyenne mondiale :

73316091_509038769944135_171566212132215

Pour ce que ça vaut. Mais en comparaison avec le reste de l'Amérique latine encore une fois, on voit bien l'indignation sélective de l'Immonde. Les Chiliens restent peu marqués par la pauvreté comparés à leurs voisins. Et jusqu'à preuve du contraire, ce n'est pas Allende qui les a mis dans cette position.

Citation

Chile has a mortality rate among children under 5 years of age of 8 per 1000 live births and a maternal mortality rate of 22 per 100,000 live births (2013; see table and case histories; to compare this country with others, see the interactive graphic. opens in new tab) — better than the average among upper-middle-income Latin American countries, according to the World Health Organization, although still higher than the OECD average

Sans mentionner les non-upper-middle-income Latin American countries...

Ce qui dysfonctionne principalement, ce sont les hôpitaux publics parce que 1) Baumol's cost disease et 2) le privé, c'est mieux. Je doute aussi, dans ce système mixte, de la capacité du privé à s'ajuster facilement aux variations de la demande.

 

Pour en revenir à l'article de l'Immonde :

Citation

D’apparence dérisoire, l’augmentation du prix du ticket de métro à Santiago, de 800 à 830 pesos (0,98 à 1,02 euro), moyen de transport vital dans une mégapole de 7,6 millions d’habitants, a servi de déclencheur.

Ok mais je vois pas ce que ça prouve d'autre que : l'Etat ne devrait pas pouvoir manoeuvrer sur le prix du ticket de métro. Ce prix est déterminé par le cours des matières premières et le Chili ne produit pas sa propre énergie, donc Pinera s'est pas juste dit "tiens, si on augmentait le prix du ticket de 4% pour rigoler".

 

Citation

Mais lui-même personnifie le système qui est dénoncé et la caste du 1 % de la population qui concentre 25 % à 30 % des richesses.

Pareto triggered. Les 1% devraient contrôler environ 50% des richesses en vertu de la loi du 80/20, je proteste énergiquement.

 

Mais je crois que même l'Immonde assume la stupidité de son approche :

Citation

Dans les années 2000 jusqu’à environ 2012, la hausse du prix des exportations de matières premières a permis un boom économique dans de nombreux pays d’Amérique latine. Au Chili, qui dispose de grandes ressources de cuivre, celui-ci s’est accompagné, comme au Brésil, d’une baisse de la pauvreté. Mais cela n’est pas synonyme d’une réduction des inégalités, qui nécessité la mise en place d’une politique de redistribution. (...)

Il est d’ailleurs intéressant de voir que la doctrine promue par les « Chicago Boys » n’a jamais été remise en cause, malgré le retour à la démocratie et indépendamment de l’orientation politique du gouvernement – même sous la socialiste Michelle Bachelet.

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/10/22/au-chili-le-soulevement-est-le-produit-de-quarante-ans-d-orthodoxie-neoliberale_6016433_3210.html

They'd rather have the poor poorer, provided the rich were less rich. 1ffa629b94f927c5e1f56208e8ab8b2170a9dd42

  • Yea 6

Share this post


Link to post
Share on other sites

On pari combien que l'on va avoir plus d'articles de la part du Monde et co sur le Chili que sur le Venezuela?

Le Chili, après sa transition démocratique, a souvent été montré comme une réussite en Amérique du Sud par l'ensemble des libéraux (The Economist s'etait fait tapé dessus pour ça). De plus, dès qu'il s'agit de rattacher les libéraux à un dictateur, Pinochet est à 100% la référence utilisée.

Du coup, les anti-libéraux vont se lâcher à mort.

 

  • Yea 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, Zagor a dit :

On pari combien que l'on va avoir plus d'articles de la part du Monde et co sur le Chili que sur le Venezuela?

Le Chili, après sa transition démocratique, a souvent été montré comme une réussite en Amérique du Sud par l'ensemble des libéraux (The Economist s'etait fait tapé dessus pour ça). De plus, dès qu'il s'agit de rattacher les libéraux à un dictateur, Pinochet est à 100% la référence utilisée.

Du coup, les anti-libéraux vont se lâcher à mort.

 

Sur le fond, oui, c'est ma crainte.

Par contre, le Venezuela n'est pas un bon parallèle. Il n'y a aucun silence médiatique en France sur le sujet: ça fait des années que Chavez puis Maduro sont passés dans le camp des méchants pour le Monde et la plupart des médias (à part les cinglés de l'Huma...). La couverture est fournie et le principal reproche que l'on peut faire, c'est qu'elle tend à présenter les choses comme un autoritarisme plus ou moins apolitique et non une situation directement héritée d'une politique socialiste.

Un meilleur exemple, à mon sens, c'est le Brésil, à propos duquel il y a une réelle complaisance des grands médias français pour Lula et ses héritiers, dont Rousseff. Il y a une tendance marquée à mettre sous le tapis leur corruption généralisée sur les thèmes, au choix, de "mais toute la classe poliitique est comme ça", "c'est un complot de la droite", "l'important, ce sont leurs avancée sociales" ou "c'est ça ou le fascisme de Bolsonaro".

  • Yea 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Carl Barks a dit :

La couverture est fournie et le principal reproche que l'on peut faire, c'est qu'elle tend à présenter les choses comme un autoritarisme plus ou moins apolitique et non une situation directement héritée d'une politique socialiste.

Exact, bien vu, comparé à la vitesse qu'a mis le monde pour dégainer "ultra-libéralisme" sur le Chili, ce qui ressort des articles sur le Vénézuela n'est pas le problème du "socialisme bolivarien" en tant que tel, mais la corruption du régime.

Je me souviens même d'articles élogieux sur Chavez comparé à l'incompétence de Maduro.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ignore si ces articles dont un en espagnol sont assez crédible mais certains se demandent si Maduro ne serait pas derrière tout ça et la Bolivie de Eva Morales en prend aussi pour son rhume.

https://www.worldcrunch.com/opinion-analysis/is-venezuela-behind-latin-america39s-surge-in-civil-unrest

https://www.elmostrador.cl/dia/2019/10/23/juan-guaido-acusa-que-nicolas-maduro-esta-detras-de-las-protestas-en-chile/

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 22/10/2019 à 15:03, Hugh a dit :

Mais au moins 8 morts ont été causées par les gauchistes (en espagnol): https://www.dw.com/es/muertos-por-protestas-en-chile-aumentan-a-8-y-se-extiende-toque-de-queda/a-50910101

 

Morts en incendies: 5 en un entrepôt de vêtements et 3 en supermarchés. Incendies provoqués par des attaques et des pillages.

 

Franchement, il faudrait un article qui remette les pendules à l'heure.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, fryer a dit :

Il est [...] à contre courant de ce qu'on peut lire sur CP d'habitude. 

Ah bah ça c'est clair, il est bourré de fausses infos et de non sequitur.

E.g. parler d'"une population surendettée" alors que le taux d'endettement des ménages au Chili est l'un des plus faibles de l'OCDE. Ou passer d'un paragraphe sur les inégalités à un autre sur la privatisation avec "dans la même veine".

 

Sans déconner, c'est juste un ramassis de conneries très mal écrit qui correspond difficilement a la ligne éditoriale de CP.

La prophétie d'une révolution en France avant Mars 2020... Au secours.

  • Yea 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, fryer a dit :

 

Il est intéressant cet article, et à contre courant de ce qu'on peut lire sur CP d'habitude. 

 

Franchement, on dirait l’edito du monde. En terme de benchmark...

 

Le Monde - Chili : les limites de l’ultralibéralisme
 
Editorial. Le Chili est un pays riche. Mais la privatisation de secteurs-clés a pérennisé un gouffre d’inégalités qui touche y compris les classes moyennes.


https://www.lemonde.fr/idees/article/2019/10/23/chili-les-limites-de-l-ultraliberalisme_6016612_3232.html

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...