Jump to content
MinistèrePropagande

Quelques Images Sur Le Libéralisme Et Les Politiques....

Recommended Posts

Parce que le capitalisme ne se limite pas à sa vision libérale.

 

On pourrait dire "mercantilisme d'Etat" ?

 

C'est l'expression que j'utilise (mercantilisme) pour l'esclavage.

 

Il me semblait qu'on parlait de colbertisme/mercantilisme plus pour désigner spécifiquement un système protectionniste qui dirige l'industrie massivement vers le marché extérieur.

 

Sinon, quid du mot "corporatisme" ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le colbertisme c'est aussi les monopoles, le contrôle des prix et les marches publics. C'est aussi central.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le colbertisme c'est aussi les monopoles, le contrôle des prix et les marches publics. C'est aussi central.

 

Ok. Dans ce cas là je vois pas de problème pour reprendre le terme. Je tâcherais d'y faire gaffe la prochaine fois que je discuterais avec un socialo. Sinon, assez d'accord avec ce que tu disais: parler de capitalisme de connivence avec un socialiste, c'est reconnaître qu'il y a une dimension mauvaise au capitalisme, alors que c'est le côté socialiste qui déconne dans l'histoire.

 

En plus, la plupart des socialos savent pas faire la différence entre capitalisme et libéralisme. Surtout que j'ai toujours eu du mal à comprendre comment on peut être anticapitaliste sachant que le capitalisme (au sens le plus strict) est quasi-inhérent à la société humaine.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le capitalisme, c'est l'ensemble des comportements qui déplaît aux étatistes de gauche. Guerres, racisme, génocides, destructions, etc. Voici une photo que j'ai prise dans une manif de sanpapiés.

 

attachicon.gifPhoto 010.jpg

 

Pour moi, du moment ou il y a la possibilité de faire du commerce à titre privé, il y a capitalisme. Il va être tantôt plus libéral, tantôt plus crony, mais ça reste du capitalisme. Tout le reste est de l'enculage de mouche. Il n'existe aucun commerce qui ne soit pas réglemente par un bout ou l'autre par un Etat. Une économie parfaitement vierge de toute intervention étatique n'existe que dans les rêves mouillés des liberaux/tarien/narcap', mais je ne connais aucun moment historique ou ça existé et je n'imagine même pas que ça existera un jour.

 

Et je dis "a titre privé" mais je suis tout à fait prêt à dire que l'URSS faisait du capitalisme d'Etat. Il ne serait d'ailleurs pas difficile de montrer que seul une poignée de type en on profité à titre privé au sein de l'URSS.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour moi, du moment ou il y a la possibilité de faire du commerce à titre privé, il y a capitalisme. Il va être tantôt plus libéral, tantôt plus crony, mais ça reste du capitalisme. Tout le reste est de l'enculage de mouche. Il n'existe aucun commerce qui ne soit pas réglemente par un bout ou l'autre par un Etat. Une économie parfaitement vierge de toute intervention étatique n'existe que dans les rêves mouillés des liberaux/tarien/narcap', mais je ne connais aucun moment historique ou ça existé et je n'imagine même pas que ça existera un jour.

Et je dis "a titre privé" mais je suis tout à fait prêt à dire que l'URSS faisait du capitalisme d'Etat. Il ne serait d'ailleurs pas difficile de montrer que seul une poignée de type en on profité à titre privé au sein de l'URSS.

Les personnes et la propriété sont toujours privées. Le mot public c'est un moyen de tromper le gogo en lui faisant croire que l'intérêt des hommes de l'Etat est aussi le sien. Si donc, des qu'il y a de l'échange, il y a du capitalisme, alors le capitalisme est toujours présent et ont peut appeler capitalisme tous les délires socialistes. Ça se défend mais si on fait ça, on a perdu d'avance.

Il y a des mots comme mercantilisme ou social-démocratie qui existe, je ne comprends pas l'intérêt de reprendre le vocabulaire gauchiste.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au contraire, ça se défend et perdre, c'est justement considérer que le capitalisme sent le souffre, ça donne raison aux socialistes et on est condamné à trouver une définition hyper précise pour essayer de ceinturer un capitalisme idéal. Les Phéniciens étaient des capitalistes, les mecs qui crapahutaient sur la route de l'Ambre étaient des capitalistes, mamie qui récolte des choux et des pommes de terre dans son jardin est une capitaliste. Tous utilisent du capital, font une forme de commerce et espèrent en retirer un bénéfice, aussi menu soit-il. Le capitalisme ce n'est rien d'autre. Et il faut reconnaître que le capitalisme peut-être positif ou négatif, même si globalement on le considérera tous ici comme positif. Mais comme, pour paraphraser Mises, il n'est que "l'action humaine" et que l'humain peut-être bon ou mauvais, à moins d'être un randien forcené, ce n'est pas forcément un bien. On a échangé des hommes ou détruit des parties entière de la terre au nom du profit, et surtout de la bêtise sans doute infinie de l'Humain. Le libéralisme ne propose pas un monde parfait, mais un monde où l'humain peut exposer au mieux ce qu'il est, en bien ou en mal. Les hommes ont toujours échangé, ont toujours chercher du profit, le capitalisme est donc profondément dans les mœurs humaines et tout ceux qui ont essayé d'aller contre lui ont fait pire. Bien pire. Voilà pourquoi je défends le marché et le capitalisme, pas parce que c'est une sorte de Graal magique et que toute ses variations plus ou moins étatisées deviendraient autre chose.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le capitalisme, c'est l'ensemble des comportements qui déplaît aux étatistes de gauche. Guerres, racisme, génocides, destructions, etc. Voici une photo que j'ai prise dans une manif de sanpapiés.

 

attachicon.gifPhoto 010.jpg

 

ce sont plus precisement les metaphores de la lutte et du combat qui sont utilisee pour unir les troupes; comme il faut trouver un ennemi et que ca ne peut pas etre le juif, on prend le Catipalmisme.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne pensais pas lancer un débat si animé avec ma tentative de schématisation du capitalisme de conninvence  social-clientélisme  :mrgreen:

 

Bof, tu sais, ici ça peu partir en cachouète un peu n'importe quand. Y'à qu'à voir le fil sur "ce qui fait monter le FN".

Tu lurkais avant de t'inscrire ici ou pas ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un jour, on m'a dit d'arrêter de lire Contrepoint, c'est ce jour là que j'ai découvert Contrepoint...

Un autre jour, on m'a dit d'arrêter de lire libéraux.org, le lendemain, je me suis inscrit sur le forum!

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu semble avoir un léger esprit de contradiction (et bienvenue au passage).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un jour, on m'a dit d'arrêter de lire Contrepoint, c'est ce jour là que j'ai découvert Contrepoint...

Un autre jour, on m'a dit d'arrêter de lire libéraux.org, le lendemain, je me suis inscrit sur le forum!

 

Toi, tu devrais arrêter de lire mon blog (ici : http://h16free.com) ...

 

 

 

:mrgreen:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu semble avoir un léger esprit de contradiction (et bienvenue au passage).

 

 

J'ai longtemps été un libéral qui s'ignorait... Bon, J'avais des soupçons vu qu'au lycée je détestais Keynes mais j'étais admiratif de Tocqueville, Raymond Aron et Hannah Arendt (au programme de la spécialité SES). Pour info, mon prof de SES a sauté de joie en apprenant la mort de Friedman... 

 

 

Bon, le blog d'H16, je le connais depuis quelques mois ;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mon seul souvenir de SES, c'est de me dire que réduire les gens à des chiffres et des statistiques, ça représentait assez mal la réalité et qu'il faudrait une approche plus individualiste. Avec le recul, j'aurais bien connaître un peu de praxéologie à l'époque.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un jour, on m'a dit d'arrêter de lire Contrepoint, c'est ce jour là que j'ai découvert Contrepoint...

 

Mais tu ne t'y es pas suffisamment attardé, sinon tu saurais qu'on écrit Contrepoints ! Non mais. :lecon:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sans en dire trop.... Le Tocqueville ci dessus a d'abord été dessiné dans le cadre d'un projet pour le collectif Antigone. Vous en saurez plus d'ici quelques jours   :icon_wink:

 

Et voici les autres "points"

point-10.jpgpoint-11.jpg

Excellent!

 

Deux petites remarques :

Je mettrais un "s" à "félicitation"

Sarah Palin ou Sarah Pailin ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui. Made in France.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ils sont si insipides les clowns étatistes français.

Si insipides.

 

Avec votre histoire de point machin qui risque de revenir, je vais finir par retenir le nom de ce type dont j'ignorais l'existence.

C'est pas sympa :'|

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mouais 5 points. Te connaissant, tu peux faire beaucoup mieux...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...