Jump to content

Police, dérive, excès de zèle & toute-puissance étatique


Recommended Posts

 

Just now, Rincevent said:

Les migrants eux-mêmes, ou ceux qui se sont proclamés leurs représentants ?

Dès le début de la vidéo le gars dit que les migrants ne voulaient pas faire cette action qu'ils voulaient juste la paix.

Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Rincevent a dit :

Les migrants eux-mêmes, ou ceux qui se sont proclamés leurs représentants ?

 

Les migrants eux-mêmes. Il n'y a pas besoin d'être un génie pour comprendre que la police n'a pas le droit de te tabasser gratuitement, de te piquer ou détruire tes affaires...

Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Mathieu_D a dit :

 

Dès le début de la vidéo le gars dit que les migrants ne voulaient pas faire cette action qu'ils voulaient juste la paix.

 

Ce que Yann Manzi dit exactement :

"Les exilés ne voulaient pas faire cette action, ils voulaient simplement être mis à l'abri. Et aujourd'hui, depuis ce matin, on [les associations] essaye de joindre tout le monde, et la mairie nous a dit en fin de journée : on a fait des propositions à la préfecture, la préfecture ne nous a pas répondu."

 

- Les migrants sont évacués de leur campement en Seine-Saint-Denis.

- On leur annonce une solution de logement.

- Une semaine plus tard toujours rien.

- Ils se retrouvent à place de la République pour qu'on arrête de les ignorer.

 

Ce qu'il faut comprendre : les migrants ne voulaient pas en arriver à cette action et espérait que la solution de logement qu'on leur avait promis finirait par arriver.

 

Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Philiber Té a dit :

Les migrants eux-mêmes. Il n'y a pas besoin d'être un génie pour comprendre que la police n'a pas le droit de te tabasser gratuitement, de te piquer ou détruire tes affaires...

Pas besoin d'être un génie pour saisir qu'un migrant n'a aucun intérêt à se trouver à cet endroit, et qu'ils y ont été placés pour provoquer leur tabassage (en un lieu évident).

 

Les types qui les ont placés là sont, du point de vue moral, encore en dessous des néo-nazis, parce que faire objectivement le mal en prétendant aider, c'est 1- agir en parasite de la morale commune et 2- n'avoir aucune limite morale pour continuer et faire avantage (bah oui, puisque "c'est pour ton bien"). Qui ne comprend pas ça finira lui aussi parasité, et son esprit crèvera de son cancer moral.

Link to post
Share on other sites
à l’instant, Rincevent a dit :

Pas besoin d'être un génie pour saisir qu'un migrant n'a aucun intérêt à se trouver à cet endroit, et qu'ils y ont été placés pour provoquer leur tabassage (en un lieu évident).

 

Les types qui les ont placés là sont, du point de vue moral, encore en dessous des néo-nazis, parce que faire objectivement le mal en prétendant aider, c'est 1- agir en parasite de la morale commune et 2- n'avoir aucune limite morale pour continuer et faire avantage (bah oui, puisque "c'est pour ton bien"). Qui ne comprend pas ça finira lui aussi parasité, et son esprit crèvera de son cancer moral.

 

A Aubervilliers, les migrants se font aussi déloger brutalement, sauf qu'il n'y a pas grand monde pour en parler. L'intérêt pour le migrant de squatter la place de la République, c'est que les flics n'oseront pas être aussi violents qu'en Seine-Saint-Denis alors qu'ils sont entourés de caméras et de politiciens. Manque de chance, ça n'a pas fonctionné. L'intérêt pour le migrant de se faire déloger de la place de la République, c'est qu'on n'oublie pas qu'il existe et qu'on voit comment ça se déroule quotidiennement pour lui.

 

Et expliquer que les gens qui leur fournissent des tentes et organisent la médiatisation de l'événement sont en dessous de néo-nazis... c'est juste très bête. Pour rappel, les néo-nazis sont ceux qui viennent directement tabasser les migrants, pas ceux qui essayent de leur trouver un abris.

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Philiber Té a dit :

Manque de chance, ça n'a pas fonctionné.

"Ce n'est pas un échec, ça n'a simplement pas marché !"

 

il y a 2 minutes, Philiber Té a dit :

Et expliquer que les gens qui leur fournissent des tentes et organisent la médiatisation de l'événement sont en dessous de néo-nazis... c'est juste très bête. Pour rappel, les néo-nazis sont ceux qui viennent directement tabasser les migrants, pas ceux qui essayent de leur trouver un abris.

Tu peux garder ton cancer moral pour toi ? C'est déplacé de venir l'exposer en public à des gens qui n'ont rien demandé, merci, et c'est dégradant pour ta propre personne de te voir justifier l'injustifiable.

Link to post
Share on other sites
à l’instant, Rincevent a dit :

"Ce n'est pas un échec, ça n'a simplement pas marché !"

 

Tu peux garder ton cancer moral pour toi ? C'est déplacé de venir l'exposer en public à des gens qui n'ont rien demandé, merci, et c'est dégradant pour ta propre personne de te voir justifier l'injustifiable.

 

Oui et c'est au moins révélateur du comportement policier. A une époque, ils préféraient se cacher pour tabasser un migrant et l'abandonner sur un terrain vague.

 

Et non je persiste, c'est très bête comme réflexion. La stratégie de la police / du préfet, c'est de repousser les migrants en dehors de Paris pour qu'on ne parle pas d'eux, qu'ils ne dérangent personne, etc.

 

Link to post
Share on other sites
il y a 42 minutes, Mathieu_D a dit :

Pour le coup dégager des gens qui campent par centaine sur une place publique je ne trouve pas ça spécialement aberrant. On aimerait même que tous les squatteurs de toutes sortes se fassent sortir avec la même célérité un peu partout.

 

Dégager les gens de la place n'est pas scandaleux, coincer des types dans des coins et les gazer, en tabasser au sol et avoir des flics en civils qui poussent des manifestants dans le dos sur les CRS pour lancer une charge, c'est de la violence.

Il y a des dizaines de vidéos qui circulent, à un moment il faut aussi les regarder et pas juste dire "walou, z'ont rien à faire là".

 

il y a 40 minutes, Philiber Té a dit :

 

Les migrants se plaignent aussi de leurs conditions d'accueil, du traitement par la police, etc. On peut aussi envisager qu'ils ne sont pas tous infantilisés ou manipulés mais qu'ils ont des idées et des revendications. En l'occurrence, ces migrants ne venaient pas de nulle part...

 

Je  connais très bien ce genre de situation puisque ça fait partie non seulement de mon boulot mais parce que je suis hébergeur depuis des années.
Les mecs arrivent et sont illitrés, ils se font manipuler à donf par les assoc' qui avancent leur agenda politique. C'est stupide, au point qu'à Bruxelles la plupart des hébergeurs "de droite" (comprendre : qui ne sont pas d'accord avec ces méthodes de soviétiques et ça commence aussi à gauche) ferment leurs gueules ou finissent par déguerpir (mais soyons honnêtes ,certains sont venus avec leurs gros sabots du MR ici et se sont fait envoyer, a raison, sur les roses).

 

Certains illégaux sont présents depuis 10 ans, eux connaissent un peu mieux les dessous pas joli joli, ils sont peut-etre moins "manipulés" directement mais la plupart sont restés en contact étroit avec le milieu associatif.

 

edit : toutes les associations ne font pas ça évidemment, je ne sais pas qui a lancé cette idée place de la République mais je doute qu'on retrouve Emmaüs par exemple.

 

 

  • Yea 4
Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Philiber Té a dit :

La stratégie de la police / du préfet, c'est de repousser les migrants en dehors de Paris pour qu'on ne parle pas d'eux, qu'ils ne dérangent personne, etc.

Oui, je sais parfaitement à quel point cette stratégie est dégueulasse, et sur plein de plans. Sauf que ce n'est pas le sujet. Le jugement moral que j'exprimais plus haut porte sur les raclures dont l'action a délibérément conduit ces migrants à se faire tabasser ; et considérer ces raclures comme faisant partie des sous-merdes les plus méprisables possibles n'excuse en rien le comportement d'autres personnes.

  • Yea 2
Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, poney a dit :

Je  connais très bien ce genre de situation puisque ça fait partie non seulement de mon boulot mais parce que je suis hébergeur depuis des années.

Les mecs arrivent et sont illitrés, ils se font manipuler à donf par les assoc' qui avancent leur agenda politique. C'est stupide, au point qu'à Bruxelles la plupart des hébergeurs "de droite" (comprendre : qui ne sont pas d'accord avec ces méthodes de soviétiques et ça commence aussi à gauche) ferment leurs gueules ou finissent par déguerpir (mais soyons honnêtes ,certains sont venus avec leurs gros sabots du MR ici et se sont fait envoyer, a raison, sur les roses).

 

Certains illégaux sont présents depuis 10 ans, eux connaissent un peu mieux les dessous pas joli joli, ils sont peut-etre moins "manipulés" directement mais la plupart sont restés en contact étroit avec le milieu associatif.

 

edit : toutes les associations ne font pas ça évidemment, je ne sais pas qui a lancé cette idée place de la République mais je doute qu'on retrouve Emmaüs par exemple.

 

Oui, il y a évidemment des associations politisées, qui ont des liens avec des organisations et des partis politiques, etc. Mais pour autant, lorsqu'un migrant se fait dégager de son camp en Seine-Saint-Denis et qu'on leur annonce qu'un solution de relogement va leur être proposée (alors que ce n'est pas la première fois qu'ils se font chassés, etc.), je pense qu'il comprend par lui même qu'on se fout de sa gueule. Que l'Etat ne va pas tenir sa promesse et va juste se contenter d'évacuer son futur camp la fois suivante.

 

C'était organisé, en partie, par Utopia 56 : http://www.utopia56.com/fr

Ils sont notamment présents à Calais, Lille, etc. Ils font du terrain, de l'aide juridique et de l'hébergement solidaire. J'ai une amie qui bosse avec eux à Rennes et ce n'est pas juste une façade associative pour la FI comme j'ai pu lire ailleurs sur internet.

 

Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Zagor a dit :

Pas sur que ça marche, surtout quand tu fais de l'écologie bien crasse avec l'écocide et que tu sacrifie la filière nucléaire qui va t'aliéner la droite.

 

C'est des trucs de nerds de la politique ; les gens ne captent pas ces sujets techniques. T'inquiète que Pompili sera sacrifiée dès qu'elle deviendra inutile.

Et quitte à me répéter, l'assassinat de Paty a fait l'effet d'une bombe chez tout un tas de gens ; si Hidalgo va taper sur les écolos pas républicains, c'est qu'ils comprennent le sens du vent. Il y a quelques semaines, je trainais sur une terrasse proche Rue de la Paix, et les trentenaires cadres (ou foncs pour ce que j'en sais) d'à côté parlaient de ces attentats d'une manière inimaginable il y a quelques années.

Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Rincevent a dit :

Oui, je sais parfaitement à quel point cette stratégie est dégueulasse, et sur plein de plans. Sauf que ce n'est pas le sujet. Le jugement moral que j'exprimais plus haut porte sur les raclures dont l'action a délibérément conduit ces migrants à se faire tabasser ; et considérer ces raclures comme faisant partie des sous-merdes les plus méprisables possibles n'excuse en rien le comportement d'autres personnes.

 

Ce ne sont pas les associations qui ont poussé les policiers à être violents envers les migrants. Ce sont les flics (le préfet ?) qui ont décidé délibérément de tabasser ces gens. Comme à Aubervilliers, où ils ont demandé aux migrants d'évacuer le camp, les ont nassé dans un coin (sur une route je crois) puis les ont attaqué car les migrants n'évacuaient pas assez rapidement à leur gout. Tu n'as pas l'air de comprendre que les migrants se font taper dessus, associations ou non...

Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Philiber Té a dit :

 

Oui, il y a évidemment des associations politisées, qui ont des liens avec des organisations et des partis politiques, etc.

 

Même sans lien avec un parti, ceci dit j'ai le sentiment qu'ils se font vite infiltré. La Plateforme Citoyenne de Bruxelles résiste bon an mal an et c'est notamment passé par un processus de para-administration (vu de l'extérieur mais j'ai souvent des réunions avec eux)

 

il y a 3 minutes, Philiber Té a dit :

 

Mais pour autant, lorsqu'un migrant se fait dégager de son camp en Seine-Saint-Denis et qu'on leur annonce qu'un solution de relogement va leur être proposée (alors que ce n'est pas la première fois qu'ils se font chassés, etc.), je pense qu'il comprend par lui même qu'on se fout de sa gueule. Que l'Etat ne va pas tenir sa promesse et va juste se contenter d'évacuer son futur camp la fois suivante.

 

Oui bien sur

 

il y a 3 minutes, Philiber Té a dit :

 

C'était organisé, en partie, par Utopia 56 : http://www.utopia56.com/fr

Ils sont notamment présents à Calais, Lille, etc. Ils font du terrain, de l'aide juridique et de l'hébergement solidaire. J'ai une amie qui bosse avec eux à Rennes et ce n'est pas juste une façade associative pour la FI comme j'ai pu lire ailleurs sur internet.

 

Je ne connais que de nom, je ne sais pas grand chose sur eux

Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Philiber Té a dit :

 

Ce ne sont pas les associations qui ont poussé les policiers à être violents envers les migrants. Ce sont les flics (le préfet ?) qui ont décidé délibérément de tabasser ces gens. Comme à Aubervilliers, où ils ont demandé aux migrants d'évacuer le camp, les ont nassé dans un coin (sur une route je crois) puis les ont attaqué car les migrants n'évacuaient pas assez rapidement à leur gout. Tu n'as pas l'air de comprendre que les migrants se font taper dessus, associations ou non...

 

Là où Rincevent à raison, c'est que ça ne serait pas arriver sans ce brol organisé par les associations qui savaient très bien que ça allait dégénérer. Ce sont les mêmes qui manifestent/se plaignent à tour de bras sur les violence policieres, en plein débat sur l'interdiction de filmer la police, qui organisent ça. Mais les associations ne portent pas pour autant la responsabilité des coups, ce sont les flics qui frappe qui le sont.

Si les migrants ne sont pas tous naifs manipulés par les associations, les associations le sont encore moins.

L'attitude des flics est inexcusable et n'excuse pas la décision d'aller se foutre tranquillou avec des tentes place de la république ; la décision inexcusable des associations n'excuse pas les flics des tabassages en règle qu'on a pu y voir.

  • Yea 4
Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, poney a dit :

 

Là où Rincevent à raison, c'est que ça ne serait pas arriver sans ce brol organisé par les associations qui savaient très bien que ça allait dégénérer. Ce sont les mêmes qui manifestent/se plaignent à tour de bras sur les violence policieres, en plein débat sur l'interdiction de filmer la police, qui organisent ça. Mais les associations ne portent pas pour autant la responsabilité des coups, ce sont les flics qui frappe qui le sont.

Si les migrants ne sont pas tous naifs manipulés par les associations, les associations le sont encore moins.

L'attitude des flics est inexcusable et n'excuse pas la décision d'aller se foutre tranquillou avec des tentes place de la république ; la décision inexcusable des associations n'excuse pas les flics des tabassages en règle qu'on a pu y voir.

 

Les associations savent que ça va dégénérer quelque soit l'endroit où cette centaine de migrants va s'installer. Ils en ont eu la preuve la semaine passée à Aubervilliers. Les associations savent aussi qu'il n'y aura pas de médias ou de politiciens mobilisés si ça ne se passe pas dans Paris. Malheureusement, les chances d'obtenir une solution de relogement sont plus élevées quand on parle de la situation de ces migrants au JT parce qu'on a des images du passage à tabac. Ce ne sont pas les associations qui fixent les règles de la négociation avec l'Etat (ni de l'investissement des médias ou des politiciens).

 

Après, si je suis un cancer moral, je reste ouvert aux propositions : quelle était la meilleur alternative à proposer à ces gens ?

Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Philiber Té a dit :

 

Les associations savent que ça va dégénérer quelque soit l'endroit où cette centaine de migrants va s'installer. Ils en ont eu la preuve la semaine passée à Aubervilliers. Les associations savent aussi qu'il n'y aura pas de médias ou de politiciens mobilisés si ça ne se passe pas dans Paris. Malheureusement, les chances d'obtenir une solution de relogement sont plus élevées quand on parle de la situation de ces migrants au JT parce qu'on a des images du passage à tabac. Ce ne sont pas les associations qui fixent les règles de la négociation avec l'Etat (ni de l'investissement des médias ou des politiciens).

 

Après, si je suis un cancer moral, je reste ouvert aux propositions : quelle était la meilleur alternative à proposer à ces gens ?

 

Est-ce que ailleurs qu'en France, les associations poussent les migrants sur des places face à la police où le risque d'etre tabassé par un neuneu en uniforme est proche de 100 ?

Je ne sais pas, je ne connais pas d'autres cas.

Je sais par contre ce qu'on fait ici : on a une réunion par semaine entre associations, administrations et chefs de corps de police. Présence facultative selon les sujets. Ca ne se passe pas toujours bien mais les gens discutent et la police à le bon gout d'envoyer des gens intelligents, ouverts et conscient des problèmes à tous niveaux. Il y a en aussi bien entendu (la majorité d'ailleurs) sans la police pour d'évidentes raisons. 

 

Le cancer moral c'est aussi celui de cette gauche extremiste typiquement française qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez et pratique le jusqu'au boutisme téléologique à outrance.

  • Yea 4
Link to post
Share on other sites
il y a 32 minutes, Philiber Té a dit :

Ce ne sont pas les associations qui ont poussé les policiers à être violents envers les migrants.

Un homme veut foutre une baffe à sa femme ; c'est mal, parce qu'on ne bat pas une femme. Cette femme le sait, et décide d'intercaler le bébé qu'elle vient d'avoir sur le chemin de la baffe en train de partir. Du coup, la baffe atteint le pauvre bébé sans défense ; mais si le père doit être moralement (et peut-être pénalement) condamné pour avoir entrepris de battre sa femme, le fait que la femme ait interposé son gamin comme bouclier humain est encore plus méprisable. Monsieur est une brute, mais Madame est la dernière des raclures.

 

Il est sain de ne pas se laisser abuser par les hypallages ; ces associations ont sciemment mis les migrants sur le chemin de la violence policière, et pire encore, en prétextant les aider et parler en leur nom.

  • Yea 2
Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, poney a dit :

Le cancer moral c'est aussi celui de cette gauche extremiste typiquement française qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez et pratique le jusqu'au boutisme téléologique à outrance.

D'une certaine manière, les migrants en tant qu'individus sont pour ces gauchistes des instruments au service de l'avancement de l'idéologie, des outils interchangeables, dénués de valeur intrinsèque et qu'on peut jeter une fois qu'ils ont été utilisés et usés.

 

(Ce n'est pas exclusivement français, mais il n'y a guère qu'en France que ça me semble atteindre une telle ampleur.)

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, poney a dit :

 

 

Le cancer moral c'est aussi celui de cette gauche extremiste typiquement française qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez et pratique le jusqu'au boutisme téléologique à outrance.

 

Je ne penses pas que ça soit propre à la France ce genre de tactique. Le coup de créer une situation qui dégénère avec des dommages collatéraux pour médiatiser est assez universelle.

Je pense, à un niveau encore plus extrème, le cas des terroristes qui mettent une cache d'arme à coté d'une école pour qu'une attaque contre la cache détruise l'école et fasse des dommages collatéraux médiatisable. Alors que ces terroristes prétendent défendre les populations en difficultés.

 

Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, poney a dit :

 

Est-ce que ailleurs qu'en France, les associations poussent les migrants sur des places face à la police où le risque d'etre tabassé par un neuneu en uniforme est proche de 100 ?

Je ne sais pas, je ne connais pas d'autres cas.

Je sais par contre ce qu'on fait ici : on a une réunion par semaine entre associations, administrations et chefs de corps de police. Présence facultative selon les sujets. Ca ne se passe pas toujours bien mais les gens discutent et la police à le bon gout d'envoyer des gens intelligents, ouverts et conscient des problèmes à tous niveaux. Il y a en aussi bien entendu (la majorité d'ailleurs) sans la police pour d'évidentes raisons. 

 

Le cancer moral c'est aussi celui de cette gauche extremiste typiquement française qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez et pratique le jusqu'au boutisme téléologique à outrance.

 

Je ne saurais pas répondre concernant ce qui se passe ailleurs en Europe.

Par contre, en France, il y a des régions où les collectivités proposent des solutions de logement, travaillent avec les associations, etc. A Paris, la stratégie du préfet ne va pas dans ce sens, c'est la chasse aux migrants et les fausses promesses. Tu peux regarder la vidéo partagée quelques posts plus tôt, c'est ce qu'explique Yann Manzi d'Utopia 56. Encore une fois, ce ne sont pas les associations qui dictent les règles ou qui créent une situation de blocage. Cela faisait déjà une semaine que l'association cherchait une solution, c'est ça le jusqu'au boutisme de la gauche extrémiste ?

Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Zagor a dit :

Je pense, à un niveau encore plus extrème, le cas des terroristes qui mettent une cache d'arme à coté d'une école pour qu'une attaque contre la cache détruise l'école et fasse des dommages collatéraux médiatisable. Alors que ces terroristes prétendent défendre les populations en difficultés.

C'est vrai, mais là c'est le degré encore au dessus. Si tu veux, il ne s'agit même plus de simplement mettre la cache d'armes sur le toit de l'école, mais de réunir les gamins en récréation sur le toit où se situe la cache d'armes.

Link to post
Share on other sites

 

il y a 9 minutes, Zagor a dit :

 

Je ne penses pas que ça soit propre à la France ce genre de tactique. Le coup de créer une situation qui dégénère avec des dommages collatéraux pour médiatiser est assez universelle.

 

Bien sur, c'est même le propre des manifestations, quand les grands organismes de gauche organisent des manifs avec un service d'ordre, c'est pas contre la police, c'est contre les débordements des manifestations.
Mais ça (provoquer une situation qui dégénère pour faire valoir ses opinions en provoquant un débat médiatique favorable) c'est une chose, se sevir de migrants comme chair à canon, du moins pour certains (ce n'est pas le cas pour tous, sans aucun doute, c'est quand même très particulier.

 

il y a 9 minutes, Zagor a dit :

Je pense, à un niveau encore plus extrème, le cas des terroristes qui mettent une cache d'arme à coté d'une école pour qu'une attaque contre la cache détruise l'école et fasse des dommages collatéraux médiatisable. Alors que ces terroristes prétendent défendre les populations en difficultés.

 

 

Pas besoin d'aller chercher chez les terroristes, toutes les armées font ou ont fait ça (disons qu'à l'heure actuelle, les guerres asymétriques - meme si on dit ici et là que c'est déjà fini - empêchent le déploiement massif d'armées et ça serait un peu trop gros pour les populations occidentales de voir leurs armées à coté d'une maternité, mais c'était bien le cas au Kosovo pour les derniers exemples que j'ai en tête).

 

à l’instant, Philiber Té a dit :

 

Je ne saurais pas répondre concernant ce qui se passe ailleurs en Europe.

Par contre, en France, il y a des régions où les collectivités proposent des solutions de logement, travaillent avec les associations, etc. A Paris, la stratégie du préfet ne va pas dans ce sens, c'est la chasse aux migrants et les fausses promesses. Tu peux regarder la vidéo partagée quelques posts plus tôt, c'est ce qu'explique Yann Manzi d'Utopia 56. Encore une fois, ce ne sont pas les associations qui dictent les règles ou qui créent une situation de blocage. Cela faisait déjà une semaine que l'association cherchait une solution, c'est ça le jusqu'au boutisme de la gauche extrémiste ?

 

Je connais un peu la situation à Paris, j'ai un bon camarade au PCF qui milite bien comme il faut, sa meuf est prof en ZEP, ils sont hébergeurs, je connais leurs amis, leurs réseaux, merci, je connais un peu.

Mais tout ça n'est pas une excuse, d'ailleurs, c'est bien simple, ils condamnent, j'en ai parlé ajd avec eux sur messenger.

  • Yea 2
Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, Arzak a dit :

Après avoir été trotskiste,franc-maçon, social-démocrate, bolivarien et écosocialiste, Mélenchon se révéle maintenant libertarien:

 

Pas mal. Faire le tribun grand-guignol avec un masque, ça mérite le respect (d'ailleurs il a l'air de trouver ça galère).

J'aime bien quand il parle de la DDHC : "oui, bon, il y a la propriété dedans" :lol:

 

Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, Rincevent a dit :

Un homme veut foutre une baffe à sa femme ; c'est mal, parce qu'on ne bat pas une femme. Cette femme le sait, et décide d'intercaler le bébé qu'elle vient d'avoir sur le chemin de la baffe en train de partir. Du coup, la baffe atteint le pauvre bébé sans défense ; mais si le père doit être moralement (et peut-être pénalement) condamné pour avoir entrepris de battre sa femme, le fait que la femme ait interposé son gamin comme bouclier humain est encore plus méprisable. Monsieur est une brute, mais Madame est la dernière des raclures.

 

Il est sain de ne pas se laisser abuser par les hypallages ; ces associations ont sciemment mis les migrants sur le chemin de la violence policière, et pire encore, en prétextant les aider et parler en leur nom.

 

Tu racontes encore n'importe quoi. Les migrants sont déjà sur le chemin de la violence policière, les associations ne les ont pas placé là, elles cherchent justement à leur trouver un abri (= un logement où on ne viendra pas les déloger violemment). Les associations les ont mis sur le chemin des médias et des politiques, pour qu'ils servent de relais à leurs demandes.

Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, poney a dit :

Je connais un peu la situation à Paris, j'ai un bon camarade au PCF qui milite bien comme il faut, sa meuf est prof en ZEP, ils sont hébergeurs, je connais leurs amis, leurs réseaux, merci, je connais un peu.

Mais tout ça n'est pas une excuse, d'ailleurs, c'est bien simple, ils condamnent, j'en ai parlé ajd avec eux sur messenger.

 

Et ils préconisent quoi pour aider ces migrants ? Comment pousser le préfet à tenir sa promesse de relogement ?  Comment empêcher les flics de tabasser les migrants ? :jesaispo:

Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Philiber Té a dit :

 

Et ils préconisent quoi pour aider ces migrants ? Comment pousser le préfet à tenir sa promesse de relogement ?  Comment empêcher les flics de tabasser les migrants ? :jesaispo:

 

Ce sont des gens du PCF, a ton avis quel est leur opinion ? Ceci dit, ce sont des gens que j'apprécie parce qu'ils ont le bout gout de toujours voir les choses de manière complexe, d'aimer la littérature scientifique et de ne pas apprécier les solutions militantes toutes faites, en particulier de leur propre camps, ça permet de pouvoir discuter à défaut d'etre d'accord.

 

Je renverse la question : tu préconises quoi ? en quoi le cirque de hier est une avancée ?

Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Philiber Té a dit :

Les associations les ont mis sur le chemin des médias et des politiques, pour qu'ils servent de relais à leurs demandes.

Une association qui confond les media et la police est composée de gens dangereusement incompétents, au point où l'on se demanderait presque si ils ne le feraient pas un petit peu exprès, vois-tu.

 

En fait c'est pourtant simple ; les gens qui veulent vraiment aider les migrants, aident les migrants (en les nourrissant, en les hébergeant, en leur apprenant la langue, en les insérant économiquement). Les associations dont l'action manifeste consiste à faire délibérément souffrir les migrants "pour provoquer le réveil de l'opinion devant leur martyre" ou que sais-je encore ne sont pas là pour aider les migrants, mais pour faire avancer une cause idéologique au mépris des migrants eux-mêmes. On peut admirer les premiers, mais les derniers sont la lie de l'humanité et méritent une place dans le huitième cercle de l'enfer.

  • Yea 3
Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, poney a dit :

 

Ce sont des gens du PCF, a ton avis quel est leur opinion ? Ceci dit, ce sont des gens que j'apprécie parce qu'ils ont le bout gout de toujours voir les choses de manière complexe, d'aimer la littérature scientifique et de ne pas apprécier les solutions militantes toutes faites, en particulier de leur propre camps, ça permet de pouvoir discuter à défaut d'etre d'accord.

 

Je renverse la question : tu préconises quoi ? en quoi le cirque de hier est une avancée ?

 

J'ai peut-être mal compris ton précédent message : tes amis condamnent l'action d'Utopia 56 ou l'action des flics ?

Si c'est l'action d'Utopia 56, je veux bien que tu me rapportes ce qu'ils préconisent justement.

 

Je passe sur la solution libérale sur le long terme, etc.

Par contre, je ne vais pas expliquer que ces associations sont des pires que des néo-nazis parce que je comprends que :

- si elles n'avaient rien fait, les migrants seraient allés s'installer ailleurs et auraient connu le même sort (qu'à Aubervilliers ou à République), sans obtenir le relogement promis par le préfet.

- en agissant ainsi, les migrants se sont fait tabassés  malheureusement (comme à Aubervilliers ou ailleurs) mais les médias et les politiciens s'en sont mêlés. Cela fait plus de poids dans la négociation avec les collectivités et le préfet, et je croise les doigts pour que ce soit suffisant pour que les migrants ne restent pas à la rue.

- je pars du principe que les associations ont déjà utiliser tous leurs recours et qu'ils n'ont pas organisé tout ça pour le plaisir. Si je me trompe, il y aura bien quelqu'un pour me démontrer qu'Utopia 56 est jusqu'au boutiste ou n'a pas voulu négocier avec le préfet.

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By NoName
      J'ai cherché mais bizarrement il n'y a pas l'air d'y avoir de sujet spécifiquement dédié à la police privée sous ses différents aspects. J'ouvre donc un topic pour ça
       
      Ce pour quoi est ce topic
      - donner des exemples de police privée
      - disserter sur les différents aspects de la police privée: financements, pouvoirs et séparation des activités par e exemple. 
      - discuter de la législation actuelle sur les forces de sécurité privées et la création de forces de sécurité privées 
       
      Ce pour quoi ça n'est pas
      - discuter de l'opportunité de privatiser la police
      - discuter des exactions diverses et variées de la police dans le monde
       
      Donc pour commencer, un article du daily mail
      http://www.dailymail.co.uk/news/article-5346699/First-private-police-force-caught-400-criminals.html
    • By Adrian
      Les mecs font se faire détruire leur voiture avec leur caméra...
       
×
×
  • Create New...