Jump to content

Police, dérive, excès de zèle & toute-puissance étatique


Recommended Posts

il y a une heure, Vilfredo a dit :

Imposer quoi? C’est du bon sens ce qu’il dit.

Honnêtement, j'ai croisé un quad à kéké une seule fois dans ma vie (et croyez-le ou non, c'était cours Belsunce à Marseille). Si j'avais eu une arme à feu en main, j'aurais tiré par réflexe, tant c'est une agression pour quiconque est dans un rayon de 50 à 100 mètres. Il faut l'avoir vécu pour comprendre. 

Link to comment
2 minutes ago, Rincevent said:

Honnêtement, j'ai croisé un quad à kéké une seule fois dans ma vie (et croyez-le ou non, c'était cours Belsunce à Marseille). Si j'avais eu une arme à feu en main, j'aurais tiré par réflexe, tant c'est une agression pour quiconque est dans un rayon de 50 à 100 mètres. Il faut l'avoir vécu pour comprendre. 

Pas sûr que ce soit un bon argument pour le port d'arme ça. 🤔

  • Haha 4
Link to comment

Ce n'est pas parce qu'il dit des conneries la plupart du temps qu'il ne dit que des conneries.

 

Ce qui est dommage, c'est que la gauche ne s'empare que timidement de ce genre de problème, ou alors par des propositions pseudo sociales à la noix.

Après, la police de proximité à vocation de médiateur... je ne sais pas ce que ça aurait comme effet posittif sur ce type d'énergumènes qui se foutent complètement de l'autorité et des autres.

 

 

Je pense que cette réflexion de Ruffin fait suite à ce texte posté sur son FB le 31 mai

 

Révélation
Madame Latour : « Si je fais voir que j’ai peur, on est foutus. On va se faire dominer. »
« Je ne veux pas parler trop fort, les murs sont fins… » Dans son appartement, Madame Latour craint un peu ses voisins.
« Ca fait 41 ans qu’on habite là, et nous n’avons jamais connu ça. C’était un petit quartier calme, avec des bacs à fleurs, et là… Aujourd’hui, vous avez de la chance : il pleut. Sinon, hier qu’il faisait beau, la dame d’à côté a compté : ‘Ils étaient vingt-cinq et quinze voitures.’ Avec elle, on se dit : ‘Pourvu qu’il pleuve tout l’été !’ C’est de la musique toute l’après-midi, toute la nuit, des pétards, des pots d’échappement, le quad, les rodéos…
- Ca vous empêche de dormir ?
- Ah bah largement. Surtout que j’aime bien l’air, avoir une fenêtre ouverte. C’est la première année que je ne dors pas avec une fenêtre ouverte. Mais même fermée… La télé, dans la chambre, on ne l’entend pas. On a la petite de ma fille, elle dort ici pour l’école : ‘Mamie… Mamie…’ elle se plaint. ‘Mais j’y peux rien, moi !’, je lui dis.
- Ca vous tape sur les nerfs ?
- Vous pensez ! Quand j’ai pas mon compte d’heures, ça me rend dragon. Vers 4h du matin, ils arrêtent. C’est là que tu t’endors, il fait calme, avec un peu de fraîcheur, et non ! Tu es maudit ! Y a le réveil qui sonne ! Parce que moi, je dois partir au boulot. Eux pas.
L’Office HLM, ils ne bougent pas. On leur demande de venir constater, le régisseur m’a répondu : ‘On va pas venir l’après-midi pour se faire taper dessus.’ Mais qu’ils arrivent incognito ! C’est évident que s’ils viennent avec une voiture de l’Ofsom, ils vont se faire taper dessus. Les états des lieux, maintenant, ils les font tôt le matin, vers 8h30 - 9h. Les ouvriers, pareil, pour les chaudières, c’est que le matin.
- Du coup, ça vous gêne pour recevoir des gens ?
- Ah bah ça. Jean-Jacques, il ne veut plus venir : ‘Avec ce qu’il y a dans le square, je ne viens pas le soir.’ Mais le plus triste, c’est pour ma petite-fille. Avant, on faisait du patin dehors, du vélo… Maintenant, elle ne sort plus.
- Vous ressentez ça comme une humiliation ? Même chez vous, vous n’êtes pas tranquilles, pas libres ?
- Si tu regardes à la fenêtre, ils te dévisagent. On ne se gare plus en bas. »
A notre petite Ruffête, tous les habitants nous ont causé de ça. Du bruit la nuit, de leurs insomnies, des « incivilités ». C’est un truc qui me rend dingue, quand ça advient : chez moi, ne plus être chez moi. Être envahi par les nuisances, même en fermant les fenêtres, même avec des boules Quies… alors, subir ça au long de l’année.
C’est la première mission, à mon sens, pour la police, plus que les braquages, plus que les grands crimes, plus que le contrôle des papiers : cette tranquillité du quotidien. Être de gauche, ce n’est pas fermer les yeux là-dessus, au contraire : c’est garantir cette paix à tous les citoyens, ce droit à une intimité, à être chez soi, pas dérangé.
« Quand je reviens de travailler et que je vois les immeubles, maintenant, j’en ai marre. Ca me met une angoisse. Je ne veux plus rentrer.
La dernière fois, devant l’entrée, y avait tout le matériel étalé. Les téléphones, les chargeurs, des petits sachets, une balance… La balance, je ne connaissais pas, c’est ma fille qui m’a expliqué… Et autour, le gamin qui surveillait. Et ça puait le cannabis, on était gazés jusque chez nous, notre petite respire ça toute la journée, la nuit…
- Et la police ?
- On les appelle, ils manquent de monde, ils nous disent. Ils ont quand même fait une descente, c’était dans le journal, ça a apaisé un temps.
Une fois, j’ai gueulé. Je reviens du boulanger, y avait un gars qui rentre dans la cave : ‘T’es qui, toi ? - Je suis le frère d’Azzedine, je vais chercher un scooter.’ Il ressort avec un coffre : ‘C’est un drôle de scooter’, je lui dis. Bref, ça s’est embrouillé, il me crie des ‘Dégage, gros cul ! Je vais te casser la gueule ! - Ah bah ça, taper une femme, c’est courageux…’ Là, il me lance que je suis raciste. ‘Ah ça c’est malin, c’est facile…’
- Vous êtes courageuse, vous, de répliquer comme ça.
- Si je fais voir que j’ai peur, on est foutus. On va se faire dominer. Comme ils ont jeté une casserole sur ma fille, on a porté plainte, enfin, on a attendu toute la journée pour qu’on nous dise de faire une main courante. Avec le voisin, on ne s’est pas parlés pendant longtemps. Et puis, après l’été, il est revenu, tout sourire, il nous ouvrait la porte… Les vacances, ça lui a fait du bien !
Mais on rêve que de partir, maintenant. On veut déménager. »

 

 

  • Sad 1
Link to comment
il y a 13 minutes, Rincevent a dit :

Honnêtement, j'ai croisé un quad à kéké une seule fois dans ma vie 

 

Tu vis où? lol

 

Il suffit de connaitre la région parisienne par beau temps pour expérimenter les joies du cross bitume.

Link to comment
il y a 16 minutes, Bisounours a dit :

Ce n'est pas parce qu'il dit des conneries la plupart du temps qu'il ne dit que des conneries.

 

Ce qui est dommage, c'est que la gauche ne s'empare que timidement de ce genre de problème, ou alors par des propositions pseudo sociales à la noix.

Après, la police de proximité à vocation de médiateur... je ne sais pas ce que ça aurait comme effet posittif sur ce type d'énergumènes qui se foutent complètement de l'autorité et des autres.

 

 

Je pense que cette réflexion fait suite à ce texte posté sur son FB le 31 mai

 

  Masquer le contenu
Madame Latour : « Si je fais voir que j’ai peur, on est foutus. On va se faire dominer. »
« Je ne veux pas parler trop fort, les murs sont fins… » Dans son appartement, Madame Latour craint un peu ses voisins.
« Ca fait 41 ans qu’on habite là, et nous n’avons jamais connu ça. C’était un petit quartier calme, avec des bacs à fleurs, et là… Aujourd’hui, vous avez de la chance : il pleut. Sinon, hier qu’il faisait beau, la dame d’à côté a compté : ‘Ils étaient vingt-cinq et quinze voitures.’ Avec elle, on se dit : ‘Pourvu qu’il pleuve tout l’été !’ C’est de la musique toute l’après-midi, toute la nuit, des pétards, des pots d’échappement, le quad, les rodéos…
- Ca vous empêche de dormir ?
- Ah bah largement. Surtout que j’aime bien l’air, avoir une fenêtre ouverte. C’est la première année que je ne dors pas avec une fenêtre ouverte. Mais même fermée… La télé, dans la chambre, on ne l’entend pas. On a la petite de ma fille, elle dort ici pour l’école : ‘Mamie… Mamie…’ elle se plaint. ‘Mais j’y peux rien, moi !’, je lui dis.
- Ca vous tape sur les nerfs ?
- Vous pensez ! Quand j’ai pas mon compte d’heures, ça me rend dragon. Vers 4h du matin, ils arrêtent. C’est là que tu t’endors, il fait calme, avec un peu de fraîcheur, et non ! Tu es maudit ! Y a le réveil qui sonne ! Parce que moi, je dois partir au boulot. Eux pas.
L’Office HLM, ils ne bougent pas. On leur demande de venir constater, le régisseur m’a répondu : ‘On va pas venir l’après-midi pour se faire taper dessus.’ Mais qu’ils arrivent incognito ! C’est évident que s’ils viennent avec une voiture de l’Ofsom, ils vont se faire taper dessus. Les états des lieux, maintenant, ils les font tôt le matin, vers 8h30 - 9h. Les ouvriers, pareil, pour les chaudières, c’est que le matin.
- Du coup, ça vous gêne pour recevoir des gens ?
- Ah bah ça. Jean-Jacques, il ne veut plus venir : ‘Avec ce qu’il y a dans le square, je ne viens pas le soir.’ Mais le plus triste, c’est pour ma petite-fille. Avant, on faisait du patin dehors, du vélo… Maintenant, elle ne sort plus.
- Vous ressentez ça comme une humiliation ? Même chez vous, vous n’êtes pas tranquilles, pas libres ?
- Si tu regardes à la fenêtre, ils te dévisagent. On ne se gare plus en bas. »
A notre petite Ruffête, tous les habitants nous ont causé de ça. Du bruit la nuit, de leurs insomnies, des « incivilités ». C’est un truc qui me rend dingue, quand ça advient : chez moi, ne plus être chez moi. Être envahi par les nuisances, même en fermant les fenêtres, même avec des boules Quies… alors, subir ça au long de l’année.
C’est la première mission, à mon sens, pour la police, plus que les braquages, plus que les grands crimes, plus que le contrôle des papiers : cette tranquillité du quotidien. Être de gauche, ce n’est pas fermer les yeux là-dessus, au contraire : c’est garantir cette paix à tous les citoyens, ce droit à une intimité, à être chez soi, pas dérangé.
« Quand je reviens de travailler et que je vois les immeubles, maintenant, j’en ai marre. Ca me met une angoisse. Je ne veux plus rentrer.
La dernière fois, devant l’entrée, y avait tout le matériel étalé. Les téléphones, les chargeurs, des petits sachets, une balance… La balance, je ne connaissais pas, c’est ma fille qui m’a expliqué… Et autour, le gamin qui surveillait. Et ça puait le cannabis, on était gazés jusque chez nous, notre petite respire ça toute la journée, la nuit…
- Et la police ?
- On les appelle, ils manquent de monde, ils nous disent. Ils ont quand même fait une descente, c’était dans le journal, ça a apaisé un temps.
Une fois, j’ai gueulé. Je reviens du boulanger, y avait un gars qui rentre dans la cave : ‘T’es qui, toi ? - Je suis le frère d’Azzedine, je vais chercher un scooter.’ Il ressort avec un coffre : ‘C’est un drôle de scooter’, je lui dis. Bref, ça s’est embrouillé, il me crie des ‘Dégage, gros cul ! Je vais te casser la gueule ! - Ah bah ça, taper une femme, c’est courageux…’ Là, il me lance que je suis raciste. ‘Ah ça c’est malin, c’est facile…’
- Vous êtes courageuse, vous, de répliquer comme ça.
- Si je fais voir que j’ai peur, on est foutus. On va se faire dominer. Comme ils ont jeté une casserole sur ma fille, on a porté plainte, enfin, on a attendu toute la journée pour qu’on nous dise de faire une main courante. Avec le voisin, on ne s’est pas parlés pendant longtemps. Et puis, après l’été, il est revenu, tout sourire, il nous ouvrait la porte… Les vacances, ça lui a fait du bien !
Mais on rêve que de partir, maintenant. On veut déménager. »

 

 


La police est trop occupée à gazer des enfants et coller des amendes de 135 euros pour port de masque sous le nez. Ils peuvent pas s’occuper de tous les maux de notre société, quand même.

  • Yea 1
  • Sad 1
  • Haha 1
Link to comment
il y a 25 minutes, Marlenus a dit :

Pas sûr que ce soit un bon argument pour le port d'arme ça. 🤔

;)

 

(Si tu veux, je n'aurais pas dégainé un flingue que je n'aurais pas déjà eu en main, mais si j'avais déjà eu un flingue en main, la tentation aurait été intense).

 

il y a 14 minutes, Loi a dit :

Tu vis où? lol

 

Il suffit de connaitre la région parisienne par beau temps pour expérimenter les joies du cross bitume.

J'ai grandi en région parisienne (mais plutôt dans une commune résidentielle).

Link to comment
Il y a 1 heure, Marlenus a dit :

Pour le coup, il est plus raccord avec le PCF qu'avec LFI sur le sujet.

Il y a une différence entre le PCF et LFI ?

Link to comment
4 minutes ago, Soda said:

Il y a une différence entre le PCF et LFI ?

Je ne sais pas si la question est réelle ou rhétorique mais pour le coup, oui, et pas qu'un peu.

 

Sur la sécurité, le PC n'est clairement pas sur l'antienne "La police tue" qui est celle de LFI.

 

https://www.lefigaro.fr/elections/legislatives/roussel-replique-a-melenchon-je-ne-ferai-jamais-d-amalgame-en-disant-que-la-police-tue-20220610

 

 

 

  • Yea 1
Link to comment
il y a 31 minutes, Marlenus a dit :

Je ne sais pas si la question est réelle ou rhétorique mais pour le coup, oui, et pas qu'un peu.

 

Sur la sécurité, le PC n'est clairement pas sur l'antienne "La police tue" qui est celle de LFI.

 

https://www.lefigaro.fr/elections/legislatives/roussel-replique-a-melenchon-je-ne-ferai-jamais-d-amalgame-en-disant-que-la-police-tue-20220610

 

 

 

C’était une question réelle, sur ce point ci il y a peut-être une différence mais sur le reste c’est la même bête immonde, d’où ma question.

Link to comment
19 minutes ago, Soda said:

C’était une question réelle, sur ce point ci il y a peut-être une différence mais sur le reste c’est la même bête immonde, d’où ma question.

Ils ont pas mal de points de différence quand même.

 

Par exemple le PCF est pour le nucléaire, LFI contre.

Le PCF est relativement résistant au Wokisme là où LFI est assez promoteur (moins qu'EELV quand même)

Le PCF est pro-laïcité là où LFI l'est de moins en moins.

Etc.

 

Après cela reste de la gauche "forte", mais clairement ce n'est pas la même gauche.

 

C'est comme le RN et Reconquête, on est dans des nuances de l'extrême, mais clairement il y a des différences non négligeable.

 

  • Yea 6
Link to comment
3 hours ago, Vilfredo said:

C’est du bon sens ce qu’il dit.

 

Il dit beaucoup de choses et il en sous-entend encore plus. "Je place au centre des missions de la #police la question de la tranquillité." est une banalité effectivement pleine de bon sens.

 

La mission centrale de la police c'est d'assurer la sécurité des biens et des personnes.  Ce n'est pas d'aller apprendre un minimum de savoir-vivre à des individus mal élevés qui ne comprennent pas que le bruit dérange leurs voisins (ou qui s'en contrefichent).

  • Yea 1
Link to comment
il y a 28 minutes, fm06 a dit :

Ce n'est pas d'aller apprendre un minimum de savoir-vivre à des individus mal élevés qui ne comprennent pas que le bruit dérange leurs voisins (ou qui s'en contrefichent).

 

Ah, donc, on ne fait rien?

Link to comment
5 minutes ago, Loi said:

Ah, donc, on ne fait rien?

 

Si, si, on fait quelque chose, mais à mon avis ce n'est pas le rôle de la police.  Ruffin évoque des "médiateurs".  Il y a des éducateurs spécialisés qui font du très bon travail.   Il évoque aussi les offices HLM, qui pourraient avoir des employés chargés de faire respecter le règlement intérieur.  Les locataires infernaux pourraient voir leur bail résilié, etc.  Pas facile de remettre de l'ordre après des décennies de dérive et de laxisme.

Link to comment
2 hours ago, Marlenus said:

Ils ont pas mal de points de différence quand même.

 

Par exemple le PCF est pour le nucléaire, LFI contre.

Le PCF est relativement résistant au Wokisme là où LFI est assez promoteur (moins qu'EELV quand même)

Le PCF est pro-laïcité là où LFI l'est de moins en moins.

Etc.

 

Après cela reste de la gauche "forte", mais clairement ce n'est pas la même gauche.

 

C'est comme le RN et Reconquête, on est dans des nuances de l'extrême, mais clairement il y a des différences non négligeable.

 

c'est du trollisme facile: moi je suis de gauche, regarder la RDA que les gens regrettent: c'était grace à la Volkspolizei Bereitschaft

Link to comment

Il fuit à pied après un délit routier.

 

 

60 balles dans le corps:

 

https://www.huffingtonpost.fr/entry/un-homme-noir-abattu-par-la-police-a-akron-dans-lohio_fr_62c27d89e4b014f50a33e739

 

 

Alors si le récit des flics est vrai (ils auraient subit un coup de feu), je n'ai pas vu les vidéos, je peux comprendre les coups de feu.

 

Mais 90 tirs dont 60 qui touchent, ils ne font pas dans la mesure.

 

 

Link to comment
13 minutes ago, NoName said:

Il semble qu'il était armé et a tiré sur les policiers 

Alors, la police dit qu'il y a eu un tir depuis la voiture pendant la poursuite (enfin plus exactement qu'ils ont entendu un tir).

Et on a retrouvé un pistolet dans la voiture.

 

Par contre, il semble acquis qu'il n'était pas armé quand il s'est enfuit:

https://www.huffpost.com/entry/akron-police-jayland-walker-deadly-shooting_n_62c1d4afe4b0ffe00a135097

 

Chose marrante, quand le médecin légiste est arrivé, le gars était menotté.

60 balles dans le buffet et on le menotte au cas où :D

 

 

Link to comment
  • 2 weeks later...

De toute façon, dans l'imaginaire des bobos, les flics ont tous les droits. Je regardais la fiction sur France Télévisions (pas taper!) 'tropiques criminels', où les deux femmes flics font des actes illégaux avec désinvolture et mettent en GAV pour un oui ou un non.

Pour les scénaristes, le code de procédure pénale est accessoire, l'état de droit aussi. 

Link to comment
47 minutes ago, GilliB said:

De toute façon, dans l'imaginaire des bobos, les flics ont tous les droits.

Les bobos? 🤔

 

Les bobos, ce sont les premiers à être ok avec "Justice pour Adama" et autres "Defund the police".

 

 

 

  • Yea 1
Link to comment

Dans la plupart des séries françaises plutôt récentes, on ne peut pas échapper aux discours plus ou moins appuyés sur le bio, le végétarisme, l'anticapitalisme, l'antisexisme bref, toutes les vertus gauchisantes à la mode. Je me demande même parfois si ce n'est pas leur objectif premier.

 

Ce qui est assez fun, c'est que parallèlement, les flics de ces séries s'assoient allégrement sur les règles de procédure et zéro pointé sur la vraisemblance des enquêtes. Je pense d'ailleurs que le public s'en contrefout et n'attend pas de ces séries qu'elles leur apprennent quoi que ce soit sur le respect de l'État de droit et tout le bazar. Il veut du dépaysement, des personnages avec des histoires personnelles alakon, l'intrigue policière est là pour servir tout ça et si elle est crédible, c'est du plus, mais à la limite, osef. On n'attend pas un reportage sur la vie d'un commissariat et de l'articulation avec le monde de la justice.

 

Quand je mate ce genre de séries, c'est pour remplacer un somnifère, c'est tout, et c'est assez efficace.

Link to comment
15 minutes ago, Bisounours said:

Ce qui est assez fun, c'est que parallèlement, les flics de ces séries s'assoient allégrement sur les règles de procédure et zéro pointé sur la vraisemblance des enquêtes.

C'est à peu près le cas de l'ensemble des séries policières quelque soit la période ou l'origine d'ailleurs.

 

D'ailleurs, c'est souvent valorisé de s'asseoir sur la procédure, surtout si cela permet d'arrêter le criminel qui sans cela se serait échappé. La fin justifie les moyens.

 

Et cela est ancien.

Sherlock Holmes se fout de toutes les règles déontologiques pour capturer les criminels.

 

La seule chose mal vue, en général, c'est de tuer le criminel.

 

Link to comment
1 hour ago, Marlenus said:

Image

Si vous alle à gauche,

rendez vous page 54 pour prendre votre carte chez LFI

si vous allez à droite, lancé un D6,

de 1 à 3 vous êtes recu par Dider Lallement en page 23

de 4 à 6, voyez en page 37 pour le résultat de l'investigation de Médiapart.

  • Haha 2
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...