Jump to content

Libéralisme à Sciences Po


Liberté

Recommended Posts

Alors pour vous répondre à tous :

-dissimuler son visage et pouvoir cacher d'éventuelles armes sur la voie publique est, pour moi, une menace contre la sécurité

-on ne va quand même pas se tuer pour une banale question :)

-StudentsForLiberty, mais je suis au courant et dans le coup pour la nouvelle association

-L'UMP est une union de passionnés de liberté à plus ou moins grande intensité et c'est ce qui en fait sa richesse. C'est aussi un parti de gouvernement qui offre des opportunités, contrairement à d'autres.

 

Tu n'es pas exactement sur la même longueur d'ondes pour le moment mais bienvenue :icon_razz:  Une fois j'ai assisté à science pipo à une réunion d'UMP pour faire plaisir à quelqu'un, déjà il y avait un Sarko grandeur nature en carton pas très rassurant et je ne maitrisais pas du tout l'art de devoir applaudir ou rire à chaque fin de phrase du député, ni de de poser des questions façon je recycle mon cours avec la réponse dedans.

Link to comment

Je suis en première année à sciences po, adhérent UMP, fervent libéral. La future réunion de notre association libérale sur le campus portera sur la burqa, et voici ma question : que penser de la burqa en démocratie ? Faut il l'autoriser au nom de la liberté, ou l'interdire au nom de la sécurité ?

 

"You can’t trade off freedom against security because they’re exactly the same thing."

 

pouvoir cacher d'éventuelles armes sur la voie publique est, pour moi, une menace contre la sécurité

Tous à poils !!!

 

-L'UMP est une union de passionnés de liberté à plus ou moins grande intensité et c'est ce qui en fait sa richesse. 

:dents:

Link to comment

Peut-être que ce nouveau participant nommé «Liberté» est trop jeune pour avoir connu le gouvernement de Sarkozy qui s'est terminé l'année dernière.

Auquel cas effectivement il a de bonnes raisons,

* d'une part, d'être outré par le gouvernement de Hollande et de présupposer que l'UMP, en tant que parti d'opposition, est le parti de la liberté (contre Hollande);

* et, d'autre part, de se laisser imprégner par les idées qui sont à la mode dans les médias, parmi lesquelles figure l'interdiction du port du foulard à l'université.

 

Allons, ô membres du forum, il ne faut pas s'emporter contre un petit jeune qui commet comme tout le monde des erreurs de prime jeunesse. J'ai moi-même commis de telles erreurs de jeunesse il y a quelques années.

Link to comment

 

-StudentsForLiberty, mais je suis au courant et dans le coup pour la nouvelle association

 

 

Très bien alors c'est le bon cadre pour des libéraux

 

 

 

-L'UMP est une union de passionnés de liberté à plus ou moins grande intensité et c'est ce qui en fait sa richesse. C'est aussi un parti de gouvernement qui offre des opportunités, contrairement à d'autres.

 

 
Je me joins aux autres, il y a certainement des libéraux à l'UMP (affichés ou non) mais dire que l'UMP est une union de passionnés de liberté là je crains que ton analyse est beaucoup trop optimiste
Link to comment

Je suis en première année à sciences po, adhérent UMP, fervent libéral. La future réunion de notre association libérale sur le campus portera sur la burqa, et voici ma question : que penser de la burqa en démocratie ? Faut il l'autoriser au nom de la liberté, ou l'interdire au nom de la sécurité ?

 

Salut, ma première question : est-ce que la réunion sera ouverte aux extérieurs ?

Sinon à l'inverse des autres je pense que démarrer sur une question de société, qui plus est d'actualité, peut être une bonne chose, histoire de montrer que le libéralisme c'est d'abord et avant tout une philosophie du droit (et non un simple ensemble de principes économiques). Par ailleurs la loi d'interdiction sur le voile intégral est l'exemple même de règlement qui a des effets non prévus et totalement opposés à ceux que voulaient « le législateur ». En l'occurrence l'un des arguments pour la loi était qu'elle protègerait les femmes. En soi ce n'est pas un si mauvais argument : on fait une loi pour protéger certaines personnes des autres (les femmes que leur mari/famille/milieu social oblige à porter le voile), au prix d'une restriction des libertés pour d'autres (les femmes qui choisissent le voile). Résultat :

  • Ce qu'on voit : une augmentation du nombre de femmes voilées (c'est un constat personnel, je ne sais pas s'il y a des chiffres), que ce soit les femmes auparavant non voilées qui choisissent de porter le voile (intégral ou pas) en réaction ou encore les femmes qui portaient déjà le voile et choisissent délibérément d'enfreindre la loi et de braver l'interdit et par là même se radicalisent.
  • Ce qu'on ne voit pas : toutes ces femmes à qui la loi était « destinée » qui sont maintenant cloîtrées chez elle parce que le mari qui auparavant leur interdisait de sortir non-voilée leur interdit désormais de sortir tout court.

L'interdiction de la « dissimulation forcée du visage » aurait suffit. C'est certes dur à prouver mais c'est un outil de plus.

 

Concernant l'argument sécuritaire il est illégitime : c'est de la présomption de culpabilité. À ce motif on peut interdire les sweat à capuches, les cranes rasés, les sacs de sport... Après si quelqu'un ne se sent pas en sécurité en présence d'une femme voilée, rien ne lui empêche de changer de trottoir. De même une banque peut obliger ceux qui y rentrent à se « dévoiler ». Et puis c'est un argument assez hypocrite : il y a toujours eu des gens en cagoule (en hiver, à la montagne...) ou avec un casque de moto et jusqu'à présent ça ne dérangeait personne...

 

Et puis le vraiment problème de cette loi c'est qu'elle s'applique dans tout « l'espace public », à savoir : « les voies publiques ainsi que les lieux ouverts au public ou affectés à un service public ». Donc ça s'applique aussi à des propriétés privées (une boucherie hallal, un centre culturel musulman...) y compris aux lieux de culte ! C'est pourquoi le Conseil constitutionnel a précisé que « l'interdiction de dissimuler son visage dans l'espace public ne saurait, sans porter une atteinte excessive à l'article 10 de la Déclaration de 1789, restreindre l'exercice de la liberté religieuse dans les lieux de culte ouverts au public ». Or « en permettant aux porteuses de voile intégral de fréquenter les lieux de culte ouverts au public, il a de facto reconnu le caractère religieux du port de la burqa et ouvert la voie à une possible annulation par la Cour européenne des droits de l’homme pour atteinte à la liberté religieuse » ( http://www.lopinion.fr/11-aout-2013/patrick-weil-qu-on-laisse-en-paix-femmes-voilees-2885 )

 

Sans compter que la loi autorise la dissimulation du visage « si elle s'inscrit dans le cadre de pratiques sportives, de fêtes ou de manifestations artistiques ou traditionnelles » : autrement dit celui qui prend une burka pour déguisement le jour du carnaval ne risque rien tandis que la femme voilée qui marche à côté sur le trottoir et regarde le défilé risque une amende... L'égalité devant la loi dans tout ça...

 

Plus généralement une telle loi à l'échelle national me paraît « non-démocratique » et serait plus acceptable en tant que règlement municipal (je sais pas trop comment expliquer ça, mais par exemple je serai contre une interdiction nationale de boire de l'alcool dans la rue, en revanche ça ne me choque pas du tout que dans une commune un maire choisisse, à la demande des habitants, d'interdire la consommation de l'alcool dans certains lieux, c'est une façon de « rétablir » la propriété privée et de réaffirmer de la rue appartient à ceux qui y habitent et que ces derniers peuvent choisir qui a le droit d'y venir), au pire les mécontents voteraient avec leurs pieds...

 

Enfin bon tout ça pour dire que je suis contre cette loi ^^.

 

Quant à savoir si l'UMP est une « union de passionnés de liberté », je me contenterai de citer son fondateur (aka Chirac) :

« le libéralisme ce serait aussi désastreux que le communisme »

« le libéralisme est une perversion de la pensée humaine »

Link to comment
  • 1 month later...

Quant à savoir si l'UMP est une « union de passionnés de liberté », je me contenterai de citer son fondateur (aka Chirac) :

« le libéralisme ce serait aussi désastreux que le communisme »

« le libéralisme est une perversion de la pensée humaine »

 

Le même Chirac qui prononçait dans les années 70, alors premier ministre de Giscard, un splendide discours sur le dirigisme étatique et ses dangers.

 

Une sacrée pute politique

Link to comment
  • 2 years later...

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...