Jump to content
Mathieu_D

Ces phrases qui vous ont fait littéralement hérisser le poil 2

Recommended Posts

L'article qui suit ne vient heureusement pas de CP (contrairement à un autre récemment épinglé), ceci dit c'est un peu gênant qu'un contributeur régulier de CP tiennent ce genre de propos confus:

 

C'est quand il se réduit au domaine économique, y célébrant la seule loi du profit, que le libéralisme donne à voir la part hideuse de sa double nature qui est le propre de toute chose humaine sur terre, les parts du diable et de l'ange étant présentes dans l'humain qui dérive étymologiquement, faut-il le rappeler, de l'humus.



Comme le geste de se laver physiquement d'une manière régulière est nécessaire, il en va de même pour nos créations intellectuelles et nos idéologies. Aussi, quand il demeure sauvage, sans évolution éthique, que le libéralisme se fait ruine de la politique.

C'est à un tel libéralisme que certaines de nos élites continuent de se référer, pourtant. Heureusement, l'exemple grec vient à point nommé leur rappeler qu'il ne faut point limiter le libéralisme à sa part honteuse, mais l'équilibrer avec ce qu'il a de meilleur, sinon on ne le ruine pas seulement, maison propagealentour le chaos.

Aux futurs  responsables tunisiens de méditer donc ce qui vient de se passer en Grèce et de s'inspirer de ses nouveaux dirigeants afin de ne plus continuer dans les errements des gouvernements passés.

http://www.leaders.com.tn/article/16155-sans-ethique-le-liberalismen-est-que-la-ruine-de-la-politique

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah oui quand même.

Citation

 Le mieux, bien évidemment, est de sortir du néolibéralisme. Cela pourrait même se faire avec la logique keynésienne à la base de la vérité, bien que dépassée, qu’elle a réussi l'accompagnement de la décolonisation des années soixante.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aucune idée. Lis le texte dont c'est issu (le lien de Razorback) c'est une pépite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne suis pas abonné au Monde.

Je ne lis pas Le Monde.

D'ailleurs, personne ne le lit. Personne ne lit Le Monde. 

C'est une illusion ; Hayek's plosive essaie de vous faire croire à une illusion. 

 

 

comical-ali.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, G7H+ a dit :

Je ne suis pas abonné au Monde.

Je ne lis pas Le Monde.

D'ailleurs, personne ne le lit. Personne ne lit Le Monde. 

C'est une illusion ; Hayek's plosive essaie de vous faire croire à une illusion. 

 

 

comical-ali.jpg

 

Peux-tu citer la phrase où Le Monde utilise le mot libéral? Mais ça n'est pas étonnant, en France les soc-dem s'appellent libéraux (et traitent les libéraux classiques néolibéraux ou ultralibéraux).

Du coup c'est toi GM dans les commentaires?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non mais sérieusement je ne suis pas abonné, hein. Et je ne commente jamais, ho. 

 

Quand l’article était en Une, son titre était différent, quelque chose du genre : «Stupeur à LA : la très libérale chaîne de fast-food X finançait le parti républicain »

 

Ils ont traduit liberal par « libérale » alors qu’ils auraient dû le traduire par « progressiste ».

 

Inculture, paresse ou malice = pignouferie

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si c'était le titre, c'est encore plus débile, In-n-Out n'a rien de progressiste, ils ont des versets de la Bible imprimés sur leurs gobelets pour soda. Enfin, pour le coup, je ne sais pas si la faute est sur les gauchistes californiens qui découvrent qu'il y a des gens qui ne pensent pas comme eux ou sur Le Monde et son analyse toujours aussi fine des US.

 

Le plus amusant dans cette histoire, c'est le bruit que ça fait pour un montant dérisoire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 49 minutes, G7H+ a dit :

Non mais sérieusement je ne suis pas abonné, hein. Et je ne commente jamais, ho. 

 

Quand l’article était en Une, son titre était différent, quelque chose du genre : «Stupeur à LA : la très libérale chaîne de fast-food X finançait le parti républicain »

 

Ils ont traduit liberal par « libérale » alors qu’ils auraient dû le traduire par « progressiste ».

 

Inculture, paresse ou malice = pignouferie

 

 

 

Ah ok d'accord.

Mais ils semblent avoir corrigé vu qu'ils parlent de la chaine démocrate dans le texte.

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Je n’ai rien contre les versions abrégées pour les élèves"

Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
9 hours ago, Lancelot said:

"Je n’ai rien contre les versions abrégées des élèves"

Fixed.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, Lancelot a dit :

"Je n’ai rien contre les versions abrégées pour les élèves"

Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes.

 

 Bossuet. Le nom de mon lycée privée aussi. Voilà. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 22 heures, Lancelot a dit :

"Je n’ai rien contre les versions abrégées pour les élèves"

Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes.

Et attends le mec il a fait trois tweets après celui la pour se justifier auprès de ses copains de gauche.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Bézoukhov a dit :

Et attends le mec il a fait trois tweets après celui la pour se justifier auprès de ses copains de gauche.

 

Du coup je suis allé voir. Les perles:

 

DmHznPsW4AIDfsc?format=jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 8/27/2018 at 10:39 PM, Lameador said:

 

 

Quote

Un tel amalgame entre les superstars du ballon rond et les PDG de multinationale est peu pertinent, diront les économistes. C’est entendu, il n’y a pas de marché global des grands patrons comme il existe une Bourse des joueurs où s’échangent ces actifs incorporels qui font la richesse en trompe-l’œil des clubs européens.

 

Ça me semble aller un peu vite en besogne... qui sont ces économistes? A mon avis on peut en trouver qui diront qu'il y a bel et bien un marché global des grands patrons... Et quand bien même il ne serait que continental, cela suffirait à amener des prix bien au-dessus des bas salaires.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les commentaires sont en effet impressionnant...

Notamment cet argument: le joueur est arrivé là par son propre talent; le patron par l'exploitation des salariés etc.

 

M'enfin...

 

Pourtant si on considère le club de foot comme une entreprise, le salaire mirobolant d'un joueur de foot empêche bien de payer correctement ceux qui tondent la pelouse (au smic), qui nettoient les tribunes (au smic), qui font les massages (au smic++) etc. Sans stade, sans masseur,  sans balayeur, sans les hôtesses our servir les VIPs, etc l'ensemble du club ne fonctionnerait pas aussi bien...

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 9/2/2018 at 11:31 PM, Adrian said:

 

 

On 9/2/2018 at 11:40 PM, Lancelot said:

"Je n’ai rien contre les versions abrégées pour les élèves"

Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes.

Ils ont peut-être juste joué sur la mise en page et la taille des caractères. Vous remarquerez que la version abrégée a le nom et le prénom de l'auteur.

 

:)

Share this post


Link to post
Share on other sites
19 hours ago, Bézoukhov said:

Et attends le mec il a fait trois tweets après celui la pour se justifier auprès de ses copains de gauche.

 

Quote

On extrapole mon propos alors je me dois de faire des précisions: -Ce tweet ne visait pas à blâmer ceux qui lisent des versions abrégées (je n'ai jamais lu "L'Odyssée" version longue et ce n'est pas une honte). -Non, les enfants d'aujourd'hui ne sont pas plus bêtes.

Si, c'est carrément une honte de se contenter d'une version abrégée, autant ne carrément pas le lire et assumer.

 

Et après les sous-doués débarquent :

Quote

Si on peut vraiment comprendre tous les tenants et aboutissants de l'intrigue avec la version abrégée ça veut surtout dire que la version originale est comme ces gâteaux où y'a 80% de chantilly (c'est intriguant pour le coup mais est-ce que ça m'intrigue assez pr le lire ... non)

 

Quote

C'est surtout beaucoup, beaucoup, beaucoup de description. J'ai lu beaucoup de Hugo mais je n'ai jamais réussi à finir les misérables à cause de ça.

 

Quote

De mon point de vue le fait que chaque élément ait du sens est 1 critère objectif de qualité pr 1 œuvre de fiction. Si la pièce est dans la pénombre et que ça impacte l'action il faut le décrire mais si ya 1 étagère et qu'elle ne servira jamais à rien alors en parler est 1 erreur

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 39 minutes, Lancelot a dit :

Et après les sous-doués débarquent :

 

 

a la décharge du gars qui parle de la description, j'avais abandonné Notre Dame De Paris notamment à cause des 100 pages de descriptions de la cathédrale...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 50 minutes, Lancelot a dit :

De mon point de vue le fait que chaque élément ait du sens est 1 critère objectif de qualité pr 1 œuvre de fiction. Si la pièce est dans la pénombre et que ça impacte l'action il faut le décrire mais si ya 1 étagère et qu'elle ne servira jamais à rien alors en parler est 1 erreur

C'est juste un bon moyen de rendre son histoire prévisible, artificielle et inintéressante.

il y a 16 minutes, poney a dit :

a la décharge du gars qui parle de la description, j'avais abandonné Notre Dame De Paris notamment à cause des 100 pages de descriptions de la cathédrale...

Le truc s'appelle Notre Dame de Paris, tu t'attendais à quoi ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Neomatix a dit :

Le truc s'appelle Notre Dame de Paris, tu t'attendais à quoi ?

 

Genre, c'était obligatoire de faire 100 pages de description d'une catoch au lieu de passer à l'histoire. D'ailleurs, dans "pour qui sonne le glas", Hemingway passe 50 pages à décrire Madrid et 50 autres à décrire la campagne.

Ou pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, poney a dit :

Genre, c'était obligatoire de faire 100 pages de description d'une catoch au lieu de passer à l'histoire.

Ca s'appelle Notre Dame de Paris, limite l'histoire est secondaire. Tu ne peux pas acheter un bouquin qui s'appelle Notre Dame de Paris puis te plaindre que ça parle d'une cathédrale.

il y a 3 minutes, poney a dit :

D'ailleurs, dans "pour qui sonne le glas", Hemingway passe 50 pages à décrire Madrid et 50 autres à décrire la campagne.

Ou pas.

Ca s'appelle Madrid et sa campagne ? Devine de quoi parle le vieil homme et la mer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah mais en fait tu n'a jamais lu Notre Dame de Paris...

Et le "vieil homme..", ça fait 150 pages, y a pas de descriptions sur 25 pages, mauvais exemple.

Parler de livres qu'on  ne connait pas, toussa.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...