Jump to content
Chitah

Municipales Et Européennes 2014, L'ultimate Topic

Recommended Posts

Demande aux français ce qu'ils pensent des roms par exemple (le racisme à la mode en ce moment).

Les roms me font chier quand ils viennent m'agiter leur misère sous le nez pour mendier. Ce n'est pas spécifique aux roms, c'est valable pour n'importe quelle personne qui me ferait ça. Il se trouve que c'est souvent des roms. Suis-je raciste ?

 

Sauf que sur le groupe, il y a du rejet avant de connaitre l'individu.

On s'en fout du discours sur le groupe, ce sont les interactions avec les individus qui sont importantes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben être raciste c'est affirmer la supériorité de sa race ou de sa civilisation et ne pas vouloir de mélanges, être xénophobe c'est voir ce qui vient de l'étranger avec soupçon et affirmer la supériorité de son modèle de société.

Les français sont très peu racistes (sauf une minorité au sein du FN et des identitaires apolitiques), mais oui xénophobes de plus en plus.

Par exemple les français n'ont rien contre les nouarabes s'ils chantent la marseillaise, s'ils se comportent comme des français, s'ils n'affichent pas trop leur religion en public et s'ils encouragent l'équipe de France. Le républicanisme est une forme de xénophobie, il exclut toutes les identités qui n'entrent pas dans le moule.

Il faudra que je vérifie les définitions. Mais l'analyse me parait pertinente : les Français sont tolérants avec les différences biologiques et intolérants avec les différences culturelles.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est le fait d'être capable de dépasser l'a priori ou pas qui est important. Et ça dans l'ensemble je connais peu de gens qui refuseront de reconnaître les particularismes d'un individu pris à part.

Sauf que dépasser les à priori sur une personne, cela ne change rien.

 

Tu le sors juste du groupe où tu as enfermé les autres.

 

Le fameux "Lui il n'est pas comme les autres".

 

 

Maintenant, pour reprendre ça:

 

Un préjugé, c'est naturel

 

Oui, être raciste c'est naturel.

Ne pas l'être n'est pas naturel.

 

Tout simplement car l'individu a tendance à être rassuré par celui qui est comme lui et à se méfier de celui qui n'est pas comme lui.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faudra que je vérifie les définitions. Mais l'analyse me parait pertinente : les Français sont tolérants avec les différences biologiques et intolérants avec les différences culturelles.

Ou plutôt, ils sont légèrement intolérant quand une seule des deux est présente, et très intolérants quand les deux sont conjugué.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faudra que je vérifie les définitions. Mais l'analyse me parait pertinente : les Français sont tolérants avec les différences biologiques et intolérants avec les différences culturelles.

Ils sont intolérants avec les porteurs de différences culturelles qui veulent faire partir du club.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Oui, être raciste c'est naturel.

Ne pas l'être n'est pas naturel.

 

Tout simplement car l'individu a tendance à être rassuré par celui qui est comme lui et à se méfier de celui qui n'est pas comme lui.

C'est ce que je pensais il y a quelques temps, mais plus maintenant.

Ce n'est pas si simple que ca.

 

Pour expérience, mon gamin a vu pour la première fois un noir à l'âge de 3 4 ans.

"Oh ilé tou noir".

Je ne crois pas qu'il y ait eu la moindre peur ni quelconque méfiance. C'etait juste "rigolo".

 

C'était chez sa nounou et elle même étant arabe, elle était pas toute blanche.

De + ses parents ne sont pas racistes et on ne le cloisonne pas dans un milieu social.

 

Donc l'environnement et l'éducation au plus jeune âge est fondamental.

 

Juste pour dire que non, mon gamin n'a jamais été raciste et donc rien de naturel là dedans.

Peut-être qu'au contraire, l'avenir le dira, il trouvera justement que les gens différents de lui sont plus intéressants ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

les Français sont tolérants avec les différences biologiques et intolérants avec les différences culturelles.

Bravo l'amalgame. C'est pas parce que quelques français sont intolérant que tous me sont !

:)

Même si je suis d'accord sur le fond, c'est impossible dans un débat sur le racisme de ne pas fâcher quelqu'un. Et c'est justement sur ça que joue le FN à dénoncer le racisme anti-blanc, blablabla...

Et même si la volonté de bien définir les mots est honnête et bien intentionnée, il y a des sujets où l'honnêteté ne gagne jamais. Le racisme en fait parti.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Demande aux français ce qu'ils pensent des roms par exemple (le racisme à la mode en ce moment).

Je crois que les français dénoncent davantage un life-style qui n'est pas le leur et qui vient d'ailleurs, plutôt que le type rom en soi. Ils dénoncent un style de vie consistant à squatter illégalement des terrains qui ne leur appartient pas, à profiter des équipements municipaux sans payer, à voler etc...Mais si ces mêmes roms avaient une vie de sédentaire, et qu'en plus ils vivaient leur culture discrètement et contribuaient à la Fraôônce, les discours changeraient. Donc le problème de fond n'est pas biologique mais culturel, donc je n'y vois pas de racisme, même si certains ont des mots très durs à leur égard.

Par exemple l'antisémitisme comme type de racisme existait auparavant parce que les gens refusaient qu'on puisse être juif tout simplement. Aujourd'hui plus grand monde ne remet en cause cette religion, mais si tu demandes vraiment aux français qu'ils disent ce qu'ils pensent, ils te diraient que tant que les juifs de France sont relativement fiers d'être français, qu'ils vivent leur vie sans créer de problèmes, contribuent à la communauté nationale et ne soutiennent pas aveuglément la politique d'Israël alors tout va bien. C'est une sorte de méfiance à l'égard de ce qui n'est pas français de près ou de loin.

  

Il faudra que je vérifie les définitions. Mais l'analyse me parait pertinente : les Français sont tolérants avec les différences biologiques et intolérants avec les différences culturelles.

Oui c'est plutôt bien résumé, les différences biologiques ne sont plus un problème et sont devenues banales si on se promène dans une grande ville aujourd'hui (ce n'était pas le cas il y a 50 ans). Et disons qu'ils ont une tolérance limitée à l'égard des différences culturelles, elles ne doivent pas trop se voir ni être radicalement différente au style de vie et à la culture française, sinon ça coince.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Leçon argentine:

Mettons que suite à trop de dissensions intestines et de promesses politiques rompues, la Grèce est évincée de l'union monétaire.

Juste avant l'annonce, les banques grecques ferment. Pendant, les comptes détenus en Grèce sont convertis à parité en Nouvelles Drachmes.

Après, le reste de l'UE applique un taux de change flottant entre EUR et NDH.

Bref: ce sont les déposants grecs, captifs, qui portent le coût de la sortie monétaire. Le papier reste de l'euro interchangeable.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Leçon argentine:

Mettons que suite à trop de dissensions intestines et de promesses politiques rompues, la Grèce est évincée de l'union monétaire.

Juste avant l'annonce, les banques grecques ferment. Pendant, les comptes détenus en Grèce sont convertis à parité en Nouvelles Drachmes.

Après, le reste de l'UE applique un taux de change flottant entre EUR et NDH.

Bref: ce sont les déposants grecs, captifs, qui portent le coût de la sortie monétaire. Le papier reste de l'euro interchangeable.

Et comment cela se passe pour la dette du pays ?

 

Les créanciers vont aussi l'avoir dans le cul.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et comment cela se passe pour la dette du pays ?

Les créanciers vont aussi l'avoir dans le cul.

Comme d'hab... (je crois avoir lu quelque part que c'est le 40e defaut de l'état grec en 100 ans...

D'ailleurs ce qui vaut pour la Grèce vaut ppur la France...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme d'hab... (je crois avoir lu quelque part que c'est le 40e defaut de l'état grec en 100 ans...

 

WTF ? qu'ils meurent de faim !

Share this post


Link to post
Share on other sites

WTF ? qu'ils meurent de faim !

 

Moi je dirais qu'ils crèvent de faim en pensant aux créanciers.

 

Quand tu prêtes à un pays qui a fait 40 défauts en 100 ans, c'est que tu mérites de te faire flouer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi je dirais qu'ils crèvent de faim en pensant aux créanciers.

 

Quand tu prêtes à un pays qui a fait 40 défauts en 100 ans, c'est que tu mérites de te faire flouer.

 

On n'a pas demandé l'avis des français avant que l'état français envois du pognon à la Grèce moi j'aurais dis non et qu'ils se démerdent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi je dirais qu'ils crèvent de faim en pensant aux créanciers.

 

Quand tu prêtes à un pays qui a fait 40 défauts en 100 ans, c'est que tu mérites de te faire flouer.

Oui, les deux, pas de bailout de la grece, et bien entendu pas de bailout des créanciers.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, les deux, pas de bailout de la grece, et bien entendu pas de bailout des créanciers.

 

?

 

C'est quoi la différence entre les deux?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans pas mal de cas (pas toujours hein), les taux d'intérêts ont permis aux préteurs de s'en sortir, voire de récupérer plus que la mise initiale.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

WTF ? qu'ils meurent de faim !

 

 

Euuuh. La France n'est pas loin derrière, je pense. Comme le reste des nations européenes, au premier rang desquelles l'Allemagne. 

 

Encore une fois l'Histoire est sans appel et les exemples historiques devraient suffire à  clouer le bec des inflationnistes: quand un état s'endette trop, il rembourse rarement: à la place,

 il change de régime, de monnaie, ne reconnait pas ses dettes, ou comme en ce moment il essaie de payer en  monnaie de singe. OU alors il fait la guerre. 

Dans tous les cas, ça se termine dramatiquement pour les peuples. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme d'hab... (je crois avoir lu quelque part que c'est le 40e defaut de l'état grec en 100 ans...

D'ailleurs ce qui vaut pour la Grèce vaut ppur la France...

L'état grec fait défaut une fois tous les 40 ans depuis deux siècles.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'état grec fait défaut une fois tous les 40 ans depuis deux siècles.

 

Alors que l'UMP fait des faux tous les mois depuis moins de deux décennies.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Les français sont très peu racistes (sauf une minorité au sein du FN et des identitaires apolitiques), mais oui xénophobes de plus en plus.

Par exemple les français n'ont rien contre les nouarabes s'ils chantent la marseillaise, s'ils se comportent comme des français, s'ils n'affichent pas trop leur religion en public et s'ils encouragent l'équipe de France. Le républicanisme est une forme de xénophobie, il exclut toutes les identités qui n'entrent pas dans le moule.

Non mais il est vrai que les positions de Farage sur l'immigration sont regrettables, ce serait juste un point anecdotique si comme Ron Paul il n'en faisait pas des tonnes avec des remarques déplacées et un humour lourd.

Par contre ses discours au parlement européen sont excellents et ses positions sont correctes sur tout un tas de choses, hormis son soutien à Poutine.

 

:chine:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans pas mal de cas (pas toujours hein), les taux d'intérêts ont permis aux préteurs de s'en sortir, voire de récupérer plus que la mise initiale.

 

Et donc? Un bailout de la Grece, c'est bien pour rembourser les preteurs, ya pas de différence.

 

L'Etat US qui fait le bailout d'AIG en 2008, c'est bien pour honorer les dettes de l'assureur vis-a-vis de ses contreparties.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et donc?

je réagissais simplement à un post qui laissait entendre que les créanciers étaient toujours couillonnés.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est quoi la différence entre les deux?

Que l'option "les grecs se font sodome, ils l'ont bien cherché" et "les preteurs se font rembourser par le contribuable allemand qui lui aussi prends dans le fion alors qu'il n'a rien demandé" existe, elle n'a pas été appliquée, mais elle aurai pu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah ok. Je voyais l'aspect comptable, juste.

 

Bah apres, sur l'aspect social, de toute facon, que les grecs remboursent ou pas, ils vont severement morfler. Ca leur apprendra a voter pour des pourris.

Share this post


Link to post
Share on other sites

. En passant l'Europe historiquement, depuis le moyen-âge, s'est toujours définie par son refus de l'expansion territoriale islamique, donc par une sorte d'identité romaine et chrétienne. 

 

A cette époque, dans les pays musulmans, je pense qu'on appliquait une loi et un droit islamique beaucoup plus stricte que maintenant. C'était la norme et cela seraient considérés comme horrible pour nos critères occidentaux d'aujourd'hui. Maintenant, ces pays  là ressemblent plus à nos critères qu'à ceux d'avant et les intégristes sont plutôt minoritaires...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah ok. Je voyais l'aspect comptable, juste.

 

Bah apres, sur l'aspect social, de toute facon, que les grecs remboursent ou pas, ils vont severement morfler. Ca leur apprendra a voter pour des pourris.

 

Mouais. Pense à tous ceux qui ne votent pas et qui doivent subir...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...