Jump to content
PhilipMorris

Ce qu'il faut retenir de Keynes

Recommended Posts

Je vois bien le problème qu'il y a à ce qu'un Etat ait le pouvoir de modifier la valeur des avoirs des agents, c'est un pouvoir de destruction terrible.

 

J'essaie de comprendre la racine de ce mal, et en quoi est-ce que ça se distingue du cas où un agent produirait simplement un très grand nombre de biens et en ferait diminuer la valeur nominale, ce qui ne semble pas être un acte de vol ou de confiscation.

La seule distinction qu'il y a à faire ici, c'est que l'Etat a le monopole par la force.

Coût de production : aucun intérêt.

Monopole : problématique uniquement parce qu'il est maintenu par la force.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vois bien le problème qu'il y a à ce qu'un Etat ait le pouvoir de modifier la valeur des avoirs des agents, c'est un pouvoir de destruction terrible.

 

J'essaie de comprendre la racine de ce mal, et en quoi est-ce que ça se distingue du cas où un agent produirait simplement un très grand nombre de biens et en ferait diminuer la valeur nominale, ce qui ne semble pas être un acte de vol ou de confiscation.

 

La racine du mal, c'est que c'est cumulé avec une obligation légale d'accepter la monnaie étatique comme remboursement des dettes.

 

Sinon, que l'état manipule sa monnaie, tant que personne n'est obligé de l'utiliser, grand bien lui fasse, rendons à césar les trucs sans valeur qui appartiennent à césar.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vois bien le problème qu'il y a à ce qu'un Etat ait le pouvoir de modifier la valeur des avoirs des agents, c'est un pouvoir de destruction terrible.

 

J'essaie de comprendre la racine de ce mal, et en quoi est-ce que ça se distingue du cas où un agent produirait simplement un très grand nombre de biens et en ferait diminuer la valeur nominale, ce qui ne semble pas être un acte de vol ou de confiscation.

(Je suppose que ça va se ramener à plusieurs problèmes dont possiblement :

- Le coût de production de la monnaie par rapport à sa valeur marchande : aucun bien classique ne dispose d'un rapport aussi favorable à sa production de masse.

- Le monopole monétaire : on pourrait imaginer que les épargnants s'assurent contre l'inflationnisme en diversifiant leurs monnaies.)

 

L'État récupère l'argent quand il est encore frais alors que comme le marché n'est pas 100% efficient, même ceux assurés contre l'inflation en paient une partie. Et puis ce n'est jamais vraiment l'inflation (parce que ça ne se calcule pas) mais le CPI qui est déterminé par le gouvernement (et donc surement à son avantage). Quand la monnaie disparaît, le gouvernement a toujours les actifs qu'il a pu s'acheter en contrefaisant la monnaie. 

 

Et il y a la chose que Lénine à très bien compris : on ne peut pas s'assurer contre la désorganisation de la production causée par la manipulation des prix. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca tombe bien, j'ai un gros ds de macro la semaine prochaine, ca va m'aider a reviser de poster ce que j'en retiens :P

Share this post


Link to post
Share on other sites

La macro c'est du WTF total. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

La macro c'est du WTF total.

Du tout. Après si tu as un prof de merde j'imagine que ca doit te paraitre un joli bordel.

Mais la macro c'est un ensemble de modèles correspondant a des présupposés, que tu trouves coherent ou non, et qui spnt plus ou moins reliables a la réalité.

C'est a toi de faire la part des choses entre les différents modeles.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oh non, j'ai eu une bonne prof mais ça reste de l'addition de choux et de carottes sous prétexte que c'est deux légumes et depuis Keynes, il y a un divorce insurmontable et illogique avec la micro (et la règle numero 1 : les marchés s'équilibrent). 

Share this post


Link to post
Share on other sites

?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vois bien le problème qu'il y a à ce qu'un Etat ait le pouvoir de modifier la valeur des avoirs des agents, c'est un pouvoir de destruction terrible.

 

J'essaie de comprendre la racine de ce mal, et en quoi est-ce que ça se distingue du cas où un agent produirait simplement un très grand nombre de biens et en ferait diminuer la valeur nominale, ce qui ne semble pas être un acte de vol ou de confiscation.

Avec l'inflation, la richesse globale diminue*.

 

Avec la production nouvelle, la richesse globale augmente.

 

*C'est un transfert de richesses à somme nulle à court terme, et à somme négative à moyen et long terme (externalités négatives sur la production du fait de l'incertitude supplémentaire et de la dés-incitation à épargner).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oh non, j'ai eu une bonne prof mais ça reste de l'addition de choux et de carottes sous prétexte que c'est deux légumes et depuis Keynes, il y a un divorce insurmontable et illogique avec la micro (et la règle numero 1 : les marchés s'équilibrent).

Tu as même eu à la fois une bonne prof, et une prof bonne. Veinard.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouais sacrée milf qui aime le cuir. Un peu petite. Et puis elle a toujours ce ton "tu es idiot" avec les gauchistes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Elle est particulièrement à son avantage sur sa photo de profil sur contrepoints. Google Image m'en donne d'autres moins enthousiasmantes.

Il me faudrait une photo comme ça de moi pour ma vie professionnelle.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouais sacrée milf qui aime le cuir. Un peu petite. Et puis elle a toujours ce ton "tu es idiot" avec les gauchistes.

 

 

:mrgreen:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec l'inflation, la richesse globale diminue*.

 

Avec la production nouvelle, la richesse globale augmente.

 

*C'est un transfert de richesses à somme nulle à court terme, et à somme négative à moyen et long terme (externalités négatives sur la production du fait de l'incertitude supplémentaire et de la dés-incitation à épargner).

En moyenne ou historiquement peut-être mais le marché ne garantit pas qu'aucune erreur ne sera commise. L'industriel qui produit trop nuira à ces concurrents autant qu'à lui même et si les consommateurs finissent par ne plus acheter quand bien même les prix baissent, c'est que l'investissement aurait du être fait ailleurs. Donc je maintient, ce qui fait que le marché va corriger l'erreur et non l'Etat, c'est l'usage et le monopole de la force par ce dernier. Ça s'applique aussi bien à la santé, l'éducation, etc...

Le gestionnaire d'une monnaie privée pourrait avoir raison d'augmenter la masse monétaire. Si des utilisateurs se sentent lésés, tant que c'est inclus dans le contrat nous somme dans le cas de n'importe quel investissement, support d'épargne, assurance ou autre reposant en partie sur la réputation et la confiance accordée au gestionnaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oh non, j'ai eu une bonne prof mais ça reste de l'addition de choux et de carottes sous prétexte que c'est deux légumes et depuis Keynes, il y a un divorce insurmontable et illogique avec la micro (et la règle numero 1 : les marchés s'équilibrent). 

ALors là non. Le modèle de choix intertemporel de fisher fut conçu pour la macroéconomie. J'y ajouterai le modèle de consommation et revenu permanent de friedman, l'accélérateur simple d'aftalion et clarck, les approches de goodwin, chenery et koyck avec ajustement de stock et accélérateur flexible, le théorème de séparation de Fisher, etc etc on peut continuer très longtemps, il ya énormément de modèles qui lient intimement microéconomie et macroéconomie.

Et non ce n'est en aucun cas l'addition de choux et de carottes. Va me dire que la théorie quantitative de la monnaie et l'approche dichotomique des néoclassiques ne se base pas sur des marchés qui s'équilibrent...

 

 

Et non, il n'y a pas de règle de la micro qui dit que les marchés s'équilibrent toujours. Ca c'est ce que tu vois quand tu étudies juste la base de la micro, avec des supers marché avec de la concurrence pure et parfaite (qui par définition ne peut exister), équilibre du consommateur, équilibre du producteur, équilibre partiel, équilibre total et autres optimum de pareto. Seulement, après tu vois que les marchés sont par nature imparfaits, tu étudies leur nature et leur modélisation etc, et là tu vois que les marchés sont sacrément plus complexes que ce que tu vois en micro au début. 

 

Mon prof n'est peut être pas aussi mignonne que ta prof, mais avec son master APE Ulm-HEC-Polytechnique, doublé d'un master+magistère de finance de Dauphine, et sa quinzaine de livres à son actif, j'ai de la chance d'avoir l'un des profs les plus compétents qu'il soit possible d'avoir :P

Share this post


Link to post
Share on other sites

En moyenne ou historiquement peut-être mais le marché ne garantit pas qu'aucune erreur ne sera commise. L'industriel qui produit trop nuira à ces concurrents autant qu'à lui même et si les consommateurs finissent par ne plus acheter quand bien même les prix baissent, c'est que l'investissement aurait du être fait ailleurs. Donc je maintient, ce qui fait que le marché va corriger l'erreur et non l'Etat, c'est l'usage et le monopole de la force par ce dernier. Ça s'applique aussi bien à la santé, l'éducation, etc...

Dans ce cas c'est celui qui fait l'erreur qui crame ses ressources. Bien sûr qu'il y a plein d'erreurs dans un libre marché qui sont commises, et au niveau global ces erreurs équivalent à un transfert de richesse des producteurs aux consommateurs.

 

Le gestionnaire d'une monnaie privée pourrait avoir raison d'augmenter la masse monétaire. Si des utilisateurs se sentent lésés, tant que c'est inclus dans le contrat nous somme dans le cas de n'importe quel investissement, support d'épargne, assurance ou autre reposant en partie sur la réputation et la confiance accordée au gestionnaire.

Tout dépend de la manière dont la monnaie est créée.

Si la monnaie nouvelle est distribuée aux gens de manière proportionnelle au stock de monnaie qu'ils possédaient antérieurement, il n'y a aucun transfert de richesse, juste un changement de prix.

Mais si la monnaie est créée en donnant la monnaie nouvellement émise à un sous-groupe d'individus (comme c'est le cas jusqu'à présent), alors il y a un transfert de richesse des détenteurs antérieurs vers le sous-groupe.

 

Le fonctionnement du libre marché redistribue les ressources sur le critère de la production, ce qui encourage la production. L’État redistribue les ressources sur d'autres critères, ce qui est néfaste pour la production. Mais évidemment si l’État n'avait pas le monopole de la force, il ne pourrait pas redistribuer les ressources, on est d'accord. Et l'émetteur de monnaie privée ne le pourra pas non plus parce que s'il s'amusait à ça les gens n'utiliseraient plus sa monnaie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

ce qu'il faut retenir de Keynes?...

 

politiquement...

un certain ou un genre de "gaulisme"...ou du social dans un etat fort

 

économiquement...

plus rien,avec la mondialisation...les consomateurs ne sont pas les producteurs...

donc le soutien de l'etat à la conso...ne fais qu'enrichir les autres etats.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Monopole : problématique uniquement parce qu'il est maintenu par la force.

Oui. Le monopole n'est jamais un problème tant qu'il est possible qu'un nouvel entrant intervienne. par exemple, Rockfeller aux EU avait une situation de quasi-monopole du pétrole, et pourtant maintenait les prix très bas, justement pour empécher l'entrée de nouveaux acteurs. Le consommateur est gagnant, tout va bien.

 

Maintenant si l'Etat empêche la concurrence, on arrive par exemple à cette extorsion qu'est la médecine du travail, où je paye 250€ pour une seule visite de 10 minutes de mes salariés (absolument vitale pour un comptable, on sait jamais, s'il se coupe avec une enveloppe), juste parce que l'Etat m'interdit d'aller à celle de la ville d'à côté, ou je paierais 3 fois moins.

 

Et la seule chose à retenir du Keynesianisme, c'est que c'est l'unique doctrine qui pose l'Etat en sauveur de l'humanité, et donc renforce son pouvoir, au lieu de dénoncer son interventionnisme. Ce sera donc la seule qui sera jamais appliquée, même si tout le monde sait qu'elle est destructive.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et la seule chose à retenir du Keynesianisme, c'est que c'est l'unique doctrine qui pose l'Etat en sauveur de l'humanité, et donc renforce son pouvoir, au lieu de dénoncer son interventionnisme. Ce sera donc la seule qui sera jamais appliquée, même si tout le monde sait qu'elle est destructive.

 

Oulà, c'est loin d'être la seule.

Le fascisme, le communisme, le socialisme, etc...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oulà, c'est loin d'être la seule.

Le fascisme, le communisme, le socialisme, etc...

Evidemment. Je parlais seulement du Keynesianisme et de son opposé, l'école autrichienne.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Le gouvernement britannique a mis en ligne aujourd'hui les archives testamentaires de l'Angleterre et du Pays de Galles, qui remontent jusqu'en 1858 et contiennent 41 millions de testaments, dont ceux de Winston Churchill, de la princesse Diana ou de Charles Dickens.

 

....... Les curieux pourront ainsi lire que  l'économiste John Keynes souhaitait que la plupart de ses notes et de ses manuscrits non publiés soient détruits .

 

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/12/27/97001-20141227FILWWW00096-gb-des-millions-de-testaments-publies.php

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le capitalisme est-il mort ?

 

 

Je n'ai rien compris à ce texte, une âme charitable pourrait-elle le décrypter ?

 

 

Le capitalisme a été aboli à la chute du mur 

 
Pas de capitalisme sans concurrence, en situation de monopole la centralisation et le sacrifice de la productivité et de l'inventivité potentielles offertes par la libre entreprise et l'anti-trust surviennent naturellement, c'est ce que les mongolo-libertariens zero hedgistes ne comprennent pas. 
 
Le CA d'une entreprise du NASDAQ ou du DJI n'est qu'un cabinet ministériel comme un autre, mais bon, y a toujours des enfants de personne pour empoisonner les cerveaux des gens
 
Les libertariens de Zero Hedge n'ont pas compris quoi au juste ? Que les monopoles naturels faisaient disparaître la saine concurrence capitalistique au même rythme que les monopoles de fait ?
 
C'est vraiment très obscur

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai rien compris à ce texte, une âme charitable pourrait-elle le décrypter ?

Je crois que le propos général c'est dire qu'une économie capitaliste est instable et est forcément destinée à s'effondrer sous le poids des monopoles qu'elle générerait spontanément.

 

Ce qui est étrange, c'est la référence à la chute du mur. Car le libre échange est l'outil classique pour éviter la formation de monopole ou casser les monopoles existants. Ici, je crois que l'auteur de ce commentaire insinue que la possibilité offerte par le libre échange généralisé de créer des monopoles mondiaux signifie qu'on aurait, en quelque sorte, épuisé toutes les cartouches permettant de retarder l'inévitable reconnaissance des contradictions intrinsèques du capitalisme.

 

Pourtant, déjà au 19ème, Bastiat apportait des éléments de réponse à ce genre d'arguments ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

>Fabrice M

 

Merci beaucoup pour vos éclaircissements  :chine:

 

Je n'ai pas compris l'allusion au site Zero Edge (je ne lis pas ce site), et vous ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Zero Hedge c'est surtout un site de pessimiste bien trempés. Mais pour revenir à l'argument du premier post ce que le type qui l'a écrit n'a pas compris c'est qu'on peut tout à fait être en monopole et être incapable de profiter de la rentre si l'entrée sur le marché est peu couteuse.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...